Compte-rendu

Dream It At Home 3

Dream It At Home 3 : Jamais deux sans trois !

Après le succès de leurs deux premières conventions virtuelles, Dream It proposait ces 8 et 9 Août 2020 une troisième édition de la Dream It At Home.

Pour ce nouvel événement connecté, les fans ont pu retrouver le cast de Reign (Anna Popplewell, Megan Follows, Alan Van Sprang, Caitlin Stasey & Toby Regbo). Déjà présent lors des éditions précédentes, le cast de Shadowhunters était de nouveau au rendez-vous avec la présence cette fois-ci de Luke Baines, Dominic Sherwood, Jade Hassouné et Nicola Correia-Damude. Ronen Rubinstein, connu pour son rôle dans 9-1-1 Lone Star, a dû également apprécier son expérience lors de la DIAH2 puisqu’il était de retour ce week-end, accompagné par son collègue et ami, Rafael Silva, pour qui c’était une première.

Malgré la forte chaleur aoutienne, un petit vent de Winterfell a soufflé sur la matinée du dimanche grâce à la présence de Gemma Whelan & Daniel Portman (Game Of Thrones). C’est ensuite un air beaucoup plus mystique qui a régné sur la soirée, puisque Dream It a accueilli pour la première fois Max Carver & Gideon Emery (Teen Wolf), Jodi Lyn O’Keefe (The Vampire Diaries, Legacies, Prison Break), Lee Majdoub (The 100), Ivana Baquero & Manu Bennett (The Shannara Chronicles).

Ce ne sont pas moins de dix-neufs guests que les fans ont pu rencontrer ce week-end et nous vous proposons un petit retour sur les panels qui ont rythmé la Dream It At Home 3.

Samedi : 19h

C’est en début de soirée que le premier panel dédié à Reign démarre. Alan Van Sprang apparaît en premier à l’écran mais suite à un problème de son, il laisse la place à Anna Popplewell pour revenir quelques instants après. Toby Regbo rejoint rapidement la conférence, apparaissant dans un décor ensoleillé, éveillant la curiosité de ses anciens collègues. Il leur révèle alors être en Sicile où il a séjourné deux jours à Palerme. Anna quant à elle est à Londres tandis qu’Alan est à Toronto où il tourne actuellement un film. Saâd s’apprête à commencer les questions, quand Alan intervient pour demander où est Megan. Saâd répond alors qu’elle vient justement de se joindre à eux, Alan en profite pour plaisanter sur le fait qu’il sait toujours où elle est, un peu comme un pouvoir magique. Megan Follows explique qu’elle est à Toronto où elle prend soin de sa maman et où elle a un projet de réalisation. Bientôt, Caitlin Stasey rejoint le groupe et le panel peut désormais commencer.

La première question concerne les conventions virtuelles et ce que les acteurs préfèrent dans celles-ci. Toby ouvre le bal en répondant que cela lui permet de faire des conventions depuis la Sicile, où il est en vacances. Anna apprécie les one to one car elle peut ainsi voir les fans chez eux, cela rend les choses plus intimes selon elle, et Caitlin aime voir les “trucs” chez les gens. En parlant de “trucs”, Megan fait remarquer que le mur derrière Caitlin est couvert de post-it et lui en demande les raisons. Cette dernière révèle alors que c’est son “mur de haine”. Quand elle est en colère, elle l’écrit sur le post-it et le colle sur le mur, ça l’aide à traverser ce sentiment.

Les acteurs sont ensuite interrogés sur les compétences qu’ils ont acquises durant le tournage de la série. Toujours plein d’humour, Toby révèle qu’il a appris comment ‘mal’ monter à cheval… en ne faisant que des cercles. Sur une note un peu plus sérieuse, Megan répond que cela lui appris comment travailler pendant de longues heures car ils avaient entre 14h et 16h de tournage par jour, imaginez-vous ! Anna et Caitlin s’accordent à dire que Reign leur a appris à tourner par des temps très froids comme très chauds et ce n’est pas toujours simple.

Une question a particulièrement soulevé l’hilarité des différents acteurs, nous offrant un moment léger et drôle. En effet, une fan a eu l’occasion de demander quel autre personnage de Reign ils auraient aimé incarner. Caitlin aurait voulu être “la fille avec le visage déformé“. Ne se souvenant pas du nom du personnage, elle se tourne vers Megan. Malheureusement, celle-ci ne semble pas se souvenir précisément du prénom. Caitlin lance alors d’un ton accusateur “C’était ta fille !” ce à quoi l’intéressée répond “C’est comme si elle était morte pour moi !“. Finalement, Megan pense qu’elle s’appelait Clarissa. Anna, quant à elle, révèle qu’elle aurait aimé être Narcisse, mais seulement si elle était dans la tête de Craig. Alan répond qu’il aurait aimé être Lady Kenna, pour sortir avec lui même, et Toby le rejoint en disant qu’il aurait voulu être Mary pour les mêmes raisons. Cela aurait été une bonne opportunité de s’embrasser lui-même.

Ce panel est l’occasion pour les acteurs de nous en apprendre plus sur leur moment préféré du tournage. Anna en profite pour demander s’il est possible de partager des photos ‘behind the scenes’ avec les fans mais Zoom ne le permettant pas, vous pouvez retrouver ces photos sur le Twitter de Dream It. Toby déclare qu’il est difficile de choisir un moment en particulier car le tournage a été ponctué par l’hilarité. Pour eux, c’était comme un long tournage d’hilarité mêlé à la fatigue. Alan ajoute que les créneaux de 3 à 5h du matin étaient souvent utilisés pour tourner les scènes les plus difficiles pour “avoir ce je-ne-sais-quoi” selon Toby. Caitlin indique qu’un jour de tournage à l’extérieur, il neigeait beaucoup et le personnage d’Anna était enceinte. Elle a donc du s’asseoir alors que tout le monde jouait dans la neige. Lorsqu’ils se sont retournés vers elle, Anna en était complètement recouverte et cela les a beaucoup fait rire.

Le panel se conclut sur une question un peu plus personnelle : qu’est-ce qui se trouve sur leur bucket list (liste de choses à faire avant de mourir) ? Tour à tour, les acteurs révèlent une chose sur leur liste : Caitlin aimerait aller au Japon, Toby souhaiterait -enfin- finir une pièce de théâtre, Megan aimerait voyager et notamment aller au Machu Pichu, Anna voudrait apprendre à faire des claquettes et Alan souhaiterait combattre cette quarantaine, pouvoir sortir et être hors de la maison, car c’est magique selon lui.

Finalement, le premier panel du week-end s’est déroulé sans encombre, ponctué d’humour, avec un cast ravi de se retrouver à nouveau et de partager un moment avec les fans.

À peine le Panel Reign achevé, nous enchaînons avec le Panel 9-1-1 : Lone Star. Ronen Rubinstein est vraiment ravi de revenir et il n’hésite pas à le dire. Depuis la DIAH2, son film Follow Me (aux côtés notamment de Holland Roden et Keegan Allen) est sorti dans beaucoup de pays et il est très heureux que le monde puisse le voir. Cette fois-ci, les fans ont également l’occasion de rencontrer Rafael Silva, l’interprète de Carlos Reyes, avec qui T.K, le personnage de Ronen, a une relation romantique dans la série.

Les deux acteurs se rejoignent sur ce qu’ils aimeraient voir dans la saison 2 pour leurs personnages respectifs. En effet, ils souhaiteraient voir T.K et Carlos en rendez-vous, qu’ils apprennent à se connaître, qu’ils passent de bons moments ensemble et simplement voir leur relation évoluer naturellement. Ronen souligne qu’ils font tous les deux un métier dangereux dans la série, qu’ils aident et sauvent des gens, il est donc curieux de voir comment ils vont trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Rafael ajoute qu’il a hâte de voir comment leurs personnages vont travailler en équipe.

C’est également l’occasion pour Ronen et Rafael de nous en dire plus sur leur complicité qui rayonne à l’écran. Lorsqu’on demande ce qu’ils aiment le plus dans le fait de jouer ensemble, Ronen déclare en rigolant “Ok, je vais juste flatter Rafael un moment “. L’acteur avoue qu’il se sent extrêmement chanceux d’avoir Rafael pour partenaire dans cette série et il le remercie même en direct ! De quoi faire fondre nos cœurs de shipper. Il souligne le fait qu’une alchimie pareille, ce n’est pas quelque chose que l’on peut simuler, ça arrive juste ‘comme ça’ et c’est très rare. Ronen raconte notamment leur rencontre qui s’est faite dans une pièce d’audition. Il était nerveux mais une fois que Rafael a prononcé ses premières lignes, ça y est, c’était parti ! L’acteur compare cela au tennis, chacun se renvoie la balle, de façon fluide et ça devient facile. Il ajoute que ton partenaire à l’écran ne peut que te rendre meilleur, si tu ne t’entends pas avec quelqu’un, cela peut non seulement gâcher la scène, la relation entre les personnages à l’écran et la performance. Rafael plaisante en disant qu’il est d’accord avec Ronen et qu’il porte le ship à lui tout seul. Blague à part, il affirme que ce genre de relation se fait toujours à deux et que quoi qu’il arrive, ils se soutiennent mutuellement.

Si, à leur tour, Ronen et Rafael endossaient un rôle de fan, ils aimeraient respectivement participer à une convention sur la série Umbrella Academy et How to get away with a Murder. Rafael confesse être un grand fan de la série judiciaire et adorer Viola Davis. Ronen montre alors un magazine Vanity Fair où l’actrice fait la couverture, ce qui nous vaut une magnifique exclamation “YES ! THE QUEEN ! ” de la part de Rafael. Un moment drôle pour les fans – et quelque peu rassurant : nous ne sommes pas seul(e)s à ‘fangirler’.

Rafael révèle ensuite qu’il a eu très peu de temps entre l’audition et le début du tournage pour se préparer physiquement et mentalement. Le processus devait donc être rapide et il a ensuite continuer de s’entraîner pendant le tournage. Il a beaucoup travaillé sur le ‘focus’ que ce soit sur son corps ou sur son mental, car il savait que son personnage devrait courir, porter des gens et aurait d’importantes responsabilités. Pour se préparer au mieux, il a également trouvé le manuel officiel et le plus récent de la police auquel il se réfère en lisant ses interventions sur le script. Il a également regardé la série COPS et beaucoup de vidéos pour avoir une idée de ce que c’était d’être policier, en plus de l’aide des officiers de police présents sur le tournage. Ronen, quant à lui, indique qu’il est dans la meilleure forme de sa carrière. En effet, un de ses amis proche qui est également son coach personnel, était un pompier dans l’air force (armée de l’air). Ce dernier lui avait dit : “si tu n’arrives pas à courir sur la plage avec du poids, tu ne supporteras pas l’équipement” car celui-ci pèse entre 28 et 37kg. En effet, les acteurs portent un véritable équipement de pompier afin d’être le plus réaliste possible. Pour se préparer à cela, Ronen allait au sauna trois fois par semaine parce qu’il savait qu’il ferait chaud sur le tournage et qu’il devrait être actif toute la journée dans cet équipement massif avec de hautes températures. Afin que ce soit authentique, l’acteur a eu l’occasion avec des collègues d’intégrer une véritable équipe de pompiers qui les ont emmenés avec eux lors d’une intervention et leur ont appris à utiliser l’équipement. De plus, des pompiers retraités sont présents sur le plateau de tournage.

Rafael avoue ne pas savoir parler portuguais. En revanche, Ronen déclare que l’anglais est sa troisième langue, la première étant le Russe et la seconde l’Hébreux.

Les deux acteurs s’accordent à dire que ce qui les insupporte, ce sont les gens qui ne traitent pas leur job avec respect et dignité. Parce qu’aux yeux de Ronen c’est le meilleur métier du monde et que mathématiquement, il n’y a peut-être que moins de 2% de chance de jouer dans une grosse série. Pour lui, si on est acteur on doit voir à quel point on est chanceux à la fois d’avoir un métier mais en plus que celui-ci soit incroyable. Rafael affirme que c’est à prendre très sérieusement car lui-même a dû travailler avant de devenir acteur à plein temps. Il finissait tard, et lorsqu’il manquait son train, il devait attendre une heure avant que le prochain n’arrive alors qu’il avait une audition le lendemain à 10h. Certains acteurs ne connaissent pas cette situation. Il en profite pour parler de Lucy Hale (Pretty Little Liars, Katy Keene) et de la vidéo qu’elle a publié dans laquelle elle pleure en expliquant à quel point cela l’affecte que le show soit annulé. Rafael souligne à quel point il s’est senti humble en voyant ce post et que c’est un rappel qu’il ne faut rien prendre pour acquis.

Le panel s’achève ainsi, sur cette belle leçon. Les fans ont pu retrouver Ronen et découvrir Rafael, un beau duo dont l’amitié et la complicité se ressentent même à travers l’écran.

Le dernier panel de ce samedi 8 août n’est pas des moindres ! En effet, la soirée s’achève sur le panel le plus fun du week-end avec le cast de Shadowhunters !

Dominic Sherwood et Jade Hassouné sont les premiers à joindre la conférence Zoom. Dominic en profite donc pour montrer son chien, en attendant que Nicola, Alan et Luke arrivent. Dès les premières minutes du panel, l’ambiance est déjà au rendez-vous. Dominic avoue avoir envoyé un texto à Luke à 5h du matin pour lui dire qu’il n’était pas encore couché, qu’il avait un peu bu la veille et que ça allait être difficile pour la convention le soir. Pour autant, l’interprète de Jace était bel et bien présent et au mieux de sa forme ! Peu de temps après que Nicola les ait rejoint, Dominic comprend que les fans étaient présents depuis le début et que tout ce qu’il a pu révéler de personnel avait été entendu.

La première question porte sur l’aspect de leur personnage que les acteurs ont préféré jouer. Nicola répond qu’elle a adoré l’évolution de son personnage à travers les saisons et que cela a été très fun à jouer. Dominic, fidèle à lui-même et son humour légendaire, répond très honnêtement que c’est l’argent. Jade, quant à lui, déclare que ce qu’il a préféré c’était de flirter avec d’autres filles ET d’autres garçons. Alan renchérit en révélant que ce qu’il avait préféré c’était… de tuer tout le monde. Plus sérieusement, il voulait juste le meilleur pour sa famille. C’est à ce moment que Dominic intervient afin de lui rappeler qu’il avait torturé et tué son propre fils. Enfin, Luke a souhaité dire quelque chose de “pertinent, gentil et intelligent” en révélant que ce qu’il avait préféré c’était le fait de pouvoir jouer pleins de choses différentes parce que son personnage était parfois gentil, parfois pas, qu’il était surprenant.

Très vite les conversations fusent, et le panel dérape, permettant aux fans de retrouver la chaleureuse ambiance et la complicité qui règne dans le cast mais obligeant Nicola à rappeler les garçons à l’ordre afin qu’une seconde question puisse être posée et pour laisser Saâd traduire. Est-ce que les acteurs auraient aimé une autre saison de Shadowhunters ? Dominic répond alors sur le ton de l’humour : “Non. C’est évident.” avant de reprendre “De toute façon, dès qu’ils ont tué Alan, j’ai commencé à saboter le show“. Nicola déclare alors, plus sérieusement, que l’une des choses les plus tristes lorsqu’une série est annulée si rapidement et soudainement, c’est que les acteurs commençaient déjà à parler de qui arriverait à la saison prochaine et ce qu’ils aimeraient pour leur personnage. Mais elle est reconnaissante que la série ait pu avoir une réelle fin. Elle en profite pour rappeler qu’il faut aller au travail chaque jour en pensant que c’est le seul et unique jour de tournage et profiter du temps qu’ils ont. Alan déclare qu’il a été surpris qu’il y ait trois saisons mais qu’il a surtout été surpris par la réaction des fans et qu’il est lui-même devenu fan de ce que ces derniers traversaient et faisaient pour la série. À ses yeux, les fans sont devenus une série également en ayant des actions de Times Square jusqu’en Corée pour tenter de sauver Shadowhunters.

Lorsqu’on leur demande si une scène a été particulièrement difficile à tourner pour eux, Nicola confie que le plus dur pour elle a été de jouer un personnage très élégant et chic parce qu’elle n’est pas comme ça. Elle a eu des moments difficiles pour marcher en talons, il a fallu qu’elle s’entraîne beaucoup, et il lui est souvent arrivé de trébucher et de tomber. Dominic raconte une petite anecdote sur une scène au début de la saison 2 lorsque Jace se fait torturer par son père. Dans le script, le personnage était supposé être complètement nu et Dominic trouvait cela bizarre que Jace se fasse torturer à poil par son propre père. Pourtant, aucun changement n’a été accepté jusqu’au jour même du tournage de la scène où le réalisateur a finalement trouvé cette situation extrêmement étrange, permettant ainsi à Dominic d’être simplement torse-nu. Évidemment, l’acteur en profite pour faire un peu d’humour en racontant que lorsqu’on voit son corps à l’écran c’est en fait une doublure qui n’était autre que Luke. “Personne ne savait qu’il était là depuis la saison 1 en réalité ” plaisante Dominic, déclenchant l’hilarité du cast.

La conversation dévie sur les scènes où les acteurs doivent pleurer car elles sont particulièrement difficiles. Si Nicola révèle qu’elle regarde en l’air pour essayer d’avoir plus d’air dans les yeux et que Dominic parle de regarder directement les lumières afin que les larmes viennent plus vite, Alan, lui, révèle qu’il n’a jamais eu aucun problème. Il dit alors en plaisantant qu’il n’a jamais eu besoin de pleurer ! Dominic intervient pour lui rappeler qu’une fois il a pleuré lors d’une scène (celle où Valentin tue Jace) et ce n’était même pas dans le script.

Ainsi s’achève le dernier panel de cette journée du samedi, avec seulement trois questions. Pourtant, les 45 minutes sont passées à une vitesse hallucinante avec un cast dont la réputation n’est plus à faire. Fou rires sont les maîtres mots de cet excellent moment, passé en compagnie de ces cinq acteurs qui ont toujours le mot pour rire.

Dimanche : 10h

La seconde journée de la DIAH3 commence en douceur avec un panel sur la série mythique Game Of Thrones. Accueillis pour la première fois lors d’une convention chez Dream It, Gemma Whelan et Daniel Portman se sont prêtés au jeu des questions/réponses avec leurs fans.

Il est difficile pour ces deux acteurs de choisir leur moment favori lors du tournage de la série. En effet, Gemma déclare que c’est un véritable privilège de travailler sur un show de cette ampleur et qu’elle a apprécié chaque instant. Toutefois, afin d’axer sa réponse au mieux, elle répond qu’elle a adoré tourner sur les plages parce que c’était magnifique et qu’elle a pris beaucoup de plaisir lors des scènes de batailles où c’était très chaotique et à la fois très bien organisé. Daniel retire de ce tournage une expérience heureuse et positive dans laquelle ce qu’il a le plus apprécié était de tourner dans différents lieux. Cela lui donnait une impression de voyage scolaire.

Gemma comme Daniel ne sont pas fans de film d’horreur. Ce dernier ne comprend d’ailleurs pas comment on peut passer son temps libre, destiné à se relaxer, à regarder quelque chose pour se faire peur. Saâd a donc transformé la question afin de connaître leur film préféré et non leur film d’horreur favori. Gemma a révélé que Dirty Dancing demeurait cher à son cœur et Daniel a cité Taxi Driver mais a souligné qu’il était un grand fan du travail de Scorcese en général.

De retour sur Game Of Thrones, les questions concernent les personnages qu’ils auraient aimé jouer ou pour qui ils auraient changé la fin. Gemma aurait aimé jouer Cercei et elle aurait gardé Joffrey en vie parce que Jack Gleeson a fait un travail incroyable avec le personnage et que c’est un garçon très gentil. Daniel quant à lui aurait aimé jouer Olenna Tyrell, parce qu’elle a pu filmer dans des lieux très cool, qu’elle avait de bons costumes et qu’elle buvait ou mangeait dans beaucoup de scènes.

Lorsqu’on leur demande avec quel(le) autre acteur ou actrice ils auraient aimé tourner, ils répondent instantanément Daniel pour Gemma et Gemma pour Daniel car ils n’ont pas eu l’occasion de faire de scènes ensemble. De plus, s’ils pouvaient choisir un acteur hors cast de Game Of Thrones, Gemma aimerait travailler avec Dennis Hopper et Daniel avec Jack Nicholson.

Sur une note un peu plus humoristique, Gemma raconte qu’il y a eu beaucoup de moments drôles sur le tournage. Elle se souvient notamment d’une fois où elle était à cheval, lancée au galop pour passer les portes et qu’elle devait ensuite tourner à gauche. Mais elle était tellement concentrée à paraître bien à l’écran, qu’une fois dans sa course, elle a complètement oublié de tourner et a foncé droit dans la caméra. Elle rassure tout le monde en disant qu’il n’y a pas eu de blessé et que le cheval va bien. Daniel ne se rappelle pas avoir souvent ri mais il se remémore une fois où il était en costume, grimpant une petite colline avec Gwendoline, un café et une cigarette à la main. Il a malencontreusement trébuché, renversant son café sur lui par la même occasion.

Une fois que les frontières auront rouvert, la prochaine destination de Gemma serait le Japon tandis que Daniel se dirigerait plus vers l’Amérique Latine, notamment au Pérou. En revanche, Gemma révèle qu’elle aimerait tourner au Canada, à Vancouver précisément, car c’est là où son frère vit et il y fait ni trop chaud, ni trop froid l’été. Daniel, quant à lui, aimerait tourner par exemple au Maroc ou en Jordanie. En tout cas, quelque part où il n’a encore jamais été.

Le panel se termine sur cette petite envie d’ailleurs. Il a été très intéressant notamment grâce au nombre et à la diversité des questions qui ont été posées.

C’est en début de soirée, à 19h, que nous retrouvons Gideon Emery et Max Carver dont les personnages Deucalion et Aiden faisaient parti de la meute d’Alphas de la série Teen Wolf.

Le panel démarre fort avec une question sur ce que les acteurs auraient aimé voir de leur personnage s’ils n’étaient pas morts. Max répond alors que si Aiden avait été dans un univers réel il aurait aimé qu’il gagne des millions de dollars pour faire des dons à des associations. Mais dans l’univers de la série, il aurait aimé voir jusqu’où les choses seraient allées avec Lydia, voir son personnage avoir des enfants et son évolution dans la meute de Scott. Aiden a eu une courte rédemption avant de mourir et Max aurait aimé savoir ce que ça faisait de faire partie des gentils. C’est le cas de Gideon également qui aurait voulu voir l’évolution de Deucalion après qu’il ait aidé Scott. L’acteur plaisante en disant qu’il aurait voulu une deuxième mort parce que “Qui est réellement mort ?“. Il aurait souhaité avoir une revanche sur Gérard et clore ainsi le cercle.

Mais s’ils devaient jouer un autre personnage dans Teen Wolf, Max aurait aimé être Deucalion. En effet, selon lui il y avait beaucoup de choses à raconter et notamment l’histoire de la meute d’Alphas qui n’a pas été explorée. Sinon il aurait pu jouer Stiles parce qu’il y a beaucoup de comédie dans ce rôle ou Allison/Lydia car il trouve les personnages féminins de la série assez bad-ass ! Gideon, quant à lui, aurait joué Stiles, simplement parce qu’il lui rappelle lui-même durant ses années lycée.

La saison 3 de Teen Wolf est la saison préférée des deux acteurs ! Ils auraient apprécié revenir si une nouvelle saison avait été tournée – et que leurs personnages n’étaient pas morts. Gideon, amusé, ajoute à cela qu’il a été tué dans plus de séries qu’il ne peut compter. Max déclare qu’il faudrait également changer le nom de la série en quelque chose comme “Young-adult Wolf”.

Lorsqu’une fan demande qui aurait joué leur rôle si leur vie était un film, Max répond évidemment son frère (jumeau) Charlie. Gideon déclare que la réponse évidente est eux-même mais qu’il choisirait sinon Gary Oldman.

Les deux acteurs nous ont offert un beau moment d’émotion suite à la question : qui est votre inspiration en ce moment ? C’est Gideon qui s’est lancé en premier en répondant que c’était sa fille de 2 ans car elle lui rappelle sans cesse qu’il faut être constamment présent, dans le moment. Non seulement parce que si vous tournez le dos trop longtemps, les jeunes enfants peuvent rapidement avoir des ennuis mais surtout parce que le moment présent, c’est tout ce qu’on a et qu’il faut le vivre pleinement. Max poursuit en déclarant qu’il est fan de cette réponse. Il ne peut pas citer une personne en particulier mais à ses yeux, les gens qui font du travail sur eux-mêmes pour se sentir bien, s’ouvrir aux autres et les aider sont son inspiration.

Suite à cette réflexion, nous avons eu droit à un moment plus léger lorsqu’une fan a demandé quel était leur mot français préféré. Gideon a répondu “Pain au chocolat” parce que c’est sa pâtisserie préférée et Max nous a fait rire en répondant “Je demande l’addition. Tomber la chemise“. Les deux acteurs ont également choisi le français lorsqu’ils ont été interrogés sur la langue qu’ils aimeraient apprendre. Max a même révélé qu’il apprenait en ce moment notre langue parce qu’il l’avait promis à quelqu’un et qu’il avait actuellement le temps vu la situation. De même, il avait vu un voyant il y a des années qui lui aurait révélé que, pour être heureux, il le voyait fermier dans le Sud de la France. Gideon trouve que le Français est une langue très belle à écouter et se sent un peu coupable d’avoir été à l’Alliance Française pendant un certain temps mais de ne pas avoir pris le temps d’apprendre.

Enfin, ce qui agace le plus Max et Gideon en ce moment ce sont les gens qui ne respectent pas les protocoles demandés pour la situation sanitaire actuelle. Max met un point d’honneur à respecter la distanciation sociale et le port du masque, cela l’énerve donc quand ce n’est pas respecté. De plus, il n’apprécie pas que quelqu’un parle trop proche de son visage. Gideon ajoute que c’est pourtant simple de mettre et d’enlever un masque, si le personnel hospitalier peut le porter pendant 12h, les gens devraient être capables de le porter quelques minutes. De même, une chose qui l’agace ce sont les gens qui ne tiennent pas leur parole.

Finalement, ce panel a été l’occasion pour les fans de Teen Wolf de partager un moment agréable avec les deux acteurs ravis de se retrouver.

C’est à 20h40 que nous avons rendez-vous avec la belle Jodi Lyn O’Keefe pour qui c’est la première convention avec Dream It. Elle apparaît à l’écran avec un joli sourire, illuminé par le soleil de Los Angeles.

À propos de Legacies, elle déclare que c’était génial de revenir sur le plateau. Même si les scènes étaient difficiles et tristes, il fallait le faire, c’était important. Si elle pouvait également revenir dans The Vampire Diaries, elle aimerait être un vampire la prochaine fois. En effet, elle ne comprend pas comment elle n’a pas pu être un vampire dès le départ avec sa peau très pâle, ses yeux clairs et ses cheveux très foncés. Lorsqu’ils lui ont annoncé qu’elle était une sorcière elle ne pouvait s’empêcher de demander “Vous êtes sûrs ?” Ce n’est donc pas étonnant qu’elle réponde “Damon” lorsqu’on lui demande quel autre personnage elle aurait aimé jouer. Ce dernier étant également le frère Salvatore qu’elle préfère.

Jodi avoue qu’elle pense avoir fini Netflix tellement elle regarde de séries en ce moment. Étrangement, elle regarde également tous les films qu’elle peut trouver avec des requins, elle a notamment commencé par Les dents de la mer.

Jodi nous apprend qu’elle est toujours en contact avec le cast de Prison Break et qu’elle leur parle dès qu’elle le peut. Elle a vraiment adoré être sur le tournage de cette série car c’était déjà une grande fan du show avant de passer l’audition. Elle révèle qu’elle faisait elle-même ses cascades dès qu’elle le pouvait et que ses meilleurs souvenirs remontent au début du tournage, elle n’arrêtait pas de sourire. Bien qu’on lui demandait d’arrêter, elle ne pouvait pas car elle était simplement heureuse d’être là. À ses yeux, le tournage de Prison Break était un moment vraiment génial de sa vie et sa meilleure expérience demeure les chorégraphies de bagarre mais également l’équipe. Ce sont les gens les plus gentils qu’elle aient rencontré !

Lors de son audition pour le rôle de Gretchen dans Prison Break, elle était très nerveuse mais elle a adoré l’expérience. C’était un autre niveau de stress car la série avait déjà du succès et elle en était fan. La scène la plus dure qu’elle ait eu à tourner toutes séries confondues était dans Prison Break avec beaucoup d’eau. Elle a insisté pour la faire elle et non recourir à une doublure mais elle souhaiterait ne jamais réitérer l’expérience.

Elle est devenue actrice plus ou moins par accident. À l’époque elle était mannequin à New York et son agence a fusionné avec une agence de talent. Un jour, ils ont reçu une proposition de rôle qui correspondait à Jodi et lui ont donc proposé le script. Pour le futur de sa carrière, elle aimerait jouer dans plus de comédies parce que c’est quelque chose qui la rend heureuse.

Mais si elle n’était pas actrice, elle pense qu’elle travaillerait pour une organisation qui sauve des chiens. Lorsqu’on lui demande ce qu’il se trouve sur sa Bucket List, elle répond d’ailleurs que son père et elle ont toujours voulu faire équipe et construire un refuge pour animaux ensemble. Elle révèle également qu’elle est co-fondatrice d’une marque de parfum : Heretic Perfume.

Sur un plan plus personnel, ce qui l’agace c’est lorsqu’il y a encore de la vaisselle dans l’évier. Son actrice préférée est Cate Blanchett et les personnes qui l’inspirent le plus en ce moment ce sont ses parents car ils sont constamment positifs. Si elle était coincée sur une île déserte, elle prendrait des livres, ses chiens et… de la crème solaire ! Elle adore manger et sa cuisine préférée c’est la cuisine italienne. Elle a d’ailleurs appris à préparer ses propres sauces du début à la fin.

Il est difficile pour elle de choisir son Disney préféré parce qu’elle en aime beaucoup profondément. Elle a récemment vu la Reine des Neiges 1 et 2 pour comprendre son succès et pourquoi les gens en parlaient autant. Mais si elle devait en choisir un, enfant elle aurait choisi la Belle au Bois Dormant et aujourd’hui elle dirait Aladdin parce qu’elle adore Robin Williams. En revanche, lorsqu’une fan lui demande quelle princesse Disney elle voudrait être, Jodi répond immédiatement qu’elle ne voudrait pas être une princesse, elle voudrait être Maléfique. En effet, elle adore les méchants.

Ce panel nous a finalement permis de découvrir une actrice charmante, douce et drôle avec qui nous avons passé un moment agréable.

La soirée se poursuit avec le panel de Lee Majdoub, connu pour jouer Nelson dans la série à succès The 100.

Pour lui, son meilleur moment sur le tournage de The 100 a été son premier jour. Pour celles et ceux qui le connaissent, Lee est un grand ami de Richard Harmon qui joue l’adorable et détestable Murphy dans la série. Alors qu’il était en train de se faire maquiller, Richard est venu le chercher et l’a présenté à toute l’équipe et les gens qu’il ne connaissait pas encore. Lee en profite pour raconter une petite anecdote lors du tournage d’une scène avec son ami : Nelson devait se montrer très en colère contre Murphy, son visage devait donc être très sérieux et exprimer la rage. La caméra était en gros plan sur lui, et hors caméra, Richard lui tenait la main, comme pour l’encourager. Du coup, il était difficile de garder son sérieux.

D’ailleurs, s’il devait jouer un autre personnage de la série, il choisirait John Murphy car il a beaucoup de liberté. Il a ses hauts et ses bas. On ne peut jamais prédire ce qu’il va faire. Quand on pense qu’il va agir de façon mauvaise, il est gentil et vice-versa. Toutefois, il affirme quand même qu’il est certain que Murphy ne serait pas ce qu’il est sans Richard.

De plus, s’il pouvait créer un spin-off sur Nelson, Lee a avoué avoir des déjà des idées. En effet, il l’appellerait “Les enfants de Gabriel” et la série suivrait l’évolution de Nelson jusqu’à son rôle de leader : comment ils ont survécu dans la forêt, qu’est-ce qu’ils y ont fait, etc…

Il nous apprend également qu’il fait ses propres cascades dès qu’il le peut. Lui et Jarod font beaucoup de cascades et ont passé du temps avec l’équipe des cascadeurs pour s’entraîner.

S’il pouvait jouer dans une autre série, il choisit, dans un premier temps, Umbrella Academy car c’est une série drôle mais qu’il y a quand même des séquences d’action. Toutefois, un éclair lui traversant l’esprit, il s’exclame ensuite “The Witcher !” Il a très envie de faire partie du show, révélant au passage qu’il adore Henry Cavill, qu’il est incroyable dans cette série et qu’il a été fait pour celle-ci.

Durant ce panel, Lee nous en apprend un peu plus sur lui et ses goûts. En effet, ce qui l’agace c’est quand les gens manquent de décence et sont pleins de haine. Sa cuisine préférée est la cuisine italienne même s’il adore la nourriture marocaine. Il a également découvert un restaurant qui proposait une multitude de sushis végétariens et il est vraiment très heureux car c’est plutôt rare en général. Il a toujours voulu visiter la Nouvelle-Zélande et l’Irlande et il lui tarde de venir en France en avril 2021.

Lors de la question : quels sont les 3 choses que tu prendrais sur une île déserte ? Lee a répondu qu’il prendrait quelque chose de coupant, de quoi faire du feu comme des silex parce qu’il arriverait trop vite à court d’allumettes et ses deux chats. L’un d’eux, Jack-Jack, est d’ailleurs venu dire bonjour à la caméra nous offrant un petit moment de tendresse féline.

Nous avons eu la chance et la surprise de découvrir que Lee comprend le français et le parle un peu – avec un très bon accent qui plus est ! Il connaît peu de chansons françaises mais aussi étonnant que cela puisse paraître, la plupart dont il a connaissance sont des chansons des Inconnus. Il cite notamment le titre “Rap Tout” pour lequel les Inconnus sont habillés en vampires dans le clip vidéo.

Le panel s’achève sur des questions concernant le film Sonic et sa rencontre avec Jim Carrey. L’acteur aborde ce sujet des étoiles plein les yeux car c’était quelqu’un qu’il admirait enfant. Il révèle avoir été victime de harcèlement petit parce qu’il avait beaucoup trop d’énergie, étant un peu hyperactif. Puis quand Ace Ventura est sorti, puis Le Masque, il a commencé à faire de l’improvisation et petit à petit son énergie n’était plus un problème. Travailler et rencontrer Jim Carrey était extraordinaire : voir à quel point c’est un génie dans ce qu’il fait, à quel point il a été généreux avec Lee, … ça ne pouvait pas se passer mieux. Ce qu’il a préféré sur le tournage – outre le fait de travailler avec Carrey – c’était déjà d’avoir la possibilité d’être sur un film de cette envergure, sur le thème du jeu vidéo de son enfance et d’être accueilli dans une équipe comme s’il en était membre. Tout le monde était très respectueux. Mais s’il devait choisir une seule scène, il choisirait la scène du café.

Fin de ce panel très agréable en compagnie d’un acteur très intéressant et adorable.

Ivana Baquero et Manu Bennett sont présents pour le dernier panel du week-end concernant la série The Shannara Chronicles. Ivana est en ce moment en Californie à Los Angeles, tandis que Manu se trouve en Nouvelle-Zélande. Ce dernier fait remarquer que la jeune femme a la lumière parfaite qui éclaire son visage. L’actrice plaisante en disant qu’elle a son propre set de tournage chez elle.

Ivana affirme que ce n’est pas parce que Manu est avec elle mais qu’elle aurait vraiment aimé être Allanon si elle pouvait être un autre personnage de la série. Car il est vraiment cool et c’est le sorcier que tout le monde veut être.

Ce qui leur manque le plus du tournage c’est Ivana pour Manu et le fait qu’ils aient eu l’occasion de tourner partout sur le nord de l’île avec beaucoup de plages différentes, des dunes de sable et des forêts pour Ivana. Elle n’avait jamais été sur un tournage avec tant de variétés que ce soit en termes de météo ou de lieux. Pour elle, c’était magnifique et unique. Manu en profite alors pour sortir de sa maison et nous donner un petit aperçu rapide de la Nouvelle-Zélande.

Manu a rapporté le masque qu’il portait lors du tournage en souvenir. Quant à Ivana, elle a gardé des dagues et des bijoux. Elle confesse qu’elle adore garder des objets de ses personnages et qu’elle apprécie particulièrement les armes.

L’actrice est encore en contact avec la plupart des membres du cast. Contrairement à Manu qui envoie de temps en temps des textos de félicitations à certains quand l’occasion se présente, Ivana a la chance d’habiter à Los Angeles où la plupart des autres acteurs vivent. Malgré tout, ils ne se voient pas souvent.

Nous avons eu droit à un moment très drôle grâce à deux questions de la part des fans. La première portait sur une imitation respective de l’un et de l’autre. Impossible à décrire avec des mots, mais l’interprétation était mythique ! Ensuite, Manu et Ivana ont révélé leur mot français préféré : “J’ai faim” pour Manu mais dans le sens général du terme, il a faim de la vie, et “Dégueulasse” pour Ivana qui adore comment notre langue sonne.

Manu avoue que ce qui l’agace ce sont les gens qui puent et qui n’ont absolument aucune idée de la puanteur qu’ils dégagent. Pour Ivana, ce sont les gens qui rongent leurs ongles et touchent du bois.

Enfin, les pays qu’ils aimeraient visiter une fois que la pandémie se sera calmée sont le Japon pour Ivana et le Dagestan, un pays au Nord de la Russie, pour Manu.

Ce panel conclut la troisième édition de la Dream It At Home !

La Dream It At Home 3, qu’est-ce que nous en pensons ?

Cette troisième convention virtuelle semble être une belle réussite pour l’organisme ! Depuis le confinement, les conventions virtuelles n’ont cessé de s’enchaîner chez Dream It Con, obligeant l’organisme a faire preuve d’ingéniosité pour sans cesse apporter de la nouveauté.

Les fans ont pu retrouver des casts très appréciés comme celui de Reign, Shadowhunters, Game of Thrones, ou encore Teen Wolf mais également en découvrir de nouveaux avec celui de Prison Break et de The Shannara Chronicles, par exemple.

Pour leur plus grand plaisir, des acteurs et actrices habitués étaient de retour, et des petits nouveaux ont pu faire leur apparition tels que Rafael, Lee, Jodi et Ivana. De quoi contenter tout le monde mais aussi créer des coup de cœur inattendus !

De notre côté, nous avons beaucoup apprécié la variété des guests, la ponctualité dont a fait preuve Dream It, avec aucun retard pour les panels, et la bonne ambiance générale qui régnait. Une petite mention spéciale à Saâd qui a traduit, seul, et avec brio, chacun des panels du week-end alors que ce n’est pas toujours tâche facile !

Il semblerait qu’une quatrième édition soit d’ores et déjà en discussion. Aurons-nous la chance de revoir certains casts qui deviennent des habitués des Dream It At Home ? Peut-on prévoir de l’inédit ? Toutes ces réponses seront dévoilées dans les semaines à venir… Serez-vous de la partie ?