Compte-rendu

Online with Ragga Ragnars

Rencontre avec la Reine de Kattegat !

Après avoir parcouru les rues de Kattegat lors du premier ‘Online with Clive Standen’ dédié à Vikings, Union Association a cette fois-ci pris la décision d’inviter Ragga Ragnars, l’interprète de Gunnhild. Une fois n’est pas coutume, les fans sont au rendez-vous pour cette rencontre qui s’annonce d’ores et déjà épique. Embarquez avec nous !

Samedi : le jour J

Ragga se connecte quelques minutes avant le début de l’événement, ce qui laisse le temps à l’équipe de l’association de lui expliquer le fonctionnement général de la soirée. Très assidue, elle écoute attentivement ce qui lui est énoncé et hoche de la tête. Dès les premières minutes de l’événement, alors que les fans ne sont pas encore arrivés, on sent son bonheur à l’idée d’être là. Elle n’a qu’une hâte : rencontrer les fans de Vikings ! Nous pouvons ainsi démarrer les échanges.

Le premier fan est français et a besoin de l’aide de la traductrice présente. Ragga se montre tout de suite rassurante envers lui. « C’est dur d’avoir une conversation fluide lorsqu’on a quelqu’un qui traduit entre nous deux, mais sache que je passe un très bon moment », lui dit-elle. Elle n’hésite pas à mener la conversation en posant des questions concernant l’été à venir et les potentiels projets de prévus. Très vite, nous apprenons qu’elle se trouve en Islande, plus précisément à Reykjavik, capitale du pays mais aussi sa ville de naissance. Il s’agit d’un pays qu’elle adore et elle n’hésite pas à inciter les fans à venir le visiter. Ainsi, nous apprenons qu’à cette période de l’année, le coucher de soleil est inexistant. Ils n’ont pas de nuit, seulement de la lumière en permanence. Elle profite de la discussion pour également conseiller la côte sud du pays ou encore un lieu nommé Skógafoss où se trouve une cascade. L’endroit aurait notamment été aperçu dans Vikings.

En parlant de la série, Ragga dit avoir adoré joué dans cette intrigue. Comme elle l’explique, le métier d’acteur n’est pas toujours simple. Dans son cas de figure, il s’agit d’une reconversion. Connue pour être une grande nageuse professionnelle, elle a pris la décision d’arrêter sa carrière lorsqu’elle est tombée enceinte. Malgré sa qualification aux Jeux Olympiques de Londres, elle souhaitait avant tout s’occuper de son futur enfant. Aujourd’hui, son fils a 8 ans et elle ne regrette en rien. Elle nage encore mais seulement par plaisir et participe parfois à des petites compétitions en Islande. Le reste du temps, elle est donc actrice et donne quelques conseils à ceux qui voudraient le devenir. « Il y a des hauts et des bas, il faut toujours se battre », préconise-t-elle. Prendre des cours de théâtre, choisir un agent, mais surtout entreprendre ses propres projets. « Monte sur scène, fais un film avec tes amis, n’hésite pas à imaginer et créer tes histoires », explique-t-elle. En ce qui la concerne, elle adore la photographie et l’écriture, mais le cinéma est ce qu’elle préfère.

Ragga en profite pour parler des projets à venir la concernant. « Je tourne actuellement un court-métrage en Islande. J’irai ensuite en Norvège au mois de décembre pour tourner un film, j’adore ce pays ! Puis j’ai aussi un autre projet aux Etats-Unis dont je ne peux pas parler pour le moment », nous confie-t-elle. À défaut de pouvoir nous en dévoiler plus, Ragga nous partage sa série du moment : Parks and Recreation, une sitcom américaine. Lorsqu’elle a du temps libre, elle aime regarder quelques épisodes. Sinon, elle écoute de la musique. « J’adore écouter du rock’n’roll en voiture mais jamais quand je m’entraîne », avoue-t-elle. Lorsqu’elle était nageuse, elle était toujours sous l’eau, par conséquence dans le silence. Elle n’est donc pas habituée à avoir de la musique dans les oreilles au travail, cela la déconcentre plus qu’autre chose. Lorsqu’elle fait du sport, elle préfère donc écouter un podcast ou encore un livre audio. Niveau recommandation musique, elle conseille un groupe rock et folk islandais du nom de Kaleo.

Après cette pause musicale, nous retournons sur les terres scandinaves pour parler de Vikings. Ragga appréciait beaucoup le fait qu’il y ait tant de femmes fortes représentées dans la série. Si elle avait dû choisir un autre personnage que le sien, elle aurait aimé être Lagertha du fait qu’elle a un arc narratif intéressant et beaucoup de scènes de combat. Pour autant, elle reste ravie de son personnage. « Gunnhild était forte, physiquement et mentalement, mais c’était aussi quelqu’un de vulnérable. Je trouve ça important de l’être car ça donne un certain équilibre et un côté plus réaliste au personnage », explique-t-elle. Michael Hirst, le créateur de la série, est un ami de Ragga. De ce fait, la connaissant personnellement, il a ajouté certains détails correspondant parfaitement à sa personnalité. Cela a créé une richesse supplémentaire considérable. Si Ragga devait s’identifier à un animal, elle citerait d’ailleurs le tigre ou bien la panthère noire, ce qui reflète bien son caractère ! Elle se souvient d’un voyage en Afrique du Sud où elle avait pu approcher ces bêtes de près, elle en garde un merveilleux souvenir.

Retour sur les plateaux de tournage, quelles sont les scènes les plus dures à tourner ? Selon Ragga, il s’agit surtout des batailles. « Je me souviens d’une séquence où je devais crier un discours pour encourager mes troupes tout en continuant à me battre en parallèle », raconte-t-elle. Non seulement c’était épuisant, mais il faisait aussi très froid ce jour-là. Elle en garde un souvenir particulier, mais a contrario, ce qu’elle a préféré était d’avoir son fils sur le tournage avec elle. « Mon fils est apparu dans une scène de Vikings. Il était tellement fier d’avoir joué dans la série, il le raconte à tout le monde à chaque fois », dit-elle en riant. Bien évidemment, Ragga a gardé des amitiés fortes du tournage. Parmi ses plus proches amis, elle compte Alex Høgh Andersen (Ivar), qui se trouve être danois. « J’ai vécu au Danemark donc il arrive que tous les deux on parle un peu danois, c’est amusant ! », explique-t-elle. Elle apprécie également « l’autre Alex », comme elle aime l’appeler. Effectivement, elle a souvent tourné aux côtés de Alexander Ludwig (Björn), son époux dans la série. Pourtant, lorsqu’on la met au défi de choisir son camp entre Ivar et Björn, elle n’hésite pas une seule seconde et choisit l’équipe Ivar ! Ragga est également restée proche des interprètes féminines telles que Katheryn Winnick (Lagertha), Georgia Hirst (Torvi) et Alicia Agneson (Freydis / Katia). Peter Franzén (Roi Harald) fait aussi partie des membres du cast que Ragga côtoie le plus souvent. Elle est également une grande fan de George Blagden (Athelstan) et Travis Fimmel (Ragnar) mais elle n’a jamais eu l’occasion de les rencontrer.

Comme toutes les séries, les épisodes finaux ne peuvent pas plaire à tous les téléspectateurs. La concernant, qu’en a-t-elle pensé ? Ragga a trouvé le final très intéressant et bien structuré. Michael a selon elle fait un excellent travail. « Bien sûr, ce serait mentir de dire que je n’aurais pas aimé être présente pour la fin de la série », dit-elle avec un léger regret. « Pour autant, je pense que Gunnhild a eu une très belle fin, très romantique qui plus est. J’ai adoré la scène où elle explique vouloir retrouver son mari Björn à Valhalla. C’était magnifique. », termine-t-elle. Ça la fait rire de parler de Vikings car elle et son petit-ami ont décidé il y a quelques temps de regarder ensemble l’intégralité de la série. « On a tout repris depuis le début et je me suis rendue compte que j’avais oublié plusieurs choses », dit-elle en riant. Elle s’est surprise à apprécier la relation entre Lagertha et Ragnar, s’est souvenue de la scène de la tempête dans le bateau qui avait été très éprouvante à tourner et tout plein de détails ! Lorsqu’on lui demande si elle a conservé des objets du tournage, Ragga explique n’avoir que deux anneaux de bras de son personnage. « Ce que j’ai surtout gardé ce sont mes amis. Je sais que c’est très sentimental de dire ça, mais c’est vrai », dit-elle en souriant. Elle en profite pour raconter une anecdote qui leur est arrivée. L’atmosphère était très enfantine, ils se faisaient beaucoup de canulars. Un jour, une grande partie de l’équipe s’était cachée derrière une voiture et sont sortis au moment où Ragga et Alexander Ludwig arrivaient pour les asperger d’eau. Encore aujourd’hui, ce moment la fait beaucoup rire !

Enfin, pour terminer l’événement sur un tour d’horizon, en-dehors des terres scandinaves, Ragga s’est déjà rendue dans d’autres pays notamment les Etats-Unis où elle avait participé à des cours de théâtre en Californie. Elle est aussi allée en Floride, notamment au parc Walt Disney World Resort avec son fils. « Il avait adoré, il faudrait que je vienne au parc de Paris », dit-elle. Cette dernière est déjà venue dans le sud de la France pour un entraînement de natation avant une compétition. Elle s’est aussi rendue à Paris qu’elle qualifie comme une ville fabuleuse. « J’espère revenir bientôt, ce serait génial de faire une convention à Paris avec tout le cast », propose-t-elle. Les fans de Vikings ne seront pas en reste de cette idée !

Online with Ragga Ragnars, qu’est-ce que nous en pensons ?

Après avoir découvert Clive Standen il y a quelques mois, les fans de Vikings ont cette fois-ci pu découvrir une femme attachante avec beaucoup à raconter. Ayant eu un parcours riche en expérience, elle a su se confier et ainsi nous permettre d’en apprendre plus à son sujet. De nature curieuse, elle s’est prise au jeu des rencontres individuelles en apprenant plus sur les tatouages des fans, notamment certains dédiés à la série, mais aussi sur leurs vies. Généreuse, les compliments ne manquaient pas à leur égard que ce soit sur leurs cheveux ou encore leurs bijoux. Ainsi, c’est avec une douceur remarquable qu’elle a su gérer ces échanges.

Du côté d’Union Association, nous ne pouvons que saluer l’écoute envers les fans sur les réseaux sociaux. Suite à une forte demande, l’équipe s’est battue pour obtenir un nouvel événement dédié à Vikings et il semblerait que d’autres événements virtuels et physiques soient prévus. Et vous, aimeriez-vous vivre un autre weekend à Kattegat ? Faites-le nous savoir sur notre Twitter !