Compte-rendu

Online with David Mazouz

Embarquement immédiat pour Gotham City !

Les vacances n’empêchent pas Union Association de nous concocter des conventions virtuelles. Pour célébrer la fin de l’été, c’est un acteur inédit qui s’invite à travers nos écrans : David Mazouz. Jeune par son âge, il est pourtant riche d’expérience et n’hésite pas à la partager avec ses fans de Gotham. On fait le point sur ce qui a été dit au cours de cette soirée intimiste.

Le jour J

Prévoyant, David Mazouz se connecte sur Zoom quelques minutes avant le début de l’événement, ce qui permet à toute l’équipe d’Union Association de lui expliquer les règles dans le calme. Nous comprenons rapidement que David est malade, sans doute un rhume, mais il tient absolument à participer à l’événement ! Un geste louable… Très vite, les fans sont invités à rejoindre leur acteur préféré et les échanges sont lancés avec, par moment, les aboiements de son chien en fond sonore qui font bien rire tout le monde.

Etonnamment, la première conversation dérive aussitôt sur Manifest. Effectivement, la série a été renouvelée par Netflix le jour de l’événement pour une quatrième et dernière saison. Les fans abordent donc cette actualité des plus palpitantes, ce qui semble ravir David. Il explique apprécier la série et notamment Melissa Roxburgh (Michaela Stone). D’autres séries sont aussi au cœur du sujet lorsque David demande ce que les fans regardent actuellement. Nous apprenons ainsi qu’il visionne finalement peu de séries, mais entend parler de la plupart d’entre elles. Peaky Blinders fait partie de sa watch list puisque beaucoup d’amis lui en ont parlé, de même pour Narcos dont il a entendu beaucoup de bien. A contrario, Riverdale est une série dont il avait testé le pilot, mais il n’a pas accroché. Récemment, il s’est fait un rewatch de Game of Thrones qu’il vient de finir avec son colocataire. Ils ont réussi à regarder les 8 saisons en une semaine et demie : un record !

David est un invité soucieux de ses fans et il n’hésite pas à créer de l’échange avec eux. Il les invite à lui poser toutes les questions qu’ils veulent, que ce soit sur lui, Batman ou encore Bruce Wayne. Lorsque certains lui demandent quand est-ce que son film The Birthday Cake sera disponible dans leur pays, David n’hésite pas à dire qu’il va se renseigner et postera sur les réseaux sociaux dès qu’il aura l’information. Certaines fois, David n’hésite pas à tourner les meetings en sessions jeux. « Je vais tester tes connaissances sur Gotham, prépare toi pour une série de questions », dit-il en riant. Il leur demande ainsi leur vilain préféré, s’ils ont aimé l’évolution de certains personnages ou encore leur saison favorite. « J’aime parler de la série tout simplement parce que Gotham est ce que j’ai fait de plus gros. Une fois la série terminée, je n’ai pas fait grand-chose car j’ai voulu me concentrer sur mes études et l’université », explique-t-il.

L’université est d’ailleurs un sujet qui lui tient à cœur. Lorsqu’une fan lui en parle et dit être nerveuse à ce sujet, David n’hésite pas à la rassurer. « L’université, c’est vraiment une période amusante. Tu n’as pas besoin d’être nerveuse, sois excitée à ce sujet. Plein de nouvelles choses vont t’arriver, des nouvelles aventures. Quand tu es enfant, tu grandis d’une certaine manière mais tu es toujours entouré. Tu n’es pas totalement ta propre personne car il y a toujours quelqu’un pour te guider. Là, à l’université, tu deviens ton vrai toi. Prends tout l’avantage de ça, dis oui aux choses et ouvre toi aux autres, ouvre toi aux opportunités. On apprend tellement sur la vie et le monde de cette manière. Tu vas rencontrer plein de personnes différentes, avec des histoires diverses et variées, issues de milieux différents. Au final, on a le même âge et on traverse la même épreuve », raconte-t-il. Là-bas, il étudie l’économie en majeur et la psychologie en mineur. « Je pense que ça peut forcément m’aider en tant qu’acteur. Puis j’aime comprendre le système, donner des explications à certaines attitudes », ajoute-t-il.

La conversation se poursuit et nous apprenons que contrairement à l’économie et la psychologie, les langues ne sont pas son fort. Il demande d’ailleurs à une fan allemande comment elle fait pour si bien parler l’anglais, et comment a-t-elle appris la langue. « Je suis nul pour les langues, mon cerveau ne fonctionne pas comme ça. En ce moment j’essaie d’apprendre l’espagnol mais je n’y arrive pas », dit-il en riant. Il en profite aussi pour s’intéresser aux fans et à leur pays d’origine, ainsi qu’à la situation sanitaire. Il n’hésite pas à demander les noms de villes précises et aime les répéter. L’Allemagne fait notamment partie des pays qu’il a visité lors d’une convention il y a deux ans. Il s’en souvient comme si c’était hier ! Il est d’ailleurs impressionné de voir que certains fans voyagent de pays en pays pour venir les rencontrer en convention.

Toujours concernant les conventions, David dit adorer celles se déroulant à Londres. « L’énergie reçue là-bas est énorme. Les fans sont très passionnés, très excités et le rendu est donc assez impressionnant », décrit-il. Il aime demander aux fans à combien de conventions ils ont participé mais aussi à quelle fréquence. En effet, c’est un sujet qui l’intéresse beaucoup et il espère d’ailleurs pouvoir en faire de nouvelles très prochainement. « J’aimerais beaucoup me rendre en Australie. Mais aussi en France, je ne connais pas vraiment la géographie française, mais mon père est originaire de Paris donc pourquoi pas m’y rendre », dit-il.

En attendant les futurs périples de David, nous retournons à Gotham City le temps de quelques questions. David s’avère reconnaissant pour l’expérience vécue, d’autant plus qu’il a pu apprendre auprès d’acteurs talentueux, dont Sean Pertwee (Alfred Pennyworth). « Tu partages leur espace et de ce fait, rien qu’en les observant, tu apprends beaucoup de choses. C’est aussi le cas des réalisateurs. Dans mon cas de figure, j’ai pu explorer en oubliant la connexion au livre. Je me suis plongé dans la profondeur du personnage et de son passé. Cette histoire est vraiment incroyable d’un point de vue psychologie humaine », raconte-t-il. Également, il lui est demandé sa saison préférée. « La quatre, clairement. Bruce fait plein de trucs cool, ils bottent le cul à plein de monde », répond David en riant. Il avoue également être très attaché à son personnage car ils ont plus ou moins évolué en même temps. « Mon personnage travaillait pour devenir quelqu’un de plus grand, devenir Batman. Il développait une certaine énergie d’entraînement qui se développait aussi dans la vraie vie. Bruce et moi étions en mission ensemble », explique-t-il. David aurait d’ailleurs aimé continuer à jouer ce personnage, et ce même dix ans après. Si quelqu’un venait à lui proposer le projet aujourd’hui, il signerait de suite. « J’ai joué ce rôle étant enfant. Pouvoir donner une version adulte de Batman serait un rêve », dit-il.

Effectivement, David s’avère être un fan du super-héros depuis son plus jeune âge. Il possède des figurines, aussi appelées Funko Pop, des produits dérivés, des bandes dessinées et tant d’autres choses… Nous apprenons par contre qu’il n’est pas un adepte des jeux vidéos, ce qui explique son manque de connaissances sur les jeux dédiés au super-héros. « Je n’aime pas trop ça, mes amis aiment beaucoup donc généralement je les regarde jouer et ça m’arrive de participer à Injustice de temps en temps », nous confie-t-il. David n’hésite pas à demander aux fans s’ils ont aussi regardé d’autres séries DC Comics et leur Batman préféré. « Selon moi, le meilleur est Christian Bale », dit-il. Côté Marvel, David reconnaît Sebastian Stan sur une photo d’une fan sur son mur. Ils échangent donc rapidement à son sujet et est curieux de savoir comment elle a pu le rencontrer. Décidément, les conventions passionnent toujours autant notre invité !

Outre les conventions, la musique est comme souvent au cœur des échanges, ce qui nous permet d’apprendre que David est fan de Drake. « J’adore les chansons ‘Started From The Bottom’ et ‘Look What You’ve Done’ », complète-t-il. Il ajoute aussi apprécier ‘Don’t Worry Be Happy’ pour le message véhiculé derrière cette chanson. En effet, David trouve que stresser est inutile. Plus on le sera, pire les problèmes seront, donc à quoi cela sert ? Autant prendre les choses positivement. « Parler de musique m’inspire beaucoup, je ferai une playlist je la publierai sur les réseaux et elle te sera dédiée ! », dit-il au fan présent. Toujours dans l’univers musical, David a participé au clip de l’un de ses meilleurs amis. « J’ai reçu un texto de sa part pour savoir si j’étais prêt à me rendre à Los Angeles pour apparaître dans le clip. Du coup, je lui ai dit que c’était quand il voulait », raconte-t-il avec le sourire. David s’est rendu spécialement sur place pour l’occasion et il a vécu une expérience différente de tout ce qu’il avait vécu dans le passé. « Une série nécessite beaucoup de préparation en amont entre les auditions, l’apprentissage des dialogues, les costumes… alors que là, tu arrives sans rien, on te dit ce qui va se passer et tu dois juste vivre le moment présent. C’est très amusant ! », détaille-t-il. C’est sur cette note positive que se concluent les meetings individuels.

Online with David Mazouz, qu’est-ce que nous en pensons ?

Nous ne pouvions espérer mieux pour fêter le dixième événement signé Union Association. David Mazouz s’est révélé être à la hauteur du challenge, et plus encore. Avenant avec les fans, reconnaissant la plupart d’entre eux lorsqu’il les avait déjà rencontrés, il a su se montrer agréable avec tout le monde, et ce malgré ce satané rhume. Aussi, il s’est prêté au jeu en acceptant toutes les poses demandées par les fans en souvenir de l’événement.

Du côté de l’organisation, c’est un sans faute. Il semblerait que la mécanique soit rôdée, ce qui ne présage que du positif pour les futurs événements qui nous attendent. Septembre sera d’ailleurs chargé entre les conventions virtuelles dédiées à Once Upon A Time, Pretty Little Liars et Gossip Girl. Et vous, à quel événement de l’association avez-vous prévu de participer ? Faites-le nous savoir sur notre compte Twitter !