Compte-rendu

Everlasting Adventure

Des Histoires saxonnes qui s’écrivent sur les murs de Paris

Les Danois et les Saxons se sont exceptionnellement alliés pour prendre d’assaut la capitale française le samedi 25 septembre dernier. Et pour cause : Neverland Adventure organisait la seconde convention post-pandémie de l’hexagone, cette fois sur le thème de The Last Kingdom, à l’occasion de la Everlasting Adventure.

Pour son premier événement physique depuis des mois, l’organisme pouvait compter sur un quatuor de choc formé par l’attachant Jeppe Beck Laursen, le calme James Northcote, le survolté Arnas Fedaravicius et le doux Timothy Innes. Mais, ce n’est pas tout ! Comme pour récompenser les fans de leur attente durant cette période complexe, Neverland Adventure a emmené à bord de son drakkar la pétillante Ruby Hartley comme invitée surprise !

Retour sur une journée riche en émotions et en activités qui a pu émerveiller chaque participant jusqu’à la dernière seconde.

9h45

Alors que les clients du Novotel Paris Sud Porte de Charenton terminent de déguster leur petit-déjeuner, ils ignorent qu’un drôle de spectacle se trame sous leurs pieds. En effet, c’est en descendant un long escalier que les fans de The Last Kingdom se frayent un chemin pour accéder au cœur de la Everlasting Adventure, événement qu’ils attendent avec impatience depuis des mois. Certes, les conventions virtuelles Everlasting Adventure Online leur ont permis, par deux fois, de rencontrer les acteurs depuis chez eux. Mais, cette mise en bouche a finalement augmenté leur impatience de partager ces moments précieux, presque sacrés, sans écran interposé. Les fans savent qu’à quelques mètres, les stars du jour attendent le début des festivités, et leur rythme cardiaque s’accélère tandis qu’ils rejoignent leur siège dans la salle des panels. Les rangées se remplissent, les montres affichent 9 heures 45 et les équipes de Neverland Adventure s’emparent de leur micro. Aucun doute : il est temps de passer aux choses sérieuses.

Avant toute chose, c’est sur le tirage au sort de la tombola que le planning s’ouvre. Ainsi, certains chanceux peuvent obtenir de nouveaux extras pour la journée, que cela soit des photos, des autographes, ou encore des meetings. L’excitation de goûter à ces cadeaux rend alors les fans encore plus impatients, et la vidéo d’ouverture débute donc pour ne pas les faire attendre plus longtemps. Après la diffusion de ces petits bouts de The Last Kingdom ayant plongés les fans dans une atmosphère des plus épiques, les lumières se rallument et Arnas, Jeppe, Timothy et James font leur arrivée sur scène. Tandis que tout le monde est debout à applaudir, la grande surprise est annoncée : Ruby est également de la partie, et les fans ne peuvent réprimer leurs cris de joie alors que la jeune femme rejoint ses amis dans la salle de panel. Les acteurs expriment immédiatement leur gratitude à l’idée d’être présents dans notre capitale en cette matinée.

Le programme du jour est chargé et chacun part vite s’adonner à leurs premières activités de la journée. Timothy, quant à lui, rejoint son fauteuil sur l’estrade pour la première session de questions/réponses de la convention. Le jeune acteur se montre tout de suite à l’aise et confie avoir déjà visité un peu Paris, notamment en étant allé voir la Tour Eiffel la veille. « C’était étincelant, je suis extrêmement heureux d’être ici », ajoute-t-il en souriant.

Du haut de sa vingtaine d’années, Timothy a déjà énormément de choses intéressantes à partager, ce qu’il montre vite en répondant aux fans. Par exemple, une question porte sur l’évolution d’Edward et le ressenti de Timothy à ce sujet. Le concerné déclare alors que lors de son arrivée dans la série, il n’avait pas vraiment l’impression de jouer parce qu’il était surtout en train d’admirer David Dawson, qui joue le Roi Alfred. Cette première entrée en la matière lui a ainsi servi de phase d’apprentissage durant laquelle il a lentement vu son personnage évoluer, et où il le développait peu à peu. Timothy n’hésite pas non plus à parler des moments plus complexes dans une carrière d’acteur, par exemple lorsqu’il faut se remettre d’une scène dure sur le plan émotionnel. « Parfois ça va, mais parfois, on se retrouve à tourner des scènes très intenses pendant une semaine entière, et ça devient plus difficile de prendre du recul », raconte Timothy. Il ajoute qu’il a tendance à être très perfectionniste et à se dire systématiquement qu’il aurait pu jouer chaque scène d’une meilleure manière. Ces sur-analyses critiques n’aident pas à se détendre après le tournage, donc !

Le jeune homme sait également faire rire son public, comme lorsqu’il raconte ses anecdotes sur le plateau de la série. « Mes plus gros fou rire sont généralement l’œuvre d’Arnas qui est toujours très drôle », partage-t-il en introduction. Il poursuit en expliquant que le moment le plus hilarant auquel il pense est lorsqu’il a fait une chute mémorable lors du tournage de la saison 3. Pour couronner le tout, Harry McEntire l’avait filmé et avait ensuite envoyé la vidéo à tous les autres acteurs ! Après ces enrichissants échanges avec ses fans, Timothy sort de scène, même si nous aurions aimé l’entendre parler encore plus longuement.

Toutefois, nous retrouvons très vite Timothy pour son meeting de groupe. Dans une salle à l’écart du bruit, le jeune homme accueille une petite poignée de fans venus partager un moment plus intime avec lui. Dans ce cercle chaleureux, les discussions peuvent se poursuivre et les plus timides peuvent poser leurs questions en se sentant davantage en confiance. Timothy, lui-même, se laisse spontanément aller à quelques confidences, par exemple lorsqu’il révèle avoir adoré tourner la saison 5 de The Last Kingdom, et avoir trouvé que la prestation d’Eliza Butterworth (Aelswith) y était fantastique. L’interprète d’Edward revient aussi sur la période complexe de la crise sanitaire, et déclare ne plus jamais vouloir revivre une expérience similaire. Mais, tandis que les discussions s’intensifient, nous nous éclipsons pour laisser la petite bande dans leur cocon.

Dans les autres salles, les activités battent leur plein et les fans patientent dans les diverses files d’attente les rapprochant de leurs acteurs favoris. De nombreuses sessions de photoshoots sont en cours, que ce soit en solo ou en duo. Aucun acteur n’a demandé à avoir un plexiglass et ils acceptent même toutes les poses des fans, pour leur plus grand plaisir. Evidemment, la réputation d’Arnas le précède, et c’est tout naturellement avec lui que photos les plus originales et déjantées sont prises.

Dans la salle des panels, celui de James s’apprête à commencer. L’acteur, a priori plus réservé que ses camarades, semble finalement très vite à l’aise. Peut-être que ses deux précédentes apparitions aux Everlasting Adventure Online justifient que James se sente déjà comme chez lui ! Ainsi, les échanges avec ses fans commencent, comme lorsqu’il est invité à dire s’il a préféré lorsque son personnage était plutôt méchant ou lorsqu’il s’est attendri. « J’ai adoré être méchant et être dans le conflit car c’est extrêmement drôle, mais j’ai tout autant apprécié quand il est devenu plus gentil car ça le rendait humain », détaille James. Ce dernier n’hésite pas non plus à se livrer en racontant quelques anecdotes, comme par exemple concernant deux cicatrices sur son visage qui ont été faites dans son enfance et qui sont conservées lors des séances de maquillage pour The Last Kingdom, ce qui lui laisse penser que certaines blessures peuvent être utiles ! Toujours à cœur ouvert, James confie que son plus gros défi dans la série était de ne jamais savoir ce qu’il adviendrait de son personnage. « Initialement, je devais avoir un tout petit rôle non récurrent étalé sur quelques épisodes, alors, je ne savais jamais quand l’aventure s’achèverait vraiment », explique le jeune homme. L’acteur fait ensuite une rétrospective de sa vie pour avouer que son rêve d’enfance était d’être un chevalier, et que le jeune James aurait donc été émerveillé de découvrir sa future carrière. Sur cette note tendre, le panel se termine.

Seulement une dizaine de minutes après le départ de James de la salle principal, Jeppe arrive pour prendre sa place. Dans les autres salles, les photoshoots, meetings et 1 on 1 battent toujours leur plein, et les fans qui rejoignent leur siège dans la salle de panel ont tous le sourire aux lèvres, bien que peu visible à travers leur masque ! Sur scène, les expressions de Jeppe sont toutefois bien visibles, et ce viking au grand cœur semble très heureux d’être présent.

Comme pour James, la première question lui étant posée porte sur son type de personnage favori. « J’adore être un méchant, car c’est si éloigné de qui je suis vraiment, c’est tellement amusant ! », répond-il sans hésiter. Plus globalement, le comédien parle à de nombreuses reprises de la série l’ayant fait connaître et rappellent notamment que tous les acteurs de The Last Kingdom forment une grande famille. Il déclare également adorer jouer un viking, d’autant que la série a embauché des acteurs scandinaves, ce qui est louable selon lui et permet une immersion encore plus forte dans cette époque lointaine. Les fans, eux, ne cachent pas avoir hâte que la prochaine saison de The Last Kingdom sorte, et essaient d’obtenir quelques informations exclusives. Avec malice, Jeppe ne faiblit pas : « Je peux vous dire que qu’Alexander Dreymon joue Uhtred, que je joue Haesten, et que la saison aura lieu ! ».

L’acteur partage aussi des petits bouts de son quotidien sur le plateau de tournage avec son public, comme lorsqu’il avoue n’apprendre que 90 % des scripts afin de ne pas répéter tout son texte comme un robot et vivre le moment présent. Il raconte par ailleurs que les acteurs de la série improvisent pendant les répétitions et pas vraiment pendant le tournage, mais que les réalisateurs ne sont toutefois jamais fermés aux suggestions concernant les scènes, ce qui est une chance. « Mon improvisation signature, de mon côté, est de cracher », conclut Jeppe en faisant rire tout le monde. Après ces échanges encore très enrichissants, il est déjà temps pour l’acteur de quitter la scène. Alors que les fans l’applaudissent, Jeppe s’exclame, touché : « Vous me donnez des frissons, et les frissons ne mentent pas ». C’est avec ce nouveau témoignage de la sensibilité du comédien que cette session se clôt.

Les fans n’ont cependant pas le temps de s’émouvoir, car la journée est loin d’être finie. D’ailleurs, c’est une activité pleine d’énergie qui attend quelques chanceux : la photo de groupe. Bien en forme, les cinq comédiens accueillent les fans tour à tour pour réaliser des clichés drôles, mignons ou épiques, en fonction de la pose souhaitée. Les acteurs montrent à tous leur complicité, et chaque personne intégrant ce petit cercle se sent immédiatement greffée à une bande d’amis. En somme, toute la chaleur humaine et la bonne humeur des conventions est présente, permettant aux participants de ressentir pleinement la magie de tels événements. Lorsque la dernière photo de groupes est prise, la pause du midi, bien méritée, débute. Avant de sortir un temps de l’hôtel, les fans partent chercher les photos de la matinée ayant déjà été imprimées, afin de contempler les résultats en attendant l’après-midi. De quoi faire palpiter leur cœur jusqu’à revoir les acteurs en chair et en os dans quelques heures.

14h30

Après une heure où chacun a pu reprendre des forces, nous retrouvons un petit groupe de fans impatients d’ouvrir la deuxième partie de la journée avec une activité des plus spéciales. En effet, les acteurs sont tous réunis pour un meeting selfies en petit comité. Le principe est simple : après une session intimiste de questions/réponses, les cinq comédiens prennent des photos avec les fans présents sur leurs téléphones respectifs. Très vite, l’ambiance devient bon enfant et les discussions qui commencent sont fluides. Comme à leur habitude, les acteurs font preuve de beaucoup d’humour, comme lorsque Ruby répond qu’il est difficile de travailler avec des enfants comme Arnas sur le plateau de tournage !

Plusieurs questions mènent également le cast à être un peu plus sérieux et à s’ouvrir aux fans. Lorsque la conversation porte sur la saison favorite de chacun, les acteurs s’accordent pour dire que la prochaine saison est l’une de leurs préférées, mais que la troisième saison était également géniale car elle marquait la transition entre les personnages originaux et les nouveaux. « La saison une était également très bien, parce qu’aucun d’entre nous n’était dedans », plaisante James en conclusion. De fil en aiguille, les comédiens eux-mêmes posent des questions aux fans, comme lorsque Arnas demande à son audience avec quel personnage de la série voudraient-ils se battre. « Moi, je veux battre mes démons ! Ou bien mon père fictif, pour obtenir de la reconnaissance et de l’amour », déclare Arnas après avoir récolté quelques réponses de la part des fans. Après plusieurs questions, il est temps pour la deuxième partie du meeting selfies d’avoir lieu. Avec respect et calme, les fans se lèvent de leur chaise pour retrouver chaque acteur individuellement le temps d’un selfie. Nous laissons alors les participants profiter des dernières minutes de leur extra, et nous dirigeons vers la salle du panel, dans laquelle une nouvelle activité s’apprête à débuter.

Alors que les acteurs se dispersent afin de reprendre leurs activités en solo ou en duo, Arnas et Jeppe font leur arrivée dans la salle principale pour un jeu promettant d’être hilarant. Neverland Adventure a en effet décidé d’innover en organisant des « battle » par équipes. Chaque acteur, entouré d’une poignée de fans, a pour mission de remporter le duel en mimant des mots ou expressions. Petite spécificité : un premier fans réalise le mime pour le deuxième fan, qui le reproduit lui-même au troisième fan, et ainsi de suite jusqu’à arriver à l’acteur. Ainsi, certaines prestations finissent par s’éloigner grandement du mime initial, provoquant des situations très comiques, et laissant les comédiens perplexes. Quoi qu’il en soit, le moment fait beaucoup rire les joueurs, comme les spectateurs. Bonne nouvelle, ce premier jeu en cache un autre : cette fois avec l’équipe de James et Ruby, opposée à celle de Timothy. Cette fois encore, les situations sont hilarantes, comme lorsque James s’empare de branchages pour imiter la coiffure du personnage d’Eliza Butterworth ! Acteurs comme fans se prêtent au jeu jusqu’à la dernière seconde et rient à gorge déployée. Aucun doute, ce genre de jeu est un pari gagnant pour l’organisme.

Pas le temps pour les fans de se remettre de leurs fou rire pour autant, car le panel d’Arnas et Ruby est la prochaine activité prévue au programme. Depuis sa première apparition à la Virtual Adventure, Arnas est en effet connu pour son humour débordant, et le public sait donc à quoi s’attendre. C’est justement une question dédiée au jeune homme qui est d’abord posée, afin de savoir s’il aimerait qu’un spin-off dédié à Sihtric voie le jour. « Ça pourrait être intéressant, mais mon personnage colle tellement bien à The Last Kingdom que ce serait probablement moins drôle. Mais bon, je ne refuse pas un spin-off sur moi-même, alors pourquoi pas ? », répond l’intéressé. L’invitée surprise n’est toutefois pas en reste, puisque les autres questions la concernent également. Par exemple, une fan demande si le duo préfère jouer dans des films ou des séries, et la jeune femme déclare qu’elle aimerait tenter l’expérience du grand écran, dans la mesure où elle n’a tourné que dans des séries jusqu’à présent. Arnas en profite pour rappeler que The Last Kingdom était la première expérience professionnelle de Ruby et qu’il l’a trouvée époustouflante, alors, il sait qu’elle s’en sortira peu importe la nature de ses futurs rôles. Evidemment, les fans tentent également d’obtenir des informations exclusives sur la future saison, mais les comédiens ne se laissent pas avoir. Toutefois, ils se montrent plus bavards que Jeppe et décident de dresser une liste de mots-clés : « amour », « terreur », « grandes batailles », « Royaume-Uni », « confiance », « cœur brisé » et « mère ». Un panorama énigmatique qui éveille encore plus la curiosité des fans !

À la fin du panel, un petit mouvement de foule se fait sentir, et pour cause : les autographes vont débuter. Supports fermement tenus dans les mains, petits discours préparés dans la tête, et impatience se manifestant dans tout le reste du corps, les fans avancent vers les différentes files d’attente en se préparant à l’arrivée des acteurs. Ces derniers sont répartis dans plusieurs salles et arrivent au fur et à mesure. Au plus grand bonheur des fans, le temps alloué à chaque autographe n’est pas compté et ils ont donc le temps de discuter à leur guise avec le comédien face à eux. Ainsi, nous assistons à plusieurs moments tendres au cours desquels des suggestions musicales sont partagées, des anecdotes sont racontées et des remerciements sont faits. Comme à chaque convention, ces séances d’autographes marquent l’un des moments les plus intenses de la journée, et l’émotion est visible à travers les yeux brillants de certains fans. Nous avons une fois encore la certitude que les acteurs de The Last Kingdom sont des êtres sincèrement bienveillants qui prennent le temps d’écouter chaque fan et de leur parler avec tendresse et humilité.

La parenthèse magique des autographes ayant pris du retard, c’est pour la cérémonie de clôture que nous retrouvons les cinq acteurs lors de leur retour dans la salle des panels. Fatigués mais heureux, Jeppe, Arnas, Ruby, James et Timothy prennent tour à tour la parole pour remercier tous les participants et leur faire part de la joie qu’a été pour eux ce samedi. L’organisme est également mis à l’honneur et Lucile, Gwen et Neige, présidentes de l’association, les rejoignent sur scène. Jusqu’au bout, la bande a pu montrer les ingrédients du cast de The Last Kingdom : reconnaissance, modestie, gentillesse et amour, tout simplement.

19h30

Lorsqu’une partie des fans présents ce samedi sont déjà en route pour rentrer chez eux, nous vivons encore un peu les festivités de la convention en assistant à la soirée, dernière activité de l’événement. Autour d’un jus d’orange, de bretzels et autres douceurs, les fans prenant part à l’activité peuvent revenir sur les dernières heures s’étant écoulées, ou continuer d’échanger avec leurs stars préférées tant qu’il est encore temps. Les acteurs ne manquent pas de voyager à travers les groupements de fans afin de ne léser personne et se prêtent aux discussions avec plaisir. Mais, puisque toutes les bonnes choses ont une fin, les comédiens finissent par quitter la salle pour se reposer après cette journée riche en émotions. Après avoir remercié chaque participant une dernière fois et les avoir salués, les cinq comédiens s’en vont, laissant les fans avec des étoiles dans les yeux.

La Everlasting Adventure, qu’est-ce que nous en pensons ?

Le charme des vikings et des Saxons semble avoir opéré pleinement sur notre capitale, et il semble difficile de descendre de son petit nuage après un tel samedi. Déjà nostalgiques, les derniers fans se dirigent vers la sortie, tout en songeant à la Everlasting Adventure Online 3 qui leur permettra de retrouver quelques acteurs de The Last Kingdom en novembre prochain. Ainsi, la mélancolie ressentie à la fin de la convention se trouve atténuée, et le retour à la réalité se fait davantage en douceur !

Malgré les retards, se justifiant par l’implication hors normes des acteurs, Neverland Adventure a proposé un événement comblant les attentes de tous les participants. Si, pour l’heure, la possibilité d’une seconde édition n’a pas été évoquée, cette première convention post-pandémie de l’organisme est dans tous les cas une réussite.

Cet article ne vous a pas suffi ? Nous vous proposons également une galerie photos et une vidéo dans les coulisses de l’événement !