Compte-rendu

Dream It At Home 8

Dream It At Home : le rendez-vous mensuel devenu incontournable !

C’est pour une huitième édition de la Dream It At Home que nous nous retrouvons cette fois-ci. Devenues presque incontournables, les conventions virtuelles organisées par Dream It ressemblent presque à des rendez-vous mensuels qui nous sont donnés. Comme toujours, il nous est offert une guestlist variée laissant normalement satisfaction à tous.

Ce weekend, Dream It nous propose une première journée de convention relativement grandiose avec la présence du célèbre réalisateur, producteur et chorégraphe Kenny Ortega. Ayant marqué toute une génération, ses projets phares sont mis en avant tout au long de ce samedi. Il est accompagné d’acteurs avec qui il a travaillé, notamment sur la franchise Descendants. Sont de la partie Mitchell Hope (Ben), Booboo Stewart (Jay/Willie) et Jadah Marie (Celia/Flynn). Ces deux derniers font également partie des guests présents pour représenter son projet le plus récent, la série Julie and the Phantoms dans laquelle ils apparaissent aussi. En plus d’eux deux, nous retrouvons Madison Reyes (Julie) et Savannah Lee May (Carrie), déjà rencontrées lors de la Dream It At Home 5 dont vous pourrez retrouver notre compte-rendu ici, mais aussi Sacha Carlson (Nick) et le tant attendu Owen Patrick Joyner (Alex).

Du côté du dimanche, nous retrouvons une habituée des conventions avec la présence de Katherine McNamara (Mia), accompagnée de Juliana Harkavy (Dinah/Black Canary) pour représenter l’univers Arrow. Nous avons également le retour de Riley Voelkel, présente lors de la Dream It At Home 2. Pour autant, elle n’est pas seule pour cette huitième édition puisque l’un des duos mythiques de The Originals est représenté par Daniel Gillies (Elijah) et Phoebe Tonkin (Hayley).

Ce n’est pas le seul univers surnaturel mis en avant puisque nous faisons un bon dans le temps avec Charmed et la présence de deux sœurs Halliwell : Holly Marie Combs (Piper) et Rose McGowan (Paige). Plus récent, la série Fate : The Winx Saga a elle aussi droit à une mise en lumière après une première saison à succès. Ce sont donc Danny Griffin (Sky) et Elisha Applebaum (Musa) qui prennent part à l’aventure en signant leur toute première convention. Enfin, Fivel Stewart (Izzie) est séparée de son frère à un jour près, mais sera elle aussi présente pour rencontrer ses fans de la série Atypical. De quoi présager beaucoup de positif pour ce weekend !

Samedi 19h00

Il est l’heure de démarrer le panel tant attendu du week-end en compagnie des acteurs de Julie and the Phantoms, accompagné de Kenny Ortega ! Nous commençons le panel avec Booboo Stewart (Jay) et Savannah Lee May (Carrie) qui connaissent déjà bien la maison, ayant tous les deux participé à des conventions chez Dream It auparavant.

La première question est axée sur la série, et tout particulièrement sur les relations qui s’articulent entre les personnages : quel est leur ship « headcanon » favori qu’ils ont pu voir sur les réseaux sociaux ? Étant donné que Booboo ne sait pas de quoi il s’agit, Savannah lui explique que c’est les couples que l’on aimerait voir à l’écran. Savannah dit qu’elle a vu sur les réseaux que certains « shipaient » Flynn et Carrie. Elle a trouvé ça super intéressant du fait que les deux personnages ne s’aiment pas du tout ce serait donc drôle comme retournement de situation. Quant à Booboo, il a beaucoup vu ressortir les noms de Willie et Alex, ce à quoi Savannah répond « Oui Walex ! ». Les fans dans le chat ont l’air partants, ce qui fait bien rire l’acteur.

Nous sommes alors rejoints par Sacha Carlson (Nick) et Owen Patrick Joyner (Alex) ! C’est l’occasion de prendre des nouvelles des uns des autres puisqu’ils ne se sont pas vus depuis des mois. Cela tombe bien puisque Kenny Ortega les rejoint à ce moment. Il nous explique qu’il était là depuis tout ce temps et regardait le panel, mais ne parvenait pas à les rejoindre. Il a donc paniqué en se disant qu’il allait juste être spectateur pendant tout ce temps ! Maintenant qu’ils ont réussi à tout faire fonctionner, il leur dit être très heureux de les voir. Pas le temps d’enchaîner sur une seconde question puisque c’est au tour de Madison Reyes (Julie) de nous rejoindre alors que Kenny présentait son bureau à Sacha. 

Cette fois c’est la bonne, nous sommes presque au complet et pouvons passer à une nouvelle question : si la série est renouvelée, que verraient-ils pour la seconde saison ? « Kenny c’est une bonne question pour le boss n’est-ce pas ? », s’exclame Owen. Le créateur de la série répond donc que bien évidemment, ils pensent à revenir. Tout le monde travaille pour cela et ils ont tous envie de poursuivre l’aventure. Malheureusement la pandémie n’a pas aidé, et a ralenti l’industrie. Il est donc compliqué en ce moment de réaliser une série comme Julie and the Phantoms avec des danseurs et des chanteurs et tout ce qui la compose. Donc plutôt de revenir pour faire une série qui ne ressemblerait pas à Julie and the Phantoms, ils espèrent pouvoir tourner vers le Printemps / Été 2021. Ils ont bon espoir quoiqu’il en soit. Ils savent que les fans le veulent terriblement et c’est également leur cas.

La question suivante demande aux acteurs la réplique favorite de leur personnage. Pour Owen, juste parce que beaucoup de fans l’ont aimé, il s’agit d’un dialogue qui se déroule lors de la scène d’improvisation dans le garage entre Luke (Charlie Gillespie), Reggie (Jeremy Shada) et son personnage, Alex. Il aime beaucoup cet échange où l’un dit « Les filles… N’est-ce pas », l’autre « Oui » et Alex réplique « Non ! ». C’est son souvenir favori donc c’est sa réplique préférée. Madison choisit quant à elle de mentionner la chanson ‘Wake Up’, juste dans son entièreté. En effet, elle lui rappelle toujours qu’elle peut faire tout ce qu’elle veut. Savannah quant à elle choisit la phrase « Quelqu’un connait la méthode de Heimlich ? Julie s’étouffe », qui la fait toujours autant rire. Kenny en profite pour demander comment Heimlich se traduit en français, sauf qu’étant donné qu’il s’agit d’un nom il n’y a pas de traduction. Pour Sacha, c’est lorsque Carrie et Nick sont dans le couloir et qu’ils se disputent. C’était une scène très drôle à tourner. Quant à Booboo, il nous dit aimer tout ce que Caleb (Cheyenne Jackson) dit. Dès qu’il dit quelque chose, il est d’accord avec lui ! Il aime beaucoup sa présence.

On continue avec cette fois leur scène préférée. Kenny a une affection particulière pour le premier jour de Madison sur le tournage. C’était un grand pas pour la série. Mais ajouter cela à tout le procédé qu’il y a eu pour la découvrir et l’avoir dans la série, cela a créé une réelle excitation pour elle mais aussi autour d’elle. Juste la voir arriver sur le tournage était le moment où tout commençait et c’est un souvenir qu’il n’oubliera jamais. Il sait que c’était un grand jour pour Madison, sa famille mais également pour tout le monde. La jeune actrice est également émue. En attendant sa réponse, Owen prend le relai. Sa scène favorite est la scène des hot-dogs. Juste se souvenir de Kenny leur donner des hot-dogs à 5h00 du matin était un sacré un moment. « Je sais que tu as détesté ce moment, il faisait tellement froid et les hot-dogs étaient atroces ! », s’exclame Kenny.

Toujours sur leurs scènes préférées, Madison mentionne à nouveau ‘Wake Up’. Le tournage de cette scène a été très important pour elle. En effet, c’est à ce moment-là qu’elle a réalisé que des gens seront impactés par sa performance lorsque la série serait diffusée. Elle la chantait jusque-là à sa petite sœur, qui est son pilier dans sa vie. C’est elle qui la pousse chaque jour à continuer cette carrière, car Madison veut que sa sœur puisse réaliser tout ce dont elle a envie dans sa vie et qu’elle puisse avoir un futur. C’est également le message qu’elle veut renvoyer à ses fans et ‘Wake Up’ le fait ainsi très bien. Pour Savannah, ce serait la scène dans la maison de Bobby (Steve Bacic), alors que Julie cherche les garçons, Jadah devait les distraire. En une prise elle a commencé à partir sur une histoire de raton-laveur, ainsi Savannah et Sacha se regardaient en se demandant si elle partait vraiment sur une histoire comme ça. C’était donc l’une des scènes les plus dures à faire sans rire mais ça reste l’une de ses favorites.

« J’entends que tu parles de moi », s’exclame Jadah Marie (Flynn) qui arrive comme par magie sur nos écrans ! Elle répond alors à la question en mentionnant ‘I Got The Music’ qu’elle a tourné avec Madison. Au tour de Sacha de répondre, il parle alors d’une scène avec Madison et Charlie au cours de laquelle Charlie ne cessait de donner des nouvelles idées. Sacha ne pouvait donc pas anticiper ce qu’il allait faire et il ne pouvait pas se retenir de rire. Charlie est quand même un génie. Quant à Booboo, ce serait la première rencontre entre Willie et Alex. Tout se passait si bien, il y avait une super ambiance sur le tournage. Il s’est vraiment dit qu’il y avait quelque chose de beau qui était en train de se passer. Owen change donc sa réponse et rejoint Booboo. Il était vraiment nerveux pour cette scène car aucun des personnages qu’il avait joué jusque-là n’avait pas eu de relations amoureuses ou autre. Donc il se demandait comment jouer cette scène de façon authentique. Kenny ajoute qu’ils ont fait passé énormément d’auditions pour le personnage de Willie, dont certaines aux côtés d’Owen. Et lorsque Booboo et Owen se sont rencontrés, il n’y avait besoin d’aucune répétition. Les deux acteurs parlaient tous les deux et Kenny a instantanément su qu’il y avait quelque chose entre eux deux. 

Petit aparté sur la série pour savoir le meilleur conseil qu’ils aient pu recevoir au cours de leur carrière. Madison choisit de citer Kenny : « Aucune idée est une mauvaise idée ». Owen cite également le créateur de la série « Tu te n’arrêtes pas tout seul, je suis celui qui dit coupez ». Plus sérieusement, l’acteur explique que lorsque Kenny crée des choses sur le tournage, il déteste qu’on lui dise non. Pour ce dernier, il est difficile de répondre car il a travaillé avec tellement de personnes incroyables. On lui a donné beaucoup de conseils qu’il a toujours appliqué et chérit. Que ce soit Gene Kelly ou encore Michael Jackson. Chaque fois qu’ils ont travaillé ensemble, ce dernier lui disait toujours : « On ne peut pas laisser rentrer la peur dans la pièce. La peur se met dans le passage de la créativité ». Donc Kenny a toujours fait en sorte que chaque personne avec qui il a pu travaillé ne ressente aucune peur et soit assez confiante pour tenter des choses et suivre son instinct. De son côté, Gene Kelly, qui est un grand fan de la France parlaient souvent de trouver sa ‘raison d’être’. Si quelque chose n’est pas puissant ou important, alors ne le faites pas. Désormais dès que Kenny a un choix à faire, il fait attention à ce que ce soit pour les bonnes raisons et que ça en vaille la peine.

Difficile de passer après Kenny, on enchaine donc sur la prochaine question : quelle a été la scène la plus difficile à tourner ? Pour Madison, il s’agit d’une scène tournée avec Jadah, qui a été coupée au montage. C’est au moment où elles devaient être dans un moment plein de vulnérabilité. Dû à la profondeur de leur relation, elles devaient vraiment être transparentes. Flynn et Julie sont amies depuis des années et c’est le moment où elle réalise que toutes les fois où elle s’est donnée, pour sa meilleure amie, pour son père, son frère, tout le monde, elle abandonne. Devoir dire ça à sa meilleure amie n’est vraiment pas évident, encore plus lorsque c’est quelqu’un qui veut son bien. Madison n’a jamais vécu ça donc elle a essayé de penser au pire moment de sa vie et essaie de l’expliquer à quelqu’un. Devoir tourner le dos à quelqu’un qui nous aime, sans se retourner, est extrêmement dur. « Faites un copier coller de ce que Mady a dit, je suis d’accord avec elle », ajoute Jadah. Cette dernière est très heureuse de travailler avec l’interprète de Julie puisque c’est sa meilleure amie au quotidien. Pour Owen, il s’agit du tournage de ‘Nothing To Lose’ car initialement elle ne devait pas avoir lieu. Ils devaient tourner cette scène en une prise donc ce n’était pas évident. Kenny rebondit en expliquant que le jour où ils sont arrivés sur le tournage, on leur a dit qu’il n’avait ni le temps, ni l’argent pour faire cette scène. Ils ont alors tenté leur chance. Dans sa carrière il a appris que parfois ce sont les meilleurs moments. On y croit tellement que l’on fait tout pour que ça fonctionne. C’est donc son moment préféré de la série. Pour Savannah, il s’agit de ‘All Eyes on Me’ qui est aussi bien sa favorite que la plus difficile à tourner. Elle devait ignorer complètement Owen qui ne rendait pas la tâche facile. Effectivement, il lui donna même un coup accidentellement ! Quant à Sacha, lors d’une de ses scènes, tous les danseurs étaient tellement professionnels qu’ils la rendaient facile. Cependant, il devait porter un costume blanc et à un moment, il devait se tenir derrière un casier pour ne pas être sur la scène. Le souci est que ça lui a laissé une énorme tache de graisse sur le costume ! Quand entre deux scènes il a réalisé ça, il a paniqué et a passé 20 minutes à frotter et a fini par faire partir la tâche. Pour Booboo, il trouve que le tournage était vraiment plaisant car Kenny le gère tellement bien. Il motive les acteurs d’une façon incroyable. Donc il n’a pas l’impression d’avoir eu des moments si stressants. Cependant, il est parfois dur de jouer des scènes assez émotionnelles. La seule complexité est le fait que son personnage est toujours en short alors qu’il fait extrêmement froid à Vancouver ! Même les jeans qu’il porte ont des trous.

On termine sur leur chanson favorite de la série. Pour Madison c’est évidemment ‘All Eyes on Me’. Owen rebondit et dit que la première fois qu’il l’a entendue il n’a pas réalisé que Savannah chantait. Cependant, lui est obsédé par Cheyenne Jackson donc il choisirait plutôt ‘The Other Side of Hollywood’. De son côté, Sacha aime beaucoup ‘I Got The Music’ car à chaque fois qu’il l’entend, il l’a en tête pendant des heures. Owen trouve qu’elle ressemble beaucoup à du High School Musical, ce à quoi Jadah répond « C’est mon rêve que l’on me compare à High Shool Musical ! ». Cela remémore des souvenirs à Madison car lors d’une de leurs scènes, on a cessé de répéter aux filles que la scène ressemblait beaucoup à la trilogie et elles étaient toute excitées. Pour revenir à la question initiale, Kenny dit qu’il ne peut pas en choisir une, dès qu’ils tournaient une chanson, c’était sa préférée. ‘Now or Never’ ou encore ‘Wake Up’, il ne parvenait pas à les sortir de sa tête. Ils ont reçu tellement de compliments sur la façon dont les musiques collaient à la série qu’il ne peut pas faire de choix.

Il est donc l’heure de dire au revoir à ce jeune cast, plein d’énergie et d’ambition. S’il faut s’accrocher lors des panels Julie and the Phantoms, c’est toujours un moment de joie et de rire partagés avec les acteurs. La soirée devrait se poursuivre en beauté puisque nous retrouvons ensuite Kenny pour son workshop !

Une heure après la fin du panel Julie and the Phantoms, nous retrouvons nul autre que Kenny Ortega pour son workshop. Afin de pouvoir retracer sa carrière et s’inspirer de son expérience, Saâd et Aly, les deux traducteurs, s’occupent de sélectionner des questions posées par les fans. La première lui demande quelles études conseillerait-il à des étudiants voulant devenir artistes ? Kenny explique qu’il faut s’intéresser à tout, avoir une culture globale car peu importe le métier que l’on veuille faire, que ce soit acteur comme réalisateur, tellement de choses y contribuent. Nous apprenons alors que lui a étudié le théâtre mais a aussi pris des cours se penchant sur les scénarios. En plus de cette culture, un autre élément semble être important pour lui. En effet, il a appris en tant que réalisateur qu’il est essentiel d’avoir la capacité de travailler avec quelqu’un. « Sauf qu’il n’y a pas d’études pour ça ! », plaisante-t-il. Il complète son propos en expliquant que savoir communiquer ses pensées et ses idées est plus qu’essentiel dans ce domaine.

Étant donné le parcours très riche de Kenny, quelqu’un lui demande quel fut le moment de sa carrière où il a compris qu’il avait réussi. Instinctivement, c’est sa rencontre avec Gene Kelly qui lui vient à l’esprit. Lorsque l’on rencontre quelqu’un qui est danseur, chanteur, acteur, réalisateur, producteur et chorégraphe, avec une carrière comme la sienne, c’est assez impressionnant. Ce denier l’a ainsi invité chez lui et ils ont alors eu un échange sur sa carrière. Gene Kelly lui alors partagé son expérience, comment il parvenait à réaliser des chorégraphies qui puissent être parfaitement capturée par la caméra. Sur toutes ces discussions Kenny se disait « Mon Dieu, cet homme a tout fait, c’est une icône, et il prend de son temps pour me partager ses connaissances » et il a ainsi réalisé que quelque chose d’incroyable était en train de se dérouler. Cependant, avant de pouvoir aller manger chez lui, Kenny a été testé par le célèbre acteur. Toute cette histoire remonte à 1980, pour le film Xanadu. C’est alors son premier projet en tant que chorégraphe. Initialement, il s’agit d’un film à petit budget, jusqu’au moment où on l’informe qu’Olivia Newton-John figurera dedans. Une montée de stress envahit déjà Kenny, mais ce n’est rien comparé au sentiment qui l’a submergé lorsqu’il apprend que Gene Kelly rejoindra le projet une fois qu’il aura validé le chorégraphe. Le jour de leur rencontre, l’acteur de Chantons Sous La Pluie s’est présenté à lui en disant « Je ne vais pas danser dans ce film, mais si c’était le cas, que me feriez-vous faire ? ». De là, Kenny a décidé d’imiter certains pas de danse de Kelly, ce qui l’a apparemment fait rire. En quittant la pièce, il leur a confirmé qu’il ferait le film. 

Après cette belle anecdote, nous passons à des questions plus techniques afin de savoir combien de temps il faut à Kenny pour réaliser un film. « Pas moins d’un an pour moi », dit-il. Que ça aille du moment où l’idée lui vient, ou lui est apportée, aux brouillons, la rédaction, l’approbation, le casting, le tournage, puis le montage et enfin le marketing, il est rare que ces étapes dépasse les un an pour lui. L’une de ces étapes est d’ailleurs mentionnée puisqu’un fan demande ce qu’il recherche lorsqu’il fait passer un casting. Kenny nous explique que c’est un mélange de plusieurs choses. Il y a des choses qui diffèrent selon le personnage et d’autres dont il a toujours besoin. Il veut constamment donner une voix aux acteurs avec qui il tourne. Il leur partage le développement du personnage et cherche donc des personnes réceptives face à lui. Qui seront courageuses, intelligentes et qui auront des idées, plutôt que d’attendre que Kenny développe seul le personnage. « Je cherche des bons partenaires ».

Par la suite, Kenny nous explique qu’il ne pourrait citer un moment comme le plus dur de sa carrière, mais que pour en arriver là, ça a été très compliqué. C’est quelqu’un d’ambitieux avec de grandes attentes. Il fait tout ce qu’il peut pour inspirer les personnes avec qui il travaille et pour que tout le monde soit vraiment inclus. Il y a cependant la notion de temps et d’argent en jeu, qui doivent parfaitement converger afin d’accomplir ce qu’il a en tête. C’est donc un effort constant, avec souvent, très peu de sommeil. Kenny conseille ainsi de ne pas le faire si on n’y croit pas, si on ne rêve pas, car c’est très compliqué et demande beaucoup de détermination. Ayant justement mentionné ses idées, comment celles-ci lui viennent-elles ? Il nous explique chercher des thématiques à la fois divertissantes mais qui donneront aussi de l’espoir et qui inspireront le public. En effet, ce sont des projets comme ça qui ont manqué à sa jeunesse. Nous apprenons alors qu’il se faisait harceler, que l’on ne croyait pas en lui et en ses rêves. Il a donc dû se battre pour que ceux-ci se concrétisent. Le message à retenir est qu’il ne travaille pas uniquement pour divertir mais qu’il y a quelque chose de bien plus profond. On se penche ensuite sur les scénarios, afin de s’avoir quel genre de textes lui donnent du plaisir à travailler. Il commence alors par dire qu’il a beaucoup de respect pour tous les gens travaillant sur un scénario. Pour lui, interpréter un scénario, c’est comme colorier un livre, et c’est sa partie favorite. Lorsqu’il se plonge dans un script, il visualise directement le monde et l’univers qui y est renfermé. C’est un sentiment assez excitant.

Si Kenny Ortega a travaillé avec de nombreuses personnalités, parmi celles que l’on retiendra, ce sera sûrement Michael Jackson, qu’il a suivi dans le cadre de sa tournée pour This Is It. Le chorégraphe revient donc sur leur relation. En effet, ils ont été amis pour de nombreuses années donc travailler avec lui était incroyable. Il le décrit comme l’une des personnes les plus généreuses et travailleuses qu’il ait pu connaitre. C’était un homme doté d’un humour très fin et avec des idées incroyables. « Michael Jackson était un mentor, un ami et une inspiration pour moi », déclare-t-il. 

Après cette parenthèse, retour sur sa grande carrière lorsque quelqu’un s’interroge sur la plus grosse erreur pouvant être faite par ceux voulant exercer ce métier. Selon lui, il ne faut pas faire semblant mais être soi-même. Être honnête peut faire peur, être difficile et tout le monde veut réussir. Cependant, il a appris au fur et à mesure des années que c’est en étant honnête et en prenant des risques que l’on atteint le succès. En effet, il n’a pas grandi avec beaucoup d’encouragements et il a dû redoubler d’efforts pour réussir. Il a donc toujours préféré être lui-même, que quelqu’un d’autre pour impressionner autrui.

Ayant justement une carrière très remplie, a-t-il été déçu par l’un de ses projets, qui aurait pu être meilleur ? « Absolument », répond-il. Cependant, cela fait partie de son évolution : c’est en avançant que l’on apprend. Avec l’expérience, il sait comment sélectionner les bons acteurs, quel film va fonctionner ou encore comment créer un bon environnement de travail. Et c’est à ce moment là que l’on acquiert la confiance des autres. Cependant, l’expérience ne se construit pas en une nuit. Au cours de ce processus, il n’a pas toujours été comblé. Parfois il se demandait comment les choses se seraient passées s’il avait eu un autre acteur ou pensé à autre chose. Mais maintenant plus de place au doute, il se dit qu’il a un meilleur potentiel pour être comblé par tout ce qu’il a accompli. S’il n’a pas donné de noms de projets qui ont pu le décevoir, il peine également à dire lequel a le plus d’importance à ses yeux. Ce sont ses bébés donc pour chacun d’entre eux il donne tout son amour, et toute son énergie, comme on le fait avec sa famille. Il ne peut donc par répondre à cette question.

Kenny nous fait ensuite part de son regard concernant l’évolution de l’industrie cinématographique sur la diversité. Pour lui, cette évolution est indéniable. Il se rappelle d’être l’une des premières voix à rentrer dans une pièce pour demander à avoir des rôles ethniques pouvant représenter de façon responsable la diversité. Généralement, lorsqu’il le faisait on le regardait avec un drôle d’air. Pour illustrer son propos, il nous raconte alors une anecdote. À une époque il travaillait avec une grande chaîne pour un projet. Il avait face à lui « une assemblée de danseurs qui était un arc-en-ciel de diversité ». Un représentant de la chaîne est alors venu le voir pour lui expliquer que cette assemblée était un peu trop « foncée » à son goût. Kenny a alors levé la tête en jetant un œil aux lumières au dessus de sa tête, et lui a suggérer d’en allumer davantage. Il est donc très fier de Julie and the Phantoms mais aussi de toutes les années au cours desquelles il a travaillé avec Disney. En effet, le géant du cinéma l’a toujours soutenu dans sa vision. Du côté de Netflix, c’est encore mieux : la diversité fait partie de leurs attentes.

On continue sur ses projets afin de savoir lequel porte le message le plus fort. C’est dur à choisir pour lui car, justement, il les choisit tous parce qu’ils ont un message à faire passer. High School Musical prouve qu’être un athlète n’est pas indissociable d’un artiste. Ce message lui parle tout particulièrement puisqu’à l’école on lui demandait toujours de faire un choix. Or, ce n’était pas évident pour lui car son père est un sportif olympique et sa mère une danseuse. Descendants démontre que peu importe d’où l’on vient, ce sont les choix que l’on fait qui déterminent notre destinée et notre personne. Du côté de Julie and the Phantoms, la série passe le message que l’on peut revenir d’un deuil encore plus fort et vivre sa vie encore plus fortement qu’avant. Pour ce qui est de This Is It, Michael Jackson l’a appelé et lui a dit « Je sais maintenant pourquoi je veux faire une tournée. Je veux me servir de la scène comme une plateforme rappelant au monde à quel point nous sommes vulnérables ». C’est ce que l’interprète de Thriller voulait exprimer à travers sa musique et ses performances. Son message était que nous devons prendre soin les uns des autres et sauver cette planète pour qu’elle soit saine pour les générations prochaines. En conclusion, Kenny choisit vraiment chacun de ses projets selon le message fort qu’ils portent.

Une nouvelle question concerne cette fois les castings : lui arrive-t-il de faire des castings ouverts ? Il nous explique travailler avec La Padura & Hart, une agence de casting tenue par Jason La Padura et Nathalie Hart, qui ont réalisé les casting des Cheetah Girls, High School Musical ou encore Julie and the Phantoms. Ils comprennent Kenny et ses besoins, ils savent ce qui l’enthousiasme. Ils voient donc très larges et vont chercher le plus loin possible. Il espère qu’ils pourront le faire encore plus même pour ses futurs projets. Ils aiment voir des personnes à travers différents pays et continents. C’est d’ailleurs comme ça qu’ils ont trouvé Madison Reyes dans une école en Pennsylvanie. Elle n’avait jamais enregistré de musique ou même été devant une caméra de sa vie. La seule chose qu’elle avait faite été une comédie musicale à son école ! 

Après une demi-heure passionnante, il est l’heure pour Kenny de dire au revoir aux fans présents. Avant de quitter le workshop il tient à leur faire passer un message. Il explique que depuis un moment on lui demande s’il n’en a pas marre, s’il ne veut pas abandonner. Cependant, tant qu’on veut de lui, il se voit faire ça le plus longtemps possible. Il aime ce qu’il fait, ça compte pour lui, ça l’excite et ça l’inspire. Il faut être sûr de ce qu’on aime vraiment, de ce qu’il faut accomplir pour avoir une carrière qui peut durer comme la sienne, car cela prend toute notre âme. Il remercie profondément les fans car sans eux il ne serait pas là. 
C’est donc la fin de ce workshop en compagnie de Kenny Ortega et on peut dire que nous n’avons pas décroché une seule seconde. Entendre les conseils, les anecdotes et les histoires d’un homme avec une telle carrière et qui plus est, très inspirant, était plus qu’enrichissant. 

Nous rejoignons cette fois-ci les guests Descendants : Mitchell, Booboo et Jadah. Mitchell Hope (Ben) est le premier à se connecter. Il nous confie être en Australie et qu’il s’agit du matin pour lui, il a donc du café juste à côté pour se réveiller. Il en profite pour nous dire avoir adoré son expérience la veille sur les meetings individuels. Il trouve cela relativement frustrant d’avoir seulement trois minutes pour apprendre à connaître quelqu’un. Pour autant, il se sent reconnaissant d’avoir reçu d’intéressantes questions sur lui, sa carrière, ses projets ou encore ses rôles de rêves. Lorsque Jadah Marie (Cecilia) nous rejoint à son tour, nos deux invités ne peuvent cacher leur joie puisqu’ils ne se sont pas vus depuis trois ans ! Très vite, notre nouvelle arrivante fait face à des problèmes techniques avec Zoom mais Mitchell l’aidera à traduire ce qu’elle dit aux participants grâce aux gestes qu’elle fait. Fort heureusement, ils arriveront à rétablir l’installation avant le début du panel. Les questions sur les différents films ne manquent pas, nous commençons donc.

Nous partons dès à présent sur le tournage de Descendants et plus particulièrement leur meilleur souvenir. Pour Mitchell, ce serait dans le tout premier film de la franchise. La scène finale l’a beaucoup marquée, notamment du fait que c’était sa toute première scène à tourner. Tellement stressé, il en perdait ses mots, ne se souvenait plus de ses phrases… en réalité, c’était un vrai fiasco. Toutefois, cela reste son meilleur souvenir car c’est à ce moment-là qu’il s’est rendu compte de la transition qu’il vivait. Il travaillait avec monsieur Kenny Ortega et avait quitté son pays natal. Il s’agissait là d’un véritable tournant dans sa vie. Pour Jadah, ce serait lors des répétitions. C’était la toute première fois qu’elle rencontrait tout le monde, elle était accompagnée de sa maman et elle n’arrivait pas à la lâcher. C’est elle qui l’a poussé à y aller alors qu’elle était paralysée ! « Une fois que j’y suis allée, Kenny m’a tout de suite pris en charge et m’a fait rencontrer tout le monde. Puis Dove Cameron est venue vers moi me serrer dans ses bras. Dans ma tête je ne cessais de me répéter ‘T’es en train de faire un câlin à Dove Cameron’ ! », nous détaille-t-elle. Mitchell rebondit sur ce qui est dit en indiquant qu’effectivement lui aussi adorait les répétitions. C’était toujours des moments forts en amusement. « Oui c’était du travail, mais j’avais plus l’impression de sortir avec mes potes et de danser» , dit-il.

Descendants étant également un film connu pour ses musiques, quelle est leur chanson favorite ? « Chillin’ Like A Villain’ sans hésitation ! Je la chantais déjà avant d’être dans le film », nous répond en premier Jadah. Mitchell la rejoint sur son choix et ajoute quant à lui ‘It’s Goin’ Down’ figurant elle aussi dans le deuxième volet.

S’ils avaient la possibilité de jouer un autre personnage, Mitchell choisirait sans hésiter Mal (Dove Cameron). Effectivement, il aimerait ne pas être tout le temps si gentil. Jouer un vilain, voire même un être des plus cruels comme le diable serait très intéressant selon lui. Dans ce cas de figure, Jadah lui explique que Maléfique (Kristin Chenowet), la mère de Mal, correspondrait encore mieux ! De son côté, elle opterait pour la Princesse Audrey (Sarah Jeffery) pour avoir une fin heureuse.

Une fois cette question finie, c’est Booboo Stewart (Jay) qui nous rejoint. Alors qu’il vient d’arriver, ses deux amis le saluent et Mitchell lui demande rapidement qui a peint les tableaux se trouvant derrière lui. Alors qu’ils ne sont pas tous issus de sa création, certains le sont. « Peut-on parler des talents de Booboo ? Il peut tout faire ! », dit alors Jadah. Très vite, Saâd, animateur de Dream It, lui demande également de donner une réponse pour savoir quel autre personnage il aimerait jouer. « La Marraine La Bonne fée ! », répond-il (« Fairy God Mother » en anglais). S’ensuit alors une blague proposée par Mitchell, « Fairy God Boo Boo » par rapport à la formule magique Bibbidi, Bobbidi, Boo ! Cela créé alors l’hilarité générale et Booboo ne peut que s’incliner. Il dit même adorer cette plaisanterie et ne cesse de la répéter par la suite !

Nous partons sur le tournage de Descendants et la question est de connaître celui qui fait le plus de plaisanteries. « Kenny Ortega ! C’est définitivement le plus farceur ! », disent-ils à l’unanimité. Il peut parfois arriver derrière une personne et crier pour terrifier tout le monde. Lorsqu’il leur est demandé s’ils aimeraient changer quelque chose du film, ils refusent. « Kenny est un génie ! Il n’y a rien à changer. », expliquent-ils. Ils sont d’ailleurs agréablement surpris par la manière dont leurs personnages respectifs ont évolué. Mitchell a vu son personnage devenir un roi responsable, qui rentre parfaitement dans son statut. Il a acquis une certaine confiance en soi et de la force pour remplir ses missions en tant que personne royale. Du côté de Jadah, ce fut les montagnes russes émotionnelles. Puis au final, ce dont elle est le plus fière, c’est d’avoir une fin heureuse pour son personnage en ayant vu son père. Pour Booboo, il est devenu un frère de substitution pour tout le groupe d’amis, c’est donc un rôle qu’il prend à cœur.

Alors que Kenny fait son entrée, tout le monde semble ravi de le voir. Mitchell tout particulièrement puisque les autres convives l’ont vu auparavant au panel Julie and the Phantoms. Kenny est lui aussi assez ému de se retrouver avec ce cast de Descendants si cher à son cœur. « Quelle belle histoire, que de merveilleux souvenirs… », dit-il. Impossible de ne pas citer Cameron Boyce (Carlos) et la fondation existant à son nom aujourd’hui. Par la suite, Kenny et Mitchell se demandent depuis combien de temps ils ne se sont pas vus et finissent par en déduire que cela date de l’avant-première de Descendants 3. « Franchement avec ou sans convention, j’aime faire un panel avec vous tous ! », dit alors Mitchell. Kenny confirme que le cast est particulièrement soudé et qu’ils ont tous amené quelque chose d’eux dans cette aventure mais aussi dans leurs protagonistes. Il avait d’ailleurs rencontré Booboo avant de lancer le film et il avait toujours voulu travailler avec lui. Pour Jadah, c’est l’un des costumiers de l’équipe qui l’a introduit à Kenny. « C’était ton premier gros succès si je ne me trompe pas ? », s’adresse-t-il à la jeune femme qui acquiesce avec le sourire en retour. Kenny ne la connaissait pas du tout mais il a décidé de lui donner sa chance. Enfin, Mitchell est sa plus belle découverte selon lui. « Nous avons vu près de 600 garçons à travers tout le pays, en-dehors des Etats-Unis nous avons même fait des castings au Canada, en Angleterre… Et puis un jour mon agence m’a transféré une vidéo de Mitchell. Je me suis écrié ‘On a trouvé notre prince !’ », dit-il en riant. Ce jour-là, il était avec Gary Marsh, le président et directeur des programmes Disney Channels. Alors que Mitchell portait un tee-shirt plutôt sale, Gary s’adressa à Kenny en lui demandant « Tu vois vraiment un prince en lui ? ». Au final, Mitchell avait un parcours relativement similaire à celui de Zac Efron, découvert dans le succès planétaire High School Musical dirigé par Kenny Ortega. Les deux étaient sur le point d’abandonner le cinéma lorsqu’ils ont été castés. « Je considérais déjà Mitchell comme mon prince avant même qu’il arrive à Los Angeles ! », s’exclame Kenny.

Passons à présent à la scène la plus dure à tourner. Mitchell ne répond pas pour lui mais plutôt pour les héroïnes féminines de la saga. Effectivement elles avaient toujours de longues robes à porter et à chaque fois il se sentait mal pour elles ! Pour Booboo, ce serait sur ‘Chillin’ Like A Villain’. Une énorme tempête s’est déversée au même moment que le tournage extérieur de cette séquence. Tout le monde se demandait comment ils allaient faire puisque c’était un véritable chaos. Or, Kenny s’adressa à eux en leur disant « Vous venez de l’Ile de l’Oubli, allez-vous pouvez le faire ! ». Booboo en rit encore beaucoup aujourd’hui en revoyant la scène. Kenny répond quant à lui qu’il a vu Mitchell en difficulté sur les chorégraphies de danse. « Il travaillait du matin au soir, il ne quittait pas le miroir, on devait même le mettre hors de la pièce pour qu’il arrête de répéter ! », dit-il. Au final, il a eu une évolution incroyable et il en est très fier.

Parmi les trois volets de la franchise, lequel est leur préféré ? Kenny répond qu’il s’agit pour lui du tout premier car c’était la naissance de sa nouvelle œuvre. Il avait une responsabilité immense en voulant mettre en scène des personnages mythiques Disney et leurs descendants. Pour Jadah et Booboo, ils opteraient tous les deux pour le troisième. Du côté de l’interprète de Jay, cette préférence vient notamment du fait qu’il s’agissait du dernier et qu’ils étaient tous devenus si proches. Il travaillait tout en s’amusant avec l’équipe.  

De retour en musique avec cette fois-ci la proposition d’un mashup (mix de plusieurs chansons) qu’ils auraient aimé faire. Kenny dit en avoir vu plusieurs circuler sur internet notamment avec des mélanges de Descendants et Hamilton, ou encore High School Musical, parfois même d’autres séries télévisées. Mitchell propose de son côté un mix de ‘Good to Be Bad’ avec ‘Rotten to the Core’ et Kenny dit que ça pourrait en effet être amusant. « Puis avec cette chanson Booboo sera obligé de sauter du toit ! », dit-il en blaguant. Kenny commente en expliquant qu’il adore faire faire des acrobaties à Booboo. Ce dernier répond en disant que c’est pour la plupart du temps amusant mais que ça l’était parce qu’ils étaient tous proches. Il se rappelle d’un tournage d’une scène où il était justement sur un toit et que l’immeuble prit feu. Gary, le président Disney, était justement présent ce jour-là et encore aujourd’hui ça reste une anecdote dont tout le monde se rappelle. Jadah finit par proposer un mashup de ‘Rotten to the Core’ avec ‘Break This Down’ et là aussi, sa proposition est validée par le reste des invités. Kenny clôture le bal des réponses en disant qu’il aimerait un mashup de la chanson d’ouverture du tout premier volet avec la chanson finale du troisième et dernier film. Ainsi, la boucle serait bouclée. Une belle symbolique saluée par les membres du cast.

C’est déjà l’heure de quitter le cast de Descendants. Kenny tient à remercier tout le monde pour l’incroyable soutien porté à leur égard. Il tient aussi à s’exprimer au nom de Dove Cameron et Sofia Carson en disant que l’intégralité du cast tient particulièrement aux fans. Jadah demande à tout le monde de prendre la pose le temps de faire une photo souvenir et alors que tout le monde lui la réclame, elle promet de la leur envoyer après la convention ! Nous ne nous quittons pas très longtemps puisque nous les retrouvons par la suite avec le cast de Julie and the Phantoms pour le Quiz 100% Kenny Ortega.

Après avoir pu en apprendre plus sur la carrière de Kenny Ortega lors du workshop, Dream It nous propose de prolonger l’expérience autour d’un Quiz axé sur ses différents univers. Pour l’occasion, tous les guests sont présents, aussi bien de Descendants comme de Julie and the Phantoms. Le principe est simple, ils devront tous répondre aux questions sur les œuvres de Kenny et voir qui le connaît le mieux. Tout ça en un temps record !

La couleur est annoncée dès le début du jeu. « Je suis nul aux Quiz ! Booboo, ne va surtout pas dans mon équipe sinon tu vas perdre… », commente Kenny. Il lui conseille d’aller avec Owen car tous les deux forment un bon binôme. Kenny tient à vérifier si toutes les personnes présentes se connaissent, n’étant pas tous issus des mêmes œuvres du réalisateur. Il demande si Mitchell et Owen se connaissent et en vérité ils se sont déjà rencontrés au domicile de Kenny justement ! Alors que les invités apparaissent tous un à un sur nos écrans, Kenny se charge des présentations. Il présente donc Mitchell à Madison, puis Savannah, Sacha… personne n’est laissé de côté. Ce dernier lui demande d’ailleurs où il se trouve actuellement et s’enchaîne une discussion sur l’Australie. Mitchell est à Melbourne tandis que Sacha a des cousins qui habitent Brisbane. Tous sont ravis de se rencontrer.

Le jeu peu à présent commencer, comme à notre habitude chez Dream It nous nous donnons rendez-vous sur la plateforme Kahoot ! « C’est un long code à rentrer… », commente Madison. Très vite la compétition est au rendez-vous et Owen propose que le gagnant du Quiz remporte un solo dans la deuxième saison de Julie and the Phantoms, si seconde saison il y a bien évidemment. Mitchell est alors d’autant plus motivé à remporter la partie pour rejoindre le cast ! Les pseudos commencent peu à peu à faire leur entrée sur le jeu et nous pouvons notamment voir ‘OJBaby’ pour Owen ou encore ‘Jadahbadah’ pour Jadah. Une fois les derniers réglages techniques effectués, nous passons aux questions.

La première concerne Descendants. Selon le Roi Adam, qui est le pire méchant du royaume ? Il s’agit de la seule et unique Maléfique et seulement quatre personnes trouvent la bonne réponse. Kenny a eu faux, ce qu’il ne le surprend pas beaucoup ! Jadah a quant à elle mal orthographiée son nom donc elle ne remporte pas les points. La question suivante concerne le personnage de Jay et le numéro qu’il porte au tournoi de l’un des films. Loin d’être évident, Kenny a cette fois-ci bon ! Toujours sur la trilogie, quel sort Ben ne trouve-t-il pas dans le livre de sortilèges de Mal ? « Ma sœur connaîtrait peut-être cette réponse… mais moi pas du tout ». Résultat, Kenny et Mitchell ont correct tandis que Madison avoue être 38ème.

Quand est-ce que Kenny a obtenu son étoile sur le mythique Hollywood Boulevard ? Alors que la bonne réponse s’avère être 2019, Kenny s’est trompé et ne se rappelait plus de l’année exacte contrairement à Booboo, Madison, Savannah et Jadah qui ont eu bon. Jadah est 8ème tandis que Mitchell est en 6ème position et semble être en tête de tous les invités.

Passons à l’univers des Cheetah Girls ! La question concerne le nom du producteur présent dans le tout premier film. Alors qu’il faut taper la réponse, ce n’est pas évident et personne n’a correct. Sacha a écrit Owen Joyner, Booboo a écrit Kenny Ortega, alors qu’il s’agissait de Jackal Johnson. Toujours sur les films, quelle est la toute première chanson du premier volet ? Owen tente de demander la réponse à Siri et alors que Madison souffle la réponse à voix haute, c’est donc la chanson ‘Together We Can’ qui était la bonne. Jadah nous confie adorer les Cheetah Girls ce qui lui permet de remonter son score ! Mitchell continue son ascension et se place en 3ème position. Dans le troisième et dernier film, dans quelle université Galleria se rend-elle ? « Oh non je peux changer ma réponse s’il vous plaît ! », dit alors Kenny. « Si même Kenny a faux, comment voulez-vous que je fasse ? », déclare alors Owen.  Il s’agissait de Cambridge. Kenny est 26ème et demande alors qui sont les personnes ayant un score au-dessus du sien. Mitchell conserve sa 3ème place et avoue cliquer parfois au hasard mais la chance lui sourit ! Savannah est en 24ème position, Sacha est 7ème ce à quoi Kenny réagi « Tais toi ! ».

Retour sur la carrière de Kenny et l’émission Danse avec les Stars. Dans quelle saison a-t-il été juge ? Owen et Booboo n’en reviennent pas qu’il ait fait ça ! Owen avoue être dernier ce qui créé un beau moment de fous rires. « Je pensais que ce serait sur Julie and the Phantoms… », dit-il.

Place à un nouvel univers signé Kenny Ortega : High School Musical. Quelle couleur Sharpay déteste ? « Facile ! », répond Savannah très fière d’elle. Là encore, Kenny au eu tort ! « J’allais écrire orange puis j’ai changé d’avis… », dit-il déçu.  Quel est le numéro sur le maillot de Troy Bolton ? Madison ne cesse de répéter qu’elle a eu bon en choisissant le numéro 14 ! La prochaine question consiste à compléter les paroles « That I confused my feelings with the truth… ». Mitchell ayant eu faux, il sort du top 5 « Je suis vraiment un échec ! ». Jadah leur dit que c’était simple à trouver avec les rimes.

Place à d’autres œuvres de Kenny, notamment le film Xanadu et Hocus Pocus. « Ma mère saurait les réponses mieux que moi sur cette époque… », répond Jadah. Kenny ne cesse de souffler les réponses aux membres du cast ! Il remonte à la 11ème position. Lorsqu’on demande la date de son anniversaire, le drame se produit. « Oh mon dieu j’ai répondu faux à mon propre anniversaire !! », dit alors Kenny. Il encourage les autres à choisir la proposition rouge qui est le 18 avril.

Nous approchons de la fin de ce Quiz et nous passons à l’univers Julie and the Phantoms. La première question a pour but de compléter les paroles « Silent days, mysteries and mistakes, who’d be the first to… ». Madison se met donc à chanter et obtient, bien évidemment, la bonne réponse. Toujours dans le registre musical, de quelle chanson est extraite ces paroles « In times that I doubted myself I felt like I needed some help » ? Il s’agit de Bright’, Jadah et Owen ne tarde pas à chanter eux aussi ! « Je te trouve bien silencieux Booboo, tu es à la combientième place ? », demande Kenny. Il avoue être 48ème… Peut-être que cette question l’aidera à remonter puisque cela le concerne. Quels sont les premiers mots que Willie dit à Alex ? Alors que tout le monde pensait que c’était « Watch Out », il s’agissait finalement de « Oh man » ce qui créé la surprise générale. Owen et Booboo passent là encore à côté de la bonne réponse et Kenny n’en revient pas que les deux concernés aient eu faux.

Dernière question sur la série High School Musical : The Musical The Series. Quel acteur principal des films fait son apparition ? Owen et Jadah ont tous les deux mis Corbin Bleu tandis que Savannah et Madison ont répondu Lucas Grabeel. Kenny a lui aussi la bonne réponse !

Aucun des invités ne figure dans le podium. Sacha finit 17ème et semble être le meilleur du groupe. « Mitchell, fais tes devoirs la prochaine fois », dit alors Kenny. Tout le monde a trouvé ce moment amusant et disent adorer Kahoot! Kenny souhaite faire une photo souvenir à son tour, Mitchell en fait une également et en profite pour dire avoir été ravi de rencontrer le cast de Julie and the Phantoms Tout le monde souhaite le voir sur la saison 2, affaire à suivre… « Tu sais Mitchell, on a un gars sur notre série qui s’appelle Charlie tu pourrais totalement le remplacer ! », déclare Owen. Kenny propose alors d’intégrer Mitchell à la série et de venir interrompre la relation Will et Alex. Madison prévient d’avance que les fans vont crier non ! « Mitchell serait mieux en fantôme ou en personne réelle vous pensez ? », demande Kenny ce à quoi l’intégralité du cast répond qu’une vraie personne serait mieux. Un autre fil conducteur est abordé, Jadah propose à Mitchell d’être l’ex de Carrie avant Nick, Kenny enchaîne en disant que le frère de Carrie qui revient d’un internat serait encore mieux. Les idées fusent ! « Tu as déjà eu un boulot grâce à Kahoot ? », demande Owen à Mitchell. Tout le monde est d’accord pour dire qu’ils devraient en faire plus souvent !

Le dernier mot de la fin s’adresse aux fans et tous tiennent à les remercier pour leur soutien sans faille. Ils disent les aimer plus que tout et souhaitent tous revenir. Owen doit quant à lui retourner à son meeting groupe avec des fans. « Désolé plus de personnes souhaitent me rencontrer. Salut tout le monde ! », ajoute-t-il avec beaucoup d’humour. Kenny clôture en donnant rendez-vous à tout le monde l’année prochaine à Paris. Que nous réserve donc Dream It Con ? La surprise semble de taille.

Dimanche 17h00

C’est parti pour notre première activité du week-end : le panel Fate : The Winx Saga. C’est donc de l’inédit proposé par Dream It avec la venue d’Elisha Applebaum (Musa) et de Danny Griffin (Sky). Nous commençons alors avec la jeune actrice en attendant son collègue et attaquons les question de ce pas. On passe d’Alféa à Poudlard afin de savoir dans quelle maisons verrait-elle les Winx ? Du tac au tac, Elisha nous répond qu’elle verrait son personnage à Poufsouffle, Aisha à Gryffondor, Stella chez les Serpentard et Bloom à Serdaigle. Elle admet que la réponse était déjà tout prête dans sa tête !

On continue sur le thème des Winx en s’interrogeant sur le tournage. Ayant pris place en Irlande, un fan souhaite savoir comment celui-ci s’est déroulé. Elisha répond alors que les paysages étaient vraiment magnifiques, les Irlandais sont adorables et la musique superbe ! En somme, une belle expérience. Elle n’a pas vraiment eu le temps de visiter mais compte bien remédier à cela la prochaine fois qu’elle y sera. Les personnages de la série ayant tous des styles vestimentaires très propres à chacun, quel fut la tenue de Musa qu’elle a préféré ? « Musa a beaucoup de tenues cool », répond-elle. Cependant elle pencherait pour la jupe accompagnée du bomber, ses grosses boucles d’oreilles et ses cheveux en chignons, tel son personnage dans les dessins animés. Du côté de sa scène favorite, elle mentionne celle au cours de laquelle Sky et Bloom essaient de trouver le brûlé et que les filles essaient de les aider. En effet, étant toutes réunies, c’était un super moment pour elle. En parlant des brûlés, qui étaient notamment les méchants de la première saison, il lui est demandé si elle aimerait voir des sorcières prendre la relève. La réponse est plus que positive : elle adorerait. Elle déclare même vouloir des méchantes. « Où sont les Trix», ajoute-t-elle en rigolant. Et puisque l’on parle de la saison 2, pourquoi pas voir un épisode musical être réalisé ? Après un moment de silence, elle hoche sa tête en disant « Non ». Les actrices en ont d’ailleurs parlé entre elles et il en est hors de question. Hormis Abigail Cowen, personne ne sait chanter. « Si elle veut le faire, ce sera seule, c’est son problème ! », ajoute-t-elle en riant.

Il y a donc beaucoup de discussions sur la saison 2 qui vient en effet d’être confirmée, seulement quelques semaines après la diffusion de la série. Il est d’ailleurs demandé à Elisha comment c’était de diffuser une série comme les Winx pendant une pandémie ? Selon elle, le timing était parfait. Cela a été un échappatoire pour beaucoup de personnes durant une période aussi déstabilisante que triste. Dans le chat, une fan, Rebecca, acquiesce en disant que c’était justement ce dont les gens avaient besoin. Elisha rebondit alors sur son commentaire « Merci Rebecca, c’est exactement ça ».  Saâd en profite alors pour lui demander si elle ne regrette pas ne pas avoir pu faire tout ce qui est évènements presses ou encore avant-premières. Étant donné que l’interprète de Musa n’avait jamais connu un aussi grand succès dans un projet et donc jamais participé à ce genre d’évènements, ce n’était pas un problème. Elle regrette seulement ne pas avoir pu être avec le cast et en parlant de ses collègues, Danny arrive sur le panel à ce moment précis ! Après avoir salué tout le monde, il répond à son tour à la question. Pour lui, cela a été une belle leçon d’humilité au vu des retours positifs qu’ils ont eu. C’était tout ce qu’il voulait. Sur le tournage, lui et Abigail se demandaient souvent s’ils faisaient du bon travail. Ils étaient très inquiets quant au Winx Club, par peur de ne pas rendre justice à l’histoire originale. Selon lui, cela arrive souvent avec les adaptations. Ses objectifs était donc de faire honneur au dessin animé et que ça plaise aux téléspectateurs. Voir leur réception est donc incroyable pour lui.

C’est désormais au tour d’une fan de poser sa question, de vive voix cette fois. S’ils pouvaient avoir un des super-pouvoirs de la série, lequel choisiraient-ils ? Elisha répond qu’elle serait une fée de terre pour avoir un beau jardin ou encore passer à travers les murs. Sa réponse étant tellement rapide et structurée que Danny la taquine en lui disant qu’elle avait bien réfléchi à cette question déjà ! Concernant sa réponse, il se dépeint comme égoïste car il choisirait les pouvoirs de Beatrix. Contrôler la météo serait génial pour lui. D’autant plus qu’il a grandi en regardant X-Men, donc ça renforce encore plus ce sentiment. Elisha riposte cependant : « Tu sais que tu contrôles pas que pour toi la météo mais pour le monde entier ? ». La fan quant à elle, rassure Danny en disant qu’il serait un super-héros formidable. Il lui demande alors lequel il serait selon elle ? Lorsqu’elle répond Thor, cela a l’air de convenir à celui qui prête ses traits à Sky.

Après avoir passé en revue les pouvoirs, place aux personnages. Quelles sont les similarités ou différences qu’ils ont avec Musa et Sky ? Elisha explique que comme son personnage, elle panique et est angoissée lorsqu’il y a du monde. Elle est également très honnête et directe mais pas autant que Musa, qui l’est parfois un peu trop. Pour Danny, il estime que Sky fait passer les autres avant lui. Et sans se jeter des fleurs, il pense faire pareil avec ses amis et sa famille. Mais son personnage en fait trop et ne se donne pas assez de temps et d’amour pour lui, ou encore ne sait mettre un point final quand il le faut. Ce qui n’est pas le cas de Danny.

Ce dernier mentionnait tout à l’heure Winx Club et sa crainte de ne pas lui faire honneur, mais les acteurs ont-ils regardé le dessin animé ? Après un long silence, Danny admet n’avoir regardé que six ou sept épisodes. En effet, une amie qu’il a en commun avec Elisha lui a donné toutes les informations et quels épisodes regarder pour préparer le personnage de Sky pour le casting. Cela lui suffisait car lorsqu’il doit jouer un personnage basé sur une histoire vraie ou ayant déjà existé, il préfère ne pas regarder trop pour éviter de copier involontairement. Cela lui permet de vraiment construire son personnage. De son côté, Elisha a visionné la série avant d’auditionner. Elle trouve son personnage très différente de la Musa originale. Néanmoins toute deux portent un casque et écoutent de la musique. La série a comme point commun cette idée de se battre contre des méchants, des monstres. Cependant Winx Club est un peu plus pailleté et féérique que l’adaptation Netflix. Elle espère que comme dans le dessin animé, toutes les filles auront un animal de compagnie pour la saison 2 !

Retour sur les personnages afin de savoir quel autre protagonistes auraient-ils aimé jouer ? Les deux acteurs sont d’accord : il s’agit de Beatrix. Bien que son interprète, Sadie Soverall, est brillante et parfaite pour le rôle selon Danny, Elisha rêverait d’être une méchante et d’avoir des pouvoirs aussi géniaux. « Mauvaise nouvelle pour l’école, tout le monde adore Beatrix ! », s’esclaffe-t-elle.

La dernière question se porte à nouveau sur le tournage de la saison 1 : quel moment a été le plus drôle ? Pour Danny, c’est lorsque Bloom et Sky cherchent dans le donjon des photos de ses parents biologiques. Alors que River et Beatrix doivent débarquer, l’estomac d’Abigail s’est mis à gargouiller si fort qu’ils ont tous cru qu’elle avait en fait pété. Fou rire assuré pour tout le monde ! Pour Elisha, c’est lorsque Musa doit embrasser Jacob dans le lit. Hannah van der Westhuysen, l’interprète de Stella devait absolument rester dans la pièce puisqu’elle devait enchainer avec la scène durant laquelle son personnage parle avec Musa. Sauf qu’au lieu de rester sérieuse, elle faisait des signes pour féliciter et encourager Elisha !

Après une demi-heure de panel, nous avons pu découvrir un peu plus le cast de Fate : The Winx Saga et la belle ambiance qui règne sur le tournage. L’atmosphère légère est à confirmer durant la prochaine activité puisque nous retrouvons Elisha et Danny pour un Quiz sur la série !

Nous restons à Alféa pour la prochaine activité qui cette fois-ci consiste à faire un Quiz sur la série. Nous retrouvons à nouveau Danny et Elisha pour voir s’ils maîtrisent vraiment toutes les informations sur la première saison de Fate : The Winx Saga. Avant de démarrer, Saâd leur demande s’ils ont regardé la série. Tous les deux l’ont visionné, Elisha avoue même l’avoir vu trois fois déjà ! Nous allons donc vérifier leurs compétences… Pour les reconnaître, nos deux invités utilisent comme pseudo ‘Elisha (Musa)’ et ‘Sky’.

La toute première question a pour but de trouver où Bloom a grandi. Tous les deux répondent correctement, ce qui leur donne confiance pour la suite du Quiz. Dans le dessin animé, où se situe Alféa ? Alors qu’Elisha dit avoir déjà envoyé sa réponse, Danny n’en revient pas. « T’as déjà tapé ta réponse ? T’es une vraie millennial ! Je suis un millennial pathétique moi », dit-il en riant.

Qui possède le pouvoir d’intangibilité ? « Je ne sais même pas ce que ça veut dire », commente Elisha. Danny ajoute que lui non plus n’en a aucune idée ! Lorsqu’ils voient apparaître la bonne réponse avec le nom de Sam, ils comprennent bien le sens de ce mot.

Concernant le créateur de Fate : The Winx Saga, Danny et Elisha ne savent pas vraiment s’ils attendent le nom d’un scénariste, d’un producteur ou de quelqu’un d’autre. Ils finissent par se jeter à l’eau et il s’agissait bel et bien de Brian Young. La question suivante est de savoir quelle autre série il a produit. Il s’agissait de The Vampire Diaries, ce qui permet à Elisha de revenir dans le top 5 en deuxième position.

Quelle actrice n’a pas doublé un personnage du dessin animé ? « Oh non j’ai choisi la mauvaise ! », s’exclame Elisha. Danny pense qu’il en est de même pour lui et il s’agissait de Victoria Justice. Eux deux avaient choisi Ariana Grande, or elle a bel et bien doublé Princesse Diaspro.

Dans quel pays les parents de Bloom pensent-ils avoir envoyé leur fille ? Cette fois-ci, la réponse est simple, il s’agit de la Suisse. La majorité répond correctement et Danny revient lui aussi dans le top 5. Toujours sur ce personnage, qui vient la secourir lorsqu’elle perd le contrôle de ses pouvoirs dans le tout premier épisode ? Alors que l’image qui illustre la question représente les cinq filles, Danny la commente en disant qu’il adore cette photo.

Dans combien de pays le dessin animé a-t-il été diffusé ? « Ohhh… merde ! », s’écrient les deux. En réalité, plus de 150 pays ont diffusé ce projet. En apprenant cela, Danny n’en croit pas ses yeux. Heureusement qu’il n’était pas au courant, cela lui aurait mis encore plus de pression !

Dans quelle région de l’Angleterre Danny a-t-il grandi ? « J’en ai aucune idée », déclare Elisha. « Mais si voyons tu le sais en plus… », lui répond le concerné. Fière d’elle, Elisha s’écrie en ayant la bonne réponse ! Danny lui dit alors qu’elle a fait du bon boulot. La prochaine question est à nouveau sur lui ce à quoi il réagit « Toutes les questions sont sur moi… Fabuleux ! ». Nous apprenons donc sa date d’anniversaire qui est le 2 Juillet 1997, ce qui choque énormément Saâd. Il s’attendait à ce qu’il soit beaucoup plus vieux.

Toujours au registre des anniversaires, quand est-ce qu’a lieu celui de Bloom ? « Oh mon dieu… Je le retrouve pas ! Je l’ai su pourtant… ». Elisha quant à elle répond que c’était il y a 16 ans. Malin, mais pas assez pour obtenir les points ! Question suivante, quel est le nom de ses parents ? En l’occurrence, toutes les propositions comportement Mike et Vanessa, c’est les noms de famille qui diffèrent. Elisha n’ayant pas fait attention à cela, elle a cliqué trop vite sur la première proposition, ce qui la fait quitter le top 5.

En quelle année le dessin animé a-t-il commencé sa diffusion ? Danny a répondu correctement et c’était 2004. Les erreurs s’enchaînent pour Elisha qui tente malgré tout de garder espoir pour remonter. Quel personnage principal du dessin animé n’apparaît pas dans Fate : The Winx Saga ? Les deux propositions de Tecna et Flora étaient acceptées, à condition de bien les orthographier.

Enfin, la dernière est un vrai ou faux qui concerne le renouvellement de Fate : The Winx Saga pour une saison 2. Effectivement, Netflix a donné son feu vert, Elisha et Danny ont vraiment hâte d’y être ! Alors que le podium s’affiche, Danny finit en troisième et Elisha le félicite sans rancune.

Avant de nous quitter, Danny et Elisha tiennent à remercier tout le monde et précisent qu’ils apprécient beaucoup le soutien qu’ils reçoivent. Tout cela les aide énormément. Alors que Saâd leur propose de se revoir à une prochaine convention, ils ne cachent pas leur enthousiasme. « Ce serait plus que fabuleux ! », commente Elisha tandis que Danny rajoute « Ce serait vraiment cool avec encore plus de membres du cast ». C’est sur ces mots que nous nous quittons, ravis d’avoir pu découvrir un peu plus de ce cast inédit de Fate : The Winx Saga.

Nous passons désormais au panel en compagnie de Fivel Stewart afin de discuter autour de son personnage dans Atypical. Ce panel s’apparente d’avantage à un meeting puisque tous les participants sont invités à activer leur caméra et micro. Les premiers fans faisant un petit peu les timides, une se lance afin de lui parler de la relation de Casey (Brigette Lundy-Paine) et Izzie qu’elle semble avoir beaucoup apprécié. Il en est de même pour Fivel. Celle-ci nous explique que ce qui est intéressant est le fait que leur relation n’ait pas été sexualisée. Au contraire, c’était très sentimental. C’est d’ailleurs comme ça qu’Atypical se démarque selon elle, de part l’émotion qu’elle met dedans. Après avoir donc répondu à sa question, elle demande où la fan habite, celle-ci lui répond Paris. Fivel lui raconte avoir été à Paris avec Booboo, son frère, et qu’ils ont adoré ce voyage. Elle n’est d’ailleurs pas une grande aventurière mais s’est tout de même laissé tenter par les escargots. Elle interroge alors la fan sur la météo actuelle de Paris, qui est plutôt ensoleillé. Fivel, qui habite à Venice, en Californie, explique que chez elle il fait toujours chaud. Cela devient vite un problème puisqu’elle n’est pas très plage étant donné qu’elle deteste le sable ! Cet échange est bien à l’image de Fivel qui s’intéresse autant à ses fans que divague.

C’est au tour d’une seconde fan de poser sa question. Celle-ci souhaite la remercier pour avoir joué un rôle de couleur et aimerait savoir comment c’était pour elle. Fivel semble assez touchée que cela soit mentionné et en remercie la fan. Elle explique que lorsqu’elle a auditionné pour Izzie, elle ne savait pas que ce serait un personnage queer qui finirait avec Casey. C’était sûrement déjà prévu mais elle n’était pas au courant. Elle nous apprend en fait que la productrice de la série est asiatique-américaine et qu’elles se ressemblent beaucoup. La créatrice d ‘Atypical, quant à elle, est également une personne de couleur. Et bien que Casey soit caucasienne, selon Fivel elle représente d’une façon la créatrice, alors qu’elle même représente la productrice. Elle ne pense pas que cette storyline ait été écrite sur cette base là mais c’est son interprétation. Pour revenir à la question initiale, elle est vraiment reconnaissante car elle n’a jamais subi de racisme. Il ne lui est jamais arrivé de se regarder et de se demander « Pourquoi est-ce que je suis asiatique ? ». En effet, elle a été élevée en étant fière de ses origines. L’importance qu’avait le rôle d’Izzie, soit une personne de couleur que, ne lui est même pas venu à l’esprit. Pour elle c’était un rôle, c’était donc quelque chose de normal. Heureusement d’ailleurs, car sans ça, elle aurait eu la pression. Nous sommes légèrement interrompus par le chien de Fivel qui décide de lui lécher tout le visage. « Il cherche tout le temps de l’attention et quand il n’en a pas, il fait ça ! », ajoute-t-elle avant d’aller le mettre dans une autre pièce. Pour en revenir à la question, elle conclue en remerciant la fan car ça doit être l’une des premières fois que l’on mentionne cet aspect et elle trouve cela très intéressant.

Une nouvelle fan prend la parole et Fivel semble déjà la connaitre puisqu’elle s’exclame qu’elle ne s’attendait pas à la voir aujourd’hui. Et en effet, la fan lui dit qu’à la dernière convention, l’atrice confiait être dans une période très créative. Qu’a-t-elle fait depuis ? Comme son frère qui en parlait hier, elle a beaucoup peint. Elle aimerait montrer ses tableaux mais ils sont dans une autre pièce et ne voudrait pas quitter le panel. Elle tente alors de nous expliquer sa nouvelle technique de peinture. Celle-ci consiste à peindre puis gratter la peinture afin de la faire couler. Sur un autre domaine, elle nous présente le livre qu’elle a récemment acheté, intitulé All about love, qui est bien-sûr, sur l’amour. Bien qu’elle joue un personnage queer dans Atypical, dans sa vie personnelle elle a un petit-ami. Elle espère se marier à lui un jour. Elle trouve cela très triste lorsqu’elle voit le nombre de divorces qu’il y a de nos jours car pour elle, l’amour est tellement beau. Nous vivons dans une génération très consciencieuse et proactive, qui est sensible et illuminée. Elle est très heureuse de vivre à cette époque. Cependant, elle espère vraiment pouvoir rester avec une seule personne tout au long de sa vie. Au vu de toutes les séparations qu’il y a au quotidien, ça lui paraît tellement impossible. Elle essaie donc d’apprendre à aimer bien, mieux, afin d’entretenir cette relation. Elle retourne cette fois la question à la fan pour connaitre son âge et où elle en est dans ses relations amoureuses. Lorsqu’elle lui demande si elle a des frères et sœurs, la fan explique que sa sœur a un handicap. « Tu es un peu comme Izzie », déclare Fivel. Elle lui conseille de regarder la prochaine saison d’Atypical car elle risque de se reconnaitre beaucoup en Izzie.

Nous nous intéressons ensuite à ce qu’aime Fivel en lui demandant quelle est sa série favorite. Elle nous parle avec beaucoup d’enthousiasme de PEN15. Cette série suit Maya et Anna, deux meilleures amies d’enfance qui ont écrit cette série pour raconter leur adolescence. Cela se déroule donc notamment avec des enfants de 13 ans. Cette série montre donc ce que c’est d’être une femme à cette âge là, d’avoir des « crushs », avoir ses règles ou encore la poussée des seins. La série traite de ces sujets de façon très inconfortables et avec un humour très gênant qui fait rire personne à part elle, apparemment ! Elle a essayé de regarder la série avec son copain, qui n’avait pas vraiment l’air de comprendre. De là Fivel part en fou rire et a du mal à s’arrêter. Elle arrive à se reprendre pour ajouter qu’elle espère que ce que les fans retiendront de ce panel, c’est Pen15.

Étant dans le thème des séries, une fan lui demande ce qui lui a donné envie d’être actrice. Elle nous explique alors que son père a emménagé à Los Angeles afin d’être acteur et qu’il est devenu cascadeur. Son frère, Booboo est également acteur. Lorsqu’elle était jeune, elle chantait et dansait beaucoup avec son père, et elle rêvait donc d’être danseuse. Et puis elle a voulu être chanteuse. C’est quelqu’un qui est toujours parti dans tous les sens. Une fois un objectif atteint, elle en trouve un nouveau, ce qui est assez instable. De plus, Fivel est quelqu’un de très sensible. Lorsqu’elle avait 16 ans, elle était très jalouse du succès de Booboo, surtout à un si jeune âge. C’était son rêve. Elle a donc été habitée par la colère et s’entendait très mal avec lui. Elle a donc mis entre parenthèses son rêve pour aller travailler dans un restaurant. Cela lui a permis d’éliminer les pressions qu’elle avait d’accomplir certaines choses uniquement par ce que Booboo le faisait. Elle a donc travaillé pendant 1 à 2 ans dans ce restaurant. Un jour son père l’a appelé en lui parlant d’une série Disney dénommée Les Bio-Teens, qui cherchaient quelqu’un pour jouer la sœur…de Booboo ! Si au début elle a refusé par égo, elle a ensuite ravalé sa fierté et a auditionné pour le rôle, qu’elle a eu dans la journée. Elle s‘est alors demandé pourquoi elle perdait tout ce temps à être en colère quand elle pouvait juste être positive. Elle a ensuite joué dans T@gged, projet dans lequel ses amis dans la série, l’étaient aussi dans la vraie vie. Et maintenant elle ne voit pas sa vie sans jouer. Maintenant, tout va mieux avec son frère qui est son meilleur ami et son modèle. Si ce n’était pas son frère, elle voudrait que ce soit son ami car c’est la meilleure personne qu’elle connaisse.

On termine ce panel par une question concentrée sur Atypical : qu’est-ce que ça lui fait de voir autant de personnes s’identifier à Izzie ? « C’est incroyable », dit-elle. Ecrire un personnage auquel tant de monde s’identifie, doit être très dur. Elle est donc vraiment heureuse d’incarner Izzie car ce personnage représente beaucoup le vécu de l’actrice. Tout ce qu’Izzie a vécu, Fivel l’a vécu et cela créé une connexion spéciale. De plus, ce n’est pas un personnage qui a été écrit histoire d’avoir un personnage asiatique et queer, ce qui joue beaucoup. Cependant, si l’on se reconnait dans Izzie, elle conseille de regarder la saison prochaine qui sera encore plus intense. De plus, elle creuse encore plus le personnage, les fans devraient être fiers selon elle.

C’est donc la fin de ce panel assez intimiste, où l’on a découvert la vraie Fivel : une actrice douce, très drôle mais également très altruiste. Il ne s’agit pas d’un simple panel où elle se contente de répondre aux questions des fans, c’est un réel échange. Si nous retrouvons l’actrice au Quiz, il nous tarde de voir la saison 4 d’Atypical !

C’est l’heure d’aller à la rencontre du cast de The Originals. À l’occasion, nous retrouvons Riley Voelkel, Phoebe Tonkin et Daniel Gillies. Les trois acteurs semblent aussi heureux de se retrouver virtuellement, ne s’étant pas vus depuis un moment. Ils prennent donc quelques nouvelles les uns des autres. Daniel explique que cela fait tout juste un an qu’il n’a pas vu Phoebe. Leur dernière rencontre était dans un supermarché, en pleine pénurie de papier toilettes ! Il prend alors des nouvelles de Mike, celui qui partage la vie de Riley. Étant donné que celui-ci voyage beaucoup, il doit se mettre constamment en quarantaine. C’est d’ailleurs le sujet de notre première question : qu’ont-ils faits au cours de leurs confinements ? Phoebe a regardé beaucoup de séries, elle dit d’ailleurs à Riley qu’elle comptait lui envoyer un message. En effet, elle a enfin regardé The Newsroom, la première série dans laquelle elle a joué. Comme l’actrice le précise elle n’avait que 19 ans. Phoebe la complimente, elle l’a trouvée géniale dedans. Daniel de son côté a fait beaucoup de sport et a écrit. Pas le temps de s’ennuyer étant donné qu’il a un enfant de 5 ans et un de 7 ans dont il doit s’occuper ! Le moins que l’on puisse dire c’est que l’école à la maison n’a pas été une tâche facile pour lui ! Riley, quant à elle a été bien occupée. Elle tourne en effet pour la série Hightwon depuis le mois d’octobre à Wilmington. 

Il est désormais temps de se concentrer sur The Originals afin de connaitre leur épisode favori. Pour Phoebe, il s’agit de l’épisode 4 de la saison 3. En effet, au cours du tournage du bal masqué, Daniel et elle n’ont pu s’empêcher de rire. La cause ? Les masques que portaient les participants du bal, dont la forme était assez bizarre et laissaient dépasser leur nez. C’était hilarant. Daniel explique que ce n’était pas la seule chose drôle. En effet, la plupart du temps quand il était sur le tournage, il y avait toujours de grosses réactions lorsqu’on le croisait. Or, durant cet épisode, tout le monde croyait qu’il était un figurant donc c’était assez drôle. Sinon, il aime beaucoup le 10ème épisode de la saison 3. Après la mort de Jackson, ils se retrouvent chez Hayley et s’assoient par terre dans la cuisine. Phoebe et Daniel ont alors coupé les deux tiers des dialogues qu’ils avaient. Riley de son côté a du mal à donner un épisode en particulier. Elle aimait juste vraiment tourner les scènes lorsqu’ils étaient tous ensemble, la famille au complet. Dans le dernier épisode notamment, il y a une scène dans laquelle ils n’avaient aucun dialogue. Leur seule instruction était de papoter et rigoler ensemble. « J’étais là pendant cette scène ?! », demande Phoebe qui visiblement, a des souvenirs quelques peu brouillés du tournage.

Nouvelle question qui porte cette fois sur leurs goûts : quelle est leur série favorite ? Phoebe dit que pendant le confinement elle a regardé tous les Marvel et que ça l’obsède maintenant. Elle a même regardé toutes les vidéos dans les coulisses des tournages ! Elle choisirait donc Wandavision. Daniel rebondit alors : « J’espère que tu as regardé mon Spiderman maintenant qu’il y en a genre 7000 ». En effet, Daniel incarne John Jameson dans Spider-Man 2 (2004). Phoebe réplique que cela ne compte pas puisque le MCU commence avec les Spiderman de Tom Holland ! Il donne alors sa réponse et parle de la série The Undoing qu’il a bien aimé, même si la fin l’a beaucoup frustré. Quant à Riley, elle a autant regardé de série que de télé-réalité donc elle ne sait plus trop.
La pandémie mondiale toujours bien présente est encore au cœur des questions. Que voudraient-ils visiter lorsque tout cela sera terminé ? « La maison de Daniel Gillies », répond Riley. Phoebe elle aimerait visiter l’Australie ou encore l’Inde. D’autant plus qu’elle n’a pas pu rentrer chez elle. Elle y était en janvier mais c’est la seule fois où elle y a été depuis le début de cette crise sanitaire. Plus sérieusement, Riley dit qu’elle irait n’importe où, mettez-là dans l’avion, que ce soit Las Vegas ou le Japon, elle serait heureuse. Pour Daniel, les iles grecques, Paris ou la côte Amalfitaine, juste quelque chose de dépaysant.

Retour sur The Originals avec une question cruciale : Qui est leur Mikaelson favori ? Riley dit que ce serait Henrik, dont Phoebe ne se rappelle visiblement pas. Elle raconte qu’elle n’arrive toujours pas à orthographier Hayley car elle a trop d’amies qui s’appellent comme ça et à chaque fois écrit différemment ! Mais pour répondre à la question, elle dirait Hope. 

Pour en savoir plus sur eux, il leur est demandé quel métier ils auraient exercé s’ils n’avaient pas été acteurs. Daniel dit que c’est difficile à dire, il ne sait pas vraiment. « Peut-être un acteur », dit-il en blaguant. Riley répond ingénieur. Avant de devenir actrice, elle travaillait pour faire ce métier. Elle aime beaucoup l’architecture et rêverait de designer et construire sa propre maison, bien que maintenant elle n’en ait pas les capacités. Phoebe dit que bien que ce soit cliché elle a toujours voulu travailler avec le magazine Teen Vogue. Sinon, elle traîne beaucoup sur TikTok et y a vu beaucoup de professeurs. De plus, sa meilleure amie est professeure en maternelle, donc ce métier lui aurait également beaucoup plu. Cependant elle n’a aucune mémoire donc ça aurait été compliqué.

Une autre question classique est posée : si un biopic étaient fait sur eux, quel acteur choisiraient-ils pour les interpréter ? « Phoebe Tonkin »n répond Riley alors que Daniel choisit Queen Latifah, dur de garder son sérieux ! Autre question similaire, s’ils pouvaient choisir n’importe quel acteur pour tourner avec, qui ce serait ? Pour Daniel, ce serait Philip Seymour Hoffman, juste parce qu’il a participé à tout type de projet. Ça aurait donc été très intéressant et magique. « Dur de battre cette réponse », ajoute Phoebe. Elle explique qu’elle comptait en effet choisir Adam Sandler, qu’elle trouve hilarant. Elle vient de revoir le film Happy Gilmore qui est si drôle. Riley dirait Morgan Freeman car il a une présence incroyable.

On termine avec leur « ship » favori de la série. Saâd doit d’ailleurs définir le mot, apparemment inconnu des acteurs. Phoebe explique qu’elle a toujours bien aimé la relation entre Marcel et Rebekah. Pour Daniel, c’est Josh et Aiden. Riley dit que quant à elle, elle va être un peu narcissique et dire Freya et Keelin, qu’elle adorait ensemble.

C’est sur cela que se conclut cette réunion The Originals. Visiblement, les acteurs avaient l’air aussi heureux que les fans de se retrouver. Très heureux de se voir virtuellement mais aussi de se rappeler des souvenirs. Et quoi de mieux qu’un Quiz pour ce faire ? Ça tombe bien, c’est notre prochaine activité !

On se retrouve sur Kahoot! pour le Quiz The Originals qui s’annonce déjà très drôle. En effet, au vue de la mémoire qu’avait Phoebe sur quelques anecdotes au cours du panel, on ne lui donne pas cher pour le Quiz. Une fois l’application téléchargée et l’activité expliquée, nous pouvons commencer ! 

Nous débutons avec une première question : qui est le père biologique de Klaus ? Il faut donc choisir parmi les quatre noms proposés. « Mickael », s’exclame Daniel avant que Phoebe ne lui rappelle de ne pas donner la réponse à voix haute, sans quoi il risque d’aider les fans contre qui ils jouent. Daniel explique qu’ayant été confiné depuis si longtemps, il se parlait juste tout seul. Cependant, la réponse n’était pas celle attendue par les acteurs puisqu’il s’agissait d’Ansel. Les questions suivantes ont une légère difficulté qu’aucun choix n’est proposé, il faut donc écrire la réponse le plus rapidement possible. Les difficultés s’accumulent pour Phoebe. Un coup elle ne sait pas orthographier les noms donc Talia devient Dalia, ou alors elle ne se souvient pas du tout. Elle réclame donc davantage de questions à choix multiples car elle déteste devoir taper la réponse ! On continue avec une question qui cette fois risque de servir Daniel : dans quel pays Elijah vit-il au début de la saison 5 ? Encore une fois, divers choix sont proposés comme l’Italie, l’Espagne ou encore la France. C’est d’ailleurs sur l’hexagone que se penche Phoebe, qui était d’ailleurs la bonne réponse.

Les questions s’enchainent et ce qu’on peut dire c’est que ce Quiz n’est pas évident pour le cast de The Originals. Étant donné qu’ils mettent beaucoup de temps à trouver la réponse, ils perdent des points. Et encore faut-il que la réponse qu’ils donnent soit juste ! Une légère touche d’humour s’insère lorsqu’une question est imagée par une photo du bal de l’épisode 4 de la saison 3, mentionné lors du panel par Phoebe. En effet, la question est illustrée par ces fameux masques qui l’avait rendue, elle et Daniel, hilares au cours du tournage ! Ça tombe bien, car la question devrait lui rapporter des points : quel est le clan de Hayley ? La réponse était bien évidemment les Strix. S’ils avaient enfin une question facile, celle qui suit corse le tout. Il est demandé en quelle année est né Marcel et le moins qu’on puisse dire, c’est que Dream It ne veut pas aider le cast ! En effet, les réponses proposées sont 1810, 1820, 1840 ou 1870. Alors que Riley fronce les sourcils, Saad lui fait remarquer qu’elle a l’air perdue pour le coup. Elle lui répond alors qu’elle a toujours l’air perdue ! C’était donc 1810, et Riley a finalement eu la bonne réponse. Ce à quoi Phoebe déclare qu’elle n’a pas eu une seule réponse juste depuis le début.

La question suivante n’aide toujours pas puisqu’elle demande combien de vampires originaux ont été créé en 1001. Alors qu’ils ont l’air sur d’eux, Henrik a été oublié par Riley alors qu’elle a pourtant dit au cours du panel qu’il était son favori. Par frustration, elle décide de tricher et de donner la bonne réponse à Daniel, soit 7. Cependant, c’était finalement bien 6 et Daniel a donc eu faux alors que Riley récupère des points. La confusion persiste lorsque la réponse suivante est Henrik et que Riley n’arrive pas à orthographier son nom. Elle n’est pas aidée puisque depuis le panel elle prononce son prénom ‘Hendrick’ ! Phoebe qui ne semblait pas vraiment écouter ses deux collègues débattre sur l’orthographe d’Henrik, a donc donné la mauvaise réponse en mentionnant Rebekah. 

Nous poursuivons avec une référence à The Vampire Diaries : dans combien d’épisodes de The Originals Caroline figure-t-elle ? Riley, qui ne se souvenait même pas qu’elle était apparu dans l’un d’eux, est choquée qu’elle soit apparue 4 fois et a du mal à y croire. Daniel rebondit et dit qu’il devrait appeler Joseph Morgan car il a une excellente mémoire sur ce genre de choses et aurait un super score à ce jeu. Phoebe acquiesce mais à condition qu’il soit en haut parleur pour aider tout le monde. Malheureusement pour les fans de la série, ce n’était qu’une idée en l’air. Lorsqu’on leur demande qui a tué Jackson, Daniel bien qu’ayant la bonne réponse, était trop occupé à parler et n’a pas eu le temps de répondre. « J’avais oublié qu’il y avait un chronomètre ! », ajoute-t-il.

Les questions se poursuivent et les résultats ne sont pas glorieux pour les acteurs de The Originals. Ils ne s’en cachent pas eux-mêmes d’ailleurs. C’était donc un moment assez drôle à partager avec Daniel, Phoebe et Riley qui nous ont offert une belle réunion.

Il est l’heure d’un nouveau panel et pas des moindres. En effet, nous retrouvons Holly Marie Combs et Rose McGowan pour une réunion Charmed. Et ce qu’on peut dire c’est que ce panel commence fort ! En effet, Rose arrive sur le Zoom mais ne semble pas s’en rendre compte. Si son son est bien activée, sa caméra ne l’est pas. Alors que Saâd lui suggère de l’activer, elle ne semble pas l’entendre. Impuissant, il écoute alors Rose débuter un live sur Instagram. Ce dernier a visiblement pour objectif de parler de la Dream It At Home 8 afin que les derniers retardataires puissent acheter leurs tickets. Cependant, elle commence à répondre à des questions en tout genre que ce soit sur le Mexique ou encore Harvey Weinstein. Après une dizaine de minutes, elle semble réaliser qu’elle était en fait connectée sur le panel depuis tout ce temps mais n’entendait absolument pas Saâd ! Caméra activée, Holly arrive à son tour et nous pouvons enfin commencer.

Nous pouvons attaquer les questions, de la convention cette fois, avec la première : quelle scène a été la plus difficile à tourner ? Pour Holly, toutes les scènes face à un font vert afin d’intégrer les effets spéciaux derrière. En effet, elle n’a pas la meilleure des imaginations. Pour Rose, c’est lors d’un de ses premiers épisodes qu’elle a tourné. Elle était recouverte d’argile, et la sensation était comme lorsque l’on fait un masque et qu’il sèche totalement. Sauf que contrairement à un masque, cela a duré 15 heures et elle était entièrement recouverte d’argile, de la tête au pied ! Sinon, Rose parle également du jour où il y avait un chien, Harley, et Paige devait marcher dans la rue avec lui, montant sur sa jambe. Cependant, personne n’a vu ce qu’il s’est passé en coulisse, qui était très bizarre. En effet, elle raconte que le dresseur n’arrêtait pas de crier « Frotte-toi à elle Harley, frotte-toi ! ». Rose n’arrêtait pas de se dire « Mais quelle carrière bizarre j’ai… ».

Charmed n’aurait pas ce succès sans le côté magique, donc si elles pouvaient avoir des pouvoirs dans la vraie vie, auraient-elles gardé ceux de leurs personnages ? Holly dit que les siens étaient plutôt cool donc elle n’en changerait pas. Rose explique que depuis la série, dès qu’elle est dans un avion, les dix premières minutes, elle dit par exemple « Zimbabwe » et s’imagine y arriver directement. « Désolée Holly mais j’ai les meilleurs pouvoirs », s’exclame-t-elle. 

Retour sur la fin de la série afin de savoir si elle leur a plu. Holly semble l’avoir appréciée. Selon elle, leurs personnages ont eu la fin qu’ils souhaitaient pour eux. D’un côté, ils sont venus voir les producteurs pour leur dire « Ça se passera comme ça et pas autrement ». Ils étaient obligé d’accepter puisqu’ils n’avaient aucun moyen de pression, comme le dit Holly ils pouvaient difficilement les renvoyer. Elle n’a cependant jamais regardé le dernier épisode. Elle ne regarde jamais les épisodes finaux des séries. Il lui a par contre semblé que les fans étaient heureux de la fin, et c’est l’essentiel. Pour Rose, il était très difficile de tout résumer en un épisode. Chacun des personnages a enduré tellement de choses ! Elle raconte qu’ils ont tous beaucoup pleuré à la fin. Conclure une série est toujours difficile, il y a très souvent beaucoup de déception. Elle est cependant très fière de la fin de la série.

Changement de décor lorsque le reboot de Charmed est abordé. En effet, il y a quelques temps Rose et Holly avaient fait un live au cours duquel elles ont exprimé leur mécontentement quant à ce projet. Il leur est alors demandé si elles ont regardé. « J’étais trop occupée à me battre contre des monstres pendant 3 ans et demi », réplique Rose. Elle explique donc ne pas avoir eu le temps et ne sait pas grand chose à ce sujet car cela l’importe peu. Elle est très contente si dans gens ont du travail et si d’autres aiment la série. Elle tient cependant à s’excuser pour ses propos lors du live avec Holly. Elle n’avait pas l’intention de blesser les actrices de la série car son problème n’est pas avec elles mais avec la production. « Je n’ai rien à rajouter, je suis d’accord avec tout ce qu’elle a dit », complète Holly. 

Charmed reste l’une des séries ayant eu le plus de succès, mais était-ce quelque chose à quoi elles s’attendaient ? Holly répond que non. En effet à l’époque, on leur faisait ressentir qu’ils étaient nuls. Elle explique qu’il y avait trop d’éléments venant de l’extérieur pour être vraiment considérés. Entre la chaîne, la production, les scénaristes…personne n’avait la même vision qui permettait ensuite à la série de grandir. Sans cette cohésion c’était donc très compliqué. Rose ajoute qu’en effet, c’était la seule série qui n’avait pas été créée par la chaine mais qui avait été rachetée à l’époque. Cela a donc joué.

On s’intéresse désormais à leur carrière : quel type de personnages aimeraient-elles jouer à l’avenir ? L’interprète de Prue donne une réponse assez inattendue. En effet, elle ne sait pas si elle veut encore évoluer dans cette industrie. Elle est actrice depuis ses 10 ans et ne veut décevoir personne mais ça n’a jamais été par passion. Elle a toujours fait ce travail parce qu’elle avait besoin d’argent pour sa famille. Pour elle, toute la pression qu’il y a autour de ce métier ne vaut pas le coup face au peu de plaisir qu’elle y trouve. En effet, il y a certaines scènes où elle est en immersion totale et quand ça arrive, c’est incroyable. Cependant elles ne sont que trop rares. De plus, l’industrie prend une tournure qui ne lui plait pas vraiment. Par exemple, lorsque l’on auditionne pour un rôle, le fait de devoir montrer son corps de la tête au pied est quelque chose qui la dérange beaucoup. Rose de son côté acquiesce et semble avoir un ressenti similaire. Initialement, ce n’était pas non plus une passion, elle a en fait été découverte. Elle aime beaucoup le cinéma mais préfère de loin la réalisation, comme elle a pu le faire pour le film Dawn. Si elle revient un jour dans ce milieu, ce serait plutôt du côté de la réalisation.

Retour sur les moments où elles étaient actrices dans Charmed : quel type de scènes ont-elles préféré filmer ? Holly dit que lorsqu’elle tournait avec des bébés qui ne pleuraient pas c’était génial. Avoir des bébés sur un tournage n’est vraiment pas évident. Pour Rose, ce serait tout simplement les scènes où elle dormait alors que tout le monde avait des tonnes de répliques. Elle aimait également beaucoup les scènes très émotionnelles. Bien que ce ne soit pas évident à jouer, ce sont des scènes où il faut beaucoup donner de sa personne.

On termine ensuite sur leur série favorite alors que Rose glisse un « Je vous aime tous » dans le chat. Holly nous raconte avoir beaucoup aimé Game of Thrones. Petit bémol : elle n’a jamais eu le temps de terminer la série. C’est un mal pour un bien selon elle car elle n’a pas eu de très bons retours sur la dernière saison. Rose rebondit en disant avoir beaucoup aimé la série, bien qu’elle ait été traumatisée par le Mariage Pourpre. Ce qu’elle trouve incroyable dans cette série est leur capacité à tuer les personnages les plus inattendus. Elle a d’ailleurs eu un réel coup de cœur pour le personnage de Joffrey. Cela lui permet de reprendre ses propos dit plus hauts concernant l’industrie du cinéma. En effet, il lui semble que Jack Gleeson, l’interprète de Joffrey, ait mis un terme à sa carrière. Elle trouve cela incroyable qu’à son jeune âge il ait réalisé la complexité de ce milieu. De cette façon, il ne finira pas tout enchainé comme Holly et Rose l’ont fait.

C’est un panel plus qu’intéressant qui se conclut ici. Après un démarrage particulier, il a finalement été très enrichissant d’entendre Rose et Holly revenir sur leur expérience dans Charmed mais également leur vécu au fil des années dans une industrie si complexe qu’est celle du cinéma.

Nous ne quittons pas Holly et Rose très longtemps ! Effectivement, ces dernières se connectent à nouveau sur Zoom pour participer au Quiz Charmed. La série ayant eu son épisode final de diffusé en 2006, sauront-elles se rappeler de certains détails ? C’est ce que l’on ne va pas tarder à découvrir. Avant cela, Rose en profite pour passer un message à tous sur la situation actuelle et du fait qu’il faut que tout le monde reste fort malgré certaines épreuves de la vie, notamment ceux qui perdent leurs proches de cette maladie. Par la suite, tout le monde s’inscrit sur Kahoot! Rose en profite pour faire l’appel et lire tous les pseudos. Elle prononce chaque nom en français et se débrouille même plutôt bien. « Et enfin nous avons HMCR, c’est bon, nous pouvons commencer ! », dit-elle.

Place à la première question. Qui est la mère des sœurs Halliwell ? « J’ai mis jaune… Yasss ! », s’exclame Rose en ayant correct. Par la suite, il faut retrouver le nom de l’être de lumière de Patty Halliwell. « Tu devrais le savoir ça Rose. Ce personnage a un lien avec toi », dit Holly. Pour autant, Rose s’excuse d’en n’avoir aucune idée. « Il a l’air très sympa… Un bon acteur. Mais je ne me souviens pas de lui », répond Rose.

En quoi Piper se transforme après la mort de Prue ? « J’ai échoué. Je suis à la 26ème place », avoue Rose. Holly propose quant à elle de quitter dès maintenant le jeu vu le désastre que c’est. « Je ne suis pas inquiète, je trouve ce jeu marrant », dit Rose. La question suivante concerne Holly et consiste à trouver le film dans lequel elle a fait un cameo. « J’espère connaître cette réponse », dit alors la principale concernée. Rose se sert des cartes se trouvant dans sa main pour faire une théorie. Toutefois, elle ne trouvera pas la bonne réponse qui s’agit de Ocean’s Eleven. Holly explique que c’était amusant et lorsque Rose lui demande si c’était à Las Vegas, elle répond que non c’était à Los Angeles. Elle était d’ailleurs enceinte à cette époque.

La question suivante est illustrée par une photo mettant en scène les deux sœurs interprétées par Holly et Rose en train de se battre. « C’était le matin dans les loges de coiffure et maquillage ! », blague Rose. Le sujet suivant concerne le nom de la première sorcière de la lignée des Halliwell. « Duh… Merde, merde, merde », prononce Rose en français ne sachant pas la réponse.

Qui est le premier protégé de Paige en tant qu’être de lumière ? « Oh merde… Rose tu peux me donner un indice ? », demande Holly en riant. Rose répond correctement et ne cache pas son enthousiasme ! C’est un vrai ou faux qui attendent nos deux invités pour savoir si l’agent Brody apparaît bien pour la première fois dans la saison 6 de Charmed. « C’est faux ! », s’écrie Holly en français.

Pour quel journal Phoebe travaille-t-elle ? « Je m’en souviens à peu près… », dit Holly suivie de peu par Rose qui essaie aussi de trouver « San Francisco quelque chose ? ». Alors que la prochaine question concerne un personnage arrivant du futur dans la saison 7, Rose est sûre d’avoir la bonne réponse. « J’ai eu tort… », dit-elle finalement créant alors un énorme fou rire.

Rose a-t-elle dû passer une audition pour décrocher son rôle dans Charmed ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, elle n’a passé aucun casting. Elle a été sélectionnée sans passer toutes ces étapes draconiennes. Le sujet suivant est sur les sorts et Rose nous raconte alors une anecdote ayant eu lieu sur les tournages. Effectivement, cette dernière ne se souvenait jamais des sorts. L’équipe était donc obligée de les écrire sur un grand tableau qu’ils mettaient derrière les acteurs pour qu’elle puisse les prononcer. Petit interlude avant la prochaine question, Holly tient à faire une confession. « Vous savez que je fais exprès de vous laisser gagner ? », dit-elle. Rose la rejoint en disant « Nous sommes vraiment gentilles ! ».

Quel travail Paige n’a-t-elle pas exercé ? Face aux propositions uniquement en français, Holly et Rose sont vite perdues. Elles tentent de comprendre ce qui est écrit comme elles peuvent et Rose finit malgré tout par avoir bon. Lorsqu’il leur est demandé la date d’anniversaire de Piper, Holly se trouve dans une position délicate. « Je devrais être renvoyée… Je ne connais même pas la réponse. C’est terrible », commente-t-elle. La prochaine question s’intéresse à Rose et au nom de son premier album. Elle pense que personne ne va connaître cette réponse. Holly avait bien répondu mais avait écrit ‘Planet Nine’ au lieu de ‘Planet 9’ et n’a donc pas obtenu les points. Toujours dans un registre musical, quel artiste n’a pas performé au P3 ? « The Cranberries ont joué dans Charmed ? », demande Rose. Holly affirme y avoir assisté et le groupe était juste incroyable. Elle demande par la suite qui est l’artiste Steadman et Holly lui dit que cela ne fait pas partie de la question en riant !

Quel est l’épisode préféré de Rose dans Charmed  ? « Tu sais que j’adore cet épisode », s’adresse Rose à Holly. Les deux répondent correctement avec l’épisode Charmed Noir / Roman Noir. « Ils avaient fait un travail magnifique. J’adore la période des 70’s-80’s. Cet épisode était en mon honneur. Ils l’ont créé spécialement pour moi car j’adore le noir et blanc, c’est vraiment mon épisode préféré ! », ajoute-t-elle.

La dernière question concerne Piper et le restaurant dans lequel elle travaillait avant de fonder le P3. « J’ai 12 ans sur cette photo », commente Holly. « Aw… Tu es si belle. Bébé Holly, bébé Shannen… », dit Rose. Elle ajoute même qu’elles avaient dansé au bar de ce restaurant lors de ce tournage ! Le podium est par la suite révélé et face à la gagnante, Rose la nomme « La Reina ». C’est l’heure de dire au revoir à nos deux convives et Holly dit qu’elle va continuer de refaire les questions où elle a eu faux. Une longue soirée l’attend donc ! Elles remercient les fans et Rose part en disant « Tu voulais juste me battre, ce n’est pas grave » puis coupe sa caméra qui créé un nouveau fou rire.

Changement d’univers puisque nous embarquons pour Starling City. Nous accueillons pour la toute première fois de la soirée Katherine McNamara (Mia) et Juliana Harkavy (Dinah/Black Canary) pour un panel Arrow.

« Jules ! », crie Katherine, arrivée la première sur le panel. Les deux femmes sont ravies de se retrouver et ne le cachent pas. Après quelques instants dédiés aux retrouvailles, nous pouvons passer aux questions des fans.

La première est justement un sujet récurrent des conventions virtuelles, à savoir quels seraient les 3 objets pris pour aller sur une île déserte. Katherine est donc la première à se lancer et cite la collection de romans Sherlock Holmes, un sac de pommes de terre qui servirait aussi bien pour s’habiller avec le tissu, manger les légumes à l’intérieur, s’en servir pour en replanter et les utiliser comme des armes pour les jeter sur les autres, et enfin une personne humaine ou un chat. Du côté de Juliana, cette dernière choisirait son fiancé pour continuer sa vie normale, un bateau et un capitaine car elle compte bien rentrer chez elle et ne pas rester sur cette île !

Toujours dans une atmosphère quelque peu aventurière, une fan s’intéresse aux entraînements des scènes de combat. Avant de répondre, nos deux invités tiennent à souhaiter un très joyeux anniversaire à la personne en question, en français évidemment ! Par la suite, elles prennent le temps d’expliquer leur routine sur le tournage. Juliana s’entraîne 3 à 5 fois par semaine pour ne pas perdre de muscles. Ils ont aussi un suivi régulier par des coachs. Katherine explique quant à elle que sur Shadowhunters elle était habituée à des entraînements 5 à 6 fois par semaine. Ils avaient une salle spéciale avec toutes les machines imaginables. En arrivant sur Arrow, elle était donc déjà plus ou moins préparée. Par ailleurs, elle ajoute avoir adoré la scène de la cage. Juliana la rejoint en disant avoir trouvé sa performance incroyable. Au final, Juliana finit par clôturer ce sujet en racontant une anecdote lorsque des amis viennent chez elle et qu’ils lui demandent « Pourquoi t’as des armes en plastique ? », ce qui la fait toujours beaucoup rire.

Nous passons à une autre question qui incite nos deux invités à choisir une série ou bien un film du moment dans lequel elles aimeraient bien apparaître. Les deux répondent Wandavision, elles adorent l’histoire et le cast. Katherine rajoute aussi The Witcher. Cela entraîne Juliana et Katherine à parler de Arrow et à savoir si elles ont regardé la série avant de jouer dedans. « J’avais seulement regardé quelques épisodes par-ci par-là », répond Katherine tandis que Juliana n’avait jamais regardé.

Ont-elles gardé un souvenir du set d’Arrow ? Ni une ni deux, Katherine quitte nos écrans pour aller chercher ce qu’elle a gardé comme accessoire et qui se trouve chez elle. Elle a une flèche, qu’on ne verra pas, et un bâton long (appelé bō) qu’elle nous montre. Elle l’avait ramené chez elle pour continuer à s’entraîner et lorsqu’elle a voulu le rendre, l’équipe technique lui a dit de le garder. Juliana commente en disant que ce type de bâton peut vraiment être dangereux, il faut donc y faire attention.

Toujours sur le set d’Arrow, il leur est demandé leurs moments les plus drôles. Emily Bett Rickards (Felicity Smoak) est très vite au cœur des discussions. « Emily nous faisait toujours rire… parfois même trop ! », explique Katherine. Aussi, elle se souvient de l’épisode 16 de la saison 7 dans lequel il y a un saut dans le temps. Il s’agissait d’une grosse scène de combat et ils avaient tourné de nuit jusqu’à 3 heures du matin. Tout le monde était très fatigué ce qui a permis de très bons moments de rigolades sur ce tournage. Du côté de Juliana, elle peine un peu plus à répondre car elle a trop de bons souvenirs. Elle se rappelle d’une scène où Stephen Amell (Oliver Queen) et David Ramsey (Diggle) sont dans une cuve de ciment et doivent avoir l’air d’être des durs à cuire. Dès que le caméraman criait ‘Coupez’, les deux acteurs avaient envie de vomir. En effet, il y avait une odeur vraiment nauséabonde ! « Trois jours après ça puait encore… », explique Juliana en riant.

C’est sur cette anecdote des plus drôles que se termine le panel. Les deux femmes remercient les fans d’être venus car ils font partie de la famille Arrow. Nous les retrouvons dans quelques minutes sur le Quiz !

Notre soirée se poursuit avec une autre activité Arrow, le traditionnel Quiz. Étant arrivées tardivement dans la série, nous avons hâte de voir si nos deux invités maîtrisent la série !

La première question permet aux deux actrices de rentrer directement dans le vif du sujet. Quel est le nom du bateau qui a coulé juste avant le pilot ? « Je crois m’en souvenir ! », dit Katherine. Alors que la réponse s’avère être ‘The Queen’s Gambit’, cela fait rire les filles. Maintenant que la série est sortie sur Netflix, le nom ne sonne plus pareil de nos jours.

Alors que la deuxième question est en train d’apparaître à l’écran, Juliana s’écrie « Mon père est en train de me téléphoner ! Pas maintenant ! ». Le jeu peut finalement reprendre son cours et l’une des questions concerne le personnage de Juliana. Quel Black Canary incarne-t-elle ? Alors qu’elle s’avère être la troisième, sa réponse était incorrecte !

La prochaine question fait appel à la mémoire puisqu’il faut retrouver l’ordre du cross-over Crisis on Infinite Earths ayant eu lieu dans la saison 8 d’Arrow. Regroupant les cinq séries de l’univers, la tâche se révèle plus compliquée que prévue. Ayant répondu au hasard, Juliana obtient la bonne réponse à son plus grand plaisir ! La chance semble lui sourire puisque la prochaine question concerne une citation « Dying in the coward’s way out » qui était prononcée par Dinah ! Elle enchaîne les bonnes réponses.

La prochaine question est sur Oliver Queen. Apparait-il dans tous les épisodes de la série ? « Je connais la réponse ! », répond Katherine en chantant. Effectivement, c’est faux. Elle nous précise même qu’il est absent dans l’épisode dédié aux Canaries. Cette réponse permet à Juliana de rentrer dans le top 5. La prochaine question est sur le personnage de Katherine, Mia Smoak. De qui tient-elle ce prénom ? Alors que la bonne réponse s’affichant sur Kahoot! est Moira, Katherine n’est pas d’accord. « Techniquement son nom vient d’un mélange de Thea et Moira », dit-elle. « Et oui Kat est précise ! », ajoute Juliana.

Retour à Dinah avec son nom d’infiltré. Juliana voit la photo à l’écran et nous dit alors qu’elle est extraite du premier épisode de la saison 5. Elle s’en souvient comme si c’était hier, notamment du fait que c’est la scène avec laquelle elle a auditionné pour Arrow. Sans surprise, elle répond donc correctement à la question et trouve le nom de Tina Boland.

Nous en avions parlé lors du panel, l’une des questions suivantes porte sur la scène de la cage et sur le surnom de Mia dans ses combats. « Ah c’était vraiment amusant ! J’avais l’impression d’être un tigre, c’était trop bien », commente Katherine. Les deux apparaissent à présent dans le top 5 !

Quand a été diffusé Arrow pour la première fois ? « Oh… regardez, tout le monde ressemble à des bébés ! », commente Katherine en voyant l’affiche promotionnelle de la toute première saison. Alors que la bonne réponse est 2012, les filles se sont trompées à un an près ! Cette fois-ci, sur la saison finale, il leur est demandé le titre du tout dernier épisode. « J’ai tellement pleuré ce jour-là », avoue Katherine. Juliana la rejoint sur ce point, elle n’était pas en meilleur état. Grâce à cette réponse, Katherine, qui avait initialement quitté le podium, revient dans le peloton de tête ! « Regardez qui est de retour », commente Juliana.

Qui a créé le collier cri du Canary ? « Oh mon dieu j’ai eu faux ! », dit Juliana. Effectivement, les deux invités pensaient qu’il s’agissait de Curtis alors que tout le mérite revient à Cisco Ramon de The Flash. « J’aurais vraiment voulu que ce soit Curtis », ajoute Katherine.

Que signifient les initiales A.R.G.U.S ? « Oh Jesus !  J’ai eu faux… », dit Juliana. Pour autant, les deux filles disent adorer Lila car c’est vraiment une guerrière. Katherine ajoute être impressionnée par les connaissances des fans, elle trouve cela vraiment impressionnant de se rappeler de tous ces détails. La prochaine question leur portera peut-être plus chance puisqu’il s’agit de trouver le nombre précis d’épisodes d’Arrow. « 170 épisodes… wow ! Je m’en rappelle parce qu’on avait organisé une fête à cette occasion », explique Juliana.

La fin du Quiz approche, c’est la dernière ligne droite pour finir dans le top 5. Le nom du partenaire de Dinah, le nom de l’Ile du Purgatoire en mandarin et la date de rencontre de Mia et Olivier sont au cœur des discussions. « Je me souviens de la rencontre exacte entre eux deux. Elle a eu lieu dans l’épisode 4 de la saison 8. Juliana, je t’ai rencontré immédiatement mais pas les autres ! », répond Katherine.

Juliana et Katherine ont-elles fini sur le podium ? Elles finissent respectivement à la quatrième et cinquième place. C’est donc un très bon résultat pour ces deux actrices arrivées plus tardivement dans la série. Elles ont réussi à éviter les pièges et marquer des points haut la main ! Nous leur disons cette fois-ci au revoir et elles affirment avoir passé un très bon moment.

Nous retrouvons Fivel une nouvelle fois pour un jeu contre ses fans ! La connaissent-ils mieux qu’elle-même ? Affaire à suivre…

Quel est le nom complet de Fivel ? Alors qu’il s’agit de la première question, Fivel ne peut s’empêcher de rire en voyant que la réponse donnée est fausse. Elle explique qu’il ne faut pas croire tout ce qui est dit sur Internet malheureusement. Elle n’en tient toutefois pas rigueur et se prépare pour la prochaine question.

Dans combien d’épisodes de Dante’s Cove a-t-elle joué ? « Oh ! C’était il y a si longtemps », dit-elle avec surprise. Elle ne s’attendait pas du tout à cette question.

La prochaine question concerne elle et son frère. Combien de mois d’écart ont-ils ? Alors qu’elle essaie de calculer dans sa tête, elle finit par échouer et ne trouve pas la bonne réponse qui était 33 mois. Toujours les concernant, combien de films ont-ils joué ensemble ? « La bonne réponse c’est onze ? Nous en avons tourné qu’un seul ensemble ? », dit-elle dubitative. Le mystère planera le reste du jeu…

Depuis combien d’années Fivel est-elle dans l’industrie cinématographique ? « 20 ans ? Quoi ? J’ai 24 ans donc ça signifierait que j’ai commencé à 4 ans et je vous assure que ce n’est pas le cas », dit-elle en riant. Décidément, nous jouons de malchance sur ce Quiz ! Selon elle, elle croit se rappeler avoir commencé dans les âges de 7 à 10 ans. « Il ne faut vraiment pas vous fier à Wikipedia », dit-elle.

Ces enchaînements d’erreurs créent un gros fou rire chez Fivel qui poursuit le Quiz sur elle. Avec quel artiste Fivel n’a pas fait de tournée ? Là encore la réponse s’avère plus ou moins exacte. « Je n’ai pas fait de tournée ni avec Miley Cyrus ni avec Menudo… par contre oui j’ai été avec Mitchel Musso et Demi Lovato. C’est donc plus ou moins bon ! », dit-elle. Toujours dans l’univers musical, dans quels groupes Fivel était-elle chanteuse ? Il s’agissait de My Allowance et 5L, ce dernier étant d’ailleurs le pseudo choisi pour jouer à ce jeu.

Impossible de faire ce Quiz sans parler d’Atypical, la question suivante consiste à trouver dans quelle saison son personnage d’Izzie apparaît pour la première fois. La saison deux remporte haut la main ! Ce sera quelque peu plus controversé sur le nom de son ex petit-ami dans la série, Nate et Nathan se partagent les voix. Concernant le nombre d’épisodes dans lequel elle apparaît, elle n’en a vraiment aucune idée. Il s’agissait de 20 épisodes mais elle ne se rend pas compte du nombre d’épisodes qu’ils tournent !

Passons à un petit jeu de chronologie… Il faut en effet placer ses différents rôles dans l’ordre ! Fivel obtient la bonne réponse après une forte hésitation entre deux, c’était donc finalement Betty (Dante’s Crove), Reese (Lab Rats : Elite Force), Jai (T@gged) et Izzie (Atypical). Par la même occasion, nous apprenons que Fivel a joué dans The O.C / Newport Beach. « Enfin une réponse que j’avais ! », dit-elle. Cela lui permet de rentrer enfin dans le top 5.

Ses futurs projets sont également mis à l’honneur avec le film The Never List. En l’occurrence, il faut trouver le nom de son personnage. « Ouh… ce n’est pas simple car techniquement personne ne l’a encore vu ! », explique-t-elle. Ce sera donc l’une des deux personnes à trouver la bonne réponse qui est Eva Jeffries. Par la suite, il est demandé avec quelle autre actrice elle apparaît dans le film Umma. Alors que les propositions sont composées de Sarah Jessica Parker, Hilary Duff, Jennifer Lawrence et Sandra Oh, Fivel commentent en disant qu’elles sont toutes des reines. Pour autant, la bonne réponse est Sandra Oh avec qui elle a vécu une super expérience. « C’est probablement l’une des meilleures expériences de ma vie. C’est un tournant pour moi », ajoute-t-elle.

C’est sur ce regard vers l’avenir que se termine cette activité qui se trouve être la dernière du weekend. Fivel remercie tous les fans venus à sa rencontre et nous confie prendre un vrai plaisir à faire ses événements en ligne. « J’ai beaucoup appris sur moi-même ce weekend en plus ! », blague-t-elle à propos du Quiz. Une manière de finir le weekend avec humour !

La Dream It At Home 8, qu’est-ce que nous en pensons ?

Difficile de toujours mieux faire après sept événements mais il semblerait que la Dream It At Home 8 ait convaincu tout le monde. La journée du samedi 100% dédiée aux thèmes de l’univers Kenny Ortega a secoué les réseaux sociaux tant elle était attendue. Les activités ayant eu lieu avec les casts de Descendants et Julie and the Phantoms ont séduit tout le monde. La bonne humeur était au rendez-vous !

Du côté du dimanche, des réunions mythiques telles que celles autour de Charmed, The Originals ou encore Arrow ont aussi attiré nombre d’entre vous. Mélange d’inédits et de déjà vus, chacun y a trouvé son compte.

Enfin, l’inédit du côté de Fate : The Winx Saga et une nouvelle apparition française de Fivel pour Atypical a su conclure la guestlist en beauté. Qui de tout ce beau monde aimeriez-vous pour la Dream It At Home 9 ? Dites-le nous !