Compte-rendu

Online with Shawn Pyfrom

Alors que nous avons quitté Wisteria Lane il y a maintenant presque dix ans, nous avons pu nous réfugier dans l’univers Desperate Housewives le temps d’une soirée. Effectivement, c’est nul autre que l’organisme Union Association qui a mis au point un événement caritatif en ligne avec l’acteur Shawn Pyfrom (Andrew Van de Kamp). Appel aux personnes les plus nostalgiques, nous vous emmenons dans les coulisses de cet événement inédit. 

Union Association, c’est qui ? 

Union Association est, comme son nom l’indique, une association ayant pour objectif d’en soutenir d’autres sur diverses causes. L’équipe a à cœur de mettre en place des collaborations notamment avec de grands noms du milieu cinématographique. Rose McGowan fut la première à accorder sa confiance en organisant une collaboration pour  l’East Los Angeles Women’s Center, toutes les informations sont disponibles juste ici. Plus récemment, une autre actrice de CharmedJennifer Rhodes, a décidé elle aussi de faire preuve de générosité en lançant une collaboration pour l’association Kangaroo Island and Wildlife Rescue Centre. Là encore, vous pourrez en découvrir plus ici

Après ces collaborations, quoi de mieux que de poursuivre l’aventure à travers un tout premier événement virtuel ? C’est le choix qui a été fait par l’association mais cela demande bien du travail en amont. 

La préparation 

Qui dit premier événement dit beaucoup de choses à anticiper. Cela signifie aussi que les émotions sont multipliées, notamment la peur ultime d’oublier une étape cruciale. L’aspect technique est ce qui prime le plus puisque tout dépend de la plateforme Zoom. Il faut ainsi anticiper pour prendre son abonnement et maîtriser les différents réglages. Une fois cela fait, il faut aussi penser à l’invité en question et lui indiquer le déroulé et les informations pratiques. 

Les fans prennent également une part essentielle puisque la semaine précédant l’événement, différentes questions peuvent affluer. Il faut donc être actif sur les réseaux sociaux et préparer en parallèle la liste avec l’ordre de passage. Une fois cette dernière réalisée, il reste à envoyer les mails aux différents participants accompagnés des heures de passage et du lien de la réunion. En l’occurrence dans notre cas de figure avoir un seul guest permet de facilement s’organiser. Plus qu’à attendre patiemment le début de l’événement « Online with Shawn Pyfrom »…  

Samedi : le jour J 

Nous nous connectons une quinzaine de minutes en avance sur le Zoom afin d’accueillir notre invité. Shawn s’avère ponctuel et nous dévoile un large sourire dès les premières secondes sur nos écrans. Cela présage que du positif pour le reste de la soirée ! 

Bien qu’ayant déjà participé à des conventions traditionnelles, c’est la première fois qu’il se prête au jeu d’un événement virtuel de ce type. Il s’avère quelque peu perturbé par sa caméra qui lui donne une luminosité vraiment bizarre ! Cela le fait dans tous les cas beaucoup rire. Après quelques explications sur le déroulé, Shawn a hâte de pouvoir commencer. Mais avant cela, lui aussi a un message à nous transmettre. Effectivement, il tient absolument à ce qu’on le laisse finir sa conversation avec les fans présents. Bien qu’il soit conscient du fait qu’il ait normalement 5 minutes d’échange, il refuse d’être coupé. Digne d’un homme au grand cœur, c’est avec plaisir que nous acceptons évidemment cette condition ! Mais ça, c’était avant de savoir que Shawn nous cache la facette d’un très grand bavard… 

L’heure est venue de laisser entrer les fans chacun leur tour. Shawn se charge d’accueillir chaque participant en direct afin d’éviter d’être interrompu par un membre de l’équipe de l’association. Il les met très vite à l’aise et déborde de questions en tout genre. Il aime en apprendre plus sur eux-mêmes, leur personnalité, sur leur journée en l’occurrence ! Sans surprise, Desperate Housewives est au cœur des échanges. Chaque personne témoigne de l’importance de la série, des personnages, notamment de celui d’Andrew et de l’impact qu’il a eu sur la communauté LGBTQ+. Tant de temps après le final de la série, cela fait forcément plaisir à voir et nous sentons très vite Shawn ému face à de tels témoignages.

Il s’amuse à raconter des anecdotes du tournage, la scène qu’il a préféré tourner ou encore ce qu’il ressent à l’idée d’être acteur. Il prend son temps pour être le plus complet possible et aime avoir l’avis de la personne en face de lui. Shawn s’amuse aussi à parler français, n’hésite pas à essayer de prononcer les prénoms et de dire des phrases telles que « C’est posé » ou « C’est cool ». Alors que les discussions sont normalement de 5 minutes, nous basculons très vite sur des rencontres de 10 à 15 minutes. Effectivement, étant très bavard, il prend la parole longuement et finit par regretter de ne laisser plus les fans parler. Pour se rattraper, il propose alors à chacun en fin de discussion de poser une dernière question ! Les fans ne sont pas en reste et trouvent toujours un autre sujet à ouvrir. Ce sont donc des échanges fluides qui se déroulent sous nos yeux. Parfois même, des sujets plus délicats sont abordés notamment l’anxiété, la dépression et les maladies mentales. Shawn connaît ses sujets et décide de prendre d’autant plus de temps pour en parler avec les personnes concernées. Ce sont là des échanges forts en émotions, d’autant plus dans cette période de pandémie mondiale que nous traversons. Nous sommes tous bouleversés par cette situation.

Alors que le retard s’accumule grandement, nous nous devons de rassurer toutes les personnes qui sont dans l’attente. Rien de pire que de fixer une page blanche sur son écran ! Nous nous mettons à leur place et faisons notre maximum pour communiquer avec eux. De nombreux messages sont envoyés dans la soirée pour rappeler l’ordre de passage, la personne sur le point d’entrer, le nombre de minutes de retard ou même encore les rappels techniques tels que de bien activer sa caméra et son micro à l’entrée. Grâce à tous ses rappels, l’événement se déroule à merveille, sans encombre, et malgré un retard grandissant les fans sont ravis car ce sont eux les grands gagnants de l’histoire. Ce sont donc avec des étoiles plein les yeux qu’ils quittent tous la réunion Zoom après avoir parlé à Shawn.

Une soirée en bénévole chez Union Association, qu’est-ce que nous en pensons ?  

Nous n’aurions difficilement pu rêver d’un meilleur premier événement. Shawn est un guest qui aime profondément ses fans, qui a su le montrer notamment en ne prenant aucune pause pendant presque trois heures de temps. Il ne souhaitait décevoir personne et nous sommes sûrs que son pari fut réussi !

Une fois l’événement fini, Shawn insiste pour remercier chaque participant d’être venu lui parler et continue même de penser à certaines conversations échangées avec eux. C’est tout naturellement qu’il propose après la convention de nous envoyer une lettre qu’il avait rédigé sur son blog à l’époque, mais qui n’est plus en ligne, et qui parlait notamment de la dépression et de la bipolarité. Il souhaite absolument que nous la partagions aux fans présents. Il nous demande même si nous pourrions la traduire afin qu’elle soit accessible à tous. Elle sera donc très prochainement partagée, soyez à l’affût.

C’est là-dessus que se termine l’événement « Online with Shawn Pyfrom » pour nous. Nous adressons toutes nos félicitations à Union Association pour ce premier événement virtuel. Si vous êtes fans de Vikings vous aurez peut-être l’occasion de participer à leur second événement « Online with Clive Standen » début mars. Préparez-vous pour une soirée de remontée dans le temps cette fois-ci !