Compte-rendu

Dream It At Home 15

Une quinzième édition en grande pompe !

La rentrée des classes a sonné et nous nous retrouvons en plein milieu du mois de septembre pour une quinzième Dream It At Home. La recette est la même : habitués et inédits sont au programme afin de satisfaire tout le monde. C’est donc sans surprise, mais avec beaucoup de bonheur, que les participants peuvent retrouver Fivel Stewart (Atypical), Ivana Baquero (The Shannara Chronicles) et Ronen Rubinstein (9-1-1 : Lone Star). Également, bien que déjà venu chacun de leur côté, c’est pour la première fois que le duo ‘Kabby’ (The 100), composé de Paige Turco et Henry Ian Cusick, est réuni. Mais ce n’est pas le seul duo mythique réuni ce weekend chez Dream It Con puisque la DIAH15 signe le grand retour de Bethany Joy Lenz, accompagnée cette fois-ci de James Lafferty pour le duo ‘Naley’, mais aussi de sa sœur fictive dans One Tree Hill, Shantel VanSanten. Enfin, le monde fantastique s’invite sur vos écrans à travers les casts de Lucifer, Shadow and Bone ou encore The Vampire Diaries. Prêts à (re)vivre ce weekend ?

Fivel Stewart

Nous retrouvons la douce Fivel Stewart pour un panel aux allures de meeting de groupe puis une activité Password, lors desquels nous avons pu aborder à la fois Atypical et sa partenaire de travail Brigette Lundy-Paine (Casey), mais aussi ses autres projets et sa routine beauté !

Informations diverses

  • Quel est son livre préféré ? Fivel a récemment lu le livre Blink de Malcolm Gladwell, qu’elle a beaucoup apprécié mais elle parle aussi du livre Zen : The Art of Simple Living de Shunmyō Masuno ainsi que d’un livre sur l’amour et sur les façons d’appréhender son partenaire afin d’apprécier la vie en sa compagnie au mieux.
  • Concernant la routine beauté de l’actrice, Fivel raconte à ses fans que son principal geste est d’hydrater énormément son visage, notamment en se passant des glaçons dessus afin de bien déboucher ses pores. Parfois même, elle met des glaçons dans un seau et plonge la tête dedans ! À part l’hydratation, Fivel explique ne pas être une grande fan de maquillage mais elle a récemment découvert les sérums et c’est devenu son nouvel allié beauté ! Elle utilise un sérum à la bave d’escargot ainsi qu’un sérum placenta, ce qui rend son visage doux. 
  • Si Fivel n’avait pas été actrice, elle aurait aimé être soit décoratrice de plateau sur les tournages de série ou de film, soit travailler dans un salon de tatouage, soit être psychologue pour les enfants dans les écoles. Elle sait qu’elle dispose de grandes qualités d’écoute et elle aime beaucoup le contact avec les gens, chercher à les aider lorsqu’ils en ont besoin, c’est quelque chose qu’elle se serait bien vu faire ! 
  • Fivel aimerait beaucoup vivre en Angleterre, elle revient d’un séjour là-bas où elle a pu rencontrer la famille de son petit-ami et elle a beaucoup aimé l’ambiance qu’il s’en dégage. Elle cherche également à vivre dans un endroit qui n’est pas stressant pour elle, où elle ne se sent pas submergée par trop de monde. La Californie lui semble un bon compromis car elle s’y sent bien, elle retrouve la mer, la montagne, des endroits bondés et des endroits plus calmes et c’est pour elle un vrai havre de paix.

Atypical

  • Quels sont ses meilleurs souvenirs du tournage d’Atypical ? Fivel répond qu’elle n’a pas de souvenirs en particulier qui lui vient, elle a beaucoup aimé cette expérience et tous les souvenirs qu’elle peut en avoir sont très bons. Elle se souvient notamment du tournage de la dernière saison, car ils se sont retrouvés après une période très étouffante au niveau sanitaire et cela leur a fait beaucoup de bien. Lors de ce tournage, Brigette Lundy-Paine et Fivel ont acheté deux puzzles de 1000 pièces, l’un avec des plantes et l’autre avec des pierres et des cristaux, et elles les ont fait ensemble, sur plusieurs jours et plusieurs nuits. Ça les a aidé à s’apaiser et Fivel a ainsi pu découvrir que sa camarade est très forte pour faire des puzzles. 
  • Si Fivel avait pu interpréter un autre personnage d’Atypical, il s’agirait de Casey car c’est un personnage très cool et très similaire à Izzie, pour lequel elle a énormément d’affection et d’intérêts similaires.

Autres projets 

  • Une fan demande à l’actrice si elle peut parler de son prochain projet, une série qui s’intitule Roar. L’actrice répond qu’elle ne peut pas en dire grand chose pour l’instant, si ce n’est que le tournage est terminé et qu’elle a beaucoup apprécié l’expérience ! 
  • Elle s’envolera pour Montréal en octobre afin de tourner un nouveau projet, dont elle n’a pas donné d’informations complémentaires.
  • Au-delà des séries et des films, Fivel a également eu l’opportunité d’apparaître dans une vidéo du groupe half•alive, pour illustrer leur chanson Summerland. C’est une expérience pour laquelle elle a beaucoup d’affection, car elle est admirative du travail du groupe, elle trouve que leurs vidéos sont toujours très bien faites et c’est pour cela qu’elle les a contacté elle-même pour collaborer avec eux. Le groupe lui a demandé de danser pour le clip donc elle a dû s’entraîner pendant presque cinq heures, mais au-delà de cette performance, Fivel retient surtout qu’elle a passé d’agréables moments. Elle est devenue amis avec les membres du groupe depuis et il y a de nombreux passages du clip où les vidéos sont extraites de moments qu’ils ont vécus naturellement, à juste chiller et passer du temps ensemble. Si Fivel n’avait qu’un souvenir à retenir de l’année 2021, il s’agirait du tournage de cette vidéo.

Lors de l’activité Password, les fans se connectent sur Kahoot et doivent deviner le mot que Fivel décrit. L’actrice joue particulièrement bien le jeu et n’hésite pas à donner de multiples détails pour que les fans trouvent facilement les mots, comme par exemple Disney Channel, Booboo Stewart, Atypical, ses origines amérindiennes, le ship name Cazzie ou encore Newton High School. Mais Fivel a eu du mal à parler de certains mots et n’a notamment pas réussi à décrire le dernier mot, les fans n’ont ainsi pas pu donner de réponse et l’actrice s’est excusée mille fois de les avoir fait échouer. Pour autant, le podium n’a pas subi beaucoup d’évolution au cours de la partie car les trois fans arrivées en tête se sont partagées le podium pendant toute la partie ! Une bonne manière de clôturer les activités avec l’adorable Fivel.

Shadow and Bone

Alors que les fans attendent avec impatience la deuxième saison de Shadow and Bone, le cast n’hésite pas à venir à leur rencontre au travers de divers événements virtuels. Pour la quinzième édition des Dream It At Home, nous retrouvons Amita Suman (Inej), Calahan Skogman (Matthias) et Archie Renaux (Mal). Tous les trois sont prêts à partager quelques anecdotes pour les fans du Grishaverse. Embarquons dès maintenant pour Ketterdam !

La série Grishaverse

  • Ont-ils des informations concernant la deuxième saison ? Ils sont tous très excités de pouvoir commencer le tournage mais ils n’ont pas encore reçu les scripts. « Le principal c’est de rester dans l’univers, de ne pas l’oublier. Pour ma part j’essaie de rester proche de Matthias, j’ai hâte de me replonger dans ce personnage », explique Calahan. Amita ajoute qu’ils sont vraiment tous passionnés par ce qu’ils font. Le mystère de la saison deux est présent chez tout le cast qui ont adoré les livres et qui ont donc hâte de voir quel sera le prochain arc narratif. Qui plus est, ils ont hâte d’être à nouveau tous ensemble !
  • Dans quelle série aimeraient-ils que leur personnage de Shadow and Bone apparaisse ? Calahan répond d’abord Peaky Blinders puis finalement Game Of Thrones. L’ambiance hivernale le séduit et Amita lui propose alors d’être dans la Garde de Nuit aux côtés de Jon Snow. Changement d’ambiance pour l’interprète d’Inej qui choisit Friends. « Je sais que ça peut paraître bizarre mais je trouverai ça excellent d’aller dans un univers moderne, je suis sûre qu’Inej adorerait ! », se défend-elle. Archie choisit quant à lui la célèbre franchise Star Wars et imagine Mal en Jedi. « C’est aussi simple que ça », conclut-il.
  • S’ils pouvaient passer la journée avec un des Crows, qui choisiraient-ils ? Amita choisirait Nina (Danielle Galligan) afin de pouvoir manger des gaufres, elle-même étant une grande adepte de la nourriture sucrée. Elles pourraient également s’amuser avec les hommes et s’en servir comme des marionnettes. « Jesus ! », crie alors Archie en réaction à la journée idéale d’Amita ce qui fait rire tout le monde. Calahan pense quant à lui à Jesper (Kit Young) car ce serait amusant mais aussi à Kaz (Freddy Carter) pour voir toutes les choses un peu sombres qu’il fait. Archie propose quant à lui Matthias mais a peur de ne pas s’amuser et change finalement pour Nina car c’est la plus drôle de tous.
  • Quelle est leur citation favorite de la série ? Calahan choisit « Not in this lifetime » qu’il prononce lors de la scène de la cabane avec Nina. Archie propose « I don’t have to kill you Darkling, the past will do it for me » dans le huitième et dernier épisode de la première saison. Amita choisit quant à elle « I like when men beg but this isn’t the time for it » dans Six of Crows.
  • Quel type de Grisha aimeraient-ils être ? Calahan choisit d’être un Heartrender, un Maître du Cœur, comme l’est Nina. De son côté, Archie aimerait être un Durast, un Materialki comme David (Luke Pasqualino). Amita serait elle aussi dans la même lignée et choisit d’être Fabrikator.
  • Milo la chèvre ou l’Ane Donkey dans Shrek ? Amita trouve la question hilarante. Tous les trois sont d’accord pour choisir l’Ane. « Un âne aussi drôle et qui sait parler ? Evidemment qu’on le choisit lui, on peut se faire tellement d’argent. On pourrait lui faire faire des spectacles », dit alors Archie.

Infos personnelles

  • Quelle est leur comédie musicale favorite ? Amita répond aussitôt Phantom of the Opera. « La coïncidence est amusante car j’ai le DVD et j’ai dû le regarder une centaine de fois ! », indique Calahan. Il n’en fallait pas plus à nos deux compères pour échanger à ce sujet. « Lorsque tu viendras à Londres, je t’emmènerai voir la comédie musicale au théâtre ! », lui dit alors Amita. « Par contre je plains les personnes qui se trouvent derrière toi car tu es vraiment très grand », dit-elle alors en riant.
  • Qui serait le meilleur compagnon avec Doctor Who ? Amita ayant déjà joué dans la série, elle n’hésite pas à prendre la parole en premier. « J’ai rencontré le Docteur alors que Calahan lui n’en a aucune idée, donc je dirai moi », dit-elle alors.
  • S’ils pouvaient jouer dans n’importe quel projet, film comme série, lequel serait-ce ? Amita répond de manière originale Tomb Raider car elle a adoré les films inspirés des jeux vidéo Lara Croft. Calahan choisit quant à lui Lord Of The Rings (Le Seigneur des Anneaux) alors que Archie répond Harry Potter. « C’est mythique, je sais que mes enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants verront Harry Potter », explique-t-il.
  • S’ensuit alors la question ultime : quelle serait leur maison Harry Potter ? Archie et Amita avouent être des Poufsouffle, même si cette dernière a du mal à prononcer le nom anglais « Hufflepuff » ce qui crée l’hilarité générale. Enfin, Calahan serait Gryffondor.
  • Quel est le livre ou l’univers fantastique ayant eu le plus d’impact dans leur vie ? Amita dit que sa réponse peut paraître ennuyeuse mais elle dirait Six of Crows. Effectivement, le livre de Leigh Bardugo a eu un énorme impact puisqu’elle joue dans son adaptation, Shadow and Bone, aujourd’hui. Sinon, elle dirait Lord Of The Rings, car le fantastique est réalisé d’une manière si majestueuse. « C’est vraiment waw. Même des années plus tard, les films ne vieillissent pas et procurent le même effet au spectateur », explique-t-elle. Calahan enchaîne ensuite en mentionnant Harry Potter car il a dévoré les livres étant plus jeune, il n’hésitait pas à se rendre au cinéma pour découvrir chaque nouveau volet. Il a grandi aux côtés d’Harry, Hermione et Ron, pour lui c’était vraiment une expérience spéciale. Il a toujours les livres dans sa chambre aujourd’hui. Archie le rejoint bien évidemment, lui aussi étant un fan de la saga, mais garde Six of Crows dans son cœur. Enfin, il mentionne Spiderman qu’il aimait beaucoup plus jeune.  
  • Quelle est leur chanson du moment ? Tous prennent leur téléphone pour chercher dans leurs playlists actuelles. Calahan propose ‘Runner Ups’ de l’artiste Kurt Vile tandis qu’Amita répond alors que son obsession la plus récente date de hier soir avec la chanson ‘11 :11’ de Ben Barnes (Le Darkling).
  • Quelle est leur plus grande inspiration du moment ? Pour Archie, avec les confinements successifs, il en a profité pour voir beaucoup de films, notamment ceux où figurent Al Pacino. Hier soir encore, il regardait The Devil’s Advocate (L’Associé du Diable). Calahan le rejoint en disant adorer le film The Irishman qu’il regarde fréquemment et qu’il le trouve excellent dans son rôle. « Il est super bon dans tous ses films », ajoute alors Archie. Sinon, concernant Calahan, l’une de ses inspirations actuelles est Jack Kerouac, il trouve son écriture vraiment incroyable et pleine de créativité. Enfin, Amita se remémore une citation qu’elle a pu lire sur un banc : « Love, be loved and never stop learning ». Elle ne sait pas qui a dit ça mais elle trouve ça très inspirant. En réalité, il s’agit de Timothy Ferriss, écrivain et entrepreneur américain.

C’est sur ces paroles positives que se conclut le panel, laissant alors place à la prochaine activité en compagnie du cast de Shadow and Bone. Cette fois-ci, place à la compétition et place au jeu. Effectivement, l’équipe Dream It leur a concocté un quiz sur la série afin de tester leurs compétences.

« Kit et Freddy sont tous les deux très forts aux quiz, je suis contente qu’ils ne soient pas là. Ce sera le test des losers ! », dit-elle en riant. Archie explique qu’effectivement il ne s’en sort jamais très bien mais qu’il faut par contre se méfier de Calahan. Trêve de plaisanterie, les acteurs se connectent sur Kahoot et ajoutent leurs pseudos. L’interprète de Matthias choisit ‘Fjerdan Prince’ tandis que l’interprète d’Inej choisit ‘Knife Out’. Ces deux-là ne manquent pas de faire rire tout le monde ! Les questions peuvent commencer à affluer et elles ne laissent rien au hasard.

Effectivement, nous rentrons dans les détails de l’histoire en cherchant le nom du livre donné à Alina (Jessie Mei Li), les personnes présentes sur le bateau lors de l’épisode final de la première saison ou encore les couleurs du costume d’Inej au Little Palace. « Je n’en ai aucune idée alors que c’est mon propre costume », avoue Amita qui arrive malgré tout à décrocher des points en ayant répondu au hasard. Ce ne sera pas toujours le cas pour autant, notamment lorsqu’il est demandé le nombre de lames que porte Inej. « Une fois de plus je ne sais pas décidément », dit-elle en riant. Pendant ce temps, Calahan monte les échelons du podium tandis qu’Archie n’apparaît même pas dans le top 5. Alors que les échangent battent leur plein grâce à la bonne humeur répandue par le cast, les questions défilent et l’heure des résultats a sonné. Au final, Calahan finit dans le podium en troisième position. Amita le suit de près à la quatrième position et pour Archie ce sera la septième position. Avant de quitter les fans, les acteurs n’hésitent pas à féliciter tout le monde et à remercier pour ce moment très amusant. Nul doute que tout le monde a su apprécier ce moment !

Ivana Baquero

C’est avec un Pictionary que l’on retrouve l’actrice de Alta Mar et des Chroniques de Shannara. Cette dernière est une habituée des conventions virtuelles puisqu’elle participait à sa cinquième Dream It At Home. Ses fans étaient donc très heureux de pouvoir partager ce moment hors du commun avec leur actrice préférée et tout le monde s’est très aisément prêté au jeu. La compétition a fait rage pendant les 30 minutes avec des fans déterminés à garder leur place dans le classement, sans aucune pitié pour leur idole.

Bien que très impliquée dans le jeu, Ivana n’a pas su briller par ses talents artistiques et a été menée par ses fans. Cette dernière n’a pas toujours été comprise dans sa façon de dessiner, notamment lorsqu’elle a tenté de représenter le mot « virus » par un masque chirurgical et un tube à essais. Elle a tout de même marqué quelques points avec son dessin d’elfe qui était très facilement reconnaissable.

Ivana a également eu un peu de mal à deviner les mots des autres et a d’ailleurs fait un petit cri de joie lorsqu’elle a reconnu « Big Ben ». L’actrice a été touchée lorsqu’une fan l’a dessiné en représentant une femme avec écrit « engaged », puisque en effet Ivana s’est fiancé l’été dernier.

À la fin de l’activité, Ivana se faisait largement mener par ses fans puisque cette dernière se trouvait assez bas dans le classement.

Ce que l’on retient de ce jeu et de ce moment entre Ivana et les participants est la bonne humeur et l’amour de l’actrice pour ses fans. Tout au long de la partie, cette dernière n’a cessé d’interagir avec eux, notamment quand elle dit à une d’entre elles : « Wow tu es à fond. T’es super forte ! ». À la fin de l’activité elle remercie ses fans et leur dit qu’elle a hâte de les retrouver pour les 1-1.

Les jeux sont un moyen très naturel de créer une relation entre une actrice et ses fans. Le temps d’un instant ils deviennent amis et échangent un moment aussi banal qu’unique. Ivana semblait ravie de partager ce moment avec eux et sa reconnaissance faisait très plaisir à voir à l’écran.

The Vampire Diaries

Le samedi se poursuit avec deux actrices de The Vampire Diaries pour un panel dans lequel Candice King (Caroline Forbes) et Phoebe Tonkin (Hayley Marshall) mêlent anecdotes de tournage et anecdotes personnelles. En effet, bien que la série soient à ce jour terminée, les fans sont toujours aussi fidèles et les deux actrices étaient impatiemment attendues pour cette convention virtuelle. Leur complicité évidente et leurs moments passés ensemble nous ont permis de suivre un panel sous le signe de l’amitié et de la bonne humeur.

La série The Vampire Diaries

  • Quelles sont les ressemblances partagées avec leurs personnages ? Phoebe nous dit ne pas beaucoup ressembler à Hayley puis qu’elle se considère beaucoup plus détendue qu’elle. Leurs ressemblances principales sont selon elle la loyauté et leur relation très fusionnelle avec leurs familles. Quant à Candice, elle trouve directement une ressemblance avec Caroline : « Tout ce qui est de l’organisation, de tout contrôler etc… Tout doit être comme je l’ai imaginé. C’est malheureusement ancré dans ma personnalité et dans celle de mon mari, surtout avec 4 enfants à gérer. »
  • Si elles pouvaient être n’importe quel autre personnage féminin ou masculin de The Vampire Diaries, le ou laquelle ça serait ? Candice répond très rapidement qu’elle répond toujours Katherine (Nina Dobrev) à cette question. Elle apprécie ses répliques qu’elle trouve drôles, mais également ses tenues qu’elle qualifie de sexy et audacieuses. Phoebe s’empresse alors d’acquiescer et de dire qu’elle aurait également aimé être Katherine.
  • Seriaient-elles ouvertes à une neuvième saison de The Vampire Diaries ? À cette question, Phoebe répond sur le ton de l’humour en nous disant qu’elle n’était déjà pas présente dans la huitième saison. Candice profite de cette question pour évoquer la série Legacies qui est selon elle un moyen de continuer à faire vivre The Vampire Diaries d’une certaine façon. Elle semble très enthousiasmée par cette série : « C’est une bonne série, qui a elle aussi un côté émotionnel, et qui est basée autour de Mystic Falls. Elle reprend toute la magie et la mythologie que vous aimez dans The Vampire Diaries donc je vous la recommande vivement si vous mourez d’envie d’avoir une saison 9. »
  • Quelle est leur réplique préférée de leur personnage ? Les deux actrices sont unanimes pour dire qu’il est très compliqué de se rappeler de leurs répliques. Candice nous dit qu’elle se rappelle de beaucoup de phrases dans des films ou séries mais que concernant ses propres répliques tout se mélange dans sa tête. L’actrice rigole et nous dit que si elle avait été en convention réelle elle aurait triché en demandant aux fans de crier la leur. Phoebe est en accord avec la réponse de Candice et nous dit qu’elle ne se rappelle jamais de rien. Pour finir sa réponse, Candice nous raconte une anecdote drôle : « Il y a quelques années ma belle-fille et son amie m’ont appelé quand elles regardaient la série et elles m’ont dit qu’elles regardaient un épisode dans lequel je disais une phrase du genre « Le garçon aime la fille. La fille aime le garçon… sexe. ». C’était une conversation plutôt… intéressante. »
  • Si elles pouvaient être n’importe quelle créature fantastique, laquelle ça serait ? Phoebe aurait aimé être un sorcier puisque c’est la seule créature qu’elle n’a jamais été. Candice aurait elle aussi aimé être une sorcière mais cette fois-ci inspirée de Sabrina l’apprentie sorcière. Elle aime son style adolescent, le fait qu’elle puisse claquer des doigts pour changer de tenue, et également le fait qu’elle puisse parler à son chat bien qu’il soit un peu méchant selon elle.
  • Ont-elles un souvenir ou une histoire inoubliable sur le tournage ? Les deux actrices nous disent avoir plein de bons moments mais qu’ils ne leur viennent pas instinctivement en tête. Candice nous dit qu’elle trouvait ça génial quand The Originals tournait à la Nouvelle-Orléans. Phoebe considère que les meilleurs moments étaient ceux en dehors du tournage quand ils allaient dans des bars avec le cast et l’équipe. Candice revient sur sa réponse et nous parle d’une scène tournée au milieu de la nuit où il faisait froid, que tout le monde était fatigué et rigolait pour rien. Elle ajoute : « Dans le fond il y avait des poubelles qui étaient en feu pour nous tenir chaud et quand on avait froid on allait autour et on se disait « Est-ce que c’est ça notre travail maintenant ? Être à 4h du matin au milieu de nulle part ? Qu’est-ce qu’on est en train de faire ? » 

Leur carrière d’actrices

  • Quel rôle aimeraient-elles jouer qu’elles n’aient jamais joué auparavant ? Depuis qu’elle a commencé à regarder beaucoup de films Marvel, Candice aimerait beaucoup jouer un rôle qui nécessite une certaine préparation. Elle aimerait devoir faire des choses qu’elle n’aurait pas fait de son plein gré comme apprendre à conduire une moto ou alors se mettre en forme physiquement. Phoebe, elle, aimerait jouer un rôle très drôle. Elle aimerait aller au travail tous les jours sans jamais avoir à se soucier de pleurer devant la caméra. Candice acquiesce et nous rappelle l’importance des rôles humoristiques pour égayer le monde actuel.
  • Ont-elles des projets qui arrivent ? Phoebe nous parle de deux films qu’elle a tournée cette année. Un qui s’appelle Transfusion et un autre qui s’appelle Night Shift, et qui sortiront tous les deux l’année prochaine. Candice évoque son podcast en collaboration avec Kayla Ewell (Vicki Donovan). Elle nous dit que quelques épisodes sont sortis pendant la pandémie, dont un avec Phoebe, et qu’elles travaillent toujours là-dessus. Elle dit prendre les choses au jour le jour.
  • Quand ont-elles décidé de devenir actrices ? Cette question a eu l’air de beaucoup passionner les deux femmes qui nous ont livré leurs expériences. Candice a commencé avec la musique et a découvert l’univers du tournage en déménageant à Los Angeles à 16 ans grâce à ses fréquentations. C’est quand elle a ressenti que la musique n’était plus la voie qu’elle voulait suivre qu’elle a commencé à auditionner. Elle nous dit qu’elle ne connaissait pas cet univers, qu’elle ne voyait que les bons aspects des tournages comme la nourriture gratuite, mais que grâce à un bon entourage qui lui a montré les ficelles du métier elle est tombée amoureuse de ce travail. Phoebe a commencé les cours de théâtre quand elle avait 12 ans. Elle était très timide et aimait le fait de faire une activité non obligatoire par l’école. Sa deuxième audition était celle pour H2O à ses 15 ans, et depuis ce jour elle en fait son métier. Elle rigole en nous disant que son métier est devenu celui d’être une sirène. L’actrice était passionnée par ce métier mais à tout appris sur le terrain car elle évoque le fait que les écoles de théâtre n’apprennent pas à gérer certaines choses comme la caméra, les lumières etc… Elle rebondit avec la réponse de Candice en nous disant que tout apprendre peut sembler étouffant mais qu’elle est très reconnaissante d’avoir persévéré.
  • Quelle est la chose la plus dure dans le métier d’actrice ? Phoebe prend la parole en première pour parler des voyages constants qui accompagnent cette profession : « C’est très dur parce que tu as des bonnes opportunités, tu as des personnages que tu veux vraiment jouer, mais tu dois partir et c’est vraiment bizarre. Tu as aussi envie de vivre ta vie. C’est beaucoup plus dur maintenant, j’ai très envie d’être à la maison. » Candice enchaine avec une discussion sur le processus des auditions. Elle nous dit qu’être actrice c’est envoyer beaucoup d’auditions vidéo, recevoir beaucoup de refus, travailler beaucoup, attendre longtemps etc… Tous ces aspects qu’on ne voit pas sont très longs et très embarrassants pour elle, surtout depuis que tout est digital. Elle nuance cependant en évoquant la chance que lui offre cette industrie de rencontrer une vraie communauté qui la soutient surtout dans la période actuelle. Elle termine avec un conseil : « À tous ceux qui regardent et qui envisagent d’entrer dans le milieu du divertissement, peu importe à quel niveau tu es, tout le monde travaille très dur et c’est un sentiment très spécial que tu devras découvrir. »
  • Quelle a été leur rencontre avec un(e) fan la plus mémorable ou la plus drôle ? Candice a une rencontre qu’elle n’oubliera jamais au commencement de la série. Alors qu’elle se faisait masser à Atlanta, la masseuse l’a reconnu et s’est mise à pleurer et à lui dire combien la série comptait pour elle. Candice nous dit qu’elle trouvait ça très gentil et très mignon mais qu’elle était nue derrière sa serviette donc que la situation était très gênante. Phoebe rebondit en disant qu’elle a elle aussi connu des rencontres un peu intimes. Elle nous dit que c’est étrange parce qu’elle est très reconnaissante mais qu’elle est également dans une situation très vulnérable.
  • Si elles pouvaient être dans n’importe quelle série/film, le/laquel(le) ça serait ? À cette question Phoebe répond Succession qu’elle considère comme une de ses séries préférées. Elle nous informe également que le trailer de la saison 3 vient de sortir. Candice évoque 30 Rock en nous confiant qu’elle a visionné la sérié à nouveau pendant sa grossesse. Elle apprécie particulièrement les blagues et les punchlines.

Leur vie personnelle

  • Qui est leur inspiration en matière de style vestimentaire ? Candice répond sur le ton de l’humour que Phoebe est la sienne. Cette dernière répond que c’est humiliant de dire ça quand elle porte un pull alors que Candice porte actuellement une belle chemise. Enfin, Phoebe affirme être inspirée par Audrey Hepburn, Caroline Kennedy, ou encore Diane Kruger.
  • Quelle était leur activité favorite durant le confinement ? Candice a une réponse évidente à cette question, elle a enfanté un bébé. Elle nous dit avoir fait en sorte de faire un bon travail et qu’elle a été très occupée notamment avec les hormones. Phoebe quant à elle a mangé, regardé des films, lu beaucoup de livres et s’est beaucoup promené, dans son quartier bien évidemment.
  • Quelles séries regardent-elles en ce moment ? La série du moment de Phoebe n’est autre que la téléréalité Love Island. Après avoir débattu avec Candice sur la version Anglaise ou Australienne, cette dernière nous dit qu’elle s’est également mise à regarder beaucoup de téléréalités. Cependant, à la question elle nous dit qu’elle a regardé beaucoup de documentaires, et notamment LulaRich qui est un reportage qui parle de LulaRoe.
  • Quel talent aimeraient-elles apprendre et maitriser ? Phoebe nous confie qu’elle aimerait beaucoup apprendre à jouer de la batterie et qu’elle y pense depuis le lycée. Candice, elle, aimerait apprendre à faire son propre pain, bien que Phoebe lui dise que c’est un passe-temps dangereux, notamment pour la propreté de sa maison.
  • Si elles pouvaient avoir un superpouvoir, lequel ça serait ? Candice aimerait retourner dans le passé pour refaire certaines choses différemment. Phoebe répond très facilement qu’elle aimerait voler car tous les trajets en avion la rendent très nerveuse.
  • Ont-elles un talent caché ? Les deux femmes nous disent ne pas en avoir mais tentent de mimer une chose un peu spéciale qu’elles savent faire. Candice nous montre comment elle fait du bruit avec ses doigts et sa joue et nous confie qu’elle fait ça pour faire rire ses enfants. Phoebe, elle, arrive à enrouler ses bras et les faire passer autour de sa tête, ce qui ne manque pas d’impressionner Candice.

Pour le plus grand plaisir des fans de The Vampire Diaries, de plus en plus de guests inédits font leur apparition chez Dream It. Candice a rejoint l’aventure des conventions virtuelles aux côtés de Phoebe qui faisait son grand retour. Les fans comme le cast semblent toujours aussi excités à l’idée de parler de la série et des moments qu’elle leur a fait vivre. Bien que le série soit terminée, l’univers des conventions permet de faire vivre encore une partie de Mystic Falls.

Lucifer

Ce mois-ci, le diable tirait sa révérence avec la sortie de la dernière saison de la série Lucifer après 6 années de loyaux services. À cette occasion, Dream It a constitué un trio de choc en invitant le diable en personne, Tom Ellis (Lucifer), ainsi que deux des femmes de sa vie, Inbar Lavi (Eve) et Lesley-Ann Brandt (Mazikeen). Ce n’est pas lors d’une, ni de deux, ni de trois, mais de quatre activités que les fans ont pu replonger en enfer et en apprendre plus sur leur série favorite.

C’est tout d’abord avec un panel que cette réunion débute lors duquel nous avons pu en apprendre plus sur Tom Ellis, mais également sur ses deux partenaires qui l’ont rejoint un peu plus tard.

Tom Ellis

  • Comment était son expérience dans Merlin ? Tom nous dit que c’était génial. Il a particulièrement apprécié son costume en cuir noué dans le dos. Cependant il nuance en précisant que c’était compliqué pour aller aux toilettes et que ça prenait 20 minutes à chaque fois.
  • S’il pouvait prendre un de ses traits de personnalité et l’ajouter à son personnage dans Lucifer, lequel ça serait ? L’acteur rendrait son personnage un peu plus sympathique. Cependant il trouve qu’il l’est devenu de plus en plus grâce au détective qui l’a fait changer. Il nous dit également que s’il était trop sympathique, Lucifer ne serait plus Lucifer.
  • S’il avait un pouvoir, que ferait-il pour rendre le monde plus agréable ? À cette question Tom est clair sur sa réponse, il nous débarrasserait du COVID. C’est la seule chose qu’il désire à l’heure actuelle.
  • Comment se sent-il depuis que la série est terminée ? Tom nous dit s’être déjà préparé depuis un petit moment à dire au revoir à la série et que la diffusion de la dernière saison lui a permis de le faire. Il ajoute : « Je suis très satisfait que ce soit fini parce qu’on a pu finir l’histoire de la bonne manière. Je me sens fier de ce qu’on a fait durant les 6 dernières années. »
  • Peut-il nous parler de la scène dans la « panic room » et comment lui et Lauren German (Chloe) l’ont improvisé ? Tom nous dit qu’il était écrit dans le script que Lucifer et Chloe dansent lentement sur une musique qui était dans leur tête. Tom a alors trouvé une chanson et l’a suggéré. Kevin, le réalisateur, a décidé de la laisser en fond autant que possible afin que les acteurs soient vraiment dans le moment. Kevin avait une vision très précise de comment il voulait que la scène rende. Le rendu, selon Tom, est plutôt iconique.
  • Quelle a été sa chose préférée à propos de la saison 6 ? Tom a apprécié beaucoup de choses. Il a trouvé ça très drôle de se battre avec Lauren German (Chloe Decker). Il a beaucoup aimé tourner toute la séquence du final de la saison, d’autant plus qu’il adore le réalisateur nommé Sherwin Shilati qui a selon lui réalisé ses épisodes préférés de la série.
  • Est-ce que les chansons qu’il chante dans la série vont sortir en CD ? Tom nous informe que les chansons des 5 premières saisons sont disponibles sur Spotify et il imagine qu’ils sortiront bientôt celles de la saison 6.
  • Comment c’était de filmer la dernière scène de piano avec Lauren ? Tom répond que c’était évidemment très émouvant. La chose amusante selon lui est que l’équipe manquait d’argent pour les effets spéciaux. Ainsi, ils ont tous dû être très créatifs. Tout ce qui paraissait romantique à l’écran était en réalité créé par une armée de gens qui faisaient tout pour que ça fonctionne. L’acteur nous dit que c’était très technique mais que l’équipe de Lucifer faisait toujours tout leur possible pour que tout soit parfait.

Lesley-Ann rejoint Tom Ellis dans la poursuite du panel

  • Quelle a été la scène la plus dure à tourner dans toute la série ? Tom choisit de parler d’une scène de la saison 5 qui inclut également Lesley-Ann. Elle se passe dans l’hôpital lorsque Trixie (Scarlett Estevez) apprend que Dan (Kevin Alejandro) est mort. Lesley-Ann nous dit que les au revoir étaient durs à voir pour les spectateurs mais agréables à tourner pour eux. Cependant elle nous parle également de la scène avec Scarlett Estevez (Trixie) qu’elle a trouvé compliqué à tourner puisqu’elle dit qu’ils sont tous parents et que l’émotion les a saisie. Tom ajoute que Scarlett (Trixie) était incroyable. Il a dit que la voir tourner la scène après l’avoir vu grandir tout au long de la saison était très émouvant. Les deux acteurs finissent par dire qu’elle a grandi trop vite et qu’ils veulent qu’elle reste toujours enfant.
  • Quel a été le moment le plus drôle sur le tournage ? L’interprète de Lucifer nous dit ne pas savoir par où commencer tellement il y en a. Il nous parle d’une scène dans la saison 2 dans laquelle Chloe (Lauren German) fait un rêve érotique avec Lucifer. Pour cela Tom a dû porter des cornes qui ne faisaient que tomber sur son visage ce qui était ridicule selon lui. Lesley-Ann nous dit que regarder Chloe (Lauren German) avoir ce rêve était également très drôle. Il ajoute que les épisodes de comédie musicale étaient deux semaines de pure rigolade sur le tournage.
  • Comment c’était de tourner Players à New-York ? Tom a apprécié ses moments à New-York pour tourner. C’est l’une de ses villes préférées et il adore les comédies romantiques donc c’était génial. Quand Harry rencontre Sally est d’ailleurs sa comédie romantique préférée. Il faisait cependant très chaud parce qu’il y était en Juillet et Août. Il se verrait bien vivre à New-York.
  • Comment était leur fête de la veille ? La veille de la convention, Tom et Lesley-Ann ont été à une soirée et l’actrice nous confiait même avoir du mal à s’en remettre le matin de la convention. Les deux ont trouvé la fête très amusante. Lesley-Ann a apprécié pouvoir sortir sans penser au COVID et elle était contente que des personnes de l’industrie du cinéma puissent se retrouver. Tom ajoute qu’ils se sont préoccupés du COVID en fournissant un pass sanitaire, mais que c’est ce qui a rendu l’atmosphère moins préoccupante.
  • S’ils pouvaient jouer un autre personnage de la série, qui ça serait ? Tom répond qu’il aimerait jouer Maze (Lesley-Ann) mais qu’il aurait du mal avec les tenues un petit peu comme pour Merlin. Lesley-Ann aurait bien aimé voir ce que rendrait le diable en femme et donc être Lucifer, mais elle nous dit qu’on verra surement ça dans la série The Sandman sur Netflix. Tom propose alors de faire comme dans le film Freaky Friday et d’échanger leurs personnages.
  • Comment ont-ils géré les scènes de bagarre ? Lesley-Ann commence par nous expliquer la procédure de ce genre de scène : « C’est comme une chorégraphie. C’est créé par un coordinateur et on filme un pré-visuel pour voir l’espace dans la pièce, les mouvements etc… Puis ils te le montrent et tu vas en répétitions. Tu ne fais pas comme tu veux surtout que les caméras doivent aller dans un certain angle et que tu dois faire attention à la sécurité. Tu dois éviter les coups, savoir où te placer etc… C’est très chorégraphié et technique. C’est très amusant j’adore ! » Tom nous dit que Lesley-Ann a mis la barre très haute en matière de scènes de bagarre dans la série. Il considère que ce sont de réelles expériences, comme des petits films à elle seule. Lesley-Ann remercie les équipes de cascades car ils ont fait un bon travail en adaptant les scènes à leur force.
  • Ont-ils gardé quelque chose du tournage ? Tom a gardé une décoration qui ressemblait à une corne d’éléphant, bien qu’elle n’en soit bien évidemment pas une. Il dit que c’est assez amusant car l’objet ressemble également à autre chose qu’une corne d’éléphant. Il dit poliment que l’objet ressemble à un « objet phallique ». Lesley-Ann a pris une photo encadrée de son mari. En effet son mari, Chris Payne Gilbert, joue le père de Chloe (Lauren German) quand il était jeune donc une photo de lui a été encadrée pour le décor de la série.
  • Ont-ils des projets à venir ? Lesley-Ann ne peut pas réellement nous parler de ses futurs projets, mais elle nous dit quand même : « J’ai quelque chose que j’ai produit et que j’ai créé dont je suis très excitée. J’ai autre chose qui a été développé pour moi il y a quelques semaines. J’aime vraiment m’intéresser au développement et à la création de ces projets. Je suis très reconnaissante de pouvoir voir ça, de voir la création du pitch etc… c’est beaucoup de travail jusqu’à ce que vous avez à la télé. » Tom a un film qui sort l’année prochaine dans lequel il joue avec Gina Rodriguez de la série Jane The Virgin. Il nous dit qu’il prend le temps et qu’il ne souhaite pas précipiter ses projets.
  • Comment ont-ils géré de revenir sur le tournage avec le COVID ? Tom et Lesley-Ann nous racontent comment étaient les restrictions sur le tournage. Tom nous dit qu’il était heureux que la relation avec le cast et l’équipe leur ai permis grâce à de la communication et de la créativité de tourner. Lesley-Ann nous informe que tout le monde était divisé par zones, qu’ils ne pouvaient pas tous communiquer, et que c’était compliqué de gérer quand mettre son masque et quand l’enlever. Elle nous dit que ça lui a vraiment manqué de ne pas pouvoir partager autant de choses entre les scènes. Enfin, elle remercie et félicite les infirmières présentes sur le tournage.

Inbar rejoint le panel pour les deux dernières questions

  • S’ils étaient coincés sur une île, quelles sont les 3 choses qu’ils prendraient avec eux ? Tom demande d’abord si la famille compte comme une seule chose, ce à quoi Lesley-Ann répond qu’elle espère que leur famille va bien et qu’elle est ailleurs que sur l’île. Lesley-Ann aimerait prendre un couteau pour couper des choses ainsi que faire du feu. Tom lui suggère plutôt de prendre un briquet pour cela. Elle nous informe qu’elle a une collection de graines et qu’elle l’emmènerait afin de planter et de pouvoir manger. Tom nous dit en premier qu’il prendrait son club de golf, puis il ajoute à cela un sandwich. Inbar rejoint ses deux amis avec un peu de retard après avoir pris du temps à trouver comment se connecter. Alors que Lesley-Ann ajoute une photo de sa famille à sa liste de choses à emmener, Inbar dit qu’elle choisirait en premier le mari de Lesley-Ann puisque cette dernière ne pense même pas à l’emmener. Lesley-Ann se défend et nous dit qu’elle ne saurait pas qui choisir entre son mari et son fils Kingston.
  • S’ils n’étaient pas acteur, quel métier auraient-ils fait ? Lesley-Ann affirme qu’elle aurait aimé faire quelque chose relié aux enfants. Elle aurait par exemple aimé aller en Afrique pour aider dans les écoles. Elle dit qu’elle voudrait travailler dans les services sociaux. Inbar a toujours voulu être fleuriste. Elle aime les fleurs et dit que ça lui correspond. Elle aime les assembler et faire attention aux détails de la nature. L’odeur et l’énergie qu’elle ressent chez le fleuriste la rendent heureuse. Tom aurait aimé travailler dans le domaine du sport par lequel il a toujours été obsédé. Il n’était pas assez bon pour poursuivre de manière professionnelle les sports qu’il pratiquait, alors il aurait aimé être physiothérapeute pour les sportifs ou bien journaliste sportif.

Le trio ne se sépare pas après cette dernière question puisqu’on les retrouve pour un quiz sur la série Lucifer qu’ils partagent avec pas moins de 50 fans. Bien qu’amis dans la vraie vie, les trois adversaires ne sont pas décidés à se faire de cadeaux et la compétition fait rage aussi bien entre eux qu’avec leurs fans. Les 25 questions s’enchaînent, passant de questions plus techniques sur le nombre d’épisodes de la série ou la date de sortie de cette dernière, à des questions sur le déroulé de l’histoire comme la raison qui cause la fin du monde.

Les fans semblent bien plus connaisseurs que les acteurs eux-mêmes puisqu’aucun des trois ne parvient à monter sur le podium à un moment donné. Cependant entre eux la compétition se poursuit. Lesley-Ann est bien déterminée à dominer le trio puisqu’elle demande à plusieurs reprises leur score à Tom et Inbar. L’interprète de Lucifer s’accroche et répond bien à plusieurs questions. Inbar, elle, semble assez démotivée. Elle avoue qu’elle répond bien pour la première, et possiblement unique fois, lors de la 18ème question quand celle-ci porte sur l’arrivée de Eve (son propre personnage) dans la série.

Ce jeu est une occasion pour les trois acteurs de se replonger dans l’univers de la série. Ils commentent par exemple les conditions de tournage dans le Coliseum de Los Angeles lorsqu’une question traite du retour de Michael après la guerre. Lesley-Ann demande à ses amis s’ils se rappellent de la chaleur sur le tournage, et cette remarque leur fait remonter des souvenirs.

La fin du quiz arrive, et Lesley est fière de nous dire qu’elle a 12 000 points. Tom nous dit qu’il a environ 10 000 points. Lesley-Ann demande le score de Inbar mais elle lui répond ironiquement que son score n’est pas son problème et qu’il est embarrassant. Elle dit qu’elle a une très mauvaise attention et qu’elle ne retient rien.

Tom finit par dire comme dernier mot aux fans qu’ils connaissaient beaucoup mieux la série qu’eux trois. Inbar leur dit que c’était une super expérience et que ça a été incroyable. Elle déclare que ce n’est qu’une convention dans le monde mais que c’est incroyable de voir qu’il y a des fans partout. L’interprète de Eve poursuit et ajoute qu’elle aime les fans et elle dit à Tom et Lesley qu’elle les aime et qu’ils lui manquent.

Durant tout le jeu le classement est resté stable avec quelques petites variations. Le/la vainqueur a gardé la tête du classement pendant un très long moment. Les fans ont l’air de très bien maitriser la série et de ne pas en être à leur premier visionnage.

Nous retrouvons ensuite le Diable en personne pour deux activités en sa présence. Tom Ellis propose à ses fans un workshop lors duquel ses nombreuses facettes sont abordées, de sa formation pour le théâtre à sa passion pour le chant, tout en distillant de précieux conseils à ses fans qui aimeraient se lancer dans une carrière de comédien.

Son expérience en tant qu’acteur

  • Quels conseils a-t-il reçu lorsqu’il a débuté dans ce domaine ? La première chose qu’on lui a dite lorsqu’il a commencé à faire du théâtre était de passer du bon temps, de prendre du plaisir et de savourer chaque instant qu’il vivait. Lorsqu’il est ensuite devenu professionnel et qu’être comédien est devenu son métier, il s’est senti très bien entouré car on lui a souvent indiqué qu’il apprendrait sur le tas, au fur et à mesure et qu’il n’y avait rien de mieux que de se faire de l’expérience. 
  • Quelle est la meilleure et la pire chose du métier ? À ses yeux, la meilleure chose est de pouvoir être payé pour faire ce qui lui plaît, de s’amuser et de prendre du plaisir à incarner les différents personnages. À contrario, il regrette un peu de devoir être régulièrement en déplacement et de ne pas pouvoir se poser souvent chez lui, il aime passer du temps à la maison et déplore de ne pas y être aussi souvent qu’il aimerait. 
  • Quelles sont ses astuces pour se souvenir de ses scènes et comment développe-t-il les personnages qu’il incarne ? Tom raconte que chaque matin de tournage, il lit d’une traite le script du jour afin de s’imprégner et d’absorber toutes les scènes, qu’il répète ensuite beaucoup. Il travaille énormément sur la construction de son personnage en amont de chaque tournage et est constamment à la recherche de petits détails à améliorer dans la façon d’interpréter ses rôles. Concernant d’ailleurs ses personnages, il raconte avoir beaucoup incarné de personnages gentils au début de sa carrière mais il a une préférence pour les personnages méchants, car il trouve hilarant de pouvoir dire des choses qu’il n’oserait pas dire dans la vraie vie au travers de ces personnages aux caractères plus délicats.
  • En tant qu’acteur, il considère que la pression de devoir transmettre des émotions aux spectateurs est très difficile à gérer. Au sujet de la pression et de l’anxiété que peuvent lui procurer ce métier, il ajoute se sentir très reconnaissant que sa carrière ait décollée à cette époque, car tout ce qui touche aux commentaires en ligne ne l’atteignent pas. « Je n’ai pas grandi avec les réseaux sociaux donc ça ne me touche pas, je ne regarde même pas les commentaires pour être totalement honnête. Mes réseaux sociaux sont utilisés uniquement pour poster mes actualités. Je ne m’en préoccupe pas. Mes enfants ne me traitent pas comme une star de télévision donc c’est plus évident à gérer. Mais c’est parfois difficile parce que les réseaux sociaux sont aussi une des raisons qui font que nous avons pu avoir une saison 6 et une deuxième vie pour la série. Donc c’est super ! Mais il y a trop de négativité au quotidien et je trouve que donner de la valeur aux avis de ces gens ne vaut pas le coup. »
  • A-t-il des recommandations à faire à quelqu’un qui souhaiterait être acteur ? Tom explique qu’au Royaume-Uni, le chemin traditionnel est de faire une école de théâtre afin d’avoir les bases. Il ajoute qu’il est nécessaire de se créer son expérience, en passant des auditions, en cherchant des petits rôles et en explorant plusieurs facettes différentes du métier d’acteur. Enfin, son conseil le plus précieux est de ne pas faire attention aux autres car il s’agit d’un milieu très compétitif. « C’est à toi de jouer ton rôle, d’être capable d’apporter quelque chose d’unique à ton interprétation. »

Lucifer

  • A-t-il utilisé beaucoup de ses idées pour Lucifer ? « Tout le personnage de Lucifer vient de moi, j’ai fait tous les choix sur qui il est et sa façon de se comporter. Le script initial n’indiquait pas qu’il était britannique par exemple. Il y avait bien sûr des indices qui m’ont donné des pistes mais c’était un tableau vierge et j’avais une idée spécifique quand j’ai lu le script pour la première fois. ça m’a rappelé un moment en école de théâtre où on jouait une pièce d’Oscar Wilde, il y avait une manière spéciale de les jouer car ils parlaient beaucoup comme Lucifer et d’une manière très spéciale, que l’on retrouve dans Lucifer. J’ai aussi ajouté un peu de Mick Jagger, des Rolling Stones, pour le côté rock’n’roll. En tant qu’acteur, j’essaie de trouver un peu de réalité et d’honnêteté dans tout ce que je fais, même si je joue un méchant. On m’a déjà décrit comme généreux dans le sens où je suis le plus heureux lorsque j’incarne mon personnage et que j’interagis avec quelqu’un. »

Le théâtre

  • Quels ont été les conseils les plus utiles qu’on ait pu lui apporter lors de ses années d’études à l’école de théâtre ? Il a été très reconnaissant d’obtenir des conseils et astuces des nouveaux diplômés lorsqu’il est entré au Conservatoire Écossais. Les anciens élèves sont venus très rapidement voir la nouvelle promotion pour les guider, leur expliquer à quoi s’attendre pour les cours, pour les auditions et également sur des aspects techniques administratifs comme la gestion des impôts, entre autres. Le conseil le plus pertinent qu’il lui ait été donné est de ne pas perdre de temps à apprendre les accents et les dialectes, car c’est quelque chose que l’on maîtrise ou non mais ce n’est pas nécessaire.
  • La différence pour lui entre le théâtre et la télévision est principalement le manque de répétitions, dans le sens où lorsqu’il est au théâtre, il y a une culture du travail collectif qui s’instaure. Tous les comédiens répètent ensemble pendant de longues semaines jusqu’au spectacle, tandis que sur les plateaux de tournage, tout s’enchaîne plus rapidement.

Les projets divers (production, musique…)

  • Tom Ellis a produit des épisodes de Lucifer, cela a-t-il changé sa façon de voir les choses en tant qu’acteur ? Il explique que dans le cadre du tournage d’une série, les acteurs sont présents constamment et peuvent suivre le déroulement du tournage. Il a toujours été impliqué créativement dans le processus de la série, mais la différence en tant que producteur est que cette fois, son implication était plus intéressante et pertinente, car son opinion était légitime, il pouvait émettre des avis afin d’améliorer la qualité des épisodes. Dans ce cadre de production, il a d’ailleurs déjà envisagé de monter sa compagnie de production mais n’ayant pas encore de projets à réaliser, il se concentre d’abord sur ses projets actuels avant de se lancer. Il espère toutefois pouvoir mettre en place cette idée dans le futur. 
  • Comment utilise-t-il la musique dans son processus de comédie ? Au début de la construction du personnage, il explique que le script comporte des références musicales donc il se constitue une playlist afin d’entrer dans l’ambiance et une fois le style défini en tête, il peut construire son personnage autour de l’univers attendu. 
  • Comment s’est-il préparé pour chanter dans Lucifer ? « Ironiquement, j’ai grandi en église donc j’étais habitué au chant en chorale. Ma mère est professeur de musique, donc c’est aussi un atout et cela faisait partie intégrante de ma vie bien avant d’être acteur. » Il raconte ensuite que c’est lors d’une soirée arrosée avec l’équipe de Lucifer qu’il a chanté pour la première fois devant eux et cela a inspiré les scénaristes qui ont donc ajouté une chanson dans la série. Tom conclut « Je suis retombé amoureux du chant dans ce contexte. »

Nous retrouvons enfin le comédien pour une activité aux antipodes de ce à quoi l’on pourrait s’attendre le concernant, à savoir une activité cuisine ! L’acteur a choisi de réaliser une recette de cookies qu’il n’a jamais faite auparavant afin de se challenger et il mentionne très rapidement aux fans ne pas avoir trop d’espoir en lui car il n’est pas très à l’aise en cuisine. Quelques anecdotes nous ont pour autant marquées.

  • La pâtisserie n’est pas le point fort de Tom Ellis, au contraire de la cuisine où il se sent plus libre de pouvoir réaliser des plats. « La pâtisserie, c’est très strict, comme la chimie alors que dans la cuisine, il y a une forme de liberté appréciable. » 
  • Les plats qu’il sait réaliser et dont il est le plus fier sont le chili con carne et un plat marocain au poulet
  • Lorsqu’il a fait les courses pour préparer la recette de l’activité, il a découvert qu’il existait différentes sortes de farine. 
  • Tom est du genre à remettre la recette en question lorsqu’il cuisine : « Je lis la recette et je me demande ‘Mais es-tu sûr ?’, ça me rend nerveux. »
  • La nourriture réconfortante de Tom est la tarte au citron meringuée de sa maman, ainsi que la crème brûlée
  • En mettant les cookies au four, Tom a dit « Bonne chance ! » Il a d’ailleurs oublié de mettre un minuteur et l’a mis quelques minutes après avoir enfourné les cookies.

Pendant la cuisson des cookies, Tom a pu répondre à quelques questions de fans.

  • Quelle est sa nourriture britannique préférée ? Il s’agit du Toad in the Hole, c’est un plat traditionnel à base de saucisses cuites dans une pâte similaire à celle du Yorkshire Pudding, servi avec des légumes et de la sauce.
  • S’il avait l’opportunité de jouer dans une comédie musicale, il aimerait incarner un personnage de West Side Story. 
  • Quelle est pour lui la chanson qui décrit le mieux l’univers de Lucifer ? Le choix de Tom se porte sur Bohemian Rhapsody du groupe mythique Queen. « C’est un titre à la fois épique et éclectique, qui est composé en plusieurs parties. Cela représente bien les différentes facettes de Lucifer. »

Les Frères Scott / One Tree Hill

Bethany Joy Lenz est de retour suite à sa première participation à la Dream It At Home 13 et nous la retrouvons encore une fois en excellente compagnie. Place à deux duos de choc, avec la réunion culte du couple phare de la série One Tree Hill, Nathan et Haley grâce à la présence de James Lafferty, mais également à la réunion entre les deux sœurs Quinn et Haley, avec Shantel VanSanten

Débutons le panel en compagnie de Shantel…

  • Shantel n’arrive pas à choisir quel est son épisode préféré alors elle propose deux choix : celui de la demande en mariage de Clay (Robert Buckley) à Quinn et celui de la chasse aux trésors sur le principe des Goonies avec Jamie (Jackson Brundage)
  • Elle n’est pas vraiment inspirée par quelqu’un ou quelque chose en particulier, si ce n’est qu’en ce moment, le fait de beaucoup discuter avec des gens avec lesquels elle n’a pas l’habitude d’être en lien est d’un grand renfort pour son inspiration. 
  • Quels sont les 3 mots pour décrire son expérience dans One Tree Hill? L’amitié, le challenge et le bonheur. Elle développe ses choix en expliquant qu’elle a gardé contact avec de nombreux acteurs qui sont devenus ses amis dans la vie. De plus, c’était sa première expérience en télévision donc cela représentait un challenge à ses yeux.

Le binôme James & Bethany fait son apparition !

  • Quels emojis utiliseraient-ils pour décrire la série ? La première réponse à être donnée est bien évidemment l’arbre mythique illustrant le nom de la série One Tree Hill. Shantel propose également la balle de basket et James mentionne un visage qui pleure, car il y a eu beaucoup d’émotions. Shantel rebondit sur cette proposition en racontant « Mon père m’a vu en larmes un jour dans la série et il m’a dit que s’il devait encore me regarder pleurer une seule fois, il arrêterait de regarder la série. Ce à quoi je lui ai répondu qu’il devrait arrêter à ce moment-là dans ce cas. »
  • S’ils pouvaient incarner un autre personnage de la série, qui aimeraient-ils être ? Shantel répond que si elle avait l’opportunité de choisir, elle échangerait sa place avec Jackson Brundage (Jamie Scott) car elle aimerait être un enfant et juste passer du bon temps sur le set en permanence. Bethany et James s’orientent du côté de Dan Scott (Paul Johansson) car c’est un personnage extrêmement intéressant et pertinent à incarner. 
  • Si One Tree Hill était diffusé à notre époque, quel artiste ou groupe aimeraient-ils voir dans la série ? Shantel parle du groupe CAAMP, qu’elle écoute beaucoup en ce moment et qui a la vibe des groupes qui étaient présents dans la série à l’époque. Bethany propose l’artiste de blues Leon Bridges ou l’auteur-compositeur de country Jimmie Allen. Elle interpelle James pour raconter ensuite une anecdote « D’ailleurs James ! Je ne sais pas si tu es dans l’univers country et si tu connais Jimmie Allen, qui est l’un des artistes incontournables dans ce genre en ce moment, mais figure-toi que son tout premier morceau a été inspiré par l’histoire de Nathan et Haley, c’est fou ! » James est très touché de cette information et répond qu’il ira écouter ce titre.
  • Que feraient leurs personnages en 2021 ? Bethany pense qu’Haley n’a pas eu le temps de vivre sa vie d’adolescente lorsqu’elle était plus jeune, puisqu’elle a eu des enfants assez tôt donc maintenant qu’ils seraient grands, elle en profiterait pour sortir un peu plus et profiter du bon temps. Quinn voyagerait et ferait toujours de la photographie, « Je lui souhaite de pouvoir vivre de sa passion tout en continuant de voyager » Enfin, James pense que Nathan a déjà bien vécu son rêve en étant jeune donc il serait à la maison avec ses six ou sept enfants pendant qu’Haley serait en tournée à vivre son rêve à elle. Bethany s’exclame « SEPT ENFANTS ?? Mais tu es fou ! », provoquant un fou rire chez les comédiens.
  • Quel est selon eux le plus gros message transmis par la série ? C’est difficile pour Bethany et Shantel de répondre à cette question car elles expliquent qu’à l’époque, elles ne cherchaient pas à regarder les épisodes dans lesquels elles apparaissent et Shantel ajoute que lorsqu’elle a commencé à regarder la série récemment, elle s’est aperçu qu’il y avait des scènes dont elle n’avait aucun souvenir. Pour autant, les trois amis sont unanimes sur leur réponse. Pour eux, la série aide à véhiculer l’idée qu’il y a toujours un espoir, qu’il faut croire en ses rêves et tout mettre en œuvre pour les achever. James évoque la période du tournage, lors de laquelle il se sentait encore dans l’apprentissage de certaines choses à la fois personnelles et professionnelles. Mais pour lui, tout ce qui a découlé de la série est important et il est heureux de ces liens qui se sont conservés au fil des années : « C’est une question d’unité, d’amitié et de grandir ensemble. » Shantel complète « Aujourd’hui, tout ce que l’on a vécu à encore plus de sens car nous avons réussi à garder ce lien et entretenir nos amitiés, nous avons vu les autres évoluer et grandir et c’est juste incroyable. Quand on regarde en arrière, on était tous un peu à l’écart les uns des autres à l’époque, il n’y avait pas ce lien qui nous unit aujourd’hui et je trouve ça dommage, même si aujourd’hui, je chéris ce que nous partageons. »

Informations personnelles

  • Ont-ils des anecdotes de rencontres de fans qui ont été inspirantes à leurs yeux ? Bethany prend la parole en premier et explique « Les rencontres que l’on fait sont toujours très inspirantes. Ça me touche beaucoup d’entendre toutes les histoires des fans, lorsqu’ils me racontent que la série les a aidé à traverser des périodes compliquées et que c’est cette série qu’ils regardent lorsqu’ils ont besoin de réconfort. Ces rencontres ont toujours beaucoup de sens. » Shantel explique de son côté qu’elle apprécie énormément tout ce que les fans font pour elle, lorsqu’ils la suivent de projets en projets notamment, mais elle donne aussi l’exemple des moments où les fans se réunissent et s’unissent ensemble pour une même cause, quand ils lèvent des fonds pour l’association qu’elle a monté et qui lui tient à cœur. Cela lui donne la sensation d’avoir créer une fanbase solide et qui lui donne beaucoup d’espoir. Enfin, James complète « Je pense que OTH est une série inspirante, qui véhicule des messages forts comme le fait de croire en ses rêves et d’achever ses rêves, et étant donné que la série est comme ça, il est important pour moi d’en faire de même et d’être une personne inspirante. »
  • Dans quelle série auraient-ils aimé jouer ? Bethany répond instantanément qu’elle aurait aimé incarner un personnage de Game of Thrones ou un personnage de Mad Men. Shantel de son côté, propose deux réponses qu’elle considère comme plaisir coupable, car bien qu’elle aime se poser pour savourer une série, elle reste très attachée aux séries comme Friends et The Office. James aurait adoré depuis qu’il est très jeune faire partie d’un épisode de Star Wars, ce serait son rêve absolu.
  • Quelles sont les 3 choses qu’ils amèneraient sur une île déserte ? Bethany amènerait James et Shantel avec elle, ainsi que de l’eau, un livre et un panneau solaire. Shantel prendrait un couteau et un allume-feu tandis que James se positionne également sur l’allume-feu, ainsi qu’un téléphone satellite. 

Jouons !

Une Dream It At Home n’en serait pas une sans un jeu ! Cette fois-ci, nous retrouvons les sœurs James pour un jeu « Qui connaît le mieux l’autre ? ». Les règles sont simples, Bethany et Shantel vont avoir une liste de questions pour tester leurs connaissances réciproques l’une sur l’autre. Le jeu commence d’ailleurs très mal pour Shantel qui ne connaît pas la date de naissance de sa sœur fictive dans la série. « Je suis nulle pour les dates, je pense ne même pas connaître les dates de naissance de mes frères et sœurs », explique-t-elle. Pour Bethany, aucune difficulté à trouver la date de Shantel puisqu’il s’agit du 25 juillet, le même jour que l’interprète de Nathan Scott, James Lafferty. Les questions défilent et nous voyons Shantel déchanter de plus en plus… « Ce jeu n’est clairement pas fait pour moi. Joy, comment tu sais autant de choses sur moi ? Tu ne m’aides pas là ! », dit-elle en riant.

Au travers des diverses questions, nous apprenons alors plusieurs anecdotes sur les deux actrices : Bethany est née à Hollywood, non pas en Californie mais en Floride, aime boire des cocktails et est une grande fan de Game of Thrones ou encore Succession. Du côté de Shantel, elle est née dans le Minnesota, aime manger des burgers et est fan de Friends et Mare of Easttown.

Evidemment, elles se remémorent des souvenirs de One Tree Hill et se souviennent de la fin de la série. « Nous étions toutes les deux très proches sur le tournage. Donc lorsque ça s’est arrêté, Joy m’a beaucoup manquée », confie Shantel. Elles parlent notamment de leurs petites escapades pour aller acheter des donuts pas loin de Wilmington, ce qui les fait rire ! Shantel se souvient également d’une fois où Bethany a voulu faire une blague sur le tournage mais qu’elle n’a pas réussi. « Elle n’a jamais grandi entourée de frères et sœurs, elle ne sait donc pas faire de blagues ! », dit-elle. Elle souligne alors que le meilleur dans ce registre est Robert Buckley (Clay Evans). Par la suite, Shantel se souvient également d’une scène où Bethany est au piano et Shantel s’est rendue compte d’à quel point elle était talentueuse. « C’était la première saison dans laquelle je jouais, je l’admirais beaucoup », complète-t-elle.

Pour terminer, il est demandé aux actrices ce qu’elles aiment le plus chez l’autre. « Chaleureuse, gentille, à l’écoute, ouverte d’esprit… », propose alors Bethany pour décrire Shantel. A l’inverse, l’interprète de Quinn dit adorer l’honnêteté de Bethany. « Elle dit toujours ce qu’elle pense. Elle n’a pas peur d’être elle-même, je l’admire beaucoup pour ça », explique-t-elle.  C’est sur ce bel échange que se conclut cette activité des plus agréables où nous avons pu témoigner de l’amour que se porte les deux actrices, et ce depuis des années maintenant.

Ronen Rubinstein

Habitué des Dream It At Home, nous retrouvons pour la huitième fois Ronen Rubinstein pour un panel aux allures de meeting, lors duquel la saison 3 de 9-1-1 : Lone Star, dont le tournage avait débuté quelques jours auparavant, est mise à l’honneur ! 

Informations personnelles

  • Peut-il parler de sa collaboration avec le styliste Chaise Dennis ? Il s’agit d’une collaboration quotidienne car Chaise Dennis l’aide dans sa façon de se vêtir depuis des années maintenant. Il sait exactement ce qu’il aime et quelles sont ses inspirations donc il peut le conseiller au mieux, lui apporter une touche de modernité ou bien lui apprendre comment marier les classiques de sa garde-robe. C’est vraiment un travail d’équipe. 
  • A-t-il eu des périodes de sa vie où il ne se sentait pas bien mentalement ? Ronen répond par l’affirmative, en ajoutant que cela a notamment eu lieu quelques temps avant de se retrouver dans le projet Lone Star. « Je me sentais coincé dans ma carrière d’acteur, il ne se passait pas grand chose et j’étais fatigué de n’obtenir que des réponses négatives. Je venais de déménager à Los Angeles, je travaillais là-bas pour subvenir à mes besoins mais cela ne me faisait pas vibrer, je n’étais pas heureux. Et Lone Star est arrivé à une période où c’était vraiment compliqué, juste avant je venais de faire un pilot qui n’a jamais vu le jour donc j’ai vraiment eu un ascenseur émotionnel, on pourrait presque dire que Lone Star m’a sauvé la vie. »
  • Où en est-il dans son projet musical ? Ronen explique que les morceaux sont tous prêts et enregistrés, il ne lui reste plus qu’à se rendre en studio pour enregistrer la voix. Mais c’est très difficile de trouver un créneau entre son planning d’acteur, le planning du producteur et le planning de ses musiciens, car tous ont des vies très prenantes. Il espère toutefois avoir l’opportunité de boucler tout ça d’ici la fin de l’année. 
  • Quels sont ses plans de voyage pour les prochains mois ? Lorsque le tournage sera terminé, d’ici avril, il espère pouvoir sauter dans un avion afin de se rendre en Europe avec sa fiancée. Ils avaient prévu d’aller en Italie l’année dernière, mais le COVID les en a empêché donc ce sera sans nul doute leur première destination. Ils viendront ensuite en France car c’est l’un des pays préférés de Ronen. 

9-1-1 : Lone Star 

  • Est-il au courant d’une éventuelle sortie de Bloopers ou de Behind The Scenes des saisons 1 et 2 de la série ? Il ne sait pas si des bloopers sortiront, ce qui est pour lui une occasion manquée car il est très fan de bloopers de ses séries préférées et il trouverait très amusant d’en voir de Lone Star.
  • Comment se sent-il à l’idée de tourner cette troisième saison de 9-1-1 : Lone Star ? Ronen est très excité, il a eu la chance de lire les scripts des deux premiers épisodes et tout ce qu’il peut teaser est que la saison s’annonce explosive. « Je trouve qu’à chaque saison, les scénaristes deviennent de plus en plus agressifs et prennent de plus grands risques, mais cette saison est vraiment un bon exemple. Je pensais que ce serait difficile d’être au niveau de Lava and Fireballs (S02E02) mais finalement, nous l’aurons sans doute surpassé dans la saison 3 ! » Ronen mentionne également que contrairement à la saison 2 qui a dû être écourtée à cause du COVID, cette troisième saison aura bien 18 épisodes et il a particulièrement hâte que les spectateurs puissent voir le deuxième épisode. Enfin, il y aura bien évidemment des scènes d’une grande intensité entre TK et Carlos (Rafael Silva) car les scénaristes sont bien conscients de ce que les fans souhaitent voir, ce sera sûrement encore une saison bien chargée pour les deux protagonistes.

Anecdotes de tournage 

  • Comment se passent les tournages des scènes avec Rafael Silva ? Ronen est très heureux d’avoir un binôme comme Rafael. Les deux jeunes hommes partagent de nombreux points communs en termes d’éthique de travail et ils sont très professionnels sur le tournage. « Nous sommes imperturbables, nous sommes sur la même longueur d’onde en ce qui concerne le travail, nous savons être sérieux mais nous aimons aussi bien rigoler. Mais il est très difficile de nous faire rigoler durant une scène lorsque nous sommes concentrés, et c’est pour cela que c’est très agréable de travailler avec Rafa. »
  • A part Rafael, avec qui aime-t-il travailler sur le tournage ? Ronen partage un lien très fort avec Brian Michael Smith (Paul) mais il trouve dommage de ne pas avoir beaucoup de scènes ensemble. Il aime travailler avec tous les autres comédiens de la série, il nomme également Gina Torres (Tommy) qu’il trouve incroyable en tant qu’actrice et en tant qu’être humain.
  • Lors des tournages des scènes d’incendie, est-ce du vrai feu ou des images de synthèse ? De manière générale, il s’agit d’un vrai feu qui a été réalisé sous contrôle. Ronen explique qu’il s’agit de grands tuyaux desquels ils font sortir du feu, ce qui permet de contrôler sa hauteur. Les réalisateurs aiment utiliser le plus de vrai feu possible pour donner une dimension réaliste aux scènes, c’est un vrai travail précis et minutieux, très contrôlé et sécurisé. Pour autant, lors de certaines scènes où les feux étaient vraiment énormes, il est possible que certaines images de synthèse aient été utilisées. 
  • Ronen se sent-il nerveux à l’idée de retourner sur les plateaux de tournage après toute cette période sans activité ? Oui, « j’ai cette angoisse irrationnelle d’avoir oublié comment jouer. Mais je sais qu’une fois le pied posé sur le set, tout revient. C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. » Il ajoute que pour la reprise du tournage de la saison 3, il a eu la chance de reprendre en douceur avec une scène en compagnie de Gina Torres (Tommy Vega) et Briana Baker (Nancy Gillian), qui était très chill. Cela leur a permis de se remettre dans le bain en douceur et il mentionne que cela leur a fait à tous beaucoup de bien de se retrouver
  • Comment se prépare-t-il pour les scènes d’émotion ? Ça dépend des scènes. Dans Lone Star, Ronen explique que les scénaristes sont capables de lui faire passer des émotions rien qu’avec le texte, il sait exactement où il doit aller puiser les ressources nécessaires pour transmettre et véhiculer les émotions rédigées sur le script. Il raconte notamment l’anecdote de la scène de la dispute avec Carlos dans la saison 2, où il a eu tellement de libertés dans son inspiration émotionnelle qu’il a complètement éclaté en sanglots dès que les caméras ont arrêtées de tourner, preuve que la scène était physiquement et émotionnellement intense et puissante. « Et vous savez, quand l’écriture de la scène est aussi bonne que son partenaire et que la confiance entre nous existe, c’est vraiment plus simple d’incarner ces scènes. »
  • S’il pouvait écrire un épisode, qu’aimerait-il qu’il se passe ? Ronen a déjà répondu à cette question lors d’une précédente convention et il décide de rester sur sa réponse, qui était d’écrire le mariage de TK et de Carlos, car il a beaucoup d’idées à ce sujet.

Après une séance de questions-réponses très instructive, nous retrouvons Ronen Rubinstein pour son activité Password, lors de laquelle le comédien doit faire deviner des mots à ses fans. L’acteur se prête au jeu avec grand plaisir et sait comment guider les joueurs dans la bonne direction. Les réponses s’enchaînent et les participants s’avèrent très vigilants aux indications fournies par leur acteur préféré, c’est ainsi qu’ils retrouvent Rafael Silva, qui interprète la moitié de son personnage dans la série, mais aussi Tarlos, le ship name du couple qu’ils incarnent. Les préférences de Ronen sont également mises à l’honneur lorsqu’il s’agit de retrouver son plat préféré, les falafels, ainsi que son idole Kobe Bryant, ou encore sa chanson préférée, ‘Watermelon Sugar’ de Harry Styles, sa série préférée American Horror Story et son scénariste préféré, Ryan Murphy.

Aux côtés de Ronen Rubinstein, les activités s’enchaînent toujours dans la bonne humeur. L’une des participantes profite d’un moment où elle a la parole pour remercier l’acteur de sa générosité sans égale, ainsi que de se rendre aussi régulièrement disponible pour échanger avec ses fans et nous sentons l’acteur touché par ces mots.

The 100

Un autre cast très demandé et très apprécié en convention a fait son grand retour en Dream It At Home ce week-end, celui de The 100. Cette convention semblait être sous le signe de la nostalgie en mêlant plusieurs séries aujourd’hui achevées. Cela a permis aux fans de replonger le temps de 48 heures dans des univers qui leur sont réconfortants, et notamment de faire un saut près de Arkadia ou encore du Mont Weather.

En effet, cette quinzième édition nous proposait le retour de l’incroyable duo ‘Kabby‘ formé à l’écran par Paige Truco (Abigail Griffin) et Henry Ian Cusick (Marcus Kane), toujours aussi complices près d’un an après la fin de la série. Les deux acteurs se sont prêtés à la confidence lors d’un panel, mais également au jeu lors d’un « Qui connaît le mieux l’autre ? ».

  • Quel a été leur moment préféré sur le tournage ? Henry Ian pense immédiatement à une scène qu’il a partagé avec Paige durant laquelle il devait l’embrasser sur un canapé et qu’elle devait le repousser. Cette dernière semble encore en rire et nous dit que c’était assez étrange de créer cette séquence puisqu’ils n’avaient pas beaucoup de baisers sur le tournage de la série. Paige, elle, nous évoque une scène tournée pour la saison 2 lors de laquelle il faisait très froid. Elle nous confie : « Moi j’étais dans la cinquantaine, je grelottais, j’étais fatiguée, puis j’ai vu Ricky (Lincoln) courir torse nu sans problème et j’ai réalisé que j’étais une adulte. » L’anecdote de cette scène s’achève par des rires lorsque que Henry Ian nous dit à quel point il était jaloux quand il a vu que le réalisateur avait autorisé Paige à se réchauffer dans sa caravane de tournage alors que lui avait été obligé de rester dehors.
  • Quelle a été la scène la plus compliquée à tourner ? Afin de ne pas répéter l’anecdote de la saison 2, Paige nous parle d’une scène marquante de la saison 5 dans laquelle son personnage (Abigail) se désintoxique de ses addictions. Elle nous raconte combien la scène lui a coûté toute son énergie. En effet, la scène a dû être filmée environ 25 fois ce qui était épuisant, d’autant plus que cette scène impliquait un dialogue avec Eliza Taylor (Clarke) et des pleurs. Paige souligne cependant la gentillesse de la réalisatrice qui l’a écouté lorsque l’actrice lui a dit qu’elle ne pourrait pas recommencer plus de deux fois encore. Henry Ian ajoute d’ailleurs que cette réalisatrice nommée Alex Kalymnios était l’une de ses préférées sur le tournage avec Ian Samoil.
  • Quelle est leur citation préférée de la série ? Les deux acteurs semblent avoir un peu de mal à se rappeler de leurs répliques mais l’interprète de Abigail nous dit que toutes ses phrases comprennent Clarke (Eliza Taylor) comme « Où est Clarke ? » ou « Est-ce que Clarke va bien ? ». Elle nous cite également la phrase « L’espoir c’est tout. ». Henry Ian reprend un classique de la série en nous citant « Puissions-nous nous revoir. » Il a du mal à se rappeler de la seconde citation à laquelle il pense, mais il finit par citer : « Tu tournes la page et tu ne regardes pas en arrière. Tu fais mieux aujourd’hui que ce que tu as fait hier ».
  • Comment était l’expérience de voir les acteurs réaliser des épisodes ? Paige nous confie : « Henry réalisait souvent avant que moi je le fasse donc c’était une bonne transition de pouvoir échanger les rôles. » Elle taquine son camarade de jeu en disant qu’il lui disait toujours quoi faire et qu’il devait probablement considérer qu’elle travaillait mal. Alors que Henry Ian se défend, elle lui dit que c’est une blague et que c’était ce qui faisait de lui un bon réalisateur. Elle le complimente en disant qu’il sait gérer une vision d’ensemble de tout ce qui se passe autour, mais il sait également être dans l’instant présent de la scène.
  • Comment décriraient-ils l’autre en un mot ? Paige commence par utiliser deux mots car elle hésite entre « sensible » et « compatissant » pour Henry Ian. Ce dernier cite trois mots pour décrire Paige qui sont « dynamique », « rieuse », et « souriante ». Paige rigole à l’annonce de ces trois mots et dit qu’aucun d’entre eux n’est bien. Henry Ian se défend en disant que « dynamique » est selon lui un compliment. Les deux acteurs se taquinent à nouveau et finissent par s’attribuer « folle » pour Paige de la part de Henry Ian, et « clown » de la part de Paige pour Henry Ian.

Le panel s’achève sur une note émotive puisque les deux acteurs remercient chaleureusement leurs fans. Henry Ian semble très reconnaissant et nous dit : « Plus le temps passe et plus tu te rends compte que les fans sont toujours là. Je suis heureux que vous appréciez Kabby. »

Nous retrouvons ensuite le duo pour une partie de « Qui connait mieux l’autre ? » constituée de 15 questions. Alors que Henry Ian anticipe le jeu de manière détendue, Paige est quant à elle bien décidée à battre son adversaire. Elle s’assure par exemple que ce dernier ne soit pas en train de tricher sur son téléphone lorsqu’il prend du temps à dire sa date d’anniversaire. Elle reprend même gentiment le maître de cérémonie lorsqu’elle répond faux à une question mais qu’elle considère qu’elle était tout simplement mal formulée.

Ce game panel nous a offert l’opportunité d’entendre les deux acteurs parler français lors de la huitième question quand Paige nous raconte que la moitié de sa famille parle français puisque sa mère est d’origine Québécoise.

Un thème très controversé sur les réseaux est évoqué à la dixième question, celui des couples de la série. Le jeu nous apprend que le couple préféré de Paige est Octavia Blake (Marie Avgeropoulos) et Lincoln (Ricky Whittle) alors que celui de Henry Ian est le couple de Eric Jackson (Sachin Sahel) et Nathan Miller (Jarod Joseph).

Bien que le jeu nous ait livré beaucoup d’anecdotes, il nous a aussi permis d’apprendre que le duo ne se connait pas autant qu’ils l’imaginaient. En effet, les deux acteurs ne connaissaient pas l’âge exact de l’autre, leur date de naissance, nombre de frères et sœurs, ou encore leurs animaux de compagnie. Ils ont également été surpris concernant la série notamment quand ils ont appris que Henry Ian a tourné dans plus d’épisodes que Paige (58 pour lui contre 53 pour elle). Malgré leurs erreurs, la longévité de leur duo et leur alchimie dans la série leur a donné la réponse à quelques questions, mais c’est finalement Paige qui l’emporte avec seulement un point de plus que Henry Ian.

Une nouvelle fois les deux acteurs conservent leur humilité et remercient les fans, le maître de cérémonie, ainsi que Dream It. Finalement, ils utilisent leurs petites notions de français pour prononcer un « au revoir » aux fans et s’avouent l’un et l’autre que partager du temps ensemble leur avait manqué.

The 100 est une série dont on ne se lasse plus en conventions aussi bien réelles que virtuelles. Le cast a établi une relation très privilégiée aussi bien entre eux qu’avec les fans. Chaque moment passé avec eux est rythmé par des rires et de l’émotion, revivant les moments partagés depuis 7 ans maintenant.

La Dream It At Home 15, qu’est-ce que nous en pensons ?

Après plus d’un an, les Dream It At Home savent toujours convaincre les fans qui sont toujours aussi impatients de parler avec leurs acteurs préférés. Ces rendez-vous mensuels sont maintenant de vrais rituels afin de pouvoir revoir certains acteurs, mais également d’en découvrir de nouveaux qui font leur apparition dans le monde des conventions. Dream It Con a toujours su écouter ses fans et ces derniers lui rendent bien en étant toujours présents au rendez-vous. Cette édition nous a fait faire un retour en arrière vers des séries cultes telles que The Vampire Diaries ou One Tree Hill, mais elle nous a également tenu à la page avec des séries encore très récentes telles que Lucifer et Shadow and Bone

Dream It Con ne cesse de nous surprendre et ne compte pas s’arrêter là. Bien que leurs conventions réelles reprennent dans moins de 3 mois, les organisatrices sont bien décidées à donner leur chance à tous les fans en continuant l’aventure des conventions virtuelles. C’est les 30 et 31 Octobre prochains que la seizième édition des Dream It At Home aura lieu. Placée sous le signe d’Halloween, le premier guest n’est autre que l’interprète d’un des sorciers les plus appréciés chez l’organisme : Gavin Leatherwood (Nicholas Scratch, Chilling Adventures of Sabrina). 

Cette année pour Halloween l’angoisse et la terreur risquent bien de laisser place à des rires et de la joie, et nous avons déjà hâte de voir les prochains guests qui partageront cette célébration avec leurs fans !