Compte-rendu

Empire’s Virtual Hangout 4

Une quatrième édition placée sous le signe de l’amour…

C’est deux semaines après la Saint-Valentin que l’organisme Empire Conventions nous propose leur quatrième édition de la Empire’s Virtual Hangout.

Suite au report de leur convention 1, 2, 3 Ravens! 2, des membres du cast de One Tree Hill ont été invités. Nous retrouvons donc le duo Kate Voegele et Tyler Hilton, ainsi que Stephen Colletti. Nous ferons ainsi un voyage à Wilmington le temps d’une soirée, faisant fondre le cœur des plus nostalgiques.

Du côté du dimanche, nous changeons d’univers et nous rendons dans des contrées quelque peu plus fantastiques avec le retour de Ryan Kelley (Teen Wolf), habitué des conventions de chez Empire. De l’ordre de l’inédit en convention virtuelle, Rose McIver est également de la partie, ce qui permet de représenter les séries à succès iZombie et Once Upon A Time mais aussi la franchise planétaire A Christmas Prince. Enfin, le tant attendu Tom Ellis a également décidé de venir à la rencontre de ses fans en attendant la Straight Outta Hell, convention réelle autour de Lucifer ayant lieu à Paris dès que la situation sanitaire le permettra.

Samedi : 17h00

C’est un panel One Tree Hill (Les Frères Scott) qui ouvre la Empire’s Virtual Hangout 4.  La série est cette fois-ci représentée par Kate Voegele et Tyler Hilton qui sont ravis de retrouver leurs fans à travers l’écran. La session Q&A démarre par des remerciements de l’interprète de Mia Catalona. « Merci à tous d’être venus passer du temps avec nous sur Zoom et de vous adapter à cette réalité folle dans laquelle on est actuellement. C’est cool de pouvoir être en mesure de tous vous voir même si je préfèrerais être en France avec vous personnellement. Mais merci d’être là ! », déclare-t-elle. L’actrice est très heureuse de pouvoir commencer la journée avec ses fans. Tyler intervient en disant que c’est peut-être la soirée pour certains et demande l’heure qu’il est, à savoir 17h00. C’est donc l’heure de l’apéro et l’acteur demande avec humour qui est déjà saoul !

C’est avec la question suivante que le panel commence : Est-ce que vous préférez jouer la comédie ou chanter ? Tyler prend la parole et explique qu’il ne sait pas vraiment. D’un côté l’acting peut être drôle et génial si on arrive à avoir un travail mais d’un autre côté, il apprécie la musique parce qu’il se sent connecté avec lui-même mais c’est beaucoup plus de boulot selon lui. Ils sont souvent sur la route, travaillant dur dans leurs caravanes. « Pour moi c’est comme des vacances quand je suis sur un tournage finalement », ajoute-t-il. Kate commence en affirmant qu’elle est d’accord avec les propos de Tyler en anglais puis elle enchaîne en français, avec un petit accent « La plupart des gens sont Français ici ? ». Le traducteur lui répond que la plupart des fans présents sont anglais ou parlent anglais mais qu’il fera la traduction dans tous les cas, toutefois si elle veut le faire en français elle est libre de le faire. Elle reprend en déclarant qu’elle adore être une musicienne parce qu’elle peut créer de la musique et partir en tournée quand elle le veut alors qu’en tant qu’actrice il faut avant tout obtenir le rôle. Elle compare cela avec des entretiens pour un travail ‘normal’ en expliquant qu’il faut passer plusieurs étapes devant des recruteurs, etc… « On ne peut pas se dire : tiens j’ai envie d’être sur un film le mois prochain, il y a tout un processus. Alors qu’avec la musique, tout le monde peut sortir une chanson. C’est cette liberté que j’aime ». Tyler reprend ensuite la parole pour dire que s’il fallait comparer le plus mauvais aspect du fait d’être un acteur c’est effectivement les auditions. « Ça craint, c’est horrible. Être sur le tournage c’est génial mais les auditions c’est le pire », dit-il.

Une fan leur demande ensuite quel effet ça fait d’arriver dans un groupe d’acteurs qui se connaît depuis plusieurs années. Kate comprend la question un peu différemment et tourne sa réponse à propos des conventions : « C’est très drôle en fait. Normalement on fait ça en chair et en os, on se retrouve tous. Les nombreuses fois où j’ai participé à des conventions, comme celle-ci, avec mes amis de One Tree Hill, ont été très drôles. C’était un peu comme des réunions d’anciens du lycée. Je n’ai jamais été aux miennes donc ça ressemble beaucoup à ce que ça devrait être mais avec un plus petit groupe de personnes ce qui est plutôt cool. » Elle raconte que c’est génial de pouvoir rattraper un peu le temps perdu car chacun a sa propre vie, certains ont des enfants, d’autres travaillent dans différentes parties du monde donc c’est l’occasion de se revoir et de prendre des nouvelles. Tyler répond quant à lui que c’est un peu intimidant au début, notamment quand il est arrivé le premier jour sur le tournage. « C’est un peu comme changer d’école », explique-t-il. Mais il dit qu’il se sent chanceux car Kate et lui sont très similaires et beaucoup de gens sur le tournage sont dans cet esprit là. « On a tous plus ou moins les mêmes ressentis, et je pense qu’on aurait tous été amis si on s’était retrouvés ensemble au lycée », complète-t-il.

La question suivante porte sur leurs nombreuses collaborations et lequel des deux a fait le premier pas vers l’autre pour lui proposer de faire un projet ensemble. Aucun des deux ne semble en avoir un souvenir précis, toutefois Kate déclare « Je pense que c’était nos managers ou quelque chose comme ça ». Elle se souvient avoir entendu son agent demander « Hey.. Tyler Hilton, ça te dirait de faire des concerts avec lui ? ». Tyler et elle s’étaient déjà rencontrés auparavant, plusieurs fois, grâce à la musique. D’après ses souvenirs, c’était lors d’une soirée musicale entre amis et quand elle venait juste de quitter la série et que Tyler revenait pour la fin. L’acteur déclare « J’ai l’impression de t’avoir toujours connu mais je n’arrive pas à me rappeler précisément quand on s’est rencontrés ».

Ensuite, il leur est demandé quel est leur souvenir le plus drôle du tournage de One Tree Hill. Tyler avoue qu’il y en a énormément. Mais il en a un en particulier qui lui est venu à l’esprit. C’était pour le dernier épisode de la série, durant lequel Chris sort une guitare et la présente comme Haley James, Nathan dit alors « Oh tu as nommé ta guitare d’après ma femme ! ». Pour cette scène il devait jouer un morceau à la guitare et l’instrument était absolument magnifique. L’acteur a demandé au créateur de la série s’il pouvait l’acheter ce à quoi il lui répondit négativement. Effectivement la guitare lui appartenait et il n’y avait pas moyen qu’il la vende, d’autant qu’elle valait quelque chose de l’ordre de $30.000. Les accessoiristes sont venus voir Tyler en lui expliquant qu’ils avaient créé la réplique exacte de la guitare et lui ont demandé s’il pouvait la casser à la fin de la scène pour filmer la réaction de Mark Schwahn. Donc à la fin de la prise, lorsque James Lafferty a prononcé sa réplique « Tu as nommé ta guitare d’après ma femme… », Tyler a fait semblant de s’énerver en disant « Si je ne peux pas nommer ma guitare d’après Haley personne ne pourra l’avoir » et il a fracassé l’instrument au sol. Il ne sait pas où est passé cette vidéo, si elle n’est pas dans les bonus quelque part sur les DVDs mais en tout cas il faudrait que les fans la voient. Cette anecdote étant un peu longue à traduire, Kate va aider le traducteur en lui apportant des précisions de vocabulaire, au plus grand plaisir des fans francophones qui peuvent ainsi profiter du français de l’actrice.

Concernant la musique, une fan leur demande s’ils ont récemment écrit des chansons et où trouvent-ils l’inspiration puisqu’ils ne peuvent pas bouger en ce moment à cause de la pandémie. Kate déclare que oui, elle a définitivement écrit quelques musiques. « Ça a été bizarre de s’habituer à être créatif durant cette période mais ça me rend d’autant plus excitée à l’idée de repartir en tournée », ajoute-t-elle. En effet, l’actrice tient à avoir de nouvelles chansons, un nouvel album, des nouveautés à partager avec ses fans quand elle repartira sur les routes donc ça a été une excellente motivation pour écrire. Elle déclare cependant que ça a été très dur, parce qu’elle voyage beaucoup et elle a tendance à trouver son inspiration là-dedans, mais quand on n’a pas le choix, il faut trouver des inspirations plus locales. Tyler intervient en disant qu’elle a été très chanceuse de pouvoir faire son voyage en France avant que le virus n’arrive. Aujourd’hui elle est confinée mais elle a eu de belles expériences juste avant. L’acteur explique qu’il a eu la chance de pouvoir acheter un camping-car juste avant la pandémie donc ça leur a permis de pouvoir faire des allers-retours entre le Canada, où se trouvent leurs parents, et la Californie. Ça l’a beaucoup aidé. « On a été au Canada pendant tout ce temps et j’adore la nature. Ça m’inspire beaucoup. J’ai été très occupé parce que notre enfant n’a qu’un an mais j’adore la neige, les arbres. Je ne sais pas si vous avez vu mon dernier post Instagram mais un cerf est venu à ma fenêtre. », explique-t-il.

La dernière question porte sur la façon dont ils se sont rencontrés puisqu’ils n’étaient pas en même temps sur le tournage de One Tree Hill. Tyler explique qu’ils sont simplement deux compositeurs et interprètes aidés par leurs pères respectifs, eux-mêmes musiciens. Kate va plus loin dans les détails en confiant que Tyler et elle ont des histoires très similaires : ils ont tous les deux commencé à écrire des chansons très jeunes, leurs pères les ont aidé à démarrer dans le milieu. Elle raconte que la première fois qu’elle a entendu parler de Tyler, elle était au lycée et elle a pris un vol pour Los Angeles pour un label de musique qui réfléchissaient à signer un contrat avec elle. Ils lui ont donné le CD de Tyler en lui disant que c’était leur nouvel artiste, qu’il était exceptionnel et elle est retournée au lycée avec le CD très fière d’elle en se sentant très cool parce qu’elle savait ce qui allait sortir. Un an après, elle a signé et ils se sont rencontrés. Elle conclut en disant que le monde de la musique est petit.

Il est temps pour les deux acteurs de partir à la rencontre de leurs fans de façon un peu plus intime avec les meetings groupe et les 1-1. Le panel s’achève sur cette petite note nostalgique et musicale.

21h00

Après avoir vu Kate et Tyler un peu plus tôt, c’est au tour de Stephen Colletti de venir à la rencontre de ses fans. Il est prêt à répondre à toutes leurs questions !

Selon lui, à quoi ressemble une journée parfaite ? « Simple. Ma sœur a trois filles donc je serai accompagné de mes nièces parce que je les adore. Lorsqu’elles sont arrivées dans ma vie, elles l’ont vraiment chamboulé. Nous irions ensemble à la plage, on ferait plein de jeux et elles m’enterreraient dans le sable comme d’habitude ! », décrit-il le sourire aux lèvres. On ne sait pas vous, mais nous on en rêve aussi d’une telle journée, d’autant plus en pleine pandémie !

Passons cette fois-ci à One Tree Hill. Y a-t-il un membre du cast avec qui il aurait aimé jouer plus de scènes ? « Je suis désolé mais le premier nom qui me vient en tête c’est Dan Scott ! », dit-il en riant. Il croit se rappeler en avoir fait quelques-unes avec lui mais vraiment peu. Il aurait aussi aimé partager plus de moments avec Robbie Jones, l’interprète de Quentin dans la série, aussi appelé Q. « C’est un mec vraiment bien, ça aurait été cool de travailler avec lui. J’imagine déjà une conversation entre lui et Chase au bar », dit-il. Enfin, il cite Moira Kelly (Karen) qui dirigeait l’épisode dans lequel il est arrivé. C’était donc la première personne qu’il ait rencontrée sur le plateau. En réalité, il connaissait Hilarie Burton (Peyton) d’avance donc lorsqu’il est arrivé à Wilmington il a dîné avec elle la veille de son premier jour. Puis le lendemain, arrivé sur le plateau, il a rencontré Moira, ils se sont assis ensemble et sont mis à discuter de Chase, de l’histoire de l’épisode et elle lui a donné des conseils pour mener à bien ses débuts. Il aurait donc aimé avoir des scènes face caméra avec elle.

Quel est son meilleur souvenir de One Tree Hill ? « Je me suis beaucoup amusé sur les saisons 8 et 9 car j’étais en colocation avec Robert Buckley. On a beaucoup ri ! Vous imaginez 2 mecs dans la vingtaine qui jouent aux jeux vidéo et regardent des films ? », répond-il. Il ajoute qu’ils passaient leurs temps à se faire des blagues mutuellement. Qui plus est, il s’est toujours demandé si Chase reviendrait la saison suivante. Là en l’occurrence, son personnage a pris de l’importance, il est devenu plus qu’un simple serveur de bar. On le voyait plus à l’écran, son histoire se développait en-dehors du bar. Cette année-là il a donc beaucoup aimé, bien que la série approchait de la fin. « C’était en soit une bonne conclusion. Bien sûr j’aurais aimé rester toute ma vie sur la série. J’adore les personnes avec qui je travaillais, j’adore cette fanbase qui est si investie ! Mais on sait tous que ce n’est pas possible… », dit-il.

Toujours sur One Tree Hill, que dirait-il à quelqu’un qui n’a jamais regardé la série ? « La série est bien à partir de l’épisode 12 de la saison 4. Le titre c’est ‘Resolve’ et en l’occurrence c’est le premier épisode de Chase », dit-il avec beaucoup de second degré. Plus sérieusement, il dirait à cette personne qu’il peut la regarder avec sa famille et qu’il y a des bonnes leçons de la vie à en tirer. C’est une série où tout le monde peut s’identifier puisque cela ressemble à l’atmosphère familiale qui nous entoure. Selon Stephen, on se sent comme à la maison en regardant cette série, on s’y sent en sécurité. Qui plus est, il y a une excellente musique qui permet de découvrir plein d’artistes talentueux. Stephen lit dans le chat une fan parler de Wakey-Wakey, il rebondit donc sur l’occasion pour témoigner de son attachement envers ce groupe pop rock. Ils ont composé pour One Tree Hill mais aussi pour Everyone Is Doing Great, le nouveau projet de Stephen et James Lafferty (Nathan). Il salue le talent de Mike Grubbs, il l’apprécie vraiment grandement et fait toujours un travail remarquable.

En parlant de Everyone Is Doing Great, il lui est demandé où ils en sont dans la distribution de la série à l’échelle mondiale. Stephen explique que l’équipe qui s’occupe de la diffusion du projet se sont chargés uniquement des Etats-Unis à ce stade. « On se sent un peu frustré car on aimerait se sentir connectés aux fans présents dans tous les pays. On espère avoir une équipe internationale très bientôt mais cela prend beaucoup de temps de préparer une sorte de version ‘nue’ pour la diffuser aux pays et qu’ils puissent ainsi par la suite ajouter les doublages, sous-titres et tout ce dont ils ont besoin pour leurs plateformes », explique-t-il. Qui plus est, il existe des périodes de l’année pour vendre ses projets et ils viennent de rater la première période de début 2021, la prochaine est justement au mois de mars et ils espèrent pouvoir obtenir des résultats. James et lui veulent que ce soit diffuser dans un maximum de pays. Ils pensent en savoir plus dans les prochaines semaines pour l’Europe notamment. « James et moi faisons beaucoup nous-mêmes. Normalement il y a toute une équipe post-production et là en l’occurrence c’est nous qui nous en chargeons. Donc tout ça prend du temps. Puis, on apprend au fur et à mesure sur ce milieu car la distribution est encore un secteur différent », conclut-il.

Enfin, s’il n’avait pas été acteur, Stephen aurait probablement été journaliste sportif. Lorsqu’il était plus jeune, il rentrait chez lui et lisait les journaux spécialisés, regardait les résultats et les statistiques. Il s’asseyait avec des cookies et du lait, c’était l’un de ses moments préférés. Sinon, il aurait probablement été militaire.

C’est sur cette dernière anecdote que se conclut le panel Stephen mais aussi notre première soirée de la Empire’s Virtual Hangout 4. C’est toujours un plaisir d’échanger autour des souvenirs sur One Tree Hill, d’autant plus dans la situation actuelle. Effectivement, à défaut d’avoir pu voir les acteurs en vrai à l’occasion de la 1, 2, 3 Ravens! 2, les voir en virtuel fait toujours chaud au cœur. Plus qu’à patienter sagement jusqu’à l’année prochaine…  

Dimanche 19h00

Notre dimanche se poursuit en compagnie du souriant Ryan Kelley (Jordan Parrish) de la série créée par Jeff Davis, Teen Wolf. Nous attaquons immédiatement les questions avec un fan qui semble le connaitre. En effet, sachant l’acteur proche de ses animaux, il souhaite savoir s’il a appris quelque chose d’eux ? « Pendant le confinement j’ai eu beaucoup de conversations avec mon chat ! », s’exclame t-il. Mais plus sérieusement, il aime beaucoup leur parler. Lorsque ses animaux rentrent chez lui après s’être baladés, il leur demande même comment se sont passées leurs journées par exemple. En cette période compliquée, ça lui permet de se sentir moins seul. Qui plus est, avoir des animaux lui permet de vraiment se responsabiliser puisqu’ils dépendent de lui. Cela apprend donc beaucoup de choses. La suite logique est donc d’avoir un enfant mais Ryan dit que c’est encore trop de responsabilités.

À l’inverse de cette première question, la seconde est posée par une toute nouvelle fan qui a découvert Teen Wolf au cours du confinement. Elle se demande donc quelle a été sa scène favorite à tourner. Ryan l’accueille tout d’abord dans le ‘fandom ‘. Il trouve ça incroyable qu’avec le confinement tant de personnes aient plus de temps, ce qui permet donc à Teen Wolf d’avoir de nouveaux fans. Retour à la question désormais. Il a du mal à choisir une scène en particulier car il aimait beaucoup les scènes où il y avait juste beaucoup de personnes. Il donne donc l’exemple des scènes tournées au Mexique. Ils étaient tellement nombreux que le tournage a duré une semaine quand ce type de scènes nécessitent normalement 1 à 2 jours. Pouvoir être tous réunis et avoir tant de personnalités différentes est un plaisir pour lui. Sinon, la première scène où Parrish devient un Hellhound (Chien de l’Enfer) est une scène particulière pour Ryan. En effet, tout au long de la saison on se demande quelle créature est son personnage. La découverte était assez incroyable, et avec le maquillage qu’il avait il se sentait assez ‘badass ‘. Alors que sa réponse est traduite en français, Ryan en profite pour mettre des photos de lui en Hellhound en guise de fond Zoom, ce qui le fait visiblement bien rire.

Les acteurs de Teen Wolf ayant eu l’occasion de faire plusieurs conventions en France, une fan veut savoir quel est son mot favori dans notre belle langue. Ryan choisit un classique : « Je t’aime ». Il explique que Tyler Hoechlin (Derek Hale) apprend le français depuis des années car c’était l’un de ses objectifs. Il parvient donc désormais à avoir de réelles conversations en français. Si c’est également l’objectif de Ryan, il explique être trop paresseux, bien qu’il adore le français.

En parlant du cast de Teen Wolf, on s’intéresse ainsi à leurs nombreux projets musicaux. Ryan nous parle alors d’Arden Cho (Kira Yukimura), qui faisait déjà de la musique avant la série et qu’il trouve formidable dans ce domaine. Selon lui, elle le préfère même à l’acting. De son côté, Cody Christian (Theo Raeken) fait du rap, alors qu’Andrew Matarazzo (Gabe) et Froy Gutierriez (Nolan Holloway) sont plus dans le chant. Ryan suit tous leurs projets de très prêts et ils ont tous l’air de s’éclater donc il trouve ça génial. Contrairement à lui ils ont tous des super voix. Il ajoute qu’Holland Roden (Lydia Martin) chante également très bien, même si elle dira le contraire. Bien que tous les acteurs ne se voient pas autant qu’avant, Ryan est resté très ami avec tous et les soutient dans leurs projets. Que ce soit Ian Bohen (Peter Hale) dans Yellowstone ou Tyler Hoechlin dans Lois Lane, il est très content pour chacun d’entre eux. C’est une réelle famille, il est donc normal de les soutenir. Il nous révèle qu’il devait d’ailleurs jouer dans le film produit par Dylan Sprayberry (Liam Dunbar) mais que leur planning n’ont pas pu concorder.

On continue sur les projets en se concentrant désormais sur les types de rôles que Ryan aimerait jouer : plutôt un gangster ou un personnage de la famille royale. Si on lui proposait de rejoindre l’un ou l’autre dans sa vraie vie, il choisirait la famille royale sans hésiter. Cependant, en termes d’acteurs, ne serait-ce que de penser à Al Capone, il partirait sur un gangster. Qui plus est, Ryan est irlandais donc il pense que beaucoup de gangsters d’époque seraient très intéressants à étudier aujourd’hui. 

Retour sur la musique afin de connaitre ses artistes préférés. C’est compliqué pour lui à dire car il est plus du genre à écouter seulement 2/3 chansons par artiste et non pas toute sa discographie. Ça a toujours été comme ça pour lui, même avec Eminem quand il était plus jeune. S’il pouvait vivre sans musique, il ne pourrait pas vivre sans le cinéma par exemple. De même, si on lui demandait de choisir entre l’ouïe et la vue, il choisirait immédiatement ce dernier sens. Pour répondre vraiment à la question, il écoute de tout, notamment de la country qu’il a redécouvert depuis peu. Il aime cependant beaucoup Kygo et l’ambiance tropicale qui se dégage de ses chansons.

Si nous parlons beaucoup de Teen Wolf, il ne faut pas oublier qu’il a joué dans Ben 10. Il lui est donc demandé s’il est souvent reconnu pour ce rôle. « C’est très rare », répond-il. Généralement ce sont de très grands fans de Ben 10. Il pense cependant que s’il portait la veste et le costume, on le reconnaitrait davantage. Il en est de même pour Parrish. S’il portait le costume de shérif, il serait probablement plus reconnu. Il lui arrivait sur le tournage de Teen Wolf de ne pas être reconnu par l’équipe technique sans son uniforme ! Cependant, ce n’est pas quelque chose qui le dérange. Au contraire, il n’aime pas trop lorsqu’on le reconnait. En effet, très souvent il se rappelle des personnes mais pas de leurs noms. Il ne sait donc jamais s’il s’agit d’un fan ou bien de quelqu’un qu’il connait.

On le sait, il est fréquent que certaines scènes soient coupées au montage. Y a-t-il une scène coupée de Teen Wolf dans laquelle il figurait ? Le concernant, ce n’était jamais des scènes entières qui avaient été coupées mais des scènes raccourcies afin de donner plus de sens. Dans un épisode, il a par exemple une longue scène avec Linden Ashby qui a été raccourcie. Par ailleurs, dans l’un de ses films, il jouait un personnage assez ‘badass’ et avait beaucoup de répliques. Le jour de la projection, il était donc très excité à l’idée de voir ce projet. Il ne savait pas que toutes ses scènes avaient été coupées pour n’avoir finalement qu’une réplique !  

On termine sur son panel : quel type de rôle pourrait-il refuser ? « Créativement parlant, je jouerais tout, tant que c’est bien fait », répond-il. Il ajoute cependant énormément aimer sa mère et qu’il ne ferait jamais rien qui pourrait l’embarrasser. Néanmoins, il pourrait faire des choses assez controversées, tant que c’est bien fait et avec sens.

Nous disons donc au revoir à Ryan qui salue ses fans avec le sourire !

20h30. Il est temps pour tous les fans de Lucifer de descendre aux enfers, le temps d’un panel avec l’adorable et talentueux Tom Ellis. La gentillesse et l’humilité de l’acteur se font sentir dès le départ alors qu’il salue les fans et qu’il s’étonne du monde présent pour ces trente minutes de questions/réponses. Il demande également à ceux qui reconnaissent leur question de lever la main à la caméra, et pas avec le bouton Zoom, pour qu’il puisse voir qui l’a posée.

Tout d’abord, il est demandé à l’acteur quand la saison 5B sera-t-elle disponible, ainsi que la 6 et s’il y aura d’autres saisons ensuite. « Je recherche actuellement Emmanuella, peu importe où tu es garde ta main levée car je dois traverser beaucoup de pages. Ce n’est pas grave, je suis multitâches. », dit-il. Tom finit par laisser tomber car les fans sont très nombreux et il souhaite pouvoir répondre à un maximum de question pour les satisfaire « Peut-être que je ne vais pas être en mesure de te trouver, oh mon dieu je n’aurais pas dû faire cette promesse », déclare l’acteur. Concernant la question qui a été posée, il répond « La saison 5B… J’adorerais pouvoir te dire quand elle sortira, si je le savais, mais ce n’est pas le cas ». Il explique qu’ils n’avaient pas fini de la tourner lorsque le COVID a frappé, ils ont dû faire une pause et ils sont revenus au moment où ils étaient supposés tourner la saison 6. Il y a donc eu du retard. De plus, il ajoute que la saison qu’ils ont tourné a nécessité beaucoup d’effets spéciaux et de retouches post-production ce qui a demandé beaucoup de temps supplémentaire. Il a cependant parlé il y a deux semaines avec des personnes du studio post-prod et ils venaient de terminer. Toutefois, il y a aussi tout un processus derrière, Netflix doit avoir les épisodes, et les traduire dans plusieurs langues … donc ce n’est pas pour tout de suite. Il suggère que ça devrait être autour de mai/juin mais il précise avec humour « Ne me citez pas, ne dites pas Tom Ellis a dit que ça sortirait en mai/juin, parce que je n’en sais rien, j’essaie juste de vous donner quelque chose auquel vous accrochez. »

La question suivante est : dans quel dessin animé ou série aimerait-il voir une parodie de son personnage ou faire une apparition en tant que guest ? Par exemple, les Simpsons, Southpark ou Family Guy. La réponse est immédiate, pour Tom ce serait les Simpsons. « J’adore les Simpsons depuis des années. Il y a quelque temps quelqu’un m’a envoyé une image de Lucifer en personnage Simpson et je me suis dit ‘Oh ça, ça doit arriver, s’il vous plaît’. Lorsque les gens me demandent quel serait mon crossover préféré je réponds Lucifer x Les Simpsons ».

La question qui suit porte sur la chose la plus drôle qu’il ait lue sur internet à propos de lui. Cela fait bien rire l’acteur qui répond aussitôt que c’est combien il valait sur le site Celebritynetworth.com. « C’est la chose la plus drôle que j’ai jamais lue ! En plus c’est totalement faux ! », dit-il.

Puis il lui est demandé s’il s’attendait à ce que Lucifer soit une série si connue et adorée ainsi que la réaction des fans pour la sauver. « Au fond, tu espères que tout le monde aura la même réaction que toi si tu apprécies vraiment quelque chose. Quand on a fait le pilot, pendant lequel j’ai passé du bon temps, j’espérais que les gens aiment ça autant que j’ai apprécie le faire. J’ai senti qu’il y avait du potentiel pour que ce soit un personnage que les gens adorent. », dit-il. Il explique d’ailleurs que, selon lui, pour qu’une série ait du succès et puisse avoir plusieurs saisons, les gens doivent aimer le personnage principal et le voyage dans lequel ils sont emmenés. Il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en jeu. La série est bien partie mais il expose le fait qu’aux Etats-Unis ils sont obsédés par l’audimat. Tout est à propos de ça. Mais l’audimat est un système de moyenne, ce n’est pas réellement comment ça fonctionne et ce n’est pas représentatif de l’ensemble des personnes qui regardent la série. C’est compliqué mais ça ne reflète plus comment la télé est regardée. L’acteur ajoute que « C’était la première série où, après la première saison, je me baladais dans la rue, continuant ma vie et les gens se retournaient et disaient ‘oh mon dieu c’est Lucifer, regarde !’ », il a trouvé ça intéressant. Puis il a commencé à participer à des conventions alors qu’il n’en avait jamais fait et « Maintenant regardez moi, je suis comme un vétéran ». Il continue « Puis j’ai commencé à vous rencontrer, vous m’avez raconté comment vous vous sentiez par rapport à la série, et ça s’étendait sur tout le globe ». Même si la Fox n’était plus certaine à cause de l’audimat, il savait grâce à ses voyages que la série était très populaire et appréciée. Il avait une expérience différente de ce qu’on lui disait finalement. Il reprend en expliquant « Longtemps avant que la série ne soit annulée, je l’avais quelque peu pressenti parce que je sentais que la Fox perdait de l’intérêt pour la série. J’avais le sentiment que quelque chose de bizarre était en train d’arriver. Mais, en même temps, je vivais la meilleure expérience avec les fans. Donc quand la Fox a annulé la série, j’étais dévasté dans un premier lieu puis je me suis dit ‘je pense que les gens ne vont pas être contents, ça ne va pas passer inaperçu, les gens ne vont pas accepter en silence et continuer leur vie comme si de rien n’était’. Mais je n’avais strictement aucune idée de la ténacité, de la passion et de l’amour qu’il y avait autour de la série ». Il était à la fois choqué et surpris. « Il y a eu des discussions puis tout a coup on s’est retrouvé série N°1 sur Netflix. Donc je vous aime simplement, pour avoir osé parler et dire ce que vous ressentiez. Vous avez fait la différence. », conclut-il.

Une fan souhaite ensuite savoir s’il a de nouveaux projets qui arrivent dont il peut nous parler, que ce soit à la télé, dans des films ou à Broadway. Tom répond d’abord « Non. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne se passe rien. Je ne peux pas en parler pour le moment mais sachez que je ne vais pas disparaître. On va le dire comme ça ». Ce n’est pas à Broadway, mais il attend des propositions parce que c’est quelque chose qu’il aimerait définitivement faire. Lorsqu’il parle de Broadway ce n’est pas forcément des comédies musicales mais juste travailler dans un théâtre, à Londres, à New York et « retourner à mes racines parce que c’est de ça dont je suis tombée amoureux en premier », explique-t-il. Il a adoré jouer Lucifer mais ce qu’il adorait et qu’il adore toujours c’est le fait de pouvoir jouer différents personnages, c’est ce qui l’a d’ailleurs amené à être acteur. « J’ai été avec ce gars (ndlr. Lucifer) pendant 6 ans. On a traversé beaucoup de choses ensemble, mais je suis prêt à aller de l’avant et être quelqu’un d’autre », ajoute-t-il.

Entre deux traductions, Tom déclare qu’il trouve ça très drôle de voir chez certaines personnes leur chat ou leur chien faire une apparition à la caméra. Il voit des queues d’animaux de compagnie se balader, ça le fait beaucoup rire. « C’est un peu comme être au Zoo ! », dit-il en riant.

S’il revenait dans le passé et qu’il pouvait avoir un dîner avec quelqu’un, il retournerait aux années 60 (Swinging Sixties) à Londres et il adorerait rencontrer David Bowie. « J’adorerais aller à un temps où il n’y a pas de COVID, donc pas de Zoom, où il n’y a pas de réseaux sociaux, ni de téléphones portables. Retourner à un temps où on a pas besoin de tout dire à tout le monde tout le temps, un temps où on peut avoir des pensées privées. », explique-t-il.

Ce qui l’a aidé à traverser les confinements, c’est le golf ! Le confinement a été dur pour lui parce qu’il n’a pas pu voir ses enfants car il était dans un pays différent et ça a été horrible pour Tom. Il a normalement une vie très agitée et le fait de ne plus avoir de projets, ni ses enfants près de lui, lui donnait beaucoup de temps libre. Il adore le golf depuis des années, mais il n’a jamais pris le temps de s’améliorer dans ce sport. Il considère cette activité comme son état méditatif. Il ajoute « C’est aussi un des seuls sports qu’on peut pratiquer avec la distance sociale, surtout moi parce que je suis toujours à des kilomètres des gens car je vais dans la mauvaise direction. »

Concernant son moment Deckerstar (Lucifer & Chloé) préféré, Tom choisit son épisode préféré de la saison 1. Celui dans lequel ils jouent du piano ensemble dans un bar car, à ses yeux, c’est celui qui met en place Deckerstar. C’est la première fois qu’on comprend que Chloé a le sentiment qu’il y a quelque chose de plus sous la « Luciferness », quelque chose de profond. « C’est un épisode spécial pour moi car Lucifer communique et devient ami avec Chloé qui est l’opposé de lui-même. Il communiquent à travers la musique qui est un langage que tout le monde parle ». Ils ont une jolie scène où ils jouent Heart & Bones ensemble au piano. Il a adoré cet épisode, car il a rendu la série meilleure, il permet d’explorer quelque chose de nouveau.

La dernière question n’est pas des moindres : quelle musique pourrait le représenter ou représenter sa vie ? Il répond « Oh c’est une bonne question ! Il y a une chanson que j’adore d’un artiste qui s’appelle Tom Baxter, qui n’est pas très connu mais il a sorti un album il y a quelques années. Il y a une chanson qui s’appelle ‘My Declaration’ et c’est une chanson à propos d’être meilleur, se faire une promesse à soi-même ‘je vais devenir meilleur, je vais apprendre des choses que je vis et je vais devenir meilleur, plus fort, plus sage’ ; c’est une chanson vers laquelle je me tourne beaucoup. Parce que la vie n’est pas toujours telle qu’on l’a planifiée, il y a des bas et des hauts donc j’aime me rappeler qu’il faut que je sois meilleur. »

Le panel s’achève sur ces belles paroles. Tom prend le temps de dire au revoir, plusieurs fois il répète « Bye, tout le monde ! ». Il ne manque pas de dire à ses fans à quel point il les aime, à quel point ils sont importants et finit par un « Au revoir tout le monde, au revoir les animaux de compagnie ».

Notre dernière activité du weekend de la Empire Virtual Hangout 4 est en compagnie de Rose McIver, actrice talentueuse présente dans les séries iZombie et Once Upon A Time ainsi que dans la franchise A Christmas Prince. Ses projets ne manquent donc pas pour attiser la curiosité des fans. Les questions affluent d’ores et déjà dans le chat de discussions. Pour autant, avant de commencer, Rose sait que beaucoup de fans présents fêtent leur anniversaire. Elle en profite donc pour souhaiter un joyeux anniversaire général à tous les concernés !

Le premier sujet s’intéresse au confinement et aux hobbys qu’elle a pu développer. Il semblerait que la broderie en fasse partie lorsqu’elle part nous chercher un robot qu’elle a créé pour son neveu. Toute fière d’elle, elle n’hésite pas à nous le montrer à l’écran avec une certaine fierté et avoue avoir eu des difficultés au début.

Nous passons à l’univers fantastique de Storybrooke, et donc de la série Once Upon A Time. A-t-elle rapporté un objet du tournage ? « Pas vraiment… On ne savait jamais si mon personnage allait revenir la saison suivante, donc dans le doute je ne pouvais rien prendre », explique-t-elle. Elle a seulement quelques petites choses mais pas vraiment d’accessoires symboliques. Toutefois, cette question lui donne envie de demander à l’équipe maintenant que la série est terminée.

Sur le tournage de iZombie cette fois-ci, a-t-elle un souvenir particulier qui l’ait vraiment marqué ? « Je me rappelle d’un épisode où je devais manger le cerveau… d’un raciste ? », dit-elle. Au cours du scénario, il y avait une scène qui incluait une personne sur un scooter. Il se dirigeait droit vers eux et au lieu de freiner, comme prévu, la personne s’est mise à accélérer. Elle finit donc par tomber à terre mais le scooter continua sa route. Une grande partie de l’équipe essayait de garder le contrôle et fonçait sur le scooter pour l’arrêter dans sa course. Or, une autre personne est partie dans le sens opposé pour s’échapper au lieu de les aider. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que ce moment était en fait filmé. Après l’incident, la vidéo a été diffusée à tout le monde et ils n’arrêtaient pas de la regarder en riant. Drôle d’anecdote à laquelle on ne s’attendait pas !

Petit interlude d’anniversaire lorsqu’une fan précise dans l’espace de discussion qu’elle le fête elle aussi aujourd’hui. Rose a compris son message écrit en français et décide de la chercher parmi toutes les personnes pour le lui souhaiter en direct. Elle en profite en parallèle pour répondre à sa question. N’est-ce pas trop difficile de s’approprier plusieurs rôles et de jouer de manière différente à chaque épisode ? « Disons que je n’ai pas le temps de réfléchir… Je suis beaucoup mon instinct et les directives de l’équipe évidemment ! », répond-elle.

S’ensuit une question sur la chose la plus amusante et la plus dure qu’elle ait eu à réaliser. Elle aborde donc le film Daffodils, une comédie musicale qu’elle a tourné en Nouvelle-Zélande. Le processus était peu habituel pour elle. Effectivement, elle devait faire une scène avec les dialogues, puis elle retournait la scène avec la musique. Après, elle se rendait en post production en studio pour enregistrer la piste audio. Elle avait lors du tournage une oreillette qui lui jouait la musique pour que ce soit plus simple mais n’ayant pas l’habitude de travailler comme cela, elle a trouvé cette expérience particulièrement challengeant. George Mason, qui joue son mari dans le film, est un vieil ami à elle. Il a donc rendu cela plus facile malgré tout. « Il s’agit d’un acteur très talentueux et d’une personne vraiment généreuse. Je l’adore ! », le décrit-elle. David Stubbs, le réalisateur, est lui aussi l’une de ses connaissances donc elle avait confiance en lui. De fait, tout cela a permis de faire de ce film une expérience très spéciale et marquante pour Rose. Après des recherches de son côté mais aussi de celui des fans, le nom français est révélé et il s’agit de Songs of Love. Plus qu’à l’ajouter dans vos listes de films à regarder !

Quel type de musique aime-t-elle écouter lorsqu’elle a passé une mauvaise journée ? Il n’en faut pas plus pour déclencher une réaction chez Rose ! « Mon album favori de tous les temps c’est ‘Graceland’ de Paul Simon. Bougez pas je vais vous faire vous sentir très bien tout de suite », dit-elle en prenant son téléphone. Elle recherche une chanson de cet album et la lance.  « Qui se sent déjà mieux ? Je veux voir des sourires ! », dit-elle affichant un large sourire sur son visage. Elle incite toutes les personnes qui ne connaissent pas encore cet artiste à l’écouter. Elle en profite aussi pour remercier la fan ayant posé cette question car cela lui a permis d’en parler.

Le thème suivant concerne les films A Christmas Prince. S’attendait-elle à un tel succès à la lecture du premier script ? Totalement transparente, elle nous répond qu’elle n’en avait aucune idée. « Il y a tellement de films de Noël, je ne pensais pas que ce serait un succès à ce point-là », dit-elle. Elle s’est sentie extrêmement chanceuse d’avoir pu en faire trois. Concernant un quatrième film, elle a entendu des rumeurs circulées. Peut-être qu’ils aimeraient imaginer un cross-over mais pour l’instant rien d’officiel.  

Dans cette même optique, aimerait-elle faire d’autres films de Noël ? « Oui ! J’essaie même d’en réaliser un. Je ne peux pas en dire beaucoup plus car je dois en parler à certains producteurs potentiels mais j’espère y arriver », répond-elle. Dans tous les cas, ce ne serait pas issu de la franchise A Christmas Prince même ce sera dans la même atmosphère. Par la suite, Rose nous parle d’un autre projet dans lequel elle place beaucoup d’espoir. Il s’agit du pilot de Ghosts qui a été reporté avec le COVID-19. « La semaine prochaine ça fera un an que nous avons été coupés dans le tournage ! », dit-elle. Cette dernière nous explique qu’il s’agit d’un projet vraiment amusant et qu’elle espère que la série va se faire. Elle pense même que cela devrait plaire aux fans, surtout ceux de iZombie. Qui plus est, elle se sent reconnaissante d’avoir un travail actuellement avec la période traversée par le monde du spectacle et télévisuel.

Alors que Rose voit passer le mot ‘tournage’ dans le chat de discussion, elle demande la traduction anglaise. Effectivement, notre invité passe son temps à lire ce qui est dit et à tenter de comprendre tous les messages, français et anglais. Une belle attention envers ses fans !

Nous reprenons le fil des questions avec cette fois-ci l’acteur ou l’actrice avec qui elle aimerait particulièrement travailler dans le futur. « J’ai déjà tout ce que je cherchais ! », répond-elle. Effectivement, sur iZombie elle a trouvé une vraie famille avec qui elle rit du matin au soir. « Je ne cesse de le répéter mais on est devenus tellement proches. Je ne peux demander mieux ! », complète-t-elle. Le tournage de la série avait lieu du lundi au vendredi. En début de semaine ils commençaient aux alentours de 4 heures du matin puis en fin de semaine ils démarraient plus tard mais tournaient de nuit pour finir vers minuit. Ils ont donc passé beaucoup de temps ensemble et ont lié des amitiés précieuses. Encore récemment, elle a parlé et vu certains membres du cast tels que Robert Buckley (Major Lilywhite), Malcolm Goodwin (Clive Babineaux) ou encore Alyson Michalka (Peyton Charles). Elle est encore en contact avec tout le monde ! Elle a d’ailleurs rencontré l’une de ses meilleures amies sur le tournage. Amber, qui fait son maquillage sur iZombie est devenue l’une de ses plus proches. Elle a même accompagné Rose sur le tournage du troisième film A Christmas Prince : The Royal Baby en Roumanie. Lorsque l’on aborde une potentielle réunion iZombie, Rose dit ne pas avoir d’idées de scénarios particuliers. Elle pense être trop impliquée dans l’histoire et retourne donc la question à ses fans !

La prochaine question incite Rose à choisir une série dans laquelle elle aimerait bien jouer. « Ghosts, la série pour laquelle je tourne un pilot, serait déjà un rêve pour moi ! La version originale anglaise est géniale, les personnages sont trop drôles… », décrit-elle. Chaque personnage est en partie écrit par son interprète ce qui donne un rendu surprenant mais assez pertinent.

Enfin, le dernier sujet est autour des voyages. Quel est son pays préféré où elle a tourné ? Rose aime bien tourner en Nouvelle-Zélande car c’est sa maison. Pour autant, elle a adoré son expérience en Roumanie pour A Christmas Prince. « Au départ c’était comme un choc culturel, il y avait la barrière de la langue… c’était donc dur. Mais après, au fur et à mesure, je me suis fait des amis qui m’ont poussé à sortir et découvrir ce pays magnifique », explique-t-elle. Par la suite, elle a eu le second puis le troisième volet qui l’ont emmené à y retourner d’année en année. Elle a donc appris la langue, s’est perfectionnée et aujourd’hui elle adore ce pays. Elle aimerait même continuer de développer ses attaches là-bas. Un discours plein d’inspiration et qui nous donne des envies de voyage pour clore ce panel !

« Merci, au revoir à bientôt j’espère ! », conclut Rose en français. Cette demi-heure est passée bien trop vite notre goût face à une actrice ayant les pieds sur terre et voulant absolument faire plaisir à ses fans.

La Empire’s Virtual Hangout 4, qu’est-ce que nous en pensons ?

Nous attendions cette nouvelle édition de la Empire’s Virtual Hangout avec impatience et nous ne sommes pas déçues ! Comme à leur habitude, l’équipe de Empire Conventions a su mêler l’inédit aux habitués ce qui donne un très bel événement.

Effectivement, la guestlist était des plus organisées. Le samedi, nous avions la possibilité de revoir le cast de la série mythique One Tree Hill et ce qui est sûr, c’est que les fans ne s’en lassent pas. Ils étaient une fois de plus au rendez-vous pour soutenir Kate Voegele et Tyler Hilton, un duo musical reconnu, ainsi que Stephen Colletti.

Du côté du dimanche, revoir Ryan Kelley est toujours agréable pour les fans de Teen Wolf. Accueillir la douce Rose McIver (iZombie, Once Upon A Time et A Christmas Prince) aurait pu être perçu comme un pari osé, mais elle a su apporter des ondes positives, au grand plaisir de ses fans. Enfin, le vrai phénomène du weekend fut la venue de Lucifer en personne avec Tom Ellis. Il a su conquérir le cœur de toute la fanbase de la série.

Maintenant que cette convention est terminée, aimeriez-vous voir une cinquième édition voir le jour ? Faites-le savoir à Empire !