Compte-rendu

Dream It At Home 14

Une quatorzième édition sous la chaleur du mois d’août !

Alors que la rentrée pointe le bout de son nez, c’est au mois d’août que nous retrouvons Dream It Conventions pour une quatorzième édition des Dream It At Home. Pour la peine, ce sont vingt acteurs qui s’invitent dans les vacances estivales de leurs fans pour les rencontrer ou bien revoir certains visages qu’ils connaissent déjà.

Effectivement, nous retrouvons des casts habitués tels que Julie and the Phantoms, Shadowhunters et 9-1-1 : Lone Star. Plus discrets que leurs prédécesseurs, le cast de The Originals est également de la partie avec une invitée de taille : Danielle Campbell, présente pour sa toute première convention virtuelle mondiale. Enfin, la série suédoise ayant charmé tout le monde ces dernières semaines est représentée pour la première fois, de quoi ravir les fans de Young Royals.

Nous vous racontons tout ce qui a pu être dit au cours du weekend à travers notre article. On commence dès maintenant !

Julie and the Phantoms

Le samedi soir, les fans des Sunset Curves étaient réunis chez Dream It pour retrouver les acteurs de Julie and the Phantoms lors d’un panel. Habitués aux événements virtuels chez l’organisme, Owen Patrick Joyner (Alex), Booboo Stewart (Willie), Sacha Carlson (Nick), Savannah Lee May (Carrie) et Madison Reyes (Julie) étaient une fois encore arrivés tout sourire pour s’adonner à une session de questions/réponses. Envie d’être une petite souris pour savoir tout ce qui a été dit ? Pas de soucis, cet article est fait pour vous.

  • Les acteurs de Julie and the Phantoms ont-ils parfois enregistré la partie instrumentale de certains morceaux, ou se sont-ils contentés de l’aspect vocal ? Owen prend la parole pour déclarer que c’est parfois arrivé, mais que ce n’était généralement pas le cas. Le jeune homme peut toutefois dire que pour la chanson ‘Nothing to Lose’, ce sont les acteurs qui ont ajouté leur patte à la partie instrumentale. « La plupart du temps, la partie instrumentale était enregistrée pendant que nous filmions, alors, nous ne pouvions pas nous démultiplier ! », explique Owen pour conclure.
  • Plus généralement, quelle scène de Julie and the Phantoms est la plus mémorable dans l’esprit de chaque acteur présent ? Comme dévoilé lors d’un précédent panel à la Dream It At Home 10, Booboo opte pour le moment où Willie rencontre Alex. « J’étais très nerveux par rapport au fait de tourner cette séquence, mais il y a eu quelque chose de vraiment naturel lorsque nous avons filmé », détaille-t-il. Il s’est ensuite demandé s’il avait joué comme il fallait, puis s’est dit que tout avait semblé trop simple pour être raté ! Owen déclare alors que cette scène est aussi sa favorite, et qu’il se sentait tout autant nerveux au moment du tournage, surtout parce qu’il fallait qu’une alchimie se ressente, et que ce n’est pas forcément chose innée. « Je suis ravi du résultat très mignon, mais je ne peux pas m’empêcher de remarquer que j’avais beaucoup trop de cheveux qui cachaient mon visage et que personne ne m’a jamais dit que c’était insupportable ! », poursuit Owen avec sa pointe d’humour habituelle. Sacha répond ensuite  sans grande hésitation : son moment préféré demeure lorsqu’il était dans le manoir avec Savannah et Jadah Marie (Flynn). C’était un moment très drôle au cours duquel Jadah ne faisait qu’improviser, et inventer de nouvelles répliques à chaque prise. Madison, quant à elle, pense à la scène au cours de laquelle ‘Perfect Harmony’ est chanté. Tout était très intéressant à tourner, que ce soit pour la chorégraphie avec Sacha, ou bien tout le reste. Savannah clôture le bal des réponses à la question en déclarant adorer également toutes les scènes liées à l’école de danse qui étaient véritablement les plus drôles.
  • Selon les acteurs, pourquoi Julie and the Phantoms touche autant de fans ? « Je pense que c’est parce que dès que nous avons commencé à filmer, nous avions à l’esprit que nous voulions faire bien plus qu’une simple série pour enfants », s’exclame Madison. Elle explique que l’intérêt était que l’histoire soit tout de même réaliste et que les thématiques abordées soient variées. Owen complète ce postulat en expliquant que même s’il est question de fantômes, les scénaristes sont parvenus à s’ancrer dans quelque chose de réaliste et à traiter de problèmes sérieux comme la mort, ou encore la sexualité. Ce sont des thèmes dont il est parfois difficile de parler, mais les auteurs ont fait du très bon travail.

  • Pour revenir aux origines de Julie and the Phantoms, quelle a été la motivation de chacun pour passer les auditions ? Madison plaisante d’abord en déclarant qu’elle avait simplement besoin de trouver un job. Bien évidemment, Owen surenchérit et dit que sans ce rôle, il aurait été à la rue ! « Tu peux dormir sur mon canapé si tu as besoin », lui rétorque Booboo en riant. Plus sérieusement, l’interprète de Willie déclare que ce qui l’a motivé était tout simplement Kenny Ortega, qui lui a parlé du projet. Puisqu’il lui voue une confiance aveugle, il s’est immédiatement senti très emballé par la série et l’a suivi dans cette nouvelle aventure ! Savannah avoue avoir été également convaincue par le fait que Kenny était le visage derrière cette série, et l’aspect musical de la production lui a beaucoup plu. « Et puis j’adore Carrie, j’ai toujours voulu jouer une mauvaise fille comme elle », complète-t-elle. Sacha explique ensuite avoir été très rassuré par le fait qu’il avait déjà rencontré les autres acteurs et que l’alchimie était présente. Il raconte : « Parfois, c’est dur de se rendre compte que nous n’avons pas trop d’affinité avec un collègue, mais que nous devons faire comme si nous étions meilleurs amis devant la caméra. Là, ce n’est vraiment pas le cas ! ». Depuis le moment où il a lu le script, Sacha avait de toute manière trouvé le projet génial, et le fait que Kenny Ortega soit aux manettes était la cerise sur le gâteau, puisque c’était un gage de qualité. Il était déjà ravi de pouvoir simplement lui serrer la main, alors, jouer sous sa direction est une opportunité merveilleuse ! Madison répond ensuite que sa motivation principale pour auditionner était qu’elle n’avait jamais vu un personnage principal tel que Julie, et qu’elle s’est tout de suite identifiée à elle.

  • Comment Julie and the Phantoms a changé la vie des acteurs présents ? Madison répond qu’elle a fait en sorte que le succès ne la change pas trop, et elle tâche de toujours se rappeler d’où elle vient. « Pour moi c’est l’inverse, j’ai pris la grosse tête », plaisante Owen en réaction. Plus sérieusement, il avoue qu’il lui arrive de réaliser que plus d’un million de personnes le suit sur les réseaux sociaux, et il trouve ça incroyable et irréel. Il est aussi touché que les fans soutiennent toujours autant la série, même si la première saison est sortie il y a maintenant longtemps. Sacha, lui, déclare que la série lui a apporté des relations géniales et il est toujours très reconnaissant pour l’amour et la gratitude qu’il reçoit. Savannah ajoute que le fait que la série soit sortie en temps de pandémie a permis de créer des liens uniques avec les fans, ce qui explique que l’impact de la série soit si grand.

  • Pour évoquer autre chose que la série de Kenny Ortega, quel autre genre cinématographique les acteurs aimeraient-ils expérimenter ? Madison s’exclame vouloir faire un film d’horreur. Booboo, lui, opte pour une œuvre dans l’univers des militaires. Owen voudrait figurer dans un film sombre, par exemple avec des vampires, et avoue qu’il aimerait jouer le petit frère d’Edward Cullen (Robert Pattinson) dans Twilight ! Madison lui dit qu’elle l’imaginerait bien jouer un policier, mais Owen pense qu’il le ferait très mal. Savannah et Sacha déclarent ensuite qu’ils aimeraient tourner dans un film d’action ou d’aventure.

  • Quels conseils seraient utiles à un apprenti-acteur désirant embrasser cette carrière ? « Le meilleur conseil est d’oser se lancer et de suivre son rêve », s’exclame Madison spontanément. Owen complète en rappelant qu’il existe des tas de manières d’entrer dans cette industrie et que ce n’est pas comme passer un examen qui délivrerait un diplôme pour exercer quelque part. Alors, il faut se faire confiance même si le chemin emprunté est parfois semé d’embuches, et ne pas se mettre trop de pression. « Si tu penses que tu es heureux.se avec ce que tu fais, alors fonce et écoute ton cœur », termine Savannah.

  • Pour finir sur une note musicale, quel est l’artiste favori de chacun ? Pour Madison, il s’agit de Doja Cat. Pour Savannah, Taylor Swift. « Tu pourrais être sa sœur, ou même sa fille, tu lui ressembles ! », intervient Madison. Owen, de son côté, donne le nom de Jim Croce, dont il montre même le vinyle. Booboo parle ensuite d’un artiste nommé Thundercat qu’il aime beaucoup. Quand Sacha est invité à donner sa réponse, il ne parvient pas à se limiter et fournit une longue liste allant de Led Zeppelin à Nirvana, en passant par Lenny Kravitz ou encore Stevie Wonder.

L’activité en présence des acteurs de Julie and the Phantoms se finit avec une aussi bonne atmosphère qu’au commencement. Très reconnaissants, les acteurs ne manquent pas de rappeler aux fans qu’ils leur manquent et leur chantonnent même leur amour. Tout au long du panel, la complicité entre les cinq comédiens ne fait aucun doute, ce qui donne envie de les voir encore lors d’une nouvelle Dream It At Home. Par ailleurs, il semblerait que la convention Back To The Musical World, qui aura lieu à Paris en décembre, soit au cœur de toutes les discussions. Les acteurs ne cachent pas leur hâte, et ça tombe bien : les fans non plus !

100% Owen Patrick Joyner

Nous retrouvons maintenant Owen Patrick Joyner pour deux activités en sa compagnie. Le jeune acteur est absolument ravi d’être encore présent à cette nouvelle édition de la Dream It At Home et il remercie les fans présents lors du panel de s’être joint à lui. Panel qui s’avère d’ailleurs être en petit comité, au point que l’on assiste vraiment à un échange entre Owen et ses fans, avec presque plus de questions d’Owen à ses fans que l’inverse. Extraits…

  • Comment va sa petite chienne Cruzy ? Owen raconte qu’elle va beaucoup mieux après avoir eu une intoxication alimentaire la semaine précédente, elle s’est rapidement remise sur pied et il se sent soulagé.
  • A-t-il vu et qu’a-t-il pensé de la nouvelle saison de Outer Banks ? Owen aime vraiment beaucoup cette série mais au-delà du fait qu’il trouve que c’est une série incroyable, il est un peu jaloux car il y a quatre ans, il avait postulé pour le rôle de John B et n’avait pas été retenu car il était trop jeune. Mais il a beaucoup aimé la saison 2, il trouve que cela se ressent qu’il y a beaucoup plus de budget que lors de la première saison. Owen ajoute qu’il n’y a pas de rancœur vis-à-vis de Chase Stokes, qui a obtenu le rôle de John B, car en réalité il n’est pas sûr qu’il aurait pu mieux faire que lui !

  • Une fan parle de ses tatouages et Owen rebondit sur le sujet, en disant qu’il n’a que deux tatouages pour l’instant mais qu’il espère en faire faire de nouveaux lorsqu’il viendra en Europe en fin d’année. Il raconte que son manager lui a dit que ce n’était pas un problème pour avoir des rôles, juste qu’il devra se lever plus tôt le matin pour les faire recouvrir, un peu comme Booboo Stewart, qui devait se lever une heure avant tout le monde pour faire disparaître les tonnes de tatouages qu’il a partout sur le corps lors du tournage de Julie and the Phantoms.

  • Quel est le film High School Musical que Owen a préféré ? C’est compliqué pour lui de répondre à cette question, car chaque film apporte quelque chose de nouveau. Le premier film est vraiment bien, parce que personne n’avait jamais fait ça avant et c’était comme un électrochoc qui a changé la vie de beaucoup de personnes. Le deuxième est incroyable car c’est celui qui se passe au country club et Owen adore le numéro de Sharpay Evans (Ashley Tisdale) sur le titre Fabulous, il trouve que c’est le meilleur passage des trois films réunis. Et le troisième film est incroyable mais cette fois à un autre niveau, car on peut se rendre compte que Kenny Ortega a eu beaucoup plus de budget pour le réaliser que les deux précédents et il est devenu fou, il a donné tout ce qu’il avait et le rendu est absolument incroyable !

  • Lorsqu’il voyage, oublie-t-il souvent des choses ? Owen raconte qu’il n’est pas du genre à oublier ses affaires, il est assez prévoyant car il possède un sac avec de multiples poches. L’interrogation qui l’obsède ces derniers temps est de savoir comment il va réussir à voyager avec sa carte de vaccination, car il n’en a qu’un exemplaire papier avec ses informations écrites à la main donc il a très peur de la perdre. Les fans lui expliquent qu’en Europe, le passeport vaccinal est disponible en version dématérialisée et il conçoit que cela a l’air beaucoup plus simple. Il demande ensuite aux fans si elles savaient que les animaux devaient avoir un passeport pour voyager, car il a découvert récemment que son chien devait avoir un passeport, s’il voulait pouvoir l’emmener avec lui en voyage. Une fan en profite pour lui rappeler de ne pas oublier son adaptateur de prises électriques, puisque les prises européennes sont différentes qu’aux États-Unis et il acquiesce en disant qu’il en a toujours un sur lui. Puis il ajoute que ce qui est plutôt drôle en prévision de son voyage, c’est de savoir qu’il ne parle ni français ni italien alors qu’il prévoit de venir dans ces deux pays. Une fan lui conseille de regarder Luca sur Disney+ pour appréhender un peu l’italien et il raconte qu’il a beaucoup aimé toute la promotion qu’il y a eu autour de ce film, et qu’il envisagera sans doute de le regarder avant de venir. 

Conversations avec des fans… 

  • Owen s’aperçoit qu’une fan dont il a reçu un courrier la veille de la convention est présente et il l’interpelle pour lui parler de son colis. La fan lui a fait importer des bonbons et de la bière d’Allemagne, il la remercie mille fois pour l’attention car cela lui a rappelé sa grand-mère qui lui envoyait régulièrement des colis du même genre, avec de nombreuses petites attentions, des sucreries etc. La fan lui demande s’il a pu manger les bonbons en dépit de ses allergies et il lui répond qu’il a fait abstraction de ses allergies et qu’il a mangé tous les bonbons la veille devant la télé. Il montre ensuite le dessin que la personne lui a envoyé à la caméra et il dit « Je vais l’accrocher dans l’entrée de ma maison, comme ça la première chose que les gens verront en entrant, ce sera un portrait de moi. J’adore cette vibe mégalomane que ça dégage de voir un portrait de ton hôte quand tu entres dans une maison ! »

  • Owen interpelle ensuite une autre fan qui vit en Australie et avec laquelle il aime parler de ce lieu paradisiaque, il raconte qu’il aime beaucoup se vanter d’avoir été deux fois en Australie dans sa vie. Une fois, il est allé au zoo là-bas et devant l’enclos des koalas, il a découvert que c’était une espèce porteuse de chlamydias « Vous le saviez ? C’est hyper dangereux, il ne vaut mieux pas les approcher de trop près ! » 

  • Ce sont normalement les fans qui posent des questions à Owen mais une fan lui propose de leur poser les questions qu’il s’est toujours demandé à leurs sujets. Owen leur demande alors si elles comprennent bien ses blagues et si elles les apprécient ? Tout le monde répond qu’elles le trouvent très drôle, même si des fois c’est un peu recherché et qu’elles ne comprennent pas tout au premier abord. Owen demande ensuite si ses fans préfèrent qu’ils postent une fois par mois sur Instagram mais tous les jours sur Twitter ou qu’il soit moins actif sur Twitter mais qu’il poste plus régulièrement sur Instagram ? Les fans répondent qu’il est plus simple de créer de l’interaction sur Twitter donc qu’il est plus logique qu’il soit plus actif sur Twitter s’il souhaite échanger avec. Mais s’il veut juste proposer du contenu, Instagram est mieux.  

Après un panel abordant des thématiques toutes plus étonnantes les unes que les autres, nous retrouvons Owen pour une partie de Pictionary, jeu auquel le comédien n’a jamais joué ! Nous le connaissions musicien, acteur, il est maintenant temps de découvrir ses talents de dessinateur. Et ça commence plutôt mal… Malgré l’indication que les mots étaient liés à lui, Owen ne décroche que la quinzième place sur 18 lors de la première partie. Il fallait par exemple deviner Sunset Curve, Orpheum Theater, Booboo, Phantoms, Hot dog, Skateboard ou encore Drummer et Germany ! Il a également perdu du temps sur le choix du mot qu’il aurait pu dessiner, sautant ainsi son tour. Heureusement, les deux parties suivantes n’étaient plus sur une thématique précise et cela lui a porté chance ! Il a ainsi pu terminer à la huitième place de la deuxième partie en trouvant deux mots sur les cinq choisis et en faisant deviner le mot ventilateur à ses concurrents. Puis lors de la troisième partie, il est redescendu au classement en ne trouvant pas les mots jambe, pelle et hotdog. C’est une bien piètre performance de l’acteur à laquelle nous avons assisté lors du Pictionary avec Owen, mais l’essentiel est que le jeune homme et ses fans aient passé un excellent moment, ce qui semble avoir été le cas tant les rires ont fusés ! 

Owen Patrick Joyner est le genre d’invité qu’il est appréciable de rencontrer grâce à sa gentillesse, son humilité et son grain de folie. Nous avons encore passé un très bon moment en sa compagnie et c’est avec beaucoup de plaisir qu’il semble aussi impatient que ses fans de se rendre à Paris en décembre prochain pour la convention Back to the Musical World.

The Originals

La journée suit son cours et nous retrouvons pour la première et unique fois ensemble aujourd’hui les quatre acteurs de The Originals dans un panel rempli de révélations ! Daniel Gillies (Elijah Mikaelson) et Riley Voelkel (Freya Mikaelson) sont les premiers à se connecter, suivis de près par la toute nouvelle venue Danielle Campbell (Davina Claire) puis par Daniel Sharman (Kol Mikaelson).

La série The Originals

  • Quelle fin alternative auraient-ils aimé interpréter pour leurs personnages ? Danielle aurait aimé que la fin de Davina soit plus heureuse, qu’on la voit marcher vers le coucher de soleil avec son mari et qu’il y ait une sorte d’espoir. Riley trouve que Freya a eu une très bonne fin mais elle aurait aimé la voir avec son enfant. De son côté, Daniel Sharman est plus général : « J’aime les fins très dramatiques, avec de la pluie et de la musique triste. J’aimerais que Daniel Gillies et Riley soient en pleurs et qu’ils soient désespérément malheureux. Et peut-être que j’aurais aimé voir un montage avec mes meilleurs moments. Et j’attendais principalement une larme sur la joue de Gillies, une unique larme qui roulait le long de son visage jusque dans sa moustache. »

  • Ont-ils des anecdotes d’histoires étranges lors du tournage dans le French Quarter de la Nouvelle-Orléans ? Danielle explique avoir tourné le pilote de la série dans un cimetière de ce quartier et elle avait trouvé l’endroit très flippant. Elle ajoute que rien que le fait de tourner là-bas était angoissant. Riley explique qu’elle n’a pas tourné de scènes de The Originals là-bas mais qu’elle a tourné des scènes de American Horror Story, et à cette occasion, elle a pu faire le circuit du Ghost Tour, qu’elle a trouvé très sympa. Danielle l’a fait également et complète en expliquant que c’est très agréable de retrouver leurs lieux de tournage dans ce circuit touristique. 

  • Quelle est, selon eux, la meilleure créature surnaturelle ? Daniel S. trouve que les créatures hybrides sont très intéressantes parce qu’elles représentent beaucoup de choses à la fois. Riley a beaucoup apprécié être une sorcière mais elle avoue qu’elle aurait aimé voir Freya en vampire car elle aime beaucoup l’ambiance des vampires. Daniel G. de son côté, aimerait être un dragon.

  • Quelles sont les similarités qu’ils partagent avec leurs personnages ? Daniel G. trouve que son personnage et lui partagent la même chevelure magnifique, tandis que Danielle explique qu’elle utilise ses super-pouvoirs dans la vie de tous les jours afin de se faciliter la vie. Elle trouve également que son personnage est beaucoup dans la compréhension des choses et elle est également sensible à ça. Riley se considère comme une personne très loyale et cela lui porte autant préjudice dans la vraie vie que dans la série. Enfin, Daniel S. s’avère être exactement comme son personnage, avec sa double personnalité australienne qui peut surgir à tout moment. Il est aussi très indécis et il aime vraiment beaucoup Danielle Campbell, comme son personnage. 

  • Quelle a été la scène la plus dure à jouer ? Riley s’excuse encore une fois auprès de Danielle car pour elle, c’est la scène où elle doit tuer Davina. D’autant qu’elle ne se souvient plus des raisons pour lesquelles elle a dû la tuer. Daniel G. raconte que pour lui, il s’agit d’une anecdote dans une piscine « Nous avions une scène à tourner avec Joseph Morgan (Klaus Mikaelson) dans une piscine qui était sale et chaude, comme du bouillon de vampire, je ne sais plus exactement dans quel contexte. Et Jo, les cascadeurs et moi, nous n’arrêtions pas de dire que ce n’était pas une bonne idée et qu’on allait tomber malade mais tout le monde essayait de nous rassurer donc nous avons tourné cette fameuse scène et quelques heures plus tard, nous avions tous attrapé une otite. C’était juste avant une semaine de repos en plus, donc on a passé une semaine de repos avec une otite, merci The Originals ! » Il s’agit par ailleurs d’une des scènes préférées de Danielle. Elle ajoute même que s’ils avaient l’opportunité de rejouer une scène, elle aimerait que ce soit celle-ci et Daniel S. complète « C’est vrai, je n’étais pas dans cette scène mais j’aimerais beaucoup qu’elle soit rejouée, surtout que la semaine qui a suivie, Daniel et Jo étaient à l’agonie et n’arrêtaient pas de se plaindre, c’était super drôle. »

  • S’ils avaient eu l’opportunité d’avoir un invité star dans la série, quel acteur ou quelle actrice auraient-ils aimé avoir ? Très rapidement, Riley mentionne Nicolas Cage et ses trois camarades approuvent. Danielle parle aussi de Cillian Murphy car elle regarde actuellement Peaky Blinders et elle trouverait ça très intéressant. Ce sur quoi rebondit Daniel G., qui trouverait intimidant d’avoir Cillian Murphy et qu’il préférerait Oprah Winfrey.

Opportunités et projets 

  • Dans quel genre de films aimeraient-ils avoir l’opportunité de jouer ? Riley se lance en premier et indique n’avoir jamais joué dans un film muet, ce qui fait rire Daniel G. qui lui demande si elle connaît vraiment des acteurs ayant déjà joué dans des films muets, « Tu dis ça comme si c’était commun ! » Daniel explique qu’il aimerait rejouer dans des comédies, il a eu l’opportunité d’en faire lorsqu’il était plus jeune et c’est une expérience qui lui avait plu donc il aimerait en refaire. Riley ajoute qu’elle aimerait beaucoup jouer dans un film d’action, « pour pouvoir sauter d’un train et faire ce genre de trucs trop cools » et Danielle réagit à ces propos en indiquant que c’est aussi la réponse qu’elle aurait donné et qu’elles devraient écrire ce film ensemble : « Nous devons totalement le faire, avec la brune et la blonde, c’est parti faisons-le ! » 

  • Daniel S. interrompt ensuite la session de questions pour demander à Daniel G. de parler de son prochain film, dont il a commencé la promotion sur ses réseaux sociaux. Il s’agit de Coming Home in the Dark, un film pour lequel il a pu aller tourner en Nouvelle-Zélande et qui va bientôt sortir. La production était très sympa, le casting était assez réduit et cela a permis de se créer vraiment une bulle sur place. Daniel en profite pour expliquer qu’il est très heureux d’avoir pu contribuer à ce projet, car après The Originals, les offres ne tombaient pas vraiment car « Parfois, les gens te voient dans un genre spécifique et ils ont du mal à t’imaginer jouer autre chose, c’est pour ça que certaines personnes ne voulaient pas de moi sur Coming home in the Dark au début. The Originals m’a donné une visibilité qui peut empêcher de se projeter dans d’autres rôles et c’est un peu dommage. » Daniel S. semble stupéfait d’entendre ces propos et il rebondit « C’est incroyable ce manque d’imagination, les gens sont capables de se dire que tu es très bon dans un genre et que tu pourrais l’être beaucoup moins dans un autre genre alors que c’est quand même notre métier de pouvoir faire de tout, ça me dépasse ! » Les comédiens profitent de cet aparté pour discuter de l’impact de The Originals qui a augmenté de nouveau depuis le confinement, ils se sont aperçus que les séries du genre étaient en train de redevenir à la mode et ils en sont très heureux. Danielle ajoute « Je n’ai jamais autant apprécié mon travail que ces deux dernières années, car j’ai rencontré un tas de personnes qui m’ont dit être reconnaissantes de leur avoir procuré un échappatoire dans cette période très sombre, c’est un compliment très valorisant pour une actrice et ça m’a permis d’appréhender une nouvelle façon d’apprécier les choses. »

Inspirations

  • Qu’ont-ils appris sur eux-mêmes pendant la période du COVID ? Riley s’est découvert une passion pour les puzzles tandis que Danielle s’est aperçue qu’elle n’aimait pas trop rester toujours au même endroit, elle se sent d’ailleurs très chanceuse de pouvoir voyager autant grâce à son métier. Daniel G. a appris à être un papa car auparavant, il partait régulièrement en tournage donc il ne voyait pas régulièrement ses enfants alors que la période de confinement lui a imposé de rester à leurs côtés. Il s’en est beaucoup occupé et cela lui a fait beaucoup de bien. Enfin, Daniel S. a appris qu’il ne savait ni conserver des légumes, ni faire du pain. 

  • Qu’aimeraient-ils dire à leurs fans ? Riley les remercie d’être toujours aussi présents depuis des années, elle explique que les fans sont la raison pour laquelle les personnages ne cessent jamais vraiment d’exister. Elle est extrêmement reconnaissante et heureuse de recevoir autant de bonheur et d’amour pendant les conventions, cela lui fait beaucoup de bien. Danielle les remercie également pour tout le soutien qu’ils lui apportent, elle se sent très reconnaissante envers les fans pour tout ce qu’ils font pour elle au quotidien. Daniel G. est très heureux d’avoir pu partager ce moment avec ses trois camarades et il remercie aussi les fans pour tout l’amour transmis. 

Une paire d’heures après le panel, nous retrouvons Daniel Sharman, Daniel Gillies et Riley Voelkel lors du quiz The Originals. Après une interlude très intéressante où Daniel S. et Riley ont partagé des anecdotes de rendez-vous professionnels via Zoom lors desquels ils étaient dans des pièces avec des murs aux couleurs particulières, il est l’heure de tester les souvenirs des acteurs et les connaissances des fans sur des questions axées autour de la série The Originals. Le quiz débute et Riley semble très embêtée dès la première question, car malgré avoir écrit la bonne réponse, celle-ci n’a pas été acceptée car il y avait une faute de frappe. Ce n’est que partie remise et l’actrice se rattrapera tout au long du quiz, lors duquel elle a flirté avec le podium à de nombreuses reprises ! Malheureusement, cela n’a pas été suffisant, d’autant qu’elle a malheureusement échoué sur une question concernant son personnage, à savoir dans quel épisode Freya est apparue pour la première fois. Daniel S., dont le pseudo dans le jeu était ‘Adult diaper’, n’a pas été très performant sur ce jeu et n’est apparu sur le podium que lors des cinq premières questions. Enfin, Daniel G. a été plus chanceux que ses camarades, probablement grâce à l’expérience et termine cinquième, après avoir navigué entre plusieurs places du podium durant la partie. Il n’hésite pas à féliciter à plusieurs reprises les fans et mentionne même que le jeu était plus simple que celui de la dernière fois, pour son plus grand bonheur. 

C’est toujours un plaisir de recevoir les acteurs de The Originals pour des activités lors desquelles se mêlent humour, bonne humeur et bienveillance. Danielle Campbell a fait sa première apparition pour le plus grand plaisir de ses fans et de ses camarades, qui l’ont bien taquinée lors du panel où de multiples sujets ont été abordés.

9-1-1 : Lone Star

Pas une, pas deux, pas trois, mais bien… sept ! C’est pour le plus grand plaisir des fans de la famille Strand que l’interprète du fils, Ronen Rubinstein, faisait son apparition pour la septième fois au cours de cette Dream It At Home. Faisant désormais partie de cette vaste famille virtuelle, Ronen s’est montré immédiatement à l’aise à l’aube d’un panel et d’un Pictionary avec son public. S’étant fraîchement illustré dans la nouvelle série de Ryan Murphy, American Horror Stories, l’acteur avait cette fois encore beaucoup de choses à raconter. Évidemment, hors de question de ne pas évoquer 9-1-1 : Lone Star à l’approche de la diffusion de la saison 3. Alors, si Ronen vous manque déjà, retrouvez-le sans plus tarder à travers cet article.

  • Comment était l’expérience de Ronen dans cette aventure qu’est American Horror Stories ? Pour lui, c’était tout simplement fou ! D’autant que Ryan Murphy lui avait tout simplement téléphoné un jour pour lui demander s’il était occupé cet été, puis lui a proposé le rôle. « Voir que le roi lui-même nous fait autant confiance est d’autant plus merveilleux », ajoute-t-il. Même si son personnage a un petit rôle, c’était une expérience géniale. Par ailleurs, l’équipe de tournage était à peu près la même que pour 9-1-1 : Lone Star, alors ça a rendu les choses d’autant plus familiales et rassurantes. Pour finir, Ronen était soulagé de voir que l’épisode cinq, dans lequel il joue, a été plutôt apprécié par les téléspectateurs. Il sait que toute la saison une n’a pas fait l’unanimité, mais les retours positifs sur son apparition lui ont fait chaud au cœur.

  • Quel souvenir garde-t-il de Billie Lourd à qui il a donné la réplique dans American Horror Stories ? Ronen déclare qu’être la co-star de Billie Lourd lui a donné des papillons dans le ventre. C’est une femme incroyable et très talentueuse. Il l’admire d’autant plus qu’elle vient d’avoir un enfant, et qu’elle jouait en parallèle une histoire de maternité très complexe dans la série, ce qui n’est pas toujours évident quand fiction et réalité s’entremêlent. « C’est une super-héroïne », conclut-il.

  • Combien de temps de maquillage a-t-il eu besoin pour American Horror Stories ? Ronen répond qu’il n’avait besoin que d’une heure de préparation, ce qui n’est rien puisqu’il a déjà été confronté à un projet nécessitant six heures de maquillage ! Depuis, il se sent apte à tout supporter pour se mettre dans la peau d’un personnage.

  • Plus généralement, quelle est la série de Ryan Murphy que Ronen préfère, outre celles dans lesquelles il a pu jouer ? Pour le jeune homme, ce serait American Crime Story, et tout particulièrement la première saison consacrée à l’affaire OJ Simpson. Il trouve que tout est fantastique dans cette saison, que ce soit grâce au come-back de John Travolta, à Sarah Paulson « parfaite dans tout ce qu’elle entreprend », ou à l’apparition de David Schwimmer qui a un rôle radicalement différent de celui de Ross dans Friends.

  • Pour revenir à 9-1-1 : Lone Star, quelle est sa chose préférée dans le fait de jouer TK Strand ? « J’aime le fait de jouer quelqu’un de bon et héroïque qui est une bonne personne malgré ses démons »,  raconte-t-il. Le fait que TK essaie toujours d’être un bon fils, un bon ami et un bon partenaire est une chose très noble, et très rare. De plus, il y a de nombreuses couches qui enveloppent son personnage, il aime donc être surpris par les scénaristes qui en dévoilent toujours une nouvelle et relancent l’intérêt du public pour TK. Il a d’ailleurs hâte de découvrir ce que vivra TK dans le futur. En parlant de ça, il peut déjà garantir que les deux prochains épisodes de la série vont être haut en couleur et que les péripéties ne manqueront pas.

  • Puisque TK est récemment devenu ambulancier, quelle est l’opinion de Ronen concernant cette reconversion professionnelle de son personnage ? « J’adore ça ! », s’écrie-t-il. Il comprend que certaines personnes se sentent frustrées, puisqu’elles sont tombées amoureuses de TK en tant que pompier, mais il reste tout de même lié à cet univers de près. Cependant, c’est un nouvel arc très stimulant pour un acteur, et jouer davantage avec Gina Torres (Tommy) et Brianna Baker (Nancy) est un bonheur pour Ronen. « Et puis, porter moins d’équipements pour jouer est un plaisir que vous ne soupçonnez pas ! ». Quoi qu’il en soit, Ronen ajoute qu’il n’aurait jamais eu les épaules pour être ni pompier, ni ambulancier, car ce sont des métiers très stressants et les gens qui les exercent sont de véritables héros. Il conclut en déclarant que s’il n’avait pas été acteur, il aurait voulu être biologiste marin.

  • Des scènes coupées de 9-1-1 : Lone Star pourrait-elles un jour paraître ? Ronen avoue que c’est une chose difficile à mettre en place, car toutes les scènes, coupées ou non, sont la propriété du studio qui pilote la série. Il est donc peu probable que de telles vidéos soient rendues publiques avant la fin définitive de la série.

  • Ronen est-il excité face au prochain crossover entre 9-1-1 et 9-1-1 : Lone Star ? « Évidemment ! Et je peux déjà vous dévoiler que ça se passera sur deux épisodes, et que les scénaristes sont très à l’écoute des fans, ce qui promet de donner un résultat génial ».

  • Parlons de relations : quelle est l’opinion de Ronen sur celle entre TK et Buck (Oliver Stark), ainsi que sur celle entre Buck et Eddie (Ryan Guzman) ? Pour le premier duo, l’acteur pense qu’il y a encore beaucoup à explorer. Ils ont sauvé beaucoup de gens ensemble et Buck s’est tout de suite montré vulnérable auprès de TK, ce qui est très intéressant. Concernant le second duo, Ronen déclare qu’il trouve que c’est une relation presque fraternelle et il apprécie cette amitié.

  • Avec quel autre acteur Ronen voudrait-il jouer un jour ? Pour lui, son rêve sera éternellement de tourner avec Brad Pitt, même s’il avoue qu’il serait sûrement pétrifié et ne saurait pas quoi lui dire.

Après ces échanges très enrichissants, les fans n’ont pas quitté Ronen d’une semelle puisqu’un Pictionary a débuté ! Le jeune homme, très studieux, a débuté l’activité en apportant du papier et des crayons, avant de découvrir que l’activité était totalement virtuelle. Le concept : dessiner des mots liés de près ou de loin à Ronen. Les joueurs ont donc essayé de reproduire des falafels, plat favori de l’acteur, l’Israël, pour ses origines, ou encore… Ryan Murphy. Habituellement peu victorieux lors des quiz, Ronen s’est illustré lors de cette session de dessin, se hissant même à la première marche du podium au cours d’une des trois manches. « La prochaine fois, on fait un quiz, puis un Pictionary ! », annonce Ronen avec le sourire. Nul doute que les apprentis dessinateurs seront également au rendez-vous puisqu’ils ont semblé adorer l’activité.

Une fois n’est pas coutume, c’est un moment très chaleureux que Ronen nous a fait vivre. L’acteur semble voir ces conventions virtuelles comme un rendez-vous incontournable, et revient d’ailleurs régulièrement sur des souvenirs des éditions antérieures, et exprime son envie de venir dans la capitale pour découvrir son public en chair et en os. Pour l’heure, c’est à la Dream It At Home 15 que les fans pourront retrouver le jeune homme, puisqu’il a d’ores et déjà été annoncé à l’événement.

Young Royals

Puisque Dream It sait habilement jongler entre thèmes historiques et thèmes inédits, c’est un acteur de Young Royals qui apparaissait pour la première fois sur les écrans des fans ce dimanche après-midi. En effet, Malte Gårdinger a ravi les fans de la série suédoise en acceptant de venir pour un panel et un petit jeu. Fort heureusement, l’interprète du convoiteux August dans la série est bien plus enjoué et agréable dans la vraie vie, et semble même un petit peu stressé de rencontrer son public, qui n’a pas manqué de le détendre. Nul besoin de prendre l’avion jusqu’à Hillerska, car cet article est là pour vous faire (re)vivre l’événement sans plus attendre.

  • Quelle scène de Young Royals a été la plus difficile à tourner pour Malte ? Dans son souvenir, il s’agit du tout premier jour de tournage, parce qu’il était extrêmement nerveux. Par la suite, il y a évidemment eu certaines scènes nécessitant de toucher à la palette des émotions, mais rien n’égale le premier jour qui était très particulier. « Et puis, quand on commence un projet, personne n’a idée de l’ampleur que ça peut avoir, c’est un saut dans l’inconnu », ajoute-t-il.

  • Qu’en est-il du processus l’ayant amené à jouer dans Young Royals ? Malte dévoile qu’initialement, il voulait jouer le rôle de Simon (Omar Rudberg). Finalement, il est très content d’incarner August, car il trouve que le travail d’Omar est exceptionnel et qu’il est difficile d’imaginer quelqu’un d’autre dans le rôle. Concernant les auditions, c’est tout simplement l’agent de Malte qui lui a un jour annoncé qu’il avait vu que des gens avec son profil étaient recherchés pour un projet. Initialement, il pensait que le rôle d’August était minuscule et qu’il n’allait devoir prononcer que deux phrases, mais il a été surpris dans le bon sens du terme. Le casting s’est passé en physique avec les équipes, puis il a été rappelé pour jouer un essai avec Edvin Ryding (Wilhelm), c’est la première personne du cast qu’il a rencontrée. C’est à ce moment-là que les directeurs de casting se sont rendus compte que Malte convenait mieux au personnage d’August.

  • Quelle réplique prononcée dans Young Royals est la préférée de Malte ? Sans trop hésiter et non sans humour, il opte pour le moment où Madison (Nathalie Varli) dit à son personnage : « Fuck you, August ».

  • Comment Malte a-t-il réagi face au succès soudain de la série lors de sa sortie sur Netflix ? Le jeune acteur avoue s’être senti submergé par l’émotion. Il s’est beaucoup rendu à la campagne durant cette période, et cette mise à l’écart de la ville et de son quotidien lui a d’autant plus donné l’impression que tout n’était qu’un rêve. « C’était une aventure folle », confie-t-il.

  • Les fans attendant déjà une deuxième saison de Young Royals, quelles seraient les attentes de Malte concernant la suite de la série ? « J’aimerais bien que les histoires de personnages tels que les amis de Simon, Rosh (Beri Gerwise) et Ayub (Inti Zamora Sobrado) soient plus développées. Ils sont très secondaires pour le moment, mais je suis sûr qu’il y a des choses à creuser ».

  • Concernant la série Skitsamma, dans laquelle il joue également, pense-t-il qu’une nouvelle saison verra le jour ? Malte confesse qu’il ne le sait pas encore. Il est censé avoir des nouvelles très prochainement et croise les doigts pour que ça se fasse. « En plus, je joue un gars gentil dans cette série, alors, il faut conserver ça ! », plaisante-t-il.

  • Dans quelle autre série Malte rêverait-il de jouer ? Aucun doute : ce serait Euphoria.

  • Quel autre genre cinématographique Malte voudrait-il essayer ? Il adorerait toucher à la comédie et à tout ce qui est humoristique, ça changerait de ce qu’il a déjà pu expérimenter. D’ailleurs, il adore la sitcom The Office ! Sinon, il serait également partant pour un film d’horreur.

  • Puisque Malte a plusieurs cordes à son arc, que peut-il dire par rapport à sa passion pour la musique ? L’acteur explique jouer de la guitare depuis près de six ans, ainsi que du piano et un peu de basse. Il ne serait d’ailleurs pas contre faire un duo avec Omar, puisque ce dernier est chanteur, mais il faut que l’interprète de Simon le veuille également pour que cette collaboration musicale voie le jour ! Outre la musique, il aime aussi faire du breakdance et tourner sur sa tête, même s’il n’a pas fait ce mouvement depuis longtemps et qu’il a certainement oublié la technique.

  • Quelles leçons le comédien a-t-il tirées de la pandémie ? Malte répond que même s’il a toujours été assez solitaire, le coronavirus lui a permis de comprendre que trop de temps seul n’était pas quelque chose de bien. La situation lui a donc fait réaliser à quel point la présence de ses proches comptait.

  • Quels pays Malte voudrait-il visiter ? « Un endroit chaud, je crois. J’aimerais également retourner à Paris, ville que j’avais visitée il y a quelques années. Et, je voudrai aussi découvrir l’Italie ».

  • Quel autre métier Malte aurait-il imaginé exercer s’il n’avait pas été acteur ? Il déclare alors qu’il aurait été musicien, ou bien dessinateur, puisqu’il dessine depuis l’âge de deux ans.

Ce sont justement les capacités de dessinateur de Malte qui sont ensuite mise à l’honneur à travers un Pictionary, accompagné d’un quiz. Chose assez inédite, le quiz, portant sur Young Royals, se finit en un éclair tant les joueurs trouvent les bonnes réponses en quelques secondes ! Finalement, Malte termine à la huitième place mais a le mérite d’avoir donné presque toutes les bonnes réponses : son manque de rapidité l’a malheureusement fait chuter très rapidement. Concernant le Pictionary, Malte n’est pas plus glorieux. Lorsqu’arrive son tour de dessiner, les participants peinent à deviner que son dessin représente une infirmière. « Je suis désolé pour ça, sachez-le ! », s’exclame-t-il en riant. Heureusement, les fans ressortent de l’activité après s’être beaucoup amusés, et tout le monde a pu passer un bon moment.

La découverte de Malte durant cette heure à ses côtés nous fait découvrir un acteur adorable, solaire et souriant, qui n’hésite pas à retourner chaque question aux fans afin d’apprendre à les connaître. En misant sur ce visage pour représenter Young Royals pour la première fois en convention virtuelle, Dream It a visé juste, puisque les fans en redemandent déjà. D’autres acteurs de la série suédoise seront-ils au programme lors des prochaines éditions des Dream It At Home ? Pour le savoir, ne ratez aucune annonce en vous rendant sur notre compte Twitter !

Shadowhunters

Ils sont de retour ! Adeptes de Shadowhunters, cet article est fait pour vous. En effet, la Dream It At Home 14 a été l’opportunité de rassembler à nouveau les acteurs de la célèbre série surnaturelle pour diverses activités répondant aux goûts de tous les fans. Le dimanche soir, nous retrouvions ainsi Nicola Correia-Damude (Maryse), Luke Baines (Johnathan), Dominic Sherwood (Jace), Katherine McNamara (Clary), Mathhew Daddario (Alec), Tessa Mossey (Heidi), Will Tudor (Sebastian/Jonathan) et Harry Shum Jr (Magnus). Les huit comédiens sont comme toujours survoltés alors que le panel de groupe va débuter, ce qui annonce la couleur ! Toujours tous complices, les interprètes des chasseurs d’ombre ne manquent d’ailleurs pas de débuter la demi-heure en charriant Luke, qui vient de se blesser l’épaule pendant un tournage, ce qui semble être sa spécialité à en croire ses camarades. Après cette mise en bouche amusante, les questions pleuvent, et notre article peut débuter.

  • Quelle est la chose que les acteurs préfèrent chez leur personnage ? « Les runes, car je veux tous les pouvoirs ! », plaisante Matthew. Dominic déclare alors qu’il trouvait toujours incroyable que les réalisateurs puissent créer de nouvelles runes en fonction de leurs besoins quand ils le voulaient. Katherine répond ensuite que ce qu’elle préférait chez Clary était sa loyauté, le fait qu’elle faisait tout son possible pour les gens qu’elle aime et qu’elle se battait toujours pour eux. Will, qui a de nombreux soucis de connexion avec sa Wifi parvient tout de même à répondre qu’il aimait que son personnage puisse crier sur les gens. Tessa répond ensuite qu’elle appréciait beaucoup le fait que son personnage n’avait peur de rien.

  • Tessa a-t-elle été prise de claustrophobie lors de la scène dans laquelle elle était enfermée dans un sac ? « Non, c’est étrange à dire, mais j’aime bien être dans de petits espaces », raconte l’intéressée en faisant rire ses camarades. Après cette confession, Harry lui fait remarquer qu’elle aurait pu être un super kangourou !

  • Quel autre genre cinématographique intéresserait les acteurs ? Toujours pour faire dans l’originalité, Dominic déclare qu’il voudrait jouer un cowboy de l’espace. Matthew ajoute qu’il faudrait y mêler une histoire de vaches transportées de planète en planète. Harry suit son ami dans ce scénario particulier en demandant si les vaches doivent porter des combinaisons spatiales, ce à quoi Matthew répond que oui, en expliquant que ce sera aussi le cas pour les chevaux. Pour sortir de cette fantaisie de cosmonautes, Katherine répond qu’elle adorerait jouer dans un film d’époque avec une grande robe et un corset. Nicola lui explique alors que beaucoup d’actrices ont des problèmes médicaux à cause des corsets et qu’un ostéopathe est même spécialisé dans ce domaine. « Après avoir accouché, un médecin m’a même demandé si j’avais joué dans Reign, tellement les actrices de séries et films d’époques ont des soucis de santé à cause des costumes », achève Nicola. Mais, pour répondre à la question, l’interprète de Maryse avoue qu’elle rêverait de faire une comédie pour sortir un peu de ses rôles habituels, et que ce projet va justement avoir lieu prochainement !

  • Quel est le plus gros challenge que chacun a dû surmonter au cours de sa vie ? « Mon défi est d’avoir une épaule non flexible ! », ironise Luke en faisant à nouveau rire tout le monde. Avec plus de sérieux, Katherine répond que son challenge était d’apprendre que ce n’est pas grave quand les choses ne sont pas toujours parfaites. Elle développe : « J’ai toujours été très perfectionniste et Clary, elle, est quelqu’un qui a tendance à faire un tas d’erreurs, malgré toutes ses bonnes intentions. Je pense que j’ai appris d’elle par rapport à tout ça ». Toujours inspirée et inspirante, Nicola fait ensuite remarquer que la formulation de la question est intéressante, dans la mesure où certains de ses challenges ne sont pas surmontés, mais permettent quand même de tirer des leçons. Elle pense notamment à tout ce qui est lié à sa santé mentale. « C’est une barrière que j’ai finalement appris à intégrer dans ma vie pour tourner le tout en quelque chose de positif », précise-t-elle. « Je pense que plus personne ne pourra donner une meilleure réponse à cette question que celle de Nicola, maintenant ! », fait alors remarquer Dominic.

  • Qu’est-ce que les acteurs oublient toujours de prendre avec eux lorsqu’ils vont à une convention ? Pour Dominic, il s’agit simplement de sacs supplémentaires. « Même si on rappelle toujours aux fans que nous n’avons pas besoin de cadeaux et qu’il vaut mieux les donner à des associations, on finit toujours par en recevoir plein ! À chaque fois, je dois utiliser des sacs poubelles pour tout stocker et le personnel de l’aéroport me regarde de façon suspicieuse, alors que je suis seulement en possession d’à peu près sept kilos d’ours en peluche ! », développe-t-il. Luke rebondit sur le sujet en avouant qu’il espère que les douanes ne leur demanderont jamais de faire l’historique de tout ce qu’il y a dans les sacs, car ils en seraient incapables. « On devrait essayer de se justifier en expliquant que nous sommes ces gens qui avons fait une audition, puis qui avons fait une série, puis qui se sont retrouvés ici… », surenchérit Harry. Matthew prend ensuite la parole pour raconter qu’un jour en Australie, les employés de l’aéroport lui ont interdit de ramener une boule à neige qu’on lui avait offerte parce que le nombre de millilitres n’était pas inscrit dessus, alors que toutes les répliques d’armes de Shadowhunters qu’il transportait ne dérangeaient personne ! « Je pense que les agents de sécurité faisaient simplement une collection de boules à neige », commente Luke en guise de conclusion.

Comme à leur habitude, les acteurs de Shadowhunters, aussi surexcités soient-ils, ont su ravir tous les fans présents. Peu importe les combinaisons de guests lors de ces panels virtuels, la joie est toujours au programme et les comédiens ont leur lot d’anecdotes et de blagues en réserve. Ce panel collectif est une bonne manière de débuter les activités dédiées à Shadowhunters, qui sont encore bien nombreuses !

100% Malec

Matthew Daddario et Harry Shum Jr étant de la partie, impossible de ne pas réunir les interprètes de Malec le temps de quelques activités. Heureusement, Dream It a pensé à tout et a concocté un petit workshop en duo, ainsi qu’un jeu dédié aux deux jeunes hommes. Si Alec et Magnus manquent évidemment aux fans de Shadowhunters, ils sont toujours bien présents dans leurs cœurs et les questions ne manquent donc pas. Si vous avez besoin d’une dose de votre couple fictif favori, alors cet article vous attend !

  • Quelle scène ou citation improvisée de Malec est la favorite des acteurs ? Matthew commence par dire qu’il était tout de même rare que les scènes soient improvisées. Harry précise que les seules improvisations étaient lorsqu’ils oubliaient leur texte ! Il évoque tout de même une scène sortant un peu du script qu’il aimait bien, lorsque Alec vient toquer à la porte de Magnus pour s’excuser, mais il avoue que ses souvenirs sont flous. « Parfois, on se trompait sur le dialogue, alors on disait quelque chose d’amusant pour combler. Mais, sinon, les scènes Malec étaient très sérieuses et intenses, et il était important pour nous de nous en tenir à ce qui était écrit pour le côté dramatique », explique Matthew. Les garçons se rappellent néanmoins d’une scène qui n’était pas prévue mais qui a été conservée par les réalisateurs, à savoir lorsque Magnus remet correctement le col de la chemise d’Alec. « Je n’arrivais pas à regarder autre chose que ce col lorsque Matt parlait, j’ai été obligé de faire quelque chose pour me concentrer ! », se défend Harry en riant.

  • Les acteurs ont-ils des anecdotes drôles concernant les coulisses de tournage ? Harry songe d’abord aux scènes avec le cercueil, puisque rien ne fonctionnait correctement ! Il y avait quatre personnes qui devaient tirer sur des fils, mais cette technique ne portait pas ses fruits. Le duo se rappelle aussi que lorsqu’il y avait beaucoup de comédiens qui jouaient en même temps, il était difficile de coordonner tout le monde, et il était fréquent que plusieurs acteurs finissent par déchirer leur pantalon. « À chaque fois, on rigolait beaucoup trop et tout le monde voulait rentrer chez soi d’épuisement ! », commente Harry.

  • Comment Harry s’organisait-il avec l’aspect « magique » de son personnage ? C’est finalement Matthew qui répond pour déclarer : « Harry avait clairement deux emplois, celui d’acteur et celui de créateur de magie. Dès qu’il faisait un mouvement, il devait s’imaginer tous les effets qui allaient s’ajouter par la suite et comment les choses allaient s’articuler ». Il ajoute qu’il regardait toujours attentivement ce que faisait sa co-star pour essayer d’imaginer le résultat final et s’alimenter de ça. Harry fait remarquer que les effets spéciaux pouvaient faire naître des choses folles, comme changer les chaussures d’un acteur ! « J’aurais adoré faire un épisode humoristique dans le style d’une sitcom avec tous ces effets, ça aurait été drôle, mais Wandavision l’a fait à notre place ! », avoue Harry.

  • Comment s’est passé le tournage de la scène du mariage entre Magnus et Alec ? « Oh, un mariage, c’est toujours toute une affaire ! », s’exclame immédiatement Matthew. Il explique qu’il y a toujours énormément de personnes présentes, d’agitation, et que le temps est très serré. Alors, il fallait que tout se fasse de manière efficace et les acteurs avouent ne pas avoir beaucoup réfléchi à leurs gestes, comme lors de la scène du baiser. « Pour Alec, le mariage était un moment décisif et un énorme tournant. En tant qu’acteur, c’était également très intense, un grand moment », poursuit Matthew. Harry complète : « Je ressentais également un genre d’appréhension à l’idée que nos personnages passent ce cap. Et puis, finalement, la scène du baiser a pu prendre des airs de comédie romantique où tout se déroule magnifiquement bien ». Matthew raconte ensuite que ce jour-là, les réalisateurs souhaitaient capturer le moment présent à la perfection et qu’ils ont donc été filmés sous tous les angles. « Mais, rien ne vaut le premier baiser entre Jace et Clary, ils avaient vraiment filmé le moment très longtemps et avaient refait faire la scène un tas de fois, c’était le plus long baiser à l’écran. Mais bon, nous ne sommes pas là pour briser vos rêves alors, gardez en tête que tout est toujours très beau ! », achève Matthew.

  • Le duo a-t-il des anecdotes sur la scène du dîner ? Matthew répond que c’est très compliqué de parvenir à manger et remanger encore, et Harry précise n’avoir jamais mangé quelque chose de bon lors d’un tournage. « Si les plats ont l’air bons, c’est que quelque chose a été modifié ! », explique l’interprète de Magnus.

  • Y a-t-il eu des scènes sérieuses au cours desquelles les acteurs n’arrêtaient pas de rire ? « Ce sont les scènes les plus sérieuses qui nous font le plus rire », confie Matthew. Harry songe à une scène au cours de laquelle Magnus avait perdu ses pouvoirs et buvait du jus d’orange, et les fous rires étaient assez importants à cet instant. « J’ai eu des scènes avec Isaiah Mustafa et Alberto Rosende durant lesquelles je devais regarder à côté de leurs yeux, sinon je savais que j’exploserais de rire », avoue Harry.

  • Les acteurs accepteraient-ils de faire un spin-off sur Malec si l’opportunité se présentait ? « Magnus et Alec ont eu déjà eu leur propre histoire, je pense que ce serait un risque de s’aventurer sur ce terrain, à moins que le spin-off soit une comédie un peu plus légère », s’exclame Matthew.

  • Quels conseils Matthew et Harry donneraient-ils à Malec s’ils devenaient papas ? Puisque Magnus est un sorcier, le duo s’accorde sur le fait qu’il faudrait mettre des limites à ses pouvoirs. « Je pense qu’Alec devrait lui dire de ne pas utiliser sa magie après une certaine heure, comme si un enfant était interdit de regarder la télévision le soir », partage Harry. « Je me demande ce que leur enfant voudrait faire de sa vie plus grand… Peut-être chasseur d’ombres ! », conclut Matthew.

Quelle meilleure activité pour réunir Matthew Daddario et Harry Shum Jr. que de tester les connaissances des deux comédiens concernant leurs personnages dans la série ? C’est aussi l’occasion de s’apercevoir que le temps a passé depuis le tournage et que les deux amis ne se rappellent pas de tous les détails de l’histoire qui unit leurs personnages, à contrario des fans qui gardent bien tout en mémoire ! Ainsi, dès le début du quiz, Harry échoue à répondre à certaines questions, comme par exemple d’indiquer qu’il s’agit de Maryse qui n’est pas d’accord avec la relation de Magnus et Alec au début de leur histoire. Matthew, de son côté, ne semble pas ravi dès le premier classement en s’apercevant qu’il n’est pas dans le top 5 bien qu’il ait cliqué très rapidement sur la bonne réponse. Il n’atteindra d’ailleurs pas le podium de toute la partie, dans laquelle nous avons pu retrouver de nombreuses questions pièges portant sur des numéros d’épisodes à indiquer. Ainsi, nous avons (re)découvert que le premier baiser de Malec a eu lieu dans l’épisode 12 de la saison 1, épisode qui s’appelle d’ailleurs Malec. Le premier je t’aime du couple a eu lieu dans l’épisode 10 de la saison 2, et c’est bien sûr Alec qui a amené le premier je t’aime entre eux, tandis que la demande en mariage a été faite par Magnus dans l’épisode 20 de la saison 3, après deux séparations. C’est au terme d’une vingtaine de questions portant sur le couple Malec que le jeu se termine, avec un classement à la 29e place pour Matthew Daddario, qui est bon joueur et félicite la fan arrivée en tête. Harry Shum Jr. est de son côté arrivé en 33e position et Matthew Daddario conclut l’activité en indiquant, sur une note humoristique, que « ce n’est pas si mal, pour un jeu qui comportait de fausses réponses…» 

« La relation de Magnus et Alec vous appartient maintenant », déclare Matthew à la fin du panel Malec. Nul doute que les fans en feront bon usage, toujours contents d’avoir des clés de compréhension sur le couple de fiction à travers ces activités virtuelles. Avec cette heure dédiée à Matthew et Harry, tout le monde a pu rire, partager, écouter et parfois même pleurer en se replongeant dans une histoire d’amour incontournable de Shadowhunters. C’est donc avec des étoiles dans les yeux que les participants aux deux activités éteignent leur écran d’ordinateur ce dimanche soir.

Cuisine et bien-être

De nouvelles activités ont été expérimentées au cours des différentes éditions des Dream It At Home, et nous avons ici pu assister à un cours de yoga proposé par la douce Tessa Mossey. Une paire de fans ont pris part à cette nouvelle activité axée autour du bien-être et pendant une heure, les fans ont donc suivi les instructions de Tessa pour une session de mise en forme toute en douceur. L’activité s’est beaucoup orientée autour de la santé mentale au travers de points physiques, Tessa a réussi à instaurer un espace de bienveillance où les fans ont pu suivre les mouvements indiqués par l’actrice au fur et à mesure, tout en prenant en compte l’environnement qui les entoure. Toutes les positions indiquées par Tessa étaient réalisées par elle-même en même temps que les fans tout en indiquant les vertus positives que chaque mouvement peut apporter au corps et à l’esprit. Cette activité yoga a été une parenthèse de relaxation au cours d’une journée où les activités s’enchaînaient et cela a apporté une grande sérénitude aux fans présents, qui ont eu le plaisir de bénéficier d’un moment de calme et d’apaisement en compagnie de la jeune actrice.

Nous avons ensuite rejoint Matthew Daddario & Harry Shum Jr., que nous ne quittons plus, pour une session en cuisine ! Les deux amis se sont concertés avant l’activité pour décider de la recette qu’ils feraient ensemble, et leur choix s’est porté sur des œufs pochés. Ni l’un ni l’autre ne savent en faire véritablement, Harry explique que la cuisson des œufs est tout un art et qu’une fois que l’on sait faire cuire des œufs, nous pouvons être en mesure de réaliser plusieurs recettes différentes, il trouve cela très cool. Matthew a du mal à organiser sa préparation, il explique ne pas être dans sa cuisine donc il propose un angle de caméra où l’on peut le voir faire à manger, sans avoir la vue sur la casserole tandis que nous voyons très bien la façon dont Harry fait sa préparation. 

Pour faire un œuf poché, les deux hommes expliquent qu’il faut créer un vortex afin d’y insérer l’œuf pendant trois minutes. Nous nous apercevons rapidement que ce n’est pas une recette que Matthew et Harry maîtrisent et c’est un moment assez hilarant, de les voir essayer de préparer cette recette sous nos yeux. Harry semble être particulièrement minutieux mais en réalité, il raconte ne rien mesurer en terme de quantités. Il ajoute « c’est terrifiant car si le vortex n’est pas bien créé, il peut éclabousser et me brûler ! ». Ce qui devait arriver arriva, c’est à ce même moment que Matthew rate son vortex. Il décide alors de changer totalement de recette et se met à faire des œufs à la poêle dans une sauce, tandis que Harry s’aperçoit qu’il n’a pas de passoire pour récupérer l’œuf après le vortex. Ils ironisent « On devrait créer une émission de cuisine en montrant tout ce qu’il ne faut pas faire ! ».

Les deux acteurs décident finalement de refaire un essai, et la seconde tentative s’avère être la bonne puisque tous les deux arrivent à sortir un œuf poché, cuit à la bonne température et qu’ils déclarent chacun comme étant très bon au goût. L’activité se termine sur cette note positive et les deux acteurs espèrent que le résultat des fans a été plus concluant que le leur dès le premier essai ! 

Jouons !

Le cast de Shadowhunters étant toujours d’humeur festive, les jeux ne manquent pas pour mettre de la bonne humeur dans la journée des fans ! Plusieurs activités variées ont ainsi ponctué le dimanche, réveillant l’esprit de compétition des acteurs, toujours très joueurs. Les meilleurs moments des jeux dédiés à Shadowhunters sont à retrouver dans cet article.

Nous retrouvons Matthew Daddario, Dominic Sherwood et Harry Shum Jr. en début de soirée pour une activité Pictionary, qui a débuté dans une très bonne ambiance. Dominic nous a une nouvelle fois montré que l’informatique n’était pas son fort : lorsqu’il a dû mettre Harry hôte de l’activité, il l’a en fait remis dans la salle d’attente. Mais ce n’est que partie remise, puisque Harry a finalement pu accéder à l’activité ! Une nouvelle façon de jouer a été testée lors de ce Pictionary, où les trois acteurs étaient séparés en trois équipes distinctes dans lesquelles les fans se sont répartis. Cela n’a pas été évident à appréhender, que ce soit pour les fans ou pour les acteurs, car lors de chaque tour, tout le monde jouait en même temps : un membre de chaque équipe dessinait un mot différent et chaque joueur devait deviner les trois mots. Une fois la dynamique bien comprise, les équipes ont mis en place des stratégies, à l’instar de Matthew, très joueur, qui a demandé à ses coéquipiers d’effacer leurs dessins une fois que toute l’équipe l’avait trouvé afin de désavantager leurs adversaires, ou encore de donner des mots lambdas à voix haute afin d’embrouiller les esprits de tout le monde. De nombreux mots liés à la série Shadowhunters étaient à deviner, comme par exemple Mortal Cup, Katherine McNamara, démons, mariage, ange, Paris… Les acteurs ont été très joueurs et ont beaucoup échangé avec les fans au sujet des réponses principalement, et c’est finalement avec 806 points que l’équipe de Dominic Sherwood s’est vu remporter le jeu ! L’équipe de Matthew a terminé deuxième avec 801 points et l’équipe d’Harry n’a pas démérité en se positionnant en troisième position avec un total de 592 points. Malgré les quelques petits soucis techniques assez rapidement résolus, les fans et les acteurs semblent avoir passé un très bon moment et sont prêts à enchaîner la journée avec de nouvelles activités ensemble !

Luke Baines, Katherine McNamara et Will Tudor étaient réunis en trio pour tester un nouveau concept prometteur. En effet, des clichés du cast en conventions, en provenance des pages Instagram des acteurs, étaient affichés à l’écran et il fallait retrouver la ville dans laquelle les photos avaient été prises. Pour se lancer dans le quiz, Luke choisit de se nommer : « Le vrai JCM », en référence à son personnage, Jonathan Christopher Morgenstern, et Will entre dans son jeu en s’appelant : « Le faux JCM ». « Le jeu s’annonce compliqué, parce que Will est toujours en t-shirt, peu importe le pays », s’amuse Luke alors que l’activité démarre. Finalement, les acteurs semblent assez doués et les pays défilent : la France, l’Australie, les États-Unis… Luke parvient néanmoins à se tromper lorsqu’une photo de son propre compte Instagram est projetée ! Finalement, Katherine reste fidèle à sa réputation en finissant première du jeu, tandis que Will se hisse à la quatrième place, suivi de peu par Luke à la cinquième place. Les fans, eux, ont pu voyager sans bouger de chez eux, et partager un agréable moment avec le trio.

La journée s’achève en compagnie de Matthew Daddario et de Dominic Sherwood, réunis pour une partie du jeu mot de passe. Après de nombreux rebondissements dans l’installation du jeu, les fans ont finalement pu prendre part à l’activité via Kahoot!. L’objectif de cette partie de mot de passe est de découvrir le mot que les acteurs devaient faire deviner à tour de rôle, tout en ne mentionnant pas de mots similaires, ce qui a mené à de joyeux moments humoristiques entre les deux compères. Nous avons ainsi pu découvrir que le film réconfortant de Matthew est Vampire Academy tandis que Dominic aime tout particulièrement le mot style. Les deux acteurs ont usé de nombreux mots-codes pour faire deviner les mots liés à la série, comme lorsqu’il devait faire deviner les runes, Matthew a parlé de tatouages tandis que Dominic a mentionné le personnage qui change d’âge pour faire deviner Seelie Queen. Il fallait également trouver que le premier tome de la série littéraire s’appelle City of Bones, que la série avec Nick Frost était Why Women Kill et que la mère de tout ce qui est mauvais dans la série est Lilith. Enfin, il fallait découvrir que le royaume des Enfers dans la série s’appelle l’Edom et que le récipient dans lequel on peut boire mais dont le nom implique que l’on n’est pas immortel est bien la Mortal Cup. Les deux comédiens ont été très performants sur cette activité et Dominic termine en tête du podium ! Avant de quitter l’activité, Matthew et Dominic félicitent tous les fans ayant participé au passcode et les remercient une nouvelle fois pour le soutien apporté toutes ces années.

Grâce aux jeux et aux rires, les fans n’ont pas vu le temps passer et en redemandent déjà ! Une fois n’est pas coutume, les acteurs se sont prêtés à l’exercice avec plaisir et ont tout fait pour prouver que les représentants de Shadowhunters avaient leur place en haut des différents podiums.

La Dream It At Home 14, qu’est-ce que nous en pensons ?

Encore une fois, Dream It est parvenu à faire vivre à chacun un week-end de rêve, riche en émotions. En mixant des visages connus qu’on ne présente plus à de nouveaux guests, la formule des Dream It At Home continue de fonctionner à la perfection. Certains acteurs se sentent désormais comme chez eux et attendent déjà avec impatience de revenir, tandis que les comédiens inédits intègrent cette grande famille virtuelle très aisément. Comme d’habitude, les activités s’enchaînent de manière fluide et permettent de plaire aux goûts de chacun. Pas le temps de s’ennuyer une seconde !

Concernant la suite des festivités, la guestlist de la Dream It At Home 15 est déjà bien remplie. Ainsi, le rendez-vous est fixé pour les fans de LuciferOne Tree Hill9-1-1 : Lone Star,The 100Shadow and BoneThe Shannara ChroniclesAtypical et Chilling Adventures of Sabrina, qui pourront tous rencontrer leurs acteurs favoris les 18 et 19 septembre prochains. Et vous, qui avez-vous hâte de découvrir lors de cette nouvelle édition ? N’hésitez pas à nous le dire sur notre page Twitter !