Compte-rendu

The Happy Ending Con 4

Et ils vécurent heureux et assistèrent à beaucoup de conventions…

Les fans de Once Upon a Time attendaient depuis des mois d’avoir leur fin heureuse de conte de fées en assistant à la The Happy Ending Convention 4. C’est le week-end des 13 et 14 novembre derniers que People Convention a exaucé leur vœu. Enfin, au détail près que la fin n’en est pas une ! À l’issue d’un week-end magique, l’organisme a en effet annoncé une cinquième édition de leur convention dédiée à Once Upon a Time.

Mais, avant d’écrire la page suivante, nous sommes là pour vous faire (re)vivre le quatrième chapitre de la convention. Pour le retour des The Happy Ending Convention à Paris, Lana Parrilla, Colin O’Donoghue, Rebecca Mader, Sean Maguire, Michael Raymond James, Karen David et Jared Gilmore étaient de la partie. Cramponnez bien votre tapis volant, car on vous embarque sans plus attendre à Storybrooke !

Samedi : 9h45

C’est à l’hôtel Hilton Paris Charles de Gaulle que les fans de Once Upon a Time sont réunis en ce samedi matin. C’est avec une excitation non dissimulée que la foule remplit l’espace. Certains retrouvent leurs amis avec le sourire, d’autres s’empressent d’aller retirer leur pass et de soigneusement ranger leurs extras dans une pochette. Ceux qui ont déjà obtenu leur laisser passer pour le week-end flânent devant les différents stands de produits dérivés, ou rejoignent d’ores et déjà leur siège dans la salle de panel. En apercevant les nombreux cosplay, nous nous sentons immédiatement propulsés dans l’univers de la série à l’honneur ce week-end, et nous aurions presque l’envie de nous découvrir des pouvoirs magiques pour faire débuter les festivités tout de suite.

Heureusement, c’est quelques minutes après avoir formulé ce vœu que la vidéo d’ouverture se lance dans la salle remplie de fans, leur donnant à chacun la chair de poule. Les émotions montent déjà, et cela ne risque pas de redescendre puisque Lana Parrilla (Regina Mills / La Méchante Reine) fait alors son apparition ! En effet, pour laisser le temps à tous les invités du jour de faire leur arrivée tranquillement, c’est avec un panel que le week-end débute. Les cris et les applaudissements font augmenter le niveau sonore de plusieurs décibels, et emplissent les yeux de Lana de larmes. « Je suis tellement émue d’être de retour », confie l’actrice, très touchée. Mais, le bonheur prend bien vite le pas sur les autres émotions, et c’est sur des rires que le panel s’ouvre, puisque Lana confie avoir un petit problème avec les boutons de sa chemise qui ne font que se détacher !

Évidemment, Once Upon a Time est au cœur des échanges, et l’actrice peut nous en apprendre un peu plus sur la série et ses coulisses. Elle revient notamment sur la fin de son personnage, et avoue qu’elle n’aurait rien changé si elle en avait eu le pouvoir. En effet, Lana aime se dire qu’une fin heureuse ne dépend pas des autres personnes, et c’est justement ce que Regina peut apprendre au public au terme de la série. Ce genre de beau message est aussi véhiculé plus tôt dans la série lorsque Regina et la Méchante Reine se réconcilient. « Dans cette séquence, c’est finalement une seule et même personne qui se réconcilie avec elle-même, et c’est aussi beau qu’important, c’est une de mes scènes favorites », détaille Lana. La comédienne cite également une autre scène qui figure parmi ses préférées : celle dans laquelle Regina peut dire à son père qu’elle est désolée dans le monde des morts. « C’est quelque chose qui ne peut pas arriver dans la vraie vie, mais, dans la fiction, la magie existe. Et puis, ça m’a permis de mieux comprendre Regina, car j’avoue que je la trouvais totalement cinglée au tout début ! », confesse Lana en laissant échapper un rire. C’est donc un panel riche en humour, en positivité et en belles leçons de vie que la convention est inaugurée.

Toutefois, il n’est pas question pour Lana de quitter la scène si vite ! En effet, tous les acteurs la rejoignent bien vite pour accueillir le public. D’un pas déterminé, Colin O’Donoghue, Rebecca Mader, Sean Maguire, Michael Raymond James, Karen David et Jared Gilmore rejoignent l’interprète de Regina sur l’estrade. Les étoiles dans les yeux sont autant perceptibles dans le regard des fans que dans celui des acteurs. Après avoir dit quelques mots au micro, il est temps pour les guests de monter en salle de photoshoot ou de meeting-room afin de suivre le planning bien chargé de l’événement.

Nous ne tardons pas non plus à nous faufiler dans les studios photo pour voir la magie s’opérer entre les acteurs et leur public. Certes, certains agents ont demandé à ce qu’un plexiglass soit présent sur les photos, mais les fans ont plus d’un tour dans leur sac pour proposer des poses originales ! Ainsi, c’est finalement avec beaucoup de naturel que les photoshoots s’enchaînent, et la paroi n’empêche pas les petites conversations de naître entre deux flashs provoqués par la main du photographe. Outre les photos en solo, les fans sont ravis de voir les duos composés par People Convention, notamment le très attendu Lana/Colin. Pour sa première venue chez l’organisme, l’interprète du capitaine Crochet fait plus d’un heureux et se plie avec beaucoup de gentillesse au jeu des photoshoots. C’est donc avec déjà beaucoup de clichés mémorables que les participants de la The Happy Ending Convention 4 partent en pause déjeuner ce samedi midi.

15h00

Quoi de mieux que d’entamer l’après-midi avec un panel de Colin O’Donoghue ? C’est avec humilité, humour et attention que le comédien répond aux questions pour cette demi-heure très attendue. Les fans sont d’ailleurs bien nombreux à attendre derrière le micro pour adresser quelques mots au pirate. Sans surprise, sa partenaire à l’écran, Jennifer Morrison (Emma Swan), est au centre de plusieurs discussions et Colin en profite ainsi pour déclarer qu’il adorait travailler avec elle. « Notre relation me manque, mais, tout ce qui est lié au tournage me manque de manière générale », précise-t-il. Plus tard, le comédien cite encore son ancienne collègue en confiant que la scène de Once Upon a Time l’ayant le plus marqué est quand Emma tue la version méchante de Crochet. Les deux acteurs étaient très émus lors du tournage de cette scène. Au cours de son panel, Colin montre également que la tolérance et le respect sont des valeurs centrales de sa personnalité lorsque quelqu’un lui demande son opinion sur le fait que beaucoup de fans aimeraient voir une relation fleurir entre Emma et Regina. « Je pense que chaque personne a le droit de rêver à l’histoire de l’amour de son choix ! C’est justement cette diversité qui fait la beauté du fandom de la série », explique l’acteur.

Au-delà de ces belles paroles, d’autres moments du panel sont plus légers et même comiques. En effet, au fil des discussions, Colin semble de plus en plus à l’aise sur scène, et se laisse aller à quelques plaisanteries, comme lorsque quelqu’un lui demande comment s’est-il adapté aux différentes facettes de son personnage. Réponse de l’acteur ? « Je suis juste très doué ! ». Plus sérieusement, Colin répond être très chanceux d’avoir pu faire une si grande exploration de Killian, c’était très amusant. « L’avantage lorsqu’on connaît très bien un personnage est de pouvoir aisément introduire de nouvelles facettes sans perdre son essence », conclut-il. Toutefois, c’est la version la plus sombre du capitaine qui a été ce qu’il a préféré jouer, et il avoue ainsi que sa saison favorite était la deuxième pour cette raison. Malheureusement, le panel de Colin s’achève déjà, mais nous le retrouverons quelques heures plus tard lors des autographes.

Un panel en chassant un autre, nous ne tardons par à retrouver sur scène les survoltés Sean Maguire (Robin des Bois) et Rebecca Mader (Zelena / La Méchante Sorcière de l’Ouest) pour poursuivre la journée. Cette fois-ci, l’ambiance est électrique et les deux acteurs ne tiennent pas en place ! Dès le début des échanges, le ton est donné. À la question : « Sont-ils souvent reconnus dans la rue ? », Sean répond : « Jamais, même quand j’essaie de toutes mes forces de me faire remarquer ! ». Un peu plus sérieusement, mais toujours avec un grand sourire aux lèvres, Rebecca déclare que la veille, un fan l’a reconnue et lui a offert un limoncello. « C’est le bon côté de la gloire ! », s’amuse-t-elle.

Le duo ne manque pas non plus de s’allier pour chambrer leurs camarades de Once Upon a Time, par exemple en expliquant que Colin s’est cassé une jambe pendant l’épisode musical de la série, et qu’ils se moquaient bien de lui ensuite en lui rappelant sans cesse qu’il s’était blessé en chantant ! Rebecca explique aussi que Sean, Colin et Ginnifer Goodwin se trompaient souvent dans leurs lignes, et qu’elle s’amusait à se moquer gentiment d’eux dès que ça arrivait ! L’évocation de l’interprète de Blanche-Neige rend les acteurs nostalgiques, et Rebecca raconte : « Ginnifer est l’une des personnes les plus adorables qu’on connaisse. C’est quelqu’un de tellement entier qu’après une scène dans laquelle Zelena maltraitait un peu son personnage, Ginnifer venait me voir les larmes aux yeux en me disant que je l’avais rendue vraiment triste. Souvent, je riais et je lui répondais : ‘Super, donc ça signifie que je peux être une vraie actrice !’ ». Mais, Sean et Rebecca savent aussi délivrer des paroles inspirantes à leur public et garder leur sérieux quelques minutes. C’est justement ce qu’ils font lorsqu’ils évoquent leur rapport à la célébrité et que Sean s’exclame : « La célébrité, c’est comme un fantôme dans le vent, ce n’est pas vraiment réel. Ce qui est réel, c’est l’amour, l’amitié et la famille, et il est important de ne pas oublier ces valeurs quoi qu’il arrive ». Après être passés du rire aux larmes, les acteurs s’éclipsent.

Après avoir fait une bonne séance photo en duo, Jared Gilmore (Henry) et Michael Raymond James (Neal/Baelfire) font à leur tour leur entrée sur scène pour un moment entre père et fils de fiction. Complices à la ville comme à l’écran, les acteurs se complètent bien l’un l’autre, ce qui promet un panel enrichissant. Jared précise d’emblée qu’il est en train de regarder à nouveau la série avec sa petite-amie, alors, il est sur la même longueur d’ondes que les fans. En parlant de Once Upon a Time, les comédiens sont interrogés sur ce qu’ils auraient aimé changer dans l’histoire familiale unissant Emma, Neal et Henry. Le duo s’accorde à dire qu’ils ne changeraient absolument rien, surtout que leur rôle est d’interpréter ce qui est écrit et non de composer une autre histoire que celle du script. Michael ajoute : « J’aime tout particulièrement le fait que Neal et Emma n’ont pas pu se dire ce qu’ils avaient sur le cœur avant que la mort ne frappe. Je me dis que des personnes peuvent regarder cette scène derrière leur écran et réaliser à quel point il est important d’aller dire à leurs proches qu’ils sont aimés avant qu’il ne soit trop tard ». Tous deux en osmose, les acteurs parlent ensuite de leur complicité en expliquant que c’est leur alchimie qui a nourri la relation entre leurs personnages, et non l’inverse. Michael déclare avoir toujours trouvé que Jared était un enfant génial, déjà bien avant d’approfondir leurs liens fictifs. Avant de clore les échanges, Michael et Jared expliquent qu’ils auraient bien aimé échanger leurs rôles dans la série, ça aurait été hilarant. « Tu aurais pu me porter sur tes épaules ! », rigole Michael. C’est donc sur les éclats de rire que se finit le dernier panel du samedi.

Si la salle principale se vide, les fans de Once Upon a Time se dépêchent de rejoindre le premier étage de l’hôtel. En effet, il est l’heure des autographes ! Les acteurs ont été séparés dans deux salles différentes pour faciliter les flux, et les files d’attente se remplissent bien vite. Pour éviter l’effet « cluster », la majorité des acteurs portent leur masque et sont protégés par un plexiglass. Ainsi, les fans peuvent échanger quelques mots avec leur guest favori en toute sérénité. Encore une fois, toutes les émotions sont de la partie et en navigant de table en table, nous voyons des visages tantôt rieurs, tantôt souriants, tantôt émus. Comme d’habitude, les participants de la convention n’ont pas manqué d’idées pour produire de beaux supports à dédicacer : carnets, photos, funko pop ou affiches sont au rendez-vous. Tandis que les signatures s’enchaînent et que la magie opère, nous laissons fans et acteurs partager ce moment. C’est la fin de la première journée de convention. Enfin, mis à part pour les personnes prenant part à la soirée en compagnie des acteurs !

Dimanche : 10h00

C’est avec autant d’excitation que la veille que les fans présents le dimanche font leur retour à l’hôtel. Devant la salle des panels, nous surprenons quelques discussions débriefant de la soirée de la veille, ou se projetant dans les rencontres de la journée. Certaines personnes détenant un pass pour le dimanche inaugurent quant à elle leur week-end, ressentant autant de stress et d’impatience que les fans arrivés la veille. Dans tous les cas, les participants de la seconde journée de la The Happy Ending Convention 4 gagnent assez rapidement leur siège, se préparant attentivement à l’arrivée de Karen David (Jasmine). L’actrice déclare immédiatement être ravie de se trouver ici ! La jeune femme est actuellement en train de tourner Fear The Walking Dead à Austin et c’est la première fois qu’elle voyage, alors, elle est enchantée de cette petite pause. « Je n’arrête pas de sourire depuis hier, j’en ai mal aux joues ! », confie-t-elle.

Se trouver en compagnie de Karen est semblable à recevoir un shot de bonne humeur et de positivité. Son public sait justement à quel point l’interprète de Jasmine est une personne en or et n’hésitent pas à lui parler à cœur ouvert, comme lorsqu’une personne lui montre son tatouage : c’est donc sous le signe du partage que le panel se déroule. Karen donne ainsi de nombreux conseils à son audience, comme lorsqu’elle raconte son parcours pour devenir comédienne : « En commençant les castings, j’ai eu énormément de refus, mais, je me suis toujours rappelée du chemin parcouru pour devenir actrice et je n’ai jamais baissé les bras. Il ne fait pas oublier que la seule personne qui peut nous empêcher de faire ce que l’on veut vraiment est nous-même ». Par la suite, Karen encourage les fans à croire en eux jusqu’au bout, car il n’est jamais trop tard pour accomplir ses rêves. Pour évoquer Once Upon a Time, la jeune femme revient sur les moments de tournage l’ayant marquée, à l’instar de sa première scène avec Rebecca et Emilie de Ravin (Belle) où elles ne faisaient que rire, ou encore les moments auprès de Joanna García, l’interprète d’Ariel, qui est toujours très amusante. C’est donc avec beaucoup de joie que le dimanche a pu commencer, et les festivités viennent à peine de débuter !

Comme la veille, la fin du premier panel donne le feu vert aux photoshoots. À l’étage, les acteurs continuent d’accueillir leurs fans avec leurs plus beaux sourires, et parfois en dansant ! C’est notamment le cas de Michael Raymond James qui ne quitte pas son enceinte et qui transforme les studios en salle de concert. C’est donc dans ce climat que les photos en solo, en duo, en trio et en groupe suivent leur cours. Dès que les clichés sont capturés, les fans regagnent le rez-de-chaussée et scrutent attentivement la table sur laquelle toutes les photos imprimées sont déposées, en espérant apercevoir leur visage. Pour les fans n’ayant pas d’extra pour le moment, les animations et jeux s’enchaînent comme toujours dans la salle principale. Certains fans ont ainsi la chance de gagner une photo imprévue, ou un autographe, et courent pour l’effectuer. Ceux n’ayant rien gagné restent bon joueur, et se consolent en allant prendre leur pause déjeuner.

14h30

Un sandwich plus tard, tout le monde est de retour dans la salle des panels. Une nouvelle session de questions/réponses vient de débuter, et elle est cette fois pleinement masculine, puisque nous retrouvons Michael Raymond James et Sean Maguire. Même si la fatigue du week-end commence à se faire ressentir, les deux comparses n’en ont pas perdu leur humour. Ainsi, les moments hilarants s’enchaînent. Quels sont leurs points communs avec leurs personnages ? « J’aime vivre dans les bois avec des hommes et porter du cuir », plaisante Sean. Quels conseils donneraient-ils à leurs personnages ? « Ne meurs pas ! », crient-ils tous les deux. S’ils pouvaient avoir un super pouvoir, lequel souhaiteraient-ils ? « Je voudrais être invisible pour me rendre à la Maison Blanche », répond Sean. « On sait tous que ce n’est pas à la Maison Blanche que tu irais en premier dans ce cas ! », rétorque Michael. Vous l’aurez compris, les fous rires s’enchaînent et l’ambiance est électrique. Toutefois, certains instants sont un peu plus sérieux, et les deux hommes se livrent ainsi sur les liens indéfectibles qui les unit. Ils expliquent ainsi que lorsqu’ils ne se sentent pas bien, ils se téléphonent, et se remontent le moral l’un l’autre. Plus tard, lorsqu’ils sont invités à partager leur plus beau souvenir commun, les acteurs s’accordent à dire que tous les moments passés ensemble sont importants, peu importe lesquels. Nous laissons finalement ces deux frères de cœur à l’issue de trente minutes de discussions, afin de poursuivre la journée.

Changement d’ambiance pour la suite du dimanche avec l’arrivée dans la salle des panels de Jared Gilmore. L’acteur de 21 ans, connu bien plus jeune dans la peau de Henry, prend toujours un grand plaisir à revenir sur son expérience dans Once Upon a Time, qui a été fondatrice dans son cheminement de vie. « J’ai traversé des épisodes assez difficiles dans ma vie, vécu de l’anxiété et de la dépression, mais Henry m’a toujours permis d’aller mieux. Je suis quelqu’un de cynique qui jouait un garçon positif, rêveur et empli d’espoirs, alors, ça m’a permis de remonter la pente », confie Jared. L’acteur porte un regard très tendre sur son expérience dans la série, et l’un de ses épisodes favoris est justement le 22 de la saison sept, car c’est là qu’il réalise tout le chemin parcouru depuis la saison une, qu’il aime également beaucoup. Le jeune homme raconte par la même occasion des anecdotes amusantes de tournage, puisque le cast de Once Upon a Time est réputé pour savoir rire ! Il évoque donc la scène du baiser entre Henry et Violette (Olivia Steele Falconer). Lors du tournage de la scène, Colin et Josh Dallas (Prince Charmant) étaient en train de faire des bêtises derrière lui et de faire des bruits de bisou pour le déconcentrer, et ça l’amuse encore beaucoup quand il y repense. Avec ce panel, Jared prouve donc que l’âge ne signifie rien, et qu’un acteur d’à peine vingt ans peut avoir beaucoup de choses à partager !

Nous voilà bien vite au tout dernier panel de la convention, qui n’est pas des moindres. C’est à 17 heures que deux chevelures brunes et rousses sont à l’origine de bruyants applaudissements du côté du public. Vous l’aurez deviné, Lana Parrilla et Rebecca Mader sont là ! Autant le dire : aucun mot ne saurait décrire l’ambiance exceptionnelle du panel, ponctué par les rires, les déclarations d’amour, les larmes et les preuves de complicité entre les deux femmes. Comme elles le racontent, leur histoire d’amitié remonte à 2014, à l’occasion d’une convention brésilienne lors de laquelle elles avaient passé une soirée à créer des cocktails de toutes sortes. Evidemment, elles s’entendaient déjà bien sur le tournage de Once Upon a Time, mais leurs liens étaient plus professionnels, et c’est cet épisode en Amérique du Sud qui a véritablement marqué un tournant. Par la suite, il leur arrivait de se cacher lors du tournage afin de manger du chocolat et boire du thé ! « Je sens que je peux vraiment être moi-même avec Lana », ajoute Rebecca au sujet de leur relation. Cette remarque fait monter les larmes dans les yeux des deux comédiennes, qui oscillent entre émotion et rire. Pour revenir pleinement dans la série, Lana et Rebecca s’accordent ensuite à dire que la scène la plus émouvante qu’elles ont pu y jouer est lorsqu’elles ont appris qu’elles étaient sœurs, et qu’elles se tenaient les mains avec Barbara Hershey (Cora). Outre l’émotion, les fans n’oublient pas que leurs personnages sont réputés pour avoir été des méchantes notoires, et une question porte donc sur ce paramètre. « J’adore jouer une méchante, c’est comme une thérapie gratuite », déclare Rebecca. Le duo trouve très amusant de pouvoir être payées à être méchantes, car elles peuvent être horribles toute la journée sans avoir peur des conséquences ! Au terme du panel, ces méchantes au grand cœur ont surtout fait fondre les fans, qui sentent déjà la fin de la convention se rapprocher à grand pas.

La dernière étape du dimanche nous mène à nouveau aux autographes, activité à laquelle les acteurs continuent de s’adonner avec le sourire en dépit de la fatigue accumulée. Pendant ce temps, sur scène, les fans restés en bas se sont mis à chanter dans le cadre d’un grand karaoké dédié aux chansons de l’épisode musical de Once Upon a Time ou de Disney. Ainsi, la fin de l’événement semble bien plus aisée à digérer en musique pour les participants qui n’ont pas envie de dire au revoir à leurs acteurs favoris ! Néanmoins, ils doivent s’y résigner quand les guests font leur ultime venue sur scène pour la cérémonie de clôture. Tous font part de leur bonheur suite à ce week-end magique. Dès que chacun a pu parler, les fans se mettent à chanter en cœur, respectant ainsi les rituels de fin des The Happy Ending Convention. C’est avec déjà beaucoup de nostalgie que les fans font ensuite leurs adieux aux acteurs… Ou presque !

La The Happy Ending Convention 4, qu’est-ce que nous en pensons ?

C’est avec l’annonce d’une The Happy Ending Convention 5 à laquelle participeront Lana Parrilla, Rebecca Mader, et d’autres noms encore non annoncés, que le week-end s’achève. Les fans présents explosent de joie, et nous les quittons avec le sourire aux lèvres. Si Once Upon a Time affirme que l’amour est la forme de magie la plus puissante qui existe, nous pouvons en tout cas constater que l’amour qu’ont porté les fans aux acteurs de la série durant l’événement était magique. Avec ces deux journées très riches en émotion, People Convention a permis à tous de revoir ou découvrir Lana Parrilla, Colin O’Donoghue, Rebecca Mader, Sean Maguire, Michael Raymond James, Karen David et Jared Gilmore.

S’il sera certainement compliqué pour les fans de redescendre de leur petit nuage, c’est cependant avec de sublimes souvenirs plein la tête que tous les participants rentrent chez eux ce soir-là. Malgré quelques contraintes sanitaires indépendantes de la volonté de l’organisme, tout le monde a pu passer un moment merveilleux et se prépare d’ores et déjà à revenir pour la prochaine édition. Serez-vous également de la partie ? Dites-le-nous dès à présent sur Twitter !

Cet article ne vous a pas suffi ? Nous vous proposons également une galerie photos, une vidéo dans les coulisses de l’événement mais aussi des interviews exclusives de Rebecca Mader, Karen David, Colin O’Donoghue, Jared Gilmore et Lana Parrilla !