Compte-rendu

Spooky Con

Des vampires et un Nephilim pour fêter Halloween !

À l’occasion de cet Halloween 2020 un peu particulier, puisqu’il a lieu pendant notre second confinement, People Con a proposé aux fans de s’évader en milieu surnaturel avec la Spooky Con ce dimanche 1er Novembre 2020. Cette nouvelle convention en ligne est l’occasion de découvrir, pour la première fois en France, Ashley Greene & Peter Facinelli qui prêtent leurs traits aux personnages d’Alice Cullen et Carlisle Cullen dans la saga Twilight mais également de retrouver Alexander Calvert qui interprète Jack/Belphegor dans la série Supernatural. L’équipe de FR Conventions vous emmène au cœur du surnaturel.

Dimanche : 19h15

Le premier panel de la journée se fait en présence de l’adorable Alexander Calvert, connu pour son rôle de Jack dans Supernatural. Si certains fans avaient eu l’occasion de le rencontrer à la Dark Light Con 3, cet évènement en ligne est pour beaucoup la première convention. En effet, divers fans racontent habiter trop loin de la France ou avoir par exemple des soucis de santé, qui leur rendent impossible l’accès à une convention traditionnelle. La Spooky Con est donc le parfait compromis pour eux ! Bien qu’Alex se fasse un peu attendre avant de commencer son panel, c’est pour la bonne cause puisque l’acteur semble heureux de pouvoir partager un moment avec ses fans, de chez lui.

La série Supernatural est bien évidemment abordée dans les questions, à commencer par les deux personnages qu’il interprète : Jack et Belphegor. S’ils venaient à se rencontrer, s’entendraient-ils bien ? Selon Alex, c’est difficile à dire, mais il pense que le démon s’en ficherait un peu de Jack et se demanderait même qui est cet idiot. La fan explique qu’elle n’est pas d’accord car selon elle, ils seraient meilleurs amis puisque Jack aime tout le monde. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Par la suite, Alexander explique qu’on lui pose souvent la question suivante : s’il pouvait jouer un autre personnage dans la série, qui choisirait-il ?. Généralement il donne toujours la même réponse : Lucifer. En effet, on ne sait jamais à quoi s’attendre avec lui. De plus, il aime beaucoup le travail de Mark Pellegrino. Mais, pour une fois, il va ajouter une autre réponse afin de varier : Rowena. Tout d’abord afin de pouvoir être Ruth Connell pour une journée car ça lui paraît être une expérience aussi géniale qu’amusante mais aussi parce qu’il adore travailler avec elle. Petit bonus pour son personnage qui est également très agréable à jouer.

La fin de la série est mentionnée à plusieurs reprises lors du panel. En effet, le dernier épisode sera diffusé le 19 Novembre, soit un peu plus de deux semaines après la Spooky Con. Qu’a-t-il pensé de cet épisode ? Il en est vraiment content. Résumer quinze saisons, et trois pour lui, lui paraissait vraiment difficile. Ce sont quinze années d’histoires, de magnifiques relations avec le cast comme avec l’équipe. Cependant, il avait prédit la fin de l’histoire pour Jack car, connaissant son personnage, il savait ce que Jack désirait le plus, et Alexander ne s’est pas trompé. En effet, il est heureux de sa conclusion puisque les derniers épisodes amènent Jack à son souhait le plus profond. C’est un personnage qui lui a beaucoup apporté comme il l’explique. Déjà il lui a appris à faire ses lacets, qui se défaisaient tout le temps jusque là ! Et plus sérieusement, ce qu’il aime chez Jack est le fait qu’il essaie constamment de voir le bon côté des choses. Alex a quant à lui été toujours pessimiste, ou juste réaliste, alors que son personnage lui a montré qu’il y a beaucoup de bon dans ce monde. Finalement, voir le verre à moitié plein n’est pas si mal.

Par ailleurs, une fan revient sur l’un de ses tweets, publié en Septembre dernier, dans lequel il écrivait “The end has no end”, soit “La fin n’a pas de fin” en français. Elle lui demande ainsi de lui expliquer ce qu’il entendait par là. Alexander explique qu’il a beaucoup pensé à la fin de Supernatural et a conscience que beaucoup de fans sont très contrariés, même tristes, que l’aventure se termine. Cependant, en tweetant cela, il pensait à cette phrase de façon spirituelle. Ainsi, pour lui, même si la série se termine, elle continuera d’exister bien après le dernier épisode, bien au-delà de cette dernière saison. En effet, ces quinze années passées et la relation que chaque personne peut avoir avec la série est quelque chose d’immuable, qui restera éternel.
Il annonce d’ailleurs qu’il fera bientôt quelque chose avec cette phrase, “The end has no end” et laisse planer le doute quant à la nature de ce projet.

En ce qui concerne d’autres projets un fan lui demande s’il compte se lancer dans le rap. Il explique, en rigolant, qu’il ne comprend pas d’où sort cette rumeur mais que ce n’est absolument pas dans ses plans ! Il affirme qu’il aimerait savoir faire du freestyle mais qu’il ne sait pas rapper et qu’il ne fera donc pas d’album.
Cela étant dit, il a figuré dans le clip de l’un de ses amis il y a quelques années où il incarnait un rappeur viking. « Vous voulez aider un ami avec son clip et vous vous retrouvez sur scène avec un casque de viking ! », dit-il en rigolant. Cependant, la vidéo a été retirée de Youtube mais il espère qu’elle sera remise en ligne cette année car elle était vraiment drôle.

Il revient également sur ses anciens projets, notamment lorsqu’il lui est demandé de quelle façon il avait préféré tuer à l’écran, ce qui fait beaucoup rire Alexander. Ce dernier explique qu’avant Supernatural, il avait l’habitude de jouer uniquement des méchants. Le rôle de Jack l’a ainsi beaucoup surpris et c’était même étrange pour lui d’interpréter quelqu’un d’aussi gentil et aux antipodes de ses anciens rôles, bien plus sombres. Dans la série Arrow, il a joué le temps de quelques épisodes le rôle d’Anarky, qui avait pour arme un lance-flamme. Il a adoré se servir de cette arme car c’était vraiment drôle pour lui et probablement l’une des choses les plus drôles qu’il a fait à l’écran. Cependant il ajoute en plaisantant qu’il ne dira pas sa façon de tuée préférée dans la vraie vie, il garde ça secret !

Une autre question intéressante aborde ses anciens rôles : si tous les personnages qu’il a incarnés devaient se réunir dans une bataille épique, qui gagnerait selon lui ? Alexander n’hésite pas et explique que ce serait Jack puisqu’il est l’être humain le plus puissant de l’univers et que les autres sont humain ! Cependant Anarky pour faire pas mal de dégâts avec son lance-flamme.

Sur un plan plus personnel, Alexander explique à une fan que lorsqu’il passe une mauvaise journée, il regarde des films de son enfance comme Génération Perdue ou encore Dumb and Dumber. Selon lui, la chose positive à retirer de ce confinement est le fait que cela force les gens à trouver de nouvelles choses à faire chez soi, ce qu’il compte bien continuer de faire après toute cette pandémie. Une fan lui demande s’il a essayé d’écrire, ce à quoi il répond que c’est quelque chose de vraiment compliqué d’après lui. Il est toujours impressionné par les personnes qui savent bien le faire et respecte énormément les scénaristes de Supernatural pour leur travail.

Après 45 minutes de panel, il est l’heure pour Alexander de dire aurevoir. Ce dernier dit aux fans que Paris lui manque beaucoup et que la Spooky Con était la chose qui le rapprochait le plus de la capitale française et qu’il est donc ravi d’avoir pu être présent ce Dimanche 1er Novembre !

De notre côté nous avons passé un agréable moment en sa compagnie et les fans semblent partager cette impression. Alexander sait être très à l’écoute et s’intéresse beaucoup à son audience. En effet, à chaque question posée par un fan, il tâche d’échanger avec, de débattre sur sa réponse ou de retourner la question, ce qui décomplexifie l’échange ! C’est donc une belle manière d’entamer l’évènement.

20h15

La Spooky Con continue avec le panel d’Ashley Greene. L’actrice apparaît à l’écran après quelques minutes, pour le plus grand plaisir de ses fans impatients et curieux.

Le panel commence sans tarder avec une question originale sur le tournage du dernier film de la saga, à Bâton Rouge : Ashley a-t-elle vécu des moments mémorables avec des fans ? L’actrice confie en riant qu’il y a eu des rencontres folles avec des fans tous les jours pendant le tournage de tous les films, notamment lorsqu’elle était en compagnie de ‘Rob’ (Robert Pattinson, Edward Cullen). Elle explique que, généralement, il y avait une grande différence entre les rencontres avec des fans où elle était seule et celles où elle avait Rob à côté d’elle. Ces dernières étaient beaucoup plus folles parce que les fans criaient, pleuraient, à tel point que certains hyper ventilaient. Son expérience la plus folle s’est passée à Vancouver avec Robert et Kellan Lutz (Emmett Cullen). Ils se sont fait poursuivre par des fans et ils ont dû littéralement courir pour sauver leur vie.

Concernant son rôle dans Twilight, Ashley explique la popularité d’Alice auprès du public par son caractère adorable de nature. C’est une personne qui répand la joie et la positivité. Ce type de personnalité est contagieuse et les gens ont envie d’être entouré par des personnes comme tel. Ashley révèle que lorsqu’elle a lu les livres, elle a automatiquement été attirée par Alice, elle gravitait autour de ce personnage. D’ailleurs, elle est vraiment très heureuse et fière d’avoir pu la jouer à l’écran et lui rendre justice. Mais si elle avait pu jouer un autre personnage de la saga, elle aurait choisit un rôle à l’opposé de son personnage, Arrow par exemple. Michael Sheen a fait un travail incroyable sur ce personnage, c’est indéniable. Mais Ashley pense qu’à l’heure actuelle, ce serait cool de voir une femme dans ce rôle aussi. En plus, elle adore jouer les méchants parce que c’est plus drôle.

L’actrice a du mal à choisir une seule scène qu’elle a préféré aux autres parce que la saga représente une grande période de sa vie, très importante pour elle, et qu’il y a eu beaucoup de scènes entre tous les films. Mais elle précise qu’elle adore la séquence de la bataille finale dans le dernier film. Elle adore tout ce qui est physique parce qu’elle a grandi en faisant des arts martiaux. Donc pour elle, cette scène était importante, pour montrer les capacités d’Alice quand on touche à sa famille. Sinon, Ashley a beaucoup aimé la scène du mariage parce qu’Alice était dans son élément. Elle a apprécié aider à designer la robe de demoiselle d’honneur de son personnage et apprendre à danser le rock avec Jackson Rathbone. Elle termine sa réponse en révélant que c’était vraiment une bonne période de sa vie et un très bon souvenir. D’ailleurs, lorsqu’on lui demande si elle a pu garder quelque chose du tournage, elle répond, amusée, « Garder, non. Voler, oui. ». Elle a pris le collier d’Alice parce qu’il avait une grande valeur sentimentale à la fois pour elle et pour son personnage. En effet, faire partie de la famille Cullen est un point culminant chez Alice et avoir les armoiries de cette famille sur le collier est très important. L’actrice révèle qu’elle a l’intention de le donner à sa fille un jour, si elle en a une. C’est un beau moment émotionnel que nous a offert Ashley avec ses révélations.

Sur le tournage, elle explique que Peter Facinelli, bien qu’ayant le rôle du père de famille, était le plus grand enfant. C’est lui qui faisait des blagues et faisait en sorte qu’il y ait une bonne ambiance sur le plateau. Il est toujours plein de joie et c’est agréable. Robert Pattinson n’était pas en reste mais Ashley confie qu’elle n’est pas sûre qu’il faisait exprès d’être drôle. Quant aux plus sérieuses, c’était sans doute Nikki Reed mais cela allait avec son personnage et Kristen Stewart. Pour cette dernière c’est sans doute parce qu’elle avait le poids du film sur les épaules et beaucoup plus de lignes à retenir que tout le monde. A propos du cast, Ashley révèle qu’ils ont créé un lien très spécial durant le tournage et qu’ils sont tous ouverts à une grande Twilight Reunion. Cependant, elle avoue que c’est une grande équipe donc qu’il est difficile de réunir tout le monde au même endroit au même moment. D’autant plus que certains se sont mariés, ont eu des enfants, entre temps ou explorent d’autres choses. De plus, concernant un retour à l’écran cela paraît compliqué puisque les vampires ne sont pas supposés vieillir. Or, ils ont tous malheureusement vieilli en réalité. Elle ajoute que Robert est très occupé à tourner Batman pour l’instant en plus.

Ashley a bien acheté le livre Midnight Sun, elle l’avait même pré-commandé ! Mais elle n’a eu le temps d’en lire qu’un extrait parce que les tournages ont repris donc elle est retournée au travail. Elle a quand même l’intention de le finir quand elle aura du temps. Elle explique aussi que, égoïstement, elle aurait aimé avoir les livres du point de vue d’Alice parce qu’Edward et sa sœur ont un lien très particulier et elle aurait trouvé ça intéressant. En parlant de film, Ashley a déjà tourné un film de Noël et une fan lui demande si elle voudrait tourner dans un autre. L’actrice révèle alors qu’elle vient juste d’en tourner un ! Il doit sortir le 5 Décembre. C’est d’ailleurs le premier film qu’elle a tourné après le confinement. Elle adore jouer dans des films de vacances et confie que sa mère est toujours très excitée quand Ashley fait des films de Noël. Du coup, elle lui a dit qu’elle essaierait d’en faire un chaque année si elle en a l’occasion.

Alice Cullen étant fan de voiture de sport, une fan demande à Ashley si, elle aussi, a une voiture préférée. L’actrice révèle qu’elle a eu la chance pouvoir garder une des Porsche d’Alice pendant quelques années, et qu’on ne dit jamais non à une Porsche. Mais aujourd’hui elle conduit une Audi Q5. Ca fait neuf ans qu’elle a la même voiture mais elle la trouve super, sûre et fiable. Elle confie en riant qu’elle pense garder la même voiture pour le reste de sa vie d’ailleurs. Elle explique alors qu’elle est le genre de personne à rester fidèle aux choses qu’elle aiment. Quand elle trouve quelque chose qui lui convient et qu’elle apprécie elle a du mal à faire avec autre chose.

Sur une note un peu plus intime, une fan lui demande si elle s’est inspirée du mariage d’Edward et Bella pour son propre mariage. Ashley explique qu’après avoir vu les photos, il y a effectivement quelques similarités même si elles n’étaient pas voulues au départ. Notamment le thème très nature, parce que sa famille apprécie le naturel. L’actrice pense que chaque chose qu’on vit a une petite influence sur notre futur donc il est fort possible que Twilight ait eu répercussions auxquelles elle n’avait pas pensé pour son mariage.

C’est sur cette note personnelle et féérique que s’achève le panel de la magnifique Ashley Greene. L’actrice repart en session One on One avant de rejoindre son ami et ancien collègue Peter Facinelli pour un panel duo qui clôturera la Spooky Con.

21h15

Le week-end d’Halloween bat son plein lorsque notre père des vampires favori arrive pour son panel. À en voir son sourire radieux et sa bonne humeur communicative, nous aurions presque l’impression que la fraîcheur de Peter Facinelli est tout autant éternelle que celle de son personnage ! Retour sur un moment de convivialité entre l’interprète de Carlisle et ses fans.

Caméras allumées, les fans se relaient pour poser leurs questions à Peter. La première d’entre elles concerne les nombreux genres cinématographiques dans lesquels il s’est illustré, afin de connaître son préféré. Peter explique qu’il apprécie cette variété et qu’il est difficile de choisir. « En fait, c’est aussi différent qu’une pomme et une orange », déclare-t-il avec humour, avant de préciser qu’il ne saurait se contenir à un genre unique, au risque de s’ennuyer.

Sans surprise, les questions suivantes tournent autour de Twilight. Peter avoue avoir adoré particulièrement chaque scène avec de l’action, car c’est vraiment ce qu’il préfère. Par exemple, le troisième film était bien rythmé à ce niveau, ce qui était super. Mais, s’il avait à choisir sa scène favorite, cela serait la mythique séquence du baseball dans le premier opus, même s’il pleuvait averse et que le maquillage et la coiffure des acteurs se ruinaient très vite. La scène de la bataille finale dans l’ultime volet est aussi un moment qui l’a marqué dans le sens positif.

Une fan demande ensuite pour quelles raisons il a voulu jouer Carlisle. Peter répond qu’en lisant les livres, il s’est très vite senti connecté à ce personnage. Déjà, ils sont tous les deux père de famille et s’imposent comme leader familial, mais Carlisle est aussi fort, avec beaucoup de compassion et d’humanité. Il s’est rendu compte que, dès la lecture, il est tombé sous son charme tout simplement.

La question suivante s’intéresse au rôle qu’il aurait aimé interpréter s’il n’avait pas incarné Carlisle. Sans hésitation, Peter répond qu’il aurait voulu être Edward, car il s’est toujours senti proche de lui. Ce protagoniste est à son sens un bon rôle avec une bonne histoire d’amour. Une fan lui demande alors s’il est « Team Edward », ce à quoi il rigole en s’exclamant : « Évidemment, ça reste la famille ! ».

L’heure est ensuite à l’évocation des projets. Peter cite un film nommé Unbreakable Boy qu’il va commencer à tourner maintenant que la situation sanitaire se débloque un peu aux États-Unis. L’œuvre est issue d’un livre éponyme qu’il a adoré sur un couple et leur fils autiste. À côté de ça, il va également tourner un film qu’il a coécrit et qui parle d’un enfant blanc dans une communauté hispanique, « Chico Blanco ».

Une fan lui parle alors du film d’horreur The Countdown dans lequel il a joué. Peter dit que son personnage n’était pas très sympathique dans ce film, et qu’il aime le fait de pouvoir osciller entre gentil et méchant à travers ses rôles. Il n’a pas fait beaucoup de registre horrifique, mais ce tournage-là était un bon souvenir car l’ambiance sur le plateau était très bonne.

S’ensuivent plusieurs questions courtes qui nous en apprennent plus sur l’acteur. Sur sa liste des choses à faire avant de mourir, Peter y a inscrit le souhait de visiter l’Afrique, notamment l’Égypte, celui d’effectuer un saut en parachute, et également celui de remporter un Oscar. Concernant sa perte de poids pendant le confinement, celle-ci a été possible grâce à une meilleure alimentation moins sucrée et une routine sportive réalisée avec les moyens du bord. Il sortira d’ailleurs prochainement une vidéo sur ce nouveau style de vie et nous invite à guetter ses réseaux sociaux pour ne pas la rater.

Les fans lui demandent des conseils concernant des films et séries à regarder durant le second confinement en France. Côté séries, son cœur a récemment balancé entre The Handmaid’s Tale et Stranger Things. Et, s’il devait conseiller un film, ce serait évidemment The Vanished, un thriller qu’il a réalisé, scénarisé, et dans lequel il occupe un rôle.

Une autre fan lui demande s’il a une citation favorite qui lui donne du courage. Pour Peter, son mantra est incontestablement « keep moving forward », que l’on pourrait traduire par « continue d’avancer », car cela lui apprend à tirer des leçons de ses erreurs passées pour évoluer.

La complicité est grande entre Peter et ses fans et ils discutent ainsi de choses et d’autres. À cette occasion, le comédien confie que son pêché mignon est la crème glacée, même s’il a conscience qu’il devrait se canaliser. Il parle ensuite d’animaux : auparavant, il avait des chevaux, et il adore justement l’équitation. En ce moment, il a des chats, et l’un d’entre eux fait même son apparition à l’écran. Il explique également avoir eu des oiseaux durant un temps, mais certifie que ses chats n’y sont pour rien dans leur disparition !

Retour au ciel gris de Forks lorsque les questions nous ramènent à Twilight. Il lui est demandé de désigner l’acteur le plus sérieux, ainsi que le plus drôle sur le tournage, mais le choix est complexe pour Peter. Selon lui, personne n’était vraiment sérieux, et chacun était très chaleureux. En revanche, il désignerait Kellan Lutz comme le plus drôle. L’animatrice lui précise alors qu’Ashley l’a désigné comme le plus comique du cast et il confie qu’il a effectivement failli se citer lui-même.

Toujours très intéressés par l’ensemble de sa carrière, les fans l’interrogent sur la série Fast Lane et son souvenir sur cette expérience. Peter déclare que cette série était très marrante avec beaucoup d’action, ce qui lui laisse donc un très bon souvenir.

La fin du panel approche, ce qui pousse le public à se recentrer sur la saga vampirique. Les fans veulent savoir s’il a pu conserver quelque chose de Twilight, mais il avoue ne pas avoir eu le droit de garder d’objets, à l’instar de ses anciens camarades. « Mais, une bague de Carlisle a subitement disparu, il se pourrait que je sache où elle est », confie-t-il avec un sourire espiègle.

Avant de conclure, une fan lui demande s’il a déjà lu des fanfictions sur Carlisle. Peter répond que non, puis questionne le public sur le contenu de ces œuvres. Après des explications, Peter s’exclame, amusé : « c’est un peu comme 50 Nuances de Grey avec Carlisle en vedette, c’est ça ? ». Les fans acquiescent et Peter déclare qu’il faudrait les adapter en film !

C’est déjà l’heure de quitter le patriarche des Cullen, pour mieux le retrouver quelques minutes plus tard. Avec beaucoup de gentillesse, l’acteur tient à remercier personnellement chaque fan s’étant adressé à lui, puis dit espérer pouvoir revoir tout le monde très vite.

22h30

C’est désormais l’heure du dernier panel de la journée, et quoi de mieux pour clore l’événement qu’une réunion Twilight en présence d’Ashley et Peter. Si ce dernier n’est pas là dès le lancement du panel, nous commençons la session de questions/réponses avec Ashley.

Cette dernière revient avec émotion sur la saga puisque, bien que les films soient sortis entre 2009 et 2012, les fans sont toujours aussi présents 8 ans après. Elle explique en être très reconnaissante et qu’elle est très surprise de voir qu’ils sont restés et les suivent tout au long de leurs carrières respectives, mais que cela en dit long sur la loyauté de leurs fans. Elle est très touchée également de voir que de nouveaux fans continuent d’arriver tandis que d’autres avaient la vingtaine lors de la sortie des films et ont désormais des enfants à qui ils transmettent leur passion. Cependant, l’interprète d’Alice explique que dès qu’elle a eu le rôle, elle ainsi que le cast ont très vite sentis qu’ils faisaient partie de quelque chose de vraiment spécial. Elle se souvient de la première avant-première qui leur a confirmé ce sentiment et au cours de laquelle l’engouement et l’excitation des fans était autant incroyable qu’unique.

Il lui est ensuite demandé ce qui a fait le succès de Twilight et ce qui a rendu la saga si iconique. Selon elle, c’est une somme de nombreuses choses qui se sont connectées afin d’en faire un tel phénomène, et plus particulièrement les personnages. En effet, chaque personne peut se reconnaitre en l’un des protagonistes, même si on est dans le genre de la fantaisie. C’est d’ailleurs ce style qui a beaucoup contribué au succès selon elle. Ainsi, elle explique que de son point de vue, les vampires ont quelque chose d’assez irrésistible, presque d’interdit lorsque l’on s’approche. C’est pourquoi la romance entre Edward et Bella a captivé tant de personnes. En effet, c’est souvent ce dont on rêve lorsqu’on est adolescent, d’une relation où l’on dépasse ses limites, que l’on traverse par amour.

Ashley revient d’ailleurs sur son audition qui était assez particulière. En effet, la seule information qu’elle avait reçue était qu’elle auditionnait pour une adolescente de 17 ans et qu’elle ne savait même pas pour quel projet elle se présentait. Dès qu’elle est sortie de l’audition et a eu plus d’informations, elle a dévoré les livres et les a lus en 1 jour et demi car elle en est tombée amoureuse, comme beaucoup de fans selon elle. En découvrant petit à petit le personnage, elle a eu le sentiment qu’elle était destinée à jouer ce rôle, ce qui explique son attachement à Alice. Elle revient sur Midnight Sun, le livre du point de vue d’Edward sorti cet été. Bien qu’elle n’ait pas eu le temps de le terminer, elle a adoré ce qu’elle a lu jusque là. En effet, elle a beaucoup aimé découvrir la relation d’Edward et Bella sous ce point de vue mais aussi en apprendre plus sur la façon de communiquer si spéciale.

Peter rejoint alors le panel et après avoir échangé avec Ashley, se prête au jeu des questions/réponses. Puisque Alice a un pouvoir et que Carlisle n’en a pas, il leur est demandé de lui en imaginer un. Peter plaisante en disant qu’en soit il a le pouvoir de compassion ! Plus sérieusement, il estime que pouvoir voler ou être invisible serait assez incroyable. Ashley surenchérit en disant qu’être invisible serait vraiment dingue mais que si elle avait ce pouvoir, elle aurait sûrement beaucoup de problèmes. Elle pencherait donc davantage sur pouvoir lire les pensées des autres, bien qu’elle pense que ça pourrait être douloureux certaines fois comme on a pu le voir avec Edward qui en a beaucoup souffert.

Toujours sur leurs personnages, Ashley explique qu’elle aime penser avoir des choses en commun avec Alice. En effet, cette dernière, avant d’être accueillie par Carlisle et les Cullen, a un passé difficile. Cela lui a donc forgé un caractère de nature optimiste, a toujours vouloir croire au fait qu’ils peuvent s’en sortir. L’actrice explique qu’elle en fait de même. Elle essaie de vivre sa vie de la façon la plus optimiste possible et de toujours être reconnaissance envers tout ce que la vie lui offre. Pour Peter, ses similarités avec Carlisle sont plus nuancées. En effet, il est comme lui, très compatissant et sait ce que sait d’avoir une famille et d’incarner la figure paternelle. Cependant, contrairement à son personnage, il est un grand enfant bien qu’il se sente tout aussi vieux que lui et a l’impression d’avoir 350 ans ! Ashley confirme en expliquant que, bien que Peter agissait de façon paternelle sur le set, il était également celui qui faisait le plus de blagues.

Et en parlant du set, les deux acteurs reviennent sur leurs relations actuelles avec le cast de Twilight. Ashley explique qu’ils sont difficilement en contact car certains sont mariés ou ont des enfants et qu’ils ont tous une carrière très différente. Cependant, dès qu’ils se retrouvent, leur relation reste inchangée. Ils ont un lien immuable dû au fait qu’ils ont vécu une expérience que peu de gens vivent dans leur vie. Peter confirme et ajoute que c’est comme une grande famille : parfois on ne se parle pas ou ne se voit pas pendant des mois, mais dès que c’est le cas, c’est comme si rien n’avait changé et que le temps ne s’était pas écoulé. C’est un beau signe d’amitié et qui témoigne du lien incroyable qu’ils ont entre eux.

Twilight semble détenir une place particulière dans le cœur des deux acteurs. En effet, Ashley explique que son film favori des cinq restera toujours le premier. En effet, c’était son tout premier vrai film et qu’elle a réellement grandi sur le tournage et développé des amitiés précieuses. Elle revient sur l’avant-première qui est un souvenir merveilleux à ses yeux puisque c’était la concrétisation de ce travail mais aussi la possibilité de voir les réactions des fans au film. De plus c’était la première fois qu’ils avaient l’occasion de voir la fandom et de les rencontrer. Peter explique que le premier est également son favori puisqu’aucun film n’était encore sorti donc tout était plus intimiste, comme par exemple le tournage. Il y avait une réelle innocence de leur part car personne n’était vraiment sûr d’où aller les mener ce projet. Mais c’était surtout le début d’une aventure fabuleuse pour lui.

Du côté de leur carrière, il leur est demandé quel serait leur rôle de rêve. Peter dit que s’il le savait, il aurait déjà écrit le personnage ! Ashley de son côté, explique que dès qu’elle a l’occasion de jouer un rôle différent de ce qu’elle a fait jusque là, c’est toujours excitant. Par ailleurs, elle aime beaucoup tout ce qui est physique donc jouer dans un Marvel serait vraiment génial. Peter la rejoint en expliquant qu’il affectionne beaucoup les films d’action. De plus, il explique que lui aussi adore avoir des rôles différents les uns des autres. En effet, lorsqu’il reçoit un script, c’est comme un cadeau de Noël sous le sapin. Il le dévore pour découvrir l’histoire et l’évolution des personnages. Cependant Ashley explique avoir adoré le film Marie Antoinette de Sofia Coppola et qu’elle adore les films historiques dont ça pourrait être une idée. « Tu ferais une merveilleuse Marie Antoinette ! », lui lance Peter !

Avant de terminer le panel et donc clôturer ce week-end, Fanny, la traductrice de People Con leur demande s’ils aimeraient venir à Paris, pour une convention réelle par exemple. Les deux acteurs répondent tous les deux que oui, évidemment, avec beaucoup d’enthousiasme ! Fanny dévoile ainsi qu’une convention Twilight du nom de Eternal Con aura lieu les 10 et 11 Juillet 2021 à Paris. Si les commentaires dans le chat explosent, ce qui amuse d’ailleurs beaucoup Ashley, Peter dit qu’il va se mettre dès à présent au français et qu’il va préparer de ce pas des french toast ainsi que des french fries ! « Je peux venir chez toi ? », demande Ashley. Peter dit même qu’il est d’ores et déjà dans l’avion et que si le COVID-19 pose toujours problème d’ici là, il portera un masque à gaz ! Sur cette merveilleuse nouvelle, c’est donc la fin de ce panel.

La Spooky Con, qu’est-ce que nous en pensons ?

Quoi de mieux que de fêter Halloween après l’heure avec ses acteurs favoris ? People Con a misé fort en accueillant pour leur Spooky Con deux guests inédits en France, soit Ashley Greene et Peter Facinelli, mais aussi en ré-invitant Alexandre Calvert. Ainsi, l’organisme a su proposer aux fans un événement riche en émotions et en surnaturel, pleinement en accord avec le thème spooky amené par cette fin d’octobre. De quoi remettre du baume au cœur des français en ce premier week-end confiné, en somme.

La Spooky Con semble avoir réuni des fans du monde entier et a su parvenir à en rendre nostalgique plus d’un avec cette réunion Twilight, qui ne sera donc pas la dernière ! Une sacrée annonce de fin de convention qui a su enjoliver une journée déjà magique !

Fans de la saga, préparez-vous pour la Eternal Con, dont vous trouverez toutes les informations ici. Serez-vous présents à ce nouveau week-end vampirique ? Nous vous y donnons rendez-vous.