Compte-rendu

Online with Kelly Rutherford

L’Upper East Side à la française !

Une fois n’est pas coutume, c’est en compagnie de l’équipe d’Union Association que nous passons notre soirée du samedi 26 juin. Cette fois-ci nous retrouvons l’une des femmes ayant marqué la télévision des adolescents et jeunes adultes : Kelly Rutherford. Maman de notre chère Serena Van Der Woodsen (Blake Lively) dans la série à succès Gossip Girl, c’est l’interprète de Lily qui est présente ce soir pour rencontrer ses fans. Embarquons de suite pour une virée new-yorkaise !

Samedi : le jour J

C’est pile à l’heure que la comédienne se connecte sur Zoom. Dès que sa caméra est activée, elle ne cache pas son bonheur à l’idée d’être là à travers un large sourire. Une fois les règles énoncées par l’équipe, elle n’hésite pas à les remercier pour toutes ces précisions. « Je vous préviens, si vous ne me coupez pas, je suis capable de parler pendant 20 minutes ! », indique-t-elle avec humour. Pressée à l’idée de mettre un visage sur les noms des fans présents ce soir, nous démarrons les rencontres.

Connue pour ses voyages, le sujet est bien évidemment au cœur des échanges. Elle explique se rendre très souvent en France, à Paris bien sûr mais aussi dans le sud du pays. Pour autant, ne vous méprenez pas, elle qualifie son français de ‘merdique’ ! Concernant son dernier voyage, d’où elle revient tout juste, il s’agissait de la Grèce. Ce fut un réel coup de cœur la concernant. Elle avoue avoir été chanceuse car c’était la réouverture suite à la pandémie, donc les îles étaient notamment très calmes. Peu de monde, beaucoup de tranquillité, elle a donc pu profiter pleinement de ce temps de relaxation. Elle en profite même pour conseiller une fan qui se rend elle aussi en Grèce à la rentrée prochaine. Elle explique alors son périple d’Athènes à Mykonos, en passant par Milos. Autre pays dans sa ligne de mire, Kelly rêve de se rendre un jour en Scandinavie. Ce qu’elle aime le plus dans le fait de voyager est de réaliser que, dans le fond, nous sommes tous identiques. Nos différences se fondent seulement dans les traditions que nous entretenons.  

Passons cette fois-ci derrière les caméras, pourquoi Kelly a-t-elle voulu devenir actrice ? « J’aime les gens », répond-elle spontanément. Elle trouve d’ailleurs très intéressant de découvrir les pourquoi du comment nous avons fait ces choix-là dans la vie. Plus jeune, elle ne savait pas comment choisir sa voie et ne faire qu’une seule chose. Le métier d’actrice lui permettait d’interpréter plusieurs rôles, c’était donc sa solution pour pallier la peur de tomber dans une routine. Aussi, ce métier lui procure beaucoup d’émotions et de sentiments différents, elle adore cela. Elle a d’ailleurs du mal à choisir un projet favori car chaque rôle est unique, et donc différent. « Je suis reconnaissante d’avoir travaillé avec des bonnes personnes », dit-elle. Effectivement, elle explique qu’elle a toujours eu affaire à des personnes sympathiques mais qui savent aussi agir de manière professionnelle. Pour en revenir à la question initiale, elle ajoute toutefois que si elle n’avait pas choisi la voie cinématographique, elle aurait aimé devenir journaliste internationale. Ainsi, elle aurait réussi à combiner à nouveau ses passions : le contact humain et les voyages.

Sans surprise, ses fans ne manquent pas de lui demander si elle a d’autres projets en cours. Comme beaucoup de personnes impactées dans ce milieu, Kelly n’a pas échappé aux travers de la pandémie. Ils ont tous subi un arrêt des productions relativement important, maintenant qu’il y a de l’amélioration dans l’air, elle espère que cela va redémarrer rapidement. En attendant, elle s’est concentrée sur d’autres projets à la maison. « Je suis excitée à l’idée de jouer à nouveau ! », dit-elle toutefois. Elle avoue qu’elle aimerait beaucoup jouer dans un film d’action, du type James Bond, ou encore interpréter un personnage d’époque. Elle en profite d’ailleurs pour faire un aveu : elle adore les films français ! Elle en regardait beaucoup en grandissant et confie que les États-Unis copient toujours les scénarios de notre beau pays.

Ses projets sont bien évidemment abordés, notamment le spin-off de la série Pretty Little Liars nommé The Perfectionists dans lequel Kelly apparaît. Bien qu’elle soit déçue de l’annulation de la série, elle comprend la décision et sait que malheureusement ce sont des choses qui arrivent. Elle en profite pour ajouter que le cast était vraiment bien, notamment Eli Brown (Dylan Walker), et qu’elle aurait aimé aller encore plus loin avec eux dans une deuxième saison. Qu’aurait-elle imaginé comme fil conducteur pour cette suite ? « Je n’en ai strictement aucune idée. J’adore le mystère entretenu par Marlene King. Elle est si douée, elle sait écrire des histoires qui surprennent constamment », commente-t-elle.

Habituée au glamour, c’est sans surprise que Kelly a fait une apparition dans la série signée The CW : Dynastie. C’est avec beaucoup d’humour qu’elle parle de la storyline de son personnage, dont elle ne se souvient plus très bien. À l’image de la série, c’était plutôt chaotique avec beaucoup de retournements de situation. Ainsi, elle ne sait plus si elle était vraiment enceinte ou bien si elle jouait la comédie auprès de son entourage. À l’aide de la fan présente, elle arrive à reconstituer l’histoire saugrenue ! Kelly ne sait pas si elle reviendra dans la série, pour le moment elle n’a pas été rappelée. Dans tous les cas, elle se rappelle avoir passé un très bon moment sur le tournage, notamment aux côtés de Nicolette Sheridan, l’une des héroïnes de Desperate Housewives.

Impossible de faire un événement avec Kelly sans mentionner Gossip Girl. Pour débuter, elle explique avoir adoré toutes les personnes avec qui elle a travaillé sur le projet. De ce fait, elle aimait par-dessus tout les scènes de groupe. Sa préférée est d’ailleurs celle du mariage avec Bart où tout le cast était présent, chose rare. Généralement, ils sont 2 ou 3 par scène, c’était donc un véritable plaisir d’être tous réunis pour l’occasion, même si cela prend des heures à tourner !

Une autre question autour de Gossip Girl la pousse à s’imaginer dans la peau d’un autre personnage. Bien qu’elle aimait beaucoup son rôle, si elle devait choisir ce serait Blair. Cependant, elle ne pense pas qu’elle l’aurait aussi bien joué que le travail mené par Leighton Meester. Kelly ajoute être une grande fan de Chair, la relation amoureuse entre Blair et Chuck (Ed Westwick). Elle est d’ailleurs toujours en contact avec le cast, particulièrement sur les réseaux sociaux où c’est plus facile de trouver le temps de se parler. Elle écrit et voit toujours Ed, Taylor Momsen (Jenny), Penn Badgley (Dan) et Caroline Lagerfelt (Cece Van Der Woodsen) qui est l’une de ses plus proches amies. Elle s’est aussi rendue à certaines avant-première de Blake Lively, sa fille Serena à la télévision.

En parlant de Gossip Girl, on ressent une forte émotion qui la traverse. Ainsi, Kelly explique avoir tout aimé de cette expérience. En effet, elle venait d’être maman de son deuxième enfant durant la troisième saison. Dans la série, elle jouait là aussi le rôle d’une mère d’une adolescente. Ainsi, on lui laissait pas mal de liberté. Également, elle a adoré ses scènes avec le personnage de Chuck et la relation qu’ils ont réussi à créer au fil des saisons. Enfin, New-York était bien évidemment une ville extraordinaire pour travailler et y vivre. Elle qualifie cette métropole comme étant un endroit où l’on peut faire des choses de la vie normale mais où l’on peut aussi vivre des moments totalement fous. C’est un lieu amusant où elle appréciait beaucoup les moments passés en dehors des studios. Les pauses déjeuner ou encore les scènes en plein cœur de New-York restent des souvenirs inoubliables.

Inconnu pour personne, le reboot de Gossip Girl est évoqué. Ainsi, nous apprenons que Kelly trouve cette idée amusante. « Pour moi c’est une bonne idée ce reboot. C’est amusant de créer une histoire différente de la première tout en restant dans le même univers », dit-elle. Revenir jouer le personnage de Lily ne la dérangerait pas, elle attend donc de voir si les scénaristes viendront la voir. D’ici là, nous devrons prendre notre mal en patience et profiter de ce temps-là pour regarder la première saison qui s’annonce d’ores et déjà épique.

Online with Kelly Rutherford, qu’est-ce que nous en pensons ?

Notre soirée s’achève ici et nous n’avons franchement pas envie de quitter notre bulle new-yorkaise. Contrairement à ce que l’on pourrait croire à travers son personnage dans Gossip Girl, Kelly est une personne très douce et à l’écoute. Toujours prête à engager la conversation, elle aime s’intéresser à la vie de ses fans notamment en leur demandant ce qu’ils regardent actuellement, ce qu’ils ont prévu comme plans pour cet été ou encore à complimenter leurs tenues vestimentaires. Elle en profite aussi pour féliciter certains ayant obtenu leur diplôme ou bien qui se lancent dans une aventure professionnelle. Elle n’hésite pas à leur souhaiter bon courage et leur demande même de la tenir au courant via les réseaux sociaux.

Lorsqu’on lui demande ce qu’elle ressent en rencontrant ses fans, sa réponse est simple mais vraie. « C’est familier, j’ai l’impression de les connaître. C’est beau comme moment car tout le monde est si gentil », explique-t-elle. Ainsi, elle ne tarit pas d’éloges à leur égard et aime leur dire qu’elle les aime du plus profond de son cœur. Nous ne doutons pas de sa sincérité face à la gentillesse dont elle a su faire preuve aussi bien avec les fans qu’avec les membres du staff. Même durant les soucis techniques, Kelly a su faire preuve de patience afin de rencontrer tout le monde. Ainsi, c’est sans surprise un événement réussi pour Union Association qui commence à sérieusement faire parler de lui sur la planète des conventions. Nous les retrouverons plus vite que vous ne le pensez puisque d’autres événements avec Brenda Strong (Desperate Housewives), Giles Matthey (Once Upon A Time), Ragga Ragnars (Vikings) et Josh Hamilton (13 Reasons Why) sont prévus courant juillet.