Compte-rendu

Rebels SpartaCon

Pour la première fois dans le monde, une convention virtuelle dédiée à la série Spartacus est organisée le samedi 6 juin 2020. Cet événement est organisé par People Convention, l’organisme déjà en charge des conventions traditionnelles connues sous le nom de “Rebels Spartacus” dont une nouvelle édition a lieu en septembre prochain. C’est la première fois que l’équipe se lance dans le projet d’une convention ligne aux côtés de 3 acteurs emblématiques de la série : Dan Feuerriegel (Agron), Nick Tarabay (Ashur) et Liam McIntyre (Spartacus). Nous vous racontons tout !

Samedi : 17h30 

L’heure du premier panel approche et nous attendons patiemment sur le lien Zoom qui nous a été envoyé avant le début de l’événement. L’hôte démarre la réunion et deux personnes apparaissent sur notre écran : Brice, l’un des organisateurs de People Convention, et Fanny, maître de cérémonie lors de tous les événements. Elle est donc chargée de traduire les panels au cours de la journée. Quelques règles sont rappelées aux fans sur le fonctionnement de la séance de questions et réponses, puis on accueille Liam, l’interprète du célèbre Spartacus.

Dès le début Liam affiche un large sourire et rappelle que cette convention en ligne est une grande première pour lui. Il est excité à l’idée de tester et de rencontrer tout le monde virtuellement, d’autant plus avec tout ce qui se passe actuellement dans le monde à cause du COVID-19. Fanny lui répond en rigolant que ce n’est pas pire que Spartacus ce qui les fait tous les deux rire. Les questions peuvent donc à présent démarrer. Les fans ont juste à “lever la main” pour poser une question, ce qui envoie donc une demande à l’organisateur pour activer leur caméra et leur micro. Ainsi l’acteur et les fans peuvent se voir comme en convention traditionnelle.

La première question posée est à propos de sa rencontre avec Kirk Douglas, l’interprète de Spartacus dans le film de 1960. Alors que l’acteur est mort il y a peu de temps, Liam explique que c’était une personne tout à fait incroyable et que sa rencontre avec lui est probablement l’un des meilleurs souvenirs de toute sa vie. C’était comme électrique d’être en sa présence et il n’en revient toujours pas qu’il ait pu le voir en personne.

Lorsque l’on vient à aborder ses projets, et ce qu’il a préféré filmer et au contraire ce qu’il a le moins apprécié, Liam aborde une scène de la saison 2 qui avait lieu dans les mines. Il faisait extrêmement froid et l’eau dans laquelle il se trouvait l’était également. Qui plus est, Spartacus n’est pas connue pour être une série où les personnes portent beaucoup de vêtements ce qui n’aide pas à se réchauffer. Ils étaient même par moment dans la boue qui commençait à durcir et c’était donc très dur à tourner. En ce qui concerne la meilleure scène, sa toute première est évidemment citée. Lorsqu’il a finit de la tourner il s’est dit qu’il était enfin devenu un réel acteur mais pour autant, chaque scène de la série a son importance car elle est unique à tourner. Concernant ses projets futurs, il a un nouveau film qui vient tout juste de sortir, nommé The Clearing mais il ne sait pas encore s’il est disponible en Europe. Il s’agit d’une histoire de zombies avec un fond plutôt dramatique d’un père et sa fille qui se sont séparés et qui se retrouvent. Zombie, famille, action, de quoi plaire à nombreux d’entre vous ! Il est aussi présent sur Twitch aux côtés de son ami Todd Lasance, l’interprète de Jules César dans Spartacus, et il part ce mois-ci en Australie pour filmer une comédie romantique.

Enfin, le sujet du confinement est abordé. Evidemment, il s’agissait d’une expérience bizarre mais au final il a passé beaucoup de temps avec sa femme et son fils. Il ne peut plus s’imaginer être loin de son enfant depuis ce confinement. Egalement, il raconte s’amuser à disposer de la nourriture un peu partout pour l’apprendre à manger de tout comme lui. Enfin, il ne peut s’empêcher de sortir son téléphone pour nous montrer des photos de lui et affirme être devenu comme tout ces papas qui forcent les autres à regarder ses images.

Nous avons seulement quelques minutes de pause avant que nous enchaînions avec le panel suivant en compagnie de Nick Tarabay. Alors que la première fan qui essaie de se connecter rencontre des problèmes techniques, Nick explique que Zoom c’est l’ennemi et qu’il faut juste qu’un concurrent arrive enfin pour le remplacer. Par ailleurs, il ne faut surtout pas qu’elle s’excuse car c’est de la faute du site. Tout rentre dans l’ordre et nous pouvons enfin commencer.

La première question concerne son personnage, Ashur, un vrai méchant. A-t-il aimé le jouer dans la série Spartacus ? Il s’empresse de dire oui, tout simplement car c’est bien plus marrant à jouer. Ils sont plus libres et il n’y a tout simplement pas de filtre, contrairement aux personnages gentils. Si Ashur avait par exemple un accident de voiture et qu’il avait envie de tuer la personne, il se poserait pas de questions et le ferait ! En parlant de méchants, qui est le vilain préféré de Nick dans le monde des super-héros ? La réponse est vite trouvée : le Joker, une nouvelle fois pour cette sensation de liberté.

Alors qu’un deuxième fan arrive à l’écran, Nick le reconnaît et est ravi de le voir depuis le temps. Cette fois-ci nous abordons le sujet du réseau social Instagram sur lequel Nick est actif dernièrement. Il fait une sorte de mini-série avec des vidéos, généralement humoristiques. Le fan se demande alors si Nick va continuer. En effet, l’acteur lui confirme que son projet se poursuit tous les samedis, il y en a déjà 20 de prêtes. Humour, musique, clin d’œil à Spartacus, de quoi plaire à tout le monde…

Un thème plus personnel est cette fois-ci abordé concernant les tatouages de Nick, les avait-il avant la série et quelle est leur signification ? Celui qu’on voit sur son bras est un nouveau et l’autre était caché par les vêtements dans la série. Il s’agit d’une inscription arabe, notamment du fait qu’il soit originaire du Liban, qui signifie “Ne recherche pas le succès, mais n’aies pas non plus peur de la défaite car ton âme ne sera pas mesurée à cela.” Il faut savoir se concentrer sur l’essentiel.

Enfin, nous terminons par une question déjà posée à Liam lors du précédent panel, et qui devient en quelque sorte la blague de la soirée : Nick aime-t-il la pizza hawaïenne ? Alors que son collègue qui interprète Spartacus dit préférer d’autres sortes avec par exemple de la viande ou du bacon, Nick répond très simplement que non, l’ananas n’a pas sa place sur une pizza. Cette réponse aura de quoi faire trembler tout l’univers Spartacus !

Troisième et dernier panel de la journée avec l’interprète d’Agron : Dan Feuerriegel. Il arrive de manière très dynamique tellement il est heureux d’être là ! Il commence par remercier tout le monde d’être venu et a hâte de répondre à leurs questions.​

Le premier sujet abordé est sa bataille favorite qui s’avère être la scène de la bataille finale de la première saison, avec la mort de son frère Duro dans la série. C’était sa première grande scène à interpréter donc c’était un beau challenge pour lui. Beaucoup de combats ont lieu dans Spartacus, de ce fait le cast s’entraîne seulement 5 minutes avant de les tourner, c’est très intense comme moment. Pour celle-ci, il avait passé beaucoup de temps à répéter avec Ande et toute l’équipe en charge des chorégraphies. Par ailleurs ils avaient beaucoup filmé pour au final voir seulement quelques courts extraits. La dure loi du métier !

Alors que nous attendons une deuxième question Dan en profite pour lister les noms de tous les participants au panel. Parmi ces noms se cachent des français, sa prononciation est donc par moment approximative et il s’excuse auprès des personnes concernées. Il finit par laisser place à une nouvelle fan qui arrive pour prendre la parole. Manque de chance, au moment où il répond à la question, quelqu’un sonne à sa porte et le chien qu’il garde décide alors de se mettre à aboyer. Il est donc obligé d’aller le calmer pour pouvoir continuer sa phrase ce qui fait rire tout le monde. Une fois de retour, il reprend le cours de ce qu’il disait et donc de son meilleur souvenir sur le tournage de Spartacus. Sur la saison 1 ils avaient tourné les deux premiers épisodes et ils ont eu la chance de pouvoir les regarder tous ensemble sur grand écran. Une des scènes est notamment l’entrée dans l’arène et la cinématographie est extrêmement bien réussie, à tel point que cela lui donne des frissons. C’est le moment où il se rend compte qu’il fait partie de ce fabuleux projet. Par la suite tout ce qui s’est produit n’était que du bonus.

Un autre sujet abordé est la relation entretenue entre son personnage Agron et Nasir. La tournure de la question est particulièrement intéressante puisque la fan se demande si leur relation était abusive et l’acteur avoue ne l’avoir jamais perçue sous cet angle-là. Il avoue que cela a été un peu perdu dans la violence de la série mais que lorsqu’on regarde d’un œil extérieur elle peut en effet l’être comme la plupart des relations dans la série. Il confirme que Agron a clairement un problème de colère mais d’après lui cela a évolué grâce à l’épisode où il a failli mourir. C’est un tournant pour lui, remettant ainsi tout en question et décidant plutôt de suivre son cœur. Pour rappel, cette relation est également son premier amour donc il ne sait pas encore comment gérer tout cela et a tendance à être plus impulsif. Mais il image son personnage plus calme et moins violent dans les événements se déroulant après la fin de la série.

Enfin, nous terminons par ses motivations au cinéma et le fait qu’il ait toujours voulu faire des films. Il aimerait jouer un inspecteur, comme dans le film Seven sorti en 2015 avec notamment Brad Pitt, ou tout autre thriller. Travailler avec David Fincher serait le summum ! Il aime aussi lorsque c’est sombre et avec des histoires profondes. Pour autant, la comédie l’intéresse aussi dans le sens où ça lui permettrait de rire et de se lever tous les jours avec la joie d’aller travailler. Quelque chose d’un peu plus léger… affaire à suivre donc.

Il est à présent 20h30 et notre première activité spéciale, aussi appelée “class” va commencer. Celle-ci a lieu en présence de Liam McIntyre, assisté de Fanny, présente pour traduire et l’aider à animer le jeu. En effet vous avez bien lu, Liam a voulu mettre au point un quiz avec des lots plutôt exceptionnels. Il met en jeu des souvenirs de la série, issus de sa collection personnelle. De quoi faire rêver plus d’un ! Il y aura donc quatre rounds avec diverses questions. Chaque fan a reçu en amont les feuilles nécessaires ainsi que toutes les informations sur le déroulé de cette activité. Les fans peuvent donc commencer sereinement à jouer tous ensemble dans la bonne humeur.

Le premier round est composé de 30 questions à choix multiples, qui peuvent parfois être originales ! On retiendra notamment le moment où Liam demande quel bruit légendaire fait Craig Parker lorsqu’il brandit son épée ! Si la question est déjà décalée, le moment le plus drôle reste quand Liam imite les 4 cris différents.

Le second round reposait sur des photos d’acteurs à reconnaitre, cependant par manque de temps, Liam l’a sauté pour directement passer au troisième.

Celui-ci est une liste de questions Vrai ou Faux et sera le dernier round. En effet si pour les deux premiers, Liam lisait les questions, pour le quatrième l’horloge tourne, les fans auront donc accès aux questions et y les renverront de la même façon que pour les autres rounds.

Malgré quelques problèmes techniques tout le monde semble avoir passé un très bon moment. Le côté original de l’activité, et les lots en jeu, ne peuvent que plaire. Pour une première expérience, les fans ainsi que Liam sont ravis du résultat.

Place à l’activité spéciale organisée avec Nick Tarabay. Qui n’a jamais rêvé d’échanger quelques conseils de théâtre auprès d’un acteur reconnu ? Son cours d’acting a lieu en compagnie d’une dizaine de personnes. Alors que toutes les caméras sont éteintes, l’interprète d’Ashur réclame à voir tout le monde pour que ce soit plus convivial. Les caméras des fans s’allument petit à petit, au grand plaisir de Nick. L’activité peut donc commencer, c’est la première fois qu’il fait ça en ligne et il ne sait pas forcément de quelle manière s’y prendre. Pour autant, lui et Fanny, présente pour traduire, encouragent vivement les fans à se lancer. Malgré quelques personnes timides les premières questions démarrent. Comment faire pour embrasser au cinéma ? De quelle manière peut-on réussir à interpréter de fortes émotions ? Des sujets très intéressants sont abordés, ce à quoi Nick prend tout son temps pour répondre. Par la suite, il décide de désigner au fur et à mesure une personne pour participer ce qui créé une meilleure ambiance. Cela détend tout le monde et la session se poursuit dans la convivialité.

Dernière activité de la journée, et pas des moindres, la lecture de script aux côtés de Dan Feuerriegel. C’est devant une assemblée très attentive que Dan arrive et montre le script de 54 pages du tout dernier épisode de la série Spartacus. C’est donc parti pour 45 minutes de lecture, rythmée par quelques anecdotes de tournage. Fanny est à nouveau présente pour traduire non pas l’épisode entier mais plutôt les commentaires de Dan. Alors que l’acteur est plongé dans l’histoire, il ne se rend pas compte que le temps tourne et qu’il ne lui reste que cinq minutes pour finir. Manque de chance, il n’est même pas encore arrivé à la scène de la bataille finale. Il laisse donc les fans choisir : souhaitent-ils qu’il leur lise le combat ou bien la toute fin avec la mort du personnage mythique ? Alors que les fans réclament la toute fin, Dan reprend sa lecture et dépassera malgré tout le temps. L’acteur termine la dernière phrase avec beaucoup d’émotions et dit espérer faire ça un jour avec le cast intégral. Cela pourrait être fabuleux, dit-il. Les fans le remercient vivement et c’est ainsi que se clôture cette journée.

La première convention virtuelle Spartacus, qu’est-ce que nous en pensons ? 

La Rebels SpartaCon est la première convention virtuelle organisée par People Convention et il faut dire que celle-ci est une réussite. Très peu de retard accumulé au cours de la journée, des guests heureux d’être là et un fandom familial, la recette parfaite pour qu’un événement se déroule bien. Nous sentons tout au long de la journée qu’il existe une réelle connexion entre les fans et les guests présents, comme lorsque Nick appelle Dan en plein milieu de son panel, ou bien lorsque les acteurs reconnaissent les participants. Il faut dire que cinq conventions ont d’ores et déjà eu lieu à Paris depuis 2014 grâce à People Convention. La plupart des fans ont grandi à travers la série et les événements ayant eu lieu ce qui créé des moments d’autant plus forts. Les organisateurs de la convention ainsi que le staff font eux-mêmes partie de cette famille et cela se ressent. Impossible de vous parler de cette convention sans mettre un coup de projecteur sur Fanny qui était présente lors des panels et des class. Elle était chargée de traduire bien évidemment mais aussi d’animer. Il n’est pas toujours évident de le faire lorsque nous sommes face un écran, sans l’adrénaline du public en face, et pour autant elle a su relever le défi haut la main. La traduction est parfois vue comme une perte de temps pour certains, mais avec Fanny c’est toujours clair et concis, ce qui permet de ne pas nuire au rythme des activités. Les guests ne sont d’ailleurs pas les derniers à la complimenter.

Bravo à People Convention d’avoir su organiser cette première convention en ligne dédiée à Spartacus, ce qui permet à tous les fans de patienter jusque septembre pour tous se retrouver en vrai. La Rebels Spartacus 6 aura lieu les 19 et 20 septembre 2020 à l’Hilton Paris CDG. Des places sont encore disponibles sur le site internet des organisateurs. Egalement, si jamais vous avez envie de vous lancer dans une événement virtuel avec People Convention, sachez qu’un deuxième projet est déjà en cours de préparation sur Stranger Things. Alors restez connectés pour de futures aventures…