Compte-rendu

The Hunters of Shadow Virtual Con 2

Ne jamais dire jamais, le retour de Wevents dans le monde virtuel !

L’Institut vous manque ? On vous y ramène le temps d’une soirée. Ce samedi 27 Février 2021, l’organisme de conventions Wevents Prod a permis aux fans de retrouver des acteurs de la série à succès Shadowhunters. La seconde édition de la The Hunters of Shadow Virtual Con a donc accueilli Katherine McNamara (Clary Fray), Matthew Daddario (Alec Lightwood), Harry Schum Jr (Magnus Bane), Luke Baines ( Jonathan Morgernstern) & Jade Hassouné (Meliorn). Dépoussierez vos stèles, il est temps de les ressortir pour quelques heures !

Samedi : 18h00

C’est le top départ de la The Hunters of Shadow Virtual Con 2 et quoi de mieux que de commencer par un panel de groupe ! C’est Luke qui apparaît le premier sur nos écrans, suivi de près par Harry, puis Matthew et la dame du jour, Katherine McNamara. Jade sera le dernier à nous rejoindre, prêt pour cette soirée.

À peine le panel démarré que Matthew dit à Luke « Tu parais si jeune ! », Harry rétorque que c’est à cause de l’éclairage et le contraste avec sa caméra. La conversation part alors sur les fonds des différents acteurs. Katherine a un fond totalement noir et neutre, tandis qu’Harry a un fond avec des tableaux, tout à fait au goût de Matthew. Jade est chez lui, avec une magnifique plante derrière lui qui s’apprête à faire une fleur et que l’acteur est très fier de nous montrer. La bonne entente et l’ambiance désormais bien connue des panels de groupe est d’ores et déjà présente, tout le monde est de bonne humeur et parle en même temps.

La première question est pour Harry : est-ce que le maquillage de Magnus lui manque ? Elle ne manque pas de faire rire les acteurs. Le panel commence bien ! C’est Katherine qui prend la parole la première en disant qu’elle était très fière de lui avoir appris à enlever l’eyeliner sans arracher tous ses cils. Harry avoue que c’est effectivement arrivé pendant les deux premiers mois. Il révèle également que ce qui lui prenait le plus de temps c’était d’enlever le vernis. Plus sérieusement, le maquillage s’apparentait à une transformation et ça l’aidait beaucoup à rentrer dans le personnage, c’est ce qui lui manque. Autrement, non évidemment, ça ne lui manque pas.

Il est ensuite demandé à l’ensemble des guests s’ils ont gardé des souvenirs du tournage. Katherine avoue qu’elle avait trop peur de prendre quoi que ce soit, donc ce qu’elle possède c’est que l’équipe les lui a donné. Elle a notamment un des grands mannequins articulés en bois que Clary avait dans sa chambre à l’Institut, que l’ensemble de l’équipe technique a signé pour elle et lui a donné le dernier jour. Luke prend la parole à son tour et déclare qu’il n’a rien volé car il avait trop peur d’être viré. Il est alors interrompu par Matthew et Harry qui s’exclament « Viré ? », l’interprète de Magnus continue en riant « On était déjà virés à ce moment-là ». L’acteur qui joue Jonathan rigole et reprend la parole pour expliquer qu’il a demandé à garder une des lames qu’il utilisait et son grand manteau noir. Quant à Jade, il a pris ses gants et une de ses dagues, la plus soft. Il aurait aimé prendre plus de choses mais il devait aller dans une convention en Italie et sa valise était déjà trop grosse. « Je sais que Dom (Dominic Sherwood) a pris les bottines de Meliorn », ajoute-t-il.

Un fan souhaite ensuite savoir ce que les acteurs aimeraient bien faire une fois que la pandémie sera terminée. Katherine déclare « Paris avec vous me manque les gars ! La nourriture aussi. » Matthew veut aller n’importe où, tant qu’il n’est pas là où il est supposé être. Harry ajoute « Puis tu manques l’avion et .. oh non, je vais devoir rester ». L’interprète d’Alec Lightwood se lance dans un monologue sur les aéroports : « Les aéroports me manquent, vous savez les aéroports c’est ces zones mortes où il ne se passe jamais rien. Tu es en transit entre deux lieux où des choses arrivent. » Katherine déclare qu’elle aime prendre l’avion et qu’elle dort bien en plein vol, elle est capable de dormir dix heures d’affilées. Certains disent qu’ils ne sont pas à l’aise pour dormir dans l’avion mais Luke déclare que de toute façon Katherine peut s’endormir n’importe où et n’importe quand.

Un message de la part de Wevents Prod apparaît alors dans le tchat : Salut tout le monde, nous allons jouer au Loup Garou durant la seconde partie de ce panel et l’un d’entre vous se joindra aux acteurs. Qui veut prendre part au jeu ? Dites ‘Je veux’ et nous choisirons l’un d’entre vous au hasard.

Ce petit message ne passe pas inaperçu aux yeux de Matthew. « C’est quoi cette histoire de Loup Garou ? On y joue quand ? », commente-t-il. Visiblement, il n’était pas prévu d’y jouer si tôt dans le panel mais les acteurs, tous de grands enfants, sont tous partant donc c’est parti pour le Loup Garou !

La fan choisie pour jouer avec le cast s’appelle Serena et ne tarde pas à apparaître sur nos écrans également. Hajar sera la maître de jeu pour cette partie simplifiée du Loup Garou : chacun va recevoir son rôle par message privé et il y aura donc 2 loups garou pour 4 villageois. Le jeu commencera directement par une journée et non une nuit donc ce sera un vote.

Luke avoue ne jamais avoir joué à ce jeu, Katherine lui explique que c’est une version du jeu « Mafia » mais l’acteur ne semble pas connaître non plus. Matthew lui explique rapidement les règles « Il va y avoir des villageois et des loups-garou, si tu es un loup, surtout ne le dis pas ! On va essayer de le deviner. » Harry rétorque « Si, si, dis-le nous » en riant. Le jeu commence et tout le monde trouve tout le monde suspicieux, nous voilà bien parti ! Chacun dit qu’il est villageois, tout le monde parle en même temps, c’est un joyeux chaos : « Matt a l’air suspicieux ! Qui pense que ça pourrait être Luke ? Quelqu’un dit Jade dans le tchat ! », ça fuse de tous les côtés. Harry porte son principal soupçon sur Luke, qui soupçonne Serena. Katherine quant à elle pense que c’est Harry car il la soupçonne aussi et personne ne le soupçonnerait car il est très bon à ce jeu. De plus il n’arrête pas de parler depuis que la partie a commencé.

Hajar intervient finalement en proposant un vote à main levée. Qui pense qu’Harry est un loup garou ? Luke, Katherine et Serena lèvent la main. « Kat ne lève pas la main parce que je t’ai accusée plus tôt ! », déclare Harry. Qui pense que Jade est un loup garou ? Personne. Matthew secoue la tête, visiblement sûr que Jade n’est pas une potentielle menace. Qui pense que Katherine est un loup garou ? Matthew et Jade lèvent la main. Qui pense que Serena est un loup garou ? Harry trouve une solution plus simple que de lever le bras, il clique sur le bouton lever la main sur Zoom. Qui pense que Matthew est un loup garou ? 4 mains sont levées. Qui pense que Luke est un loup garou ? Jade lève les 2 mains sûr que Luke est parmi les loups. C’est donc Matthew qui sera éliminé lors de ce premier tour. Malheureusement, il était villageois. « Je viens d’être témoin de l’air choqué de Kat le plus faux ! », s’exclame-t-il.

La nuit s’abat sur le village, tous les acteurs et Serena ferment les yeux sauf Matthew qui n’est plus en lice. Les deux loups garous ouvrent leurs yeux, il s’agit de Luke et de Serena. Hajar montre alors des papiers avec les noms du cast restant et ils doivent choisir qui tuer. Ce sera donc Katherine la première victime. Un nouveau vote se fait et Harry avance que c’est Luke et Serena, il ne le sait pas encore mais il a raison. De fait, Luke et Serena votent contre lui. Personne ne lèvera à nouveau la main pour Jade. Celui-ci lèvera la min pour désigner Serena et Luke. Étant donné que nous faisons face à une égalité, il est décidé que Katherine doit choisir parce qu’elle n’avait pas les yeux ouverts donc elle ne sait pas qui sont les loups. Luke tente de la soudoyer « Tu es ma sœur ». C’est finalement Serena qui sera éliminée. Hajar félicite le village puisqu’ils viennent de tuer un loup, ils sont donc en majorité et ils gagnent la partie.

Le panel s’achève sur la victoire des villageois qui ont tué un loup. Il restait donc Harry et Jade contre Luke. Comme toujours, l’ambiance était au rendez-vous et c’est ce qu’on apprécie le plus lors des panels de groupe car le lien et la complicité des acteurs de Shadowhunters sont indéniables. Impossible de ne pas finir ce panel sans féliciter l’ingéniosité de Wevents Prod sur cette activité des plus originales !

19h45

Frère et sœur dans la série, amis dans la vie, c’est Luke Baines et Katherine McNamara que nous retrouvons pour un panel en duo. L’acteur apparaît en premier sur nos écrans et salue les fans qu’il voit dans le tchat. Katherine arrive peu de temps après et le panel peut commencer.

La première question est une question souvent posée mais très appréciée que ce soit par les acteurs ou par les fans, friands d’anecdotes : quel est votre meilleur souvenir ensemble sur le tournage ? Katherine répond que c’est probablement Paris. Luke est plutôt d’accord mais rajoute qu’il y avait également quelque chose de très spécial à propos de son premier jour sur le plateau. Pour lui, sa scène préférée est celle de l’appartement. Katherine explique d’ailleurs qu’ils ont fait tellement de choses, ils avaient beaucoup de temps pour savoir ce qu’ils voulaient faire de tout ça. « Je pense, égoïstement, que parce que nous sommes amis depuis si longtemps c’était vraiment bien d’avoir ton introduction dans la série. C’était juste nous, jouant la comédie. », ajoute-t-elle.

S’ils devaient choisir entre l’Australie, l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande ou la France pour vivre jusqu’à la fin de leur vie, Katherine opterait probablement pour le pays de la Reine Elizabeth II, car elle adore Londres. Luke, cependant, choisit la France. L’interprète de Clary lance alors « Je viendrais te rendre visite ! », Luke répond alors « C’est génial, j’aurais un endroit où dormir à Londres et toi un à Paris ». Luke explique son choix « J’ai le rêve de me transformer en vieil homme français cool qui s’assoit et boit son petit verre de vin pendant qu’il prend son déjeuner. » Katherine adore l’idée ainsi que le fait de transformer Luke en un homme australien, anglais et français du fait de ses origines ce qui fait bien rire l’acteur.

Il est ensuite demandé à la fratrie fictive s’ils peuvent donner des conseils pour quelqu’un qui souhaiterait devenir chanteur ou acteur. Luke prend la parole en premier en disant que ça pourrait aider si la personne peut être coachée, suivre des masterclass en ligne par exemple. « Identifiez aussi les gens qui sont bons dans ce qu’ils font, et s’inspirer d’eux. Regarder ce qu’ils font de bien et comment vous pourriez le faire. Trouvez votre propre voie là-dedans », conseille-t-il. Katherine ajoute qu’il faut saisir n’importe quelle opportunité de s’exercer, juste vous, lire un script, avec des amis… peu importe « Juste faites le. Parce que plus vous le ferez, plus vous pourrez comprendre quels sont les aspects que vous aimez. Je connais beaucoup d’acteurs qui ont commencé comme ça et fini par être réalisateur, scénaristes, directeur de la photographie, maquilleur, … Ils ont trouvé ce qu’ils ont aimé à travers ça. » Elle explique qu’avant de faire ça elle ne savait pas tous les métiers qui existaient dans le milieu. « Si vous trouvez ce que vous aimez, trouvez un moyen de le faire et ne laissez personne vous dire que c’est impossible. »

Une fan souhaite savoir si Luke et Katherine peuvent parler français. La jeune actrice répondra dans un joli français ‘un peu’ avant de continuer en anglais « Je comprends plus que ce que je peux parler. » Luke explique qu’il ne pensait pas que ça pourrait être possible mais lorsqu’il écoute la traduction française il se dit « Oh je connais ce mot, je connais celui-ci aussi. » Donc il pense que si quelqu’un le lâchait en plein milieu de la France et qu’il devait s’en sortir seul, sans que personne ne parle anglais, il se débrouillerait. Toutefois, Katherine dit que si quelqu’un la lâchait en plein milieu de la France, elle irait juste acheter un peu de fromage et de vin et se baladerait dans les rues. « Je ne m’en sortirais jamais ! », déclare-t-elle en riant. Pour rester en Europe, on leur demande ensuite s’ils aiment la Belgique. Katherine révèle alors qu’elle adore la Belgique et qu’elle a trouvé le meilleur endroit pour manger des gaufres. C’était juste en face de son hôtel la dernière fois qu’elle est venue. « Je suis vraiment contente de l’avoir découvert le dernier jour, sinon j’en aurais pris plein dans la journée. » Luke lui demande alors quelle sera la première chose que l’actrice fera lorsqu’elle pourra aller à Paris, ou Milan par exemple. « La première chose que je ferais, c’est marcher dans la ville, toute la journée et parler avec des gens, toucher des gens, leur faire des câlins. SALUT ! JE PEUX ÊTRE HUMAINE A NOUVEAU ! », répond-elle en riant. Ca ne manque pas de faire rire Luke également qui dit : « Et on va voir sur les réseaux et les journaux ‘Katherine McNamara se balade en touchant des gens’ » Quant à Luke il aimerait juste pouvoir aller quelque part comme Mykonos ou Capri, regarder l’océan et vivre sa meilleure vie, manger toute la bonne nourriture. Sa réponse définitive sera donc « Voilà ce que je vais faire : aller quelque part et manger. »

Une question assez originale et d’occasion est ensuite posée : que feraient Clary et Jonathan s’ils étaient confinés eux-aussi à cause du COVID-19 ? Luke répond instinctivement « Déjà je pense que tout le monde penserait que ce serait de ma faute, que je serais à l’origine du COVID-19. Une fois que j’aurais réussi à prouver que je ne suis pas derrière la pandémie, je pense qu’on pourrait parler de tous les problèmes qu’on a eu ces dernières années, comme le fait que tu m’aies tué, Kat, et avoir une vraie conversation familiale au coin du feu. » Katherine complète « Nous aurions enfin le temps de faire une thérapie familialeJe pense aussi que Clary et Jonathan pourraient travailler ensemble et créer un portail vers un monde qui n’aurait pas le COVID. » Sur ce point là, Luke décide d’aller plus loin en disant « Tu pourrais créer une rune et on débarrasserait le monde du COVID. »

Luke et Katherine ont-ils une série qualifiée de ‘plaisir coupable’ ? En effet, Katherine a commence à regarder Le Bachelor cette année, à cause du confinement et est totalement tombée sous la coupe de la télé réalité, elle aime beaucoup Love Island. Luke révèle qu’il a regardé quelques épisodes à l’époque de Love Island UK donc il sait à quel point c’est drôle mais son plaisir coupable à lui c’est d’avoir recommencé New York, Unités Spéciales depuis le début. Ce n’est pas vraiment un plaisir coupable selon lui mais c’est ce qui lui vient à l’esprit. Il est actuellement à la saison 17. Katherine demande s’il l’a vue ce à quoi Luke répond « Oui et j’étais en mode : OH MON DIEU ! ». Katherine confie que c’était son tout premier rôle !

Concernant leur super héros Marvel préféré, il s’agit de Docteur Strange pour Luke parce qu’il aurait adoré jouer ce personnage. Katherine pense que c’est un rôle qui lui irait très bien. Elle a cependant beaucoup de mal à choisir pour elle, car elle en aime beaucoup. « J’adore Docteur Strange, j’adore Loki, je sais que que c’est un super méchant mais je pense qu’il est juste incompris. Je n’ai pas encore vu WandaVision mais j’adore Scarlett Witch, et j’attends que tout soit sorti parce que je sais que je serais trop frustrée d’attendre à chaque épisode. Donc je préfère bingewatcher la série entière. » S’ils devaient être dans une maison de Poudlard, Luke choisirait Gryffondor même s’il est un peu Serpentard. Katherine explique ensuite qu’elle pense que personne ne va dans une seule et unique maison. Elle par exemple serait principalement Serdaigle, avec des tendances pour Gryffondor et une pincée Poufsouffle. Luke intervient en rappelant que le Choixpeau prend aussi en considération ce dont toi tu as envie. « Tu as du Gryffondor, mais tu es très intelligente, donc je pense effectivement que tu es une Serdaigle », déclare l’acteur à l’actrice. Celle-ci répond alors « Je porte les couleurs ! », en montrant son débardeur bleu.

Lorsqu’on leur demande ensuite de choisir quelqu’un pour faire un film avec qui ils n’ont pas encore travaillé, le choix se porte sur Whoopi Goldberg pour Luke. Mais il pense aussi à Cate Blanchett. Katherine adore les deux actrices citées mais elle partirait sur Helen Mirren ou Viola Davis : « Je pourrais mourir pour ça ».

Il est ensuite demandé à Luke quelle est sa chanson préférée de Katherine. La réponse est « ‘Ember’, qu’elle a faite il y a longtemps. » Il est demandé à Katherine quelle est la meilleure qualité de Luke selon elle. « C’est très dur de n’en choisir qu’une mais je pense que c’est ton honnêteté. Parce que tu es toujours franc et surtout avec les gens auxquels tu tiens. J’ai toujours apprécié ça chez toi parce que je sais que si je te demande un conseil, que ça me plaise ou non tu me diras ce que tu penses. On a tous besoin de quelqu’un comme ça dans la vie. », répond-elle.

Dernière question du panel, ils nous confient que le lieu de tournage qu’ils ont le moins aimé est la ‘hurn’ . Katherine explique « Cela a l’air incroyable à la caméra, je comprends pourquoi les gens l’utilisent mais c’est une vieille raffinerie froide où ils ont enlevé les équipements. Mais ça crée des liens dans le cast parce que ça force à travailler ensemble ». Luke ajoute que « Cela marche aussi parce que tu veux sortir de là le plus vite possible ».

Avant de se quitter, une capture d’écran des deux acteurs est prise pour garder un souvenir de ce moment. Nos deux invités n’hésitent pas à se dire qu’ils se manquent et qu’ils s’aiment beaucoup avant de dire au revoir aux fans présents pour repartir vers leurs activités individuelles.

20h20

Si l’activité commence en silence, les fans se font des signes de mains pour se dire bonjour. Andrea leur précise alors qu’elles peuvent commencer à parler entre elles, discuter de tout et de rien le temps que les acteurs arrivent. L’une d’entre elle déclare alors « C’est drôle de voir enfin des gens qu’on connaît de Twitter ». La bonne ambiance est au rendez-vous, les fans plaisantent entre eux.

Harry Schum Jr apparaît en premier, suivi de Matthew Daddario qui regarde son téléphone. L’interprète de Magnus plaisante en disant que Matthew est en train de regarder WandaVision. Après ce trait d’humour, c’est sans plus tarder que l’Escape Room commence. Andrea les met dans le contexte « Félicitations à vous deux, vous venez d’être acceptés dans un nouveau projet. Malheureusement vous allez devoir commencer à tourner plus tôt que prévu, c’est-à-dire demain, et le scénariste est en vacances. Personne n’a le script mais il a laissé une copie dans un endroit sûr, gardé par un code de 3 chiffres. Il a cependant laissé des indices au cas où il faille trouver le script. Vous avez avec vous des petits anges pour vous aider au cas où vous ne trouviez pas les indices. » Harry est visiblement intéressé par ce scénario très intriguant. Le premier indice apparaît alors à l’écran et les acteurs sont invités à lire l’email reçu de la part de leur agent. C’est Matthew qui s’y colle, ce qui fait bien rire Harry. Ils ont donc 20 minutes pour réussir à résoudre l’énigme. Andrea explique qu’ils vont devoir trouver des indices dans la maison de 3 scénaristes existants, amis de celui qui a écrit le script du nouveau projet. Les deux acteurs doivent donc trouver chez qui ils vont devoir aller en premier grâce à l’email. Matthew demande alors « On est d’accord que c’est quelqu’un qui existe ? Donc je peux aller chercher sur Google » ce à quoi Harry répond, totalement offusqué, « Mais non ! Non tu ne peux pas, c’est le but ! On a des amis ici qui connaissent la réponse ». Il est alors demandé aux fans d’écrire dans le tchat qui est le principal scénariste de la série Supernatural. La réponse apparaît rapidement, il s’agit de Erik Kripke ! « Allons dans sa maison », lance alors Matthew, « Assurez-vous qu’il n’y ait pas de chiens avant », ajoute Harry.

Nous nous retrouvons alors dans la chambre de Erik Kripke. « Comment on est arrivés là ? », demande Harry, toujours le mot pour rire. De nombreux indices sont parsemés chez le créateur de Supernatural. Apparaissent notamment à l’écran de nombreux chiffres que les deux acteurs citent les uns après les autres. Matthew avoue alors ne jamais avoir fait d’Escape Room ! Donc il ne sait pas réellement ce qu’il est supposé faire. Harry s’exclame « Allez mec ! Le but c’est simplement de s’échapper » (en anglais : Escape). Puis il lance un appel à l’aide « Quelqu’un a une idée ? C’est un travail d’équipe ici pas juste nous deux ». Ils finissent par comprendre qu’il faut les ajouter pour obtenir un premier nombre. Harry demande s’il a le droit d’utiliser son portable comme calculatrice et Matthew répond que son cerveau est une calculatrice. Chacun fait l’addition, puis donne un nombre. Non seulement les deux acteurs n’ont pas le même, mais en plus aucun des deux n’a le bon. L’interprète d’Alec se rend compte qu’il en a oublié un, l’ajoute et trouve 299. C’est la bonne réponse !

L’indice pour savoir où les deux acteurs doivent ensuite se rendre retentit : il s’agit de la Marche Impériale. Matthew questionne alors « Allons-nous chez Georges Lucas ? », et c’est effectivement le cas. Nous sommes désormais chez le créateur de Star Wars où nous nous trouvons face à un mur et un meuble sur lesquels se trouvent de nombreuses références de la Pop Culture. « Pourquoi Georges Lucas a des trucs Harry Potter dans sa maison ? », demande Matthew. Il s’agit en réalité de compter combien de fandoms on voit : Big Bang Theory, Star Trek, Batman, Superman, Star Gate, Loonies et tant d’autres…  Sur le meuble se trouve un collier, Harry demande « C’est quoi ce collier ?», et il s’agit en réalité d’un bijou Shadowhunters, une rune angélique. Le fait que l’acteur n’ait pas reconnu ne manque pas de faire rire. Matthew trouve la bonne réponse : il y a 22 fandoms représentés dans la pièce. L’acteur demande s’il est possible d’avoir le numéro de Georges Lucas du coup.

Nous nous dirigeons ensuite vers la maison de Cassandra Clare. Andrea déclare que lorsqu’elle était sur le tournage, elle a pris de nombreuses « Coupes Mortelles ». Les fans sont alors invités à lever les verres qu’ils ont préparé au préalable. Les deux acteurs comptent alors combien de verres apparaissent à l’écran. Harry n’en compte que 7 avant de demander s’il y a plus de gens. Andrea explique qu’il y a plusieurs pages sur Zoom. Finalement, les deux acteurs arrivent à la conclusion qu’il y a 29 Coupes Mortelles en tout. Matthew résume « Nous avons du coup, 299, 22 et 29 », Harry complète « Je les ajouterai simplement. Ça donne 350 ».

Andrea ‘entre’ le code et le coffre s’ouvre, Harry et Matthew ont donc pu récupérer le script ! Mission réussie ! En 22 minutes au lieu de 20 minutes mais ils l’ont fait. Là encore, nous saluons le travail réalisé par Wevents Prod pour mettre sur pied cette histoire qui semble avoir plu à tout le monde.

20h45

À peine la réunion terminée, nous enchaînons avec la Cooking Class en compagnie de Matthew et Harry. En attendant que tout le monde arrive, les fans en profitent pour manger un bout. Une fan demande si quelqu’un a bien l’intention de cuisiner ce soir pendant que les deux acteurs cuisinent également. Si beaucoup répondent non, certains répondent oui et une fan déclare même « Oh que oui, je vais cuisiner et j’ai bien l’intention de forcer mon mari à le manger ». Cela ne manque pas de déclencher le rire de tous les fans présents. Des discussions naissent au sein du groupe, à propos de recettes, d’ingrédients et de prix. Quelqu’un demande qui va prendre les notes et partager ensuite la recette d’Harry Schum Jr et Matthew Daddario.

En parlant des deux acteurs, ces derniers apparaissent enfin à l’écran, chacun dans sa cuisine, Harry étant en train de grignoter (serait-ce un paquet de chips ou un paquet de popcorn ?). Alors qu’ils regardent leurs écrans, l’interprète de Magnus déclare « Oh il y a déjà des gens qui mangent », ce à quoi une fan concernée répond qu’il est 4h00 du matin chez elle donc c’est son petit-déjeuner. Harry la remercie d’être là si tôt… ou si tard… tout dépend du point de vue. Il se lance ensuite dans l’introduction de l’activité : « Matt et moi, nous adorons cuisiner. Nous apprécions cuisiner beaucoup de choses différentes. Nous allons utiliser des ingrédients simples, que vous avez habituellement dans vos placards. Nous avons donc : des oignons, des tomates, des aromates, de l’ail et nous avons pensé que ça serait fun d’ajouter un autre ingrédient au choix. » L’interprète d’Alec prend alors la parole pour compléter : « Cela vient d’une idée à laquelle Harry et moi avons pensée, quand vous rentrez chez vous, que vous regardez dans le frigo et que vous vous demandez ce que vous pouvez faire, et vous attrapez ce que vous avez dans le frigo peu importe ce que c’est. Des restes ou quoi que ce soit qui nécessite d’être cuisiné. Personnellement j’ai choisi ceci que j’avais encore dans mon frigo et du pain ». Harry déclare qu’il a fait la même chose, il a pris du pain mais lui a choisi des sardines. Il montre la petite boîte à la caméra pour que nous puissions tous voir. Matthew s’apprête à poser une question à Harry mais celui-ci parle alors que personne ne l’entend. Andrea lui fait alors remarquer. « Oh mon Dieu ! Vous n’avez rien entendu depuis tout ce temps ? », demande-t-il. Son ami le rassure en lui disant que ce n’était quelques secondes.

Pendant que les deux acteurs s’affèrent à cuisiner leur plat, la discussion s’installe. Matthew demande à Harry s’il lui arrive de penser qu’il est meilleur cuisinier que lui, puis Harry demande s’il se souvient qui a introduit l’autre à la cuisine. « Je pense que 80% de nos conversations étaient à propos de la nourriture », confie Harry. Matthew confirme en disant qu’ils parlaient définitivement trop de nourriture mais d’un autre côté c’est tellement intéressant parce que la variété de celle-ci aujourd’hui est complètement folle. L’acteur révèle ensuite qu’avec sa femme ils font 50/50, ce n’est pas toujours lui qui cuisine. Ils discutent ensuite des fois où leur cuisine était mauvaise. Harry demande alors à Matthew si ça lui est déjà arrivé de cuisiner pour un certain nombre de personnes, puis de manger et se rendre compte à quel point c’est mauvais, mais que personne n’ose rien dire, cependant tu le vois à leur tête. Matthew dit que non, pas vraiment, mais que le pire pour lui c’est quand il y a quelqu’un qui suit un régime particulier et tout le plan de repas tombe à l’eau.

Harry revient à sa recette et explique ce qu’il fait, ainsi que ce qui peut bien se marier avec la sardine. Matthew explique à son tour ce qu’il fait pour toaster son pain à la poêle puis comment il le recouvre de sa préparation. Il demande ensuite à Harry s’il a le droit de rajouter des épices ou non. Celui-ci lui répond que bien sûr, il fait ce qu’il veut, en revanche lui n’ajoute que du sel pour relever le goût et faire ressortir les saveurs. Les deux acteurs parlent ensuite de plats qu’ils ont goûté une fois et qu’ils ont vraiment beaucoup aimé. Leurs voix sont parfois un peu couvertes par le bruit des casseroles et de la cuisson, mais dans tous les cas, on peut sentir les odeurs à travers l’écran et ça donne bien envie !

Harry et Matthew continuent à discuter entre deux explications de ce qu’ils font et c’est assez immersif, cela nous donne l’impression d’être à côté d’eux, dans leur cuisine, attendant le repas, écoutant attentivement leur discussion. Chacun donne des conseils, que ce soit sur la cuisson des sardines pour Harry ou pour le toastage de pain et sa préparation pour Matthew. « Ne détestez pas l’aliment, détestez la façon dont c’est préparé », conseille Harry. En effet, il fait tout un discours sur la façon dont une saveur peut être adoucie en rajoutant d’autres aliments, Matthew n’apprécie pas forcément le goût de certains poissons par exemple, donc Harry lui donne des astuces. Ce dernier termine son plat avant son ami donc il lui demande « Que fais-tu ? Parle-moi, que se passe-t-il là-bas ? », pour l’inciter à donner plus de détails. Matthew explique ce qu’il fait tout en avouant qu’il improvise un peu. Il confie aussi qu’il meurt de faim car il n’a pas encore mangé et qu’il va définitivement adorer ce qu’il est en train de cuisiner.

Harry parle ensuite du fait que, des fois, on pense avoir une idée de génie et finalement ce n’est pas très bon. Parfois, au contraire, on se dit que c’est un peu dégoûtant et finalement c’est délicieux. C’est pareil lorsqu’on ajoute différentes épices, on ne sait pas vraiment ce que ça va donner. En parlant de mélange particulier, une question apparaît alors dans le tchat : que pensez-vous des pizzas avec de l’ananas ? Harry répond « Ce n’est peut-être pas authentique, ça peut en énerver certains mais je ne suis pas là pour énerver des gens, je suis là pour satisfaire mon estomac donc … ». Les deux acteurs discutent ensuite de la différence entre les sardines et les anchois. Harry explique que ces derniers sont plus petits et qu’ils ont plus une odeur de poisson que les premières.

Un fan propose ensuite à Harry qu’il emmène Matthew à « Firestone ». L’interprète de Magnus demande alors à l’interprète d’Alec s’il y est déjà allé, ce qui n’est pas le cas. C’est un endroit où ils font les meilleurs sandwichs grâce à leur façon de faire au barbecue et à l’assaisonnement. « C’est vraiment là où tu mangeras un des meilleurs sandwichs concernant le bœuf », déclare Harry. Alors que les deux acteurs discutent, Matthew entreprend de montrer un bocal avec quelque chose de fait maison. Harry lui demande pourquoi c’est dans un bocal, Matthew lui répond alors « Comment ça pourquoi c’est dans un bocal ? Est-ce que je suis un roi ? Non ! Je suis un simple être humain, donc c’est dans un bocal ! ». Mais son ami lui répond que les humains normaux ont souvent des bouteilles vides qui traînent qui peuvent être réutilisées. Matthew avoue cependant que c’est son père qui l’a fait mais il y a participé, donc il l’a fait à moitié. L’acteur se ensuite met à table pour déguster ce qu’il a cuisiné.

C’est également le moment que choisit Harry pour demander aux fans s’ils ont cuisiné en même temps qu’eux. « Qui a cuisiné ? Quelqu’un a cuisiné ou c’est juste nous deux ? ». Que l’acteur se rassure, les fans en ont profité : « J’ai fait des pâtes ! » « J’ai fait un couscous ! ». Un message dans le tchat attire l’œil de l’acteur « J’ai été bannie de la cuisine », il demande alors ce qu’elle a bien pu faire, brûler la cuisiner ?

Matthew annonce ensuite qu’il espère que les gens mangent beaucoup de nourriture frite parce qu’il adore la friture, à ses yeux c’est la meilleure nourriture du monde. Alors qu’ils pensent qu’Harry n’est pas trop friture celui-ci dément l’information et dit qu’il cuisine des plats avec de la friture. La conversation tourne ensuite au tour du poulet, poulet frit et à quel point c’est délicieux.

Suite à ce cours de cuisine et ce succulent repas, nous laissons Matthew pour retrouver Harry un peu plus tard, en compagnie de Katherine, pour une recette de cocktails cette fois-ci. Il semblerait que les activités atypiques ne désemplissent pas chez Wevents Prod !

22h10

L’heure de l’apéro est un peu passée chez nous, mais il n’y a jamais d’heure pour déguster un bon cocktail / mocktail. Le duo ne se fait pas attendre : Katherine McNamara arrive en lançant « Salut tout le monde ! » tandis qu’Harry Schum Jr opte pour un « Yo yo yo ! ». Il déclare ensuite qu’il a un peu d’alcool juste devant lui, pour faire le fameux cocktail.

Harry demande à Katherine comment elle va et vice-versa. L’acteur répond qu’il se sent bien et qu’il a hâte de boire, mais avant de boire il faut faire le cocktail ! « Nous allons faire un Mocktail (cocktail sans alcool) Oldfashion pour toi, et moi je fais un bon vieux Oldfashion. La raison pour laquelle ils l’ont appelé comme ça c’est parce que c’est un des premiers cocktails qu’ils aient créé à l’époque. Là c’est avec du Bourbon, mais on peut mettre du whisky, ensuite ils ont essayé d’autres alcools mais les gens le voulaient à l’ancienne donc ils l’ont appelé Oldfashion. Nous allons donc faire la version qui s’en rapproche le plus, sans alcool. », explique-t-il. Katherine est prête donc la préparation est lancée. Harry fait la liste de ce qu’il va falloir pour réaliser le cocktail/mocktail : du whisky pour ceux qui veulent le faire avec de l’alcool, du sucre, des amers et une orange (ou du citron, selon les préférences). Katherine a tout ce qu’il faut, même une coupe Shadowhunters pour la réalisation de son mocktail. Harry et elles parlent de saveurs avant qu’il ne lui demande comment elle se débrouille avec du feu. Katherine lui répond alors « étant donné que je ne suis pas dans ma cuisine, je pense qu’utiliser du feu ne serait pas une bonne idée ». Ce que confirme Harry en riant.

Commençons la recette : prenez un morceau de sucre, ajoutez ensuite deux gouttes, juste assez pour humidifier le sucre, puis pilez-le. « Faites doucement si vous pouvez pour ne pas éclaboussez partout », conseille Harry. Pendant qu’il s’exécute, l’acteur lance la conversation avec son amie. « Kat, tu bois du whisky, non ? » ce à quoi l’actrice répond positivement « Et c’est en grande partie de votre faute, avec les gars ». Ce qui ne manque pas de faire rire l’intéressé. Il déclare alors « Euh… Désolé ? Ou de rien ? ». Mais Katherine le rassure en le remerciant et en expliquant qu’elle a appris à boire de l’alcool avec eux. Ils discutent un peu alcool avant qu’Harry ne confie qu’il n’est absolument pas un expert des cocktails, il a appris la recette grâce à un ami, donc il perpétue la tradition. La façon dont il fait faire la recette est donc la sienne, mais il y a plein de manières différentes de le faire.

Une fois que vous avez bien pilé et remué vous pouvez ajouter un gros glaçon. Ajoutez ensuite dans le verre le bourbon, le whisky ou ce que vous avez et remuez. « Et maintenant on arrive à la partie amusante ! Enlevez des bouts de la peau de l’orange, mais vous n’en voulez pas trop non plus. Faites-en quelques morceaux au cas où vous vous rateriez les premières fois. Si vous avez du feu, réchauffez un peu la peau au dessus du verre afin que ça produise de l’huile. Ne brûlez pas la peau d’orange, comme je viens de le faire (rires), je vais en refaire une. Une fois que l’huile est sortie, pressez la peau sur le côté du verre pour que ça coule dans le mélange. » Une fois terminé, Harry remue avant de lancer « Cheers ! » (équivalent à Santé ! ou Tchin tchin !). Katherine déclare que c’est très bon.

Harry demande qui a fait le cocktail, si les fans qui assistent à l’activité ont suivi sa recette ou s’ils ont fait leur propre cocktail. Katherine quant à elle demande si des gens ont déjà fait des Oldfashions car c’est son premier. Harry l’interroge alors « C’est la première fois que tu essaies ou la première fois que tu en fais un ? » Katherine lui répond que c’est les deux. Quelques fans osent prendre la parole et montrent le cocktail qu’elles ont fait. L’une d’entre elle déclare qu’il est 6h00 du matin chez elle donc c’est un peu plus compliqué pour boire à cette heure-ci. Harry confie que Matthew dit souvent « C’est bien l’Happy Hour quelque part dans le monde donc… ». Ce qui déclenche quelques rires.

Harry demande ensuite à Katherine si elle a essayé de faire des cocktails chez elle. Ce qui n’est pas le cas, elle prend plutôt du whisky pur. Cependant elle explique qu’elle a vu, au début du confinement, une série de vidéos sur ‘Comment faire des cocktails avec ce que vous avez dans le placard ?’ Elle avait un peu de vin, un peu de scotch et d’autres choses. Il y avait un cocktail vin et whisky qu’elle a donc essayé. C’était très étrange, un peu comme de la sangria mais avec du Whisky. « Ça s’appelle le Whisky Seduction, je l’ai trouvé sur Pinterest ».

Harry avoue qu’il triche un peu. Il a une machine qui fait des cocktails toute seule. Normalement c’était un cadeau mais les personnes voulaient la donner. « La machine est plutôt au point donc je n’en fais plus moi-même ». Il justifie ça en disant qu’il doit aussi s’occuper de son enfant. De fait, c’est plutôt pratique d’avoir quelque chose qui fait un cocktail rapidement sans avoir à trop faire soi-même. Katherine ajoute que c’est quand même sympa de pouvoir tester des trucs sans avoir à les faire soi-même. Harry déclare qu’il veut voir des gens dans la vraie vie. L’actrice confie alors que l’autre jour elle regardait un film dans lequel il y avait un groupe d’amis qui allait au restaurant et elle en a presque pleuré. « C’est tout ce que je veux faire, juste aller danser, ou au restaurant avec des amis, prendre l’avion, je suis nostalgique des aéroports. », dit-elle.

Ils discutent ensuite sur ce que Katherine ajouterait dans ce cocktail. Elle parle de citron, mais d’un autre côté elle n’a pas ajouté les amers car elle n’en avait pas. Harry lui dit que ça aurait compensé le citron dont elle parle mais que ça serait intéressant quand même d’en ajouter pour voir ce que ça donne. Il lui demande si elle a déjà cherché sur Google par quoi elle pouvait remplacer certains ingrédients parce que c’est impressionnant le nombre de substitut qu’on peut avoir.

« Bienvenue aux 30 minutes de Harry et Kat juste en train de se saouler à deux heures de l’après-midi », déclare Harry en riant. Katherine en profite pour dire que si les fans veulent savoir des choses ou s’ils ont des questions ils peuvent demander. « C’est ce qu’on est supposé faire quand on boit un cocktail, résoudre des problèmes, répondre à des questions ». Mais il est annoncé que c’est déjà la fin de l’activité, ce qui fait bien rire les deux acteurs.

Avant de nous quitter, ils prennent la pose pour un petit screenshot puis ils disent au revoir aux fans pour mieux les retrouver durant un meeting ou un 1-1. C’est donc une nouvelle fois une activité réussie pour Wevents Prod qui ne cesse de se démener pour proposer des activités hors du commun.

C’est l’heure du panel duo de Matthew Daddario et Harry Schum Jr. Nous retrouvons les deux acteurs qui incarnent un couple sorcier/shadowhunter très en forme. Harry est toujours en train de boire son cocktail qu’il a fait précédemment dans l’activité cocktail/mocktail avec Katherine. Matthew lui demande ce qu’il boit, ce à quoi Harry répond « un Oldfashion ! », l’interprète d’Alec déclare alors qu’il adore ça et qu’il en veut un aussi.

La première question porte sur le lieu dans lequel ils aimeraient vivre en Europe. Harry commence et révèle qu’il a adoré Sorrente, en Italie. « Y vivre… J’aimerais être là-bas pour une longue période », dit-il. Matthew lui demande alors ce qu’il entend par ‘vivre’, combien de temps c’est pour lui ? Ce à quoi Harry répond qu’il ne sait pas, parce qu’on vit tous les jours. « Tu pourrais y être pour une semaine et ça serait y vivre. », ajoute-t-il. Mais Matthew n’est pas tout à fait d’accord sur cette définition. Harry n’en tient pas compte et raconte qu’il allait tous les jours manger dans un restaurant qui faisait d’excellentes pâtes et d’excellent des fruits de mer. Il ne s’en lassait pas. « Pas seulement de la nourriture, mais aussi des gens, c’était vraiment bien, je pourrais vivre là-bas », conclut-il. Matthew dit à son tour qu’il pourrait vivre n’importe où pour six mois. Mais s’il devait choisir un seul endroit, actuellement vu le contexte, il opterait pour Londres parce que ça reste une artère principale, ça lui permettrait d’aller n’importe où.

Il est ensuite demandé aux acteurs s’ils pensent que Magnus aurait dit à Alec qu’il était un sorcier dans l’univers parallèle. Harry déclare « Il lui aurait dit que c’est un Loser, non je plaisante ». Ça ne manque pas de les faire rire cependant. L’acteur pense qu’Alec voulait être mortel et ressentir la douleur de Magnus, « Il veut comprendre » explique-t-il. Matthew dit alors que dans cet univers peut être qu’Alec est également un sorcier mais qu’il ne le dit à personne. Harry part dans un discours sur la douleur du personnage, du fait d’être un sorcier, poids qu’il porte pendant des siècles, tout en écrasant à nouveau du sucre dans son verre. Matthew finit par l’interrompre en riant parce qu’il trouve la scène très drôle : Harry philosophant en touillant son cocktail.

Une fan souhaite ensuite savoir s’ils ont des projets qui vont arriver dont ils peuvent parler pour teaser un peu les fans. Harry demande alors si quelqu’un a vu le trailer du nouveau film de Matthew. « Ça a l’air génial ! Je ne sais pas ce qu’il se passe dedans mais c’est ça que j’aime », déclare l’interprète de Magnus. Matthew le remercie car c’est aussi ce qu’il a aimé à propos de la bande-annonce. En effet on ne comprend pas ce qu’il se passe, pourtant lui savait ce qu’il se passait en réalité. Harry lui demande quand le film va sortir. Cela fait rire Matthew qui lance « On dirait que tu es mon agent de relations presses ! ». Il répond cependant à la question : le film sort le 12 mars en ligne pour achat et le streaming sera disponible un peu plus tard. Il continue ensuite « Je veux savoir ce que toi tu fais, je veux être un agent de relations presses aussi ! ». Harry explique alors qu’il a un film qui sort bientôt mais ce n’est pas public c’est pour South by Southwest©, la première aura lieu le 16 Mars. C’est un thriller psychologique, Broadcast Signal Intrusion. Matthew le félicite aussitôt, répète le nom du film et nous incite à suivre le projet. Son film à lui s’appelle Trust.

La question suivante est axée sur le plus gros challenge auquel ils aient fait face dans l’industrie de l’acting. Harry répond que le plus gros challenge c’était tout simplement de devenir acteur. En ce qui concerne l’acting, il y a tellement de voies différentes. Les deux acteurs s’accordent sur le fait qu’être acteur ce n’est pas simplement jouer la comédie, il faut aussi avoir l’esprit Business, faire du marketing, être une personnalité publique… Harry se souvient d’ailleurs d’une citation « Acting, je le fais gratuitement, il va falloir me payer pour tout ce qui vient avec le fait d’être acteur. Je paraphrase mais c’est vrai. C’est quelque chose qu’on adore faire mais il y a pleins d’autres petits choses qui viennent avec et on n’en parle pas assez alors que c’est la réalité ». Matthew explique ensuite qu’il a rencontré de nombreux acteurs, beaucoup étaient très bons dans ce qu’ils faisaient, même meilleurs que lui, mais les choses n’ont pas marché pour eux. « Mon professeur d’acting m’a toujours dit si tu peux faire n’importe quoi d’autre, ne fait pas l’acting. Si tu peux vivre sans, si tu peux imaginer une vie où tu ne fais pas ça dans laquelle tu ne serais pas misérable, alors ne le fais pas. Fais quelque chose d’autre ! Il faut comprendre que ça va te remonter le moral parfois mais ça peut déraper et ne pas porter attention à toi. C’est la triste réalité. Dès que tu penses « oh, oui, je vais avoir du succès » alors c’est fini ! C’est toujours du travail et la possibilité que ça ne fonctionne pas ». Il conclut en disant que c’est un cercle infini de troubles psychologiques.

Ils sont ensuite mis au défi de décrire l’autre en une seule et unique phrase. Matthew allait se lancer mais on lui rappelle que c’est bien une phrase et pas plus, il se retrouve coincer donc il propose à Harry de passer en premier. Celui-ci déclare alors « Il devrait jouer superman ». Matthew dit alors qu’il en a une pour Harry « Il devrait jouer superman ». Si Harry souffle, Matthew renchérit « Mais qui a le plus de qualités physiques ? C’est toi ! ». Il rajoute qu’il pense que son ami ressemble à un vrai Geek lorsqu’il met des lunettes donc personne ne le suspecterait. Harry explique ensuite qu’il trouve intéressant le fait que Superman soit un personnage avec des défauts, même s’il n’est pas présenté ainsi, c’est un côté qui devrait être étudié. Matthew, toujours plein d’humour, déclare alors « Harry, je pense que ce que tu essaies de dire c’est que Matt a toutes les qualités qu’il faut pour être Superman ». Il dit ensuite à son co-star que c’est quelqu’un de très intelligent, audacieux et attentionné qui peut probablement faire n’importe quoi et à qui il ferait confiance pour faire tout mieux que lui. Harry lui affirme alors « Si on était sur une île ensemble, ça veut dire qu’on s’en sortirait définitivement », ce à quoi Matthew répond « Évidemment, parce que je ne passe pas plus de quelques jours sur une île déserte ». Les deux acteurs rigolent et Harry plaisante en disant que s’il avait eu une petite sonnette à côté de lui il aurait appuyé dessus pour faire « TING ». L’acteur s’éclipse quelques instants pendant la traduction, laissant planer un certain mystère…

S’ils devaient être des athlètes, quel sport feraient-ils ? Harry commence en demandant s’il faut être bon dans ce sport. Matthew déclare que c’est ce qu’être un athlète implique, avoir un assez bon niveau pour être qualifié de professionnel. Harry affirme que c’est une question difficile, elle sous-entend quel sport voudrait-on faire toute la journée. « Quand j’étais petit, je voulais devenir Quaterback. Qui ne veut pas devenir Quaterback ? Mais quand t’y réfléchis finalement tu ne veux pas. Tu aimes l’idée mais quand tu réalises ce que ça représente, tu n’as plus vraiment envie de le faire », explique-t-il. L’interprète de Magnus répond tout de même qu’il aimerait être capable de tout faire, par exemple des Iron Man, et pas juste être cantonné à un seul sport. Matthew propose le décathlon, il pense que c’est une excellente réponse. Il explique ensuite qu’il a fait beaucoup de sports différents dans sa vie. « Je ne voulais pas devenir Quaterback, je ne voulais pas devenir un garde du corps, j’ai fait du sport parce que je voulais juste gagner. Je voulais m’assurer que peu importe ce qu’on faisait, mon équipe gagnerait », déclare-t-il.  Donc ça lui est égal le sport qu’il fait tant qu’il gagne. « C’est une bonne réponse », dit Harry en faisant sonner une sonnette qui fait un peu penser à celle des hôtels à l’accueil. Cela fait beaucoup rire Matthew qui comprend que c’est ce que son ami était allé chercher pendant la traduction peu plus tôt.

Il est ensuite demandé aux acteurs à quel point c’était étrange de faire la scène de danse entre Magnus et Alec et si Matthew a regardé Glee. Pour Harry, il a été surpris lorsqu’il a su mais à aucun moment il n’y a de malaise ou de gêne quand quelqu’un souhaite essayer quelque chose de nouveau à l’écran. « Je pense que c’est toujours courageux, parce que même moi je suis toujours nerveux à l’idée de danser à l’écran. Je ne sais pas comment Matt se sent par rapport à ça, il faut le lui demander mais j’ai trouvé qu’il avait fait de l’excellent travail ». Il a vraiment fait en sorte de rendre justice à ce qui était écrit en le rendant même meilleur. La magie arrive sur le tournage. Matthew prend alors la parole en expliquant « Je n’avais rien à perdre. Je ne suis pas un danseur. Donc il fallait juste que j’y aille et que je le fasse. En fait, si tu penses que les gens vont rire de toi, c’est sûr à 100% qu’ils vont se moquer. Lors d’un cours de théâtre, quand ils nous font faire des choses ridicules c’est justement pour briser ce sentiment de ridicule. » Il faut y aller à 100%. L’acteur déclare qu’il a vu des tas de scènes où les acteurs devaient par exemple être possédés et ça se voit à travers l’écran que les acteurs se sentaient bizarres ou ridicules. Mais si on y va à 100%, même si ce n’est pas la meilleure des choses qu’on ait faite, ça se ressent et ça ne paraît pas ridicule. Après avoir dit qu’il s’améliorerait en danse, Matthew avoue qu’il n’a pas vu Glee et demande à Harry s’il faut qu’il le fasse car il ne lui a jamais demandé de le faire. Harry révèle qu’il ne dit jamais aux gens de regarder, ça fait trop « Hé ! Tu dois voir ce truc où je joue dedans ». Il ne fait pas ce genre de chose. Si c’est quelque chose qui l’intéresse alors tant mieux, sinon ce n’est pas grave. Harry confie aussi que Matthew semblait plus enthousiaste que lui pour la scène de la danse et c’était vraiment génial.

C’est sur cette note de danse que s’achève le panel réunissant le couple Magnus/Alec si apprécié du fandom de Shadowhunters. Nous retrouverons plus tard, l’interprète d’Alec pour son panel solo.

02h10

Matthew Daddario aime passer du temps avec ses fans et il aime prendre le temps de discuter avec eux. Ceci dit, cela a occasionné un retard de plus d’une heure sur son panel. Malgré tout, Wevents Prod a souhaité aider les fans dans cette attente. Hajar, membre de l’association, nous a donc passé deux vidéos d’ouverture d’anciennes conventions Shadowhunters que l’organisme avait organisées. Puis nous avons eu l’occasion d’avoir un court panel Wevents Prod pour patienter en présence d’Hajar, Sally et de Sofia.

C’est à 2h00 du matin que Matthew arrive enfin en déclarant qu’il est un peu hors du temps mais il cherche un coupable à blâmer… S’il commence par dire « Je pense qu’on peut accuser… » Andrea, son assistante et traductrice, lui répond « toi-même ». Matthew ne semble pas d’accord, il préfère accuser la lune qui n’est pas dans la bonne partie du ciel. C’est tout. « Il y a une centaine de personnes ici qui attendent depuis trop longtemps, qui ont des questions, j’ai des réponses, je vais répondre aux questions avec enthousiasme, excitation et je suis prêt pour ça. »

La première question est assez originale : quel aspect de ta vie actuelle impressionnerait le plus ton ‘toi’ de 15 ans ? Après réflexion, Matthew répond « Quelque chose qu’on ne réalise pas à cet âge-là, c’est qu’arrivé à l’âge adulte, on peut acheter toute la nourriture qu’on veut, à n’importe quel moment. L’argent que tu te fais, tu peux l’utiliser pour ce que tu veux. Si j’ai envie d’un sandwich de poulet frit, je peux prendre ma voiture et aller le chercher. Alors qu’à 15 ans il faut demander à sa mère ». Il explique qu’il a grandi à New-York, où tu ne peux pas vraiment avoir de travail étudiant à cet âge-là, donc tu dépends de tes parents. Il y a toujours des boulots d’été mais l’argent part très rapidement. Il reprend en précisant que « Ce qui est donc le plus impressionnant c’est que, à n’importe quelle heure, je peux aller chercher toutes les pizzas que je veux, toute la nourriture asiatique que je veux et si je veux acheter deux nourritures asiatiques différentes, j’en achèterais deux différentes. Parce que c’est mon droit en tant qu’adulte et je ne savais pas ça quand j’étais jeune. On pense toujours je veux faire des trucs d’adultes mais non, le truc le plus cool c’est d’acheter toute la nourriture qu’on veut. » Il n’y a personne pour dire que ce n’est pas ce qu’il y a de prévu pour le dîner. Non ! Désormais ce qu’il y a pour le dîner, c’est ce que Matthew veut qu’il y ait.

Nous revenons rapidement à Shadowhunters avec la question suivante, qui est : quel conseil donnerais-tu à Magnus et Alec s’ils devenaient parents dans la série ? Pour rappel, Matthew est récemment devenu papa, il est donc en plein apprentissage de la parentalité. Cela le fait un peu rire. L’acteur répond que l’avantage des deux personnages c’est qu’ils ont toute une armée pour pouvoir les aider dans les différentes tâches. Il explique également qu’il ne faut pas abuser des étreintes. C’est important de serrer l’enfant, mais pas trop pour ne pas l’étouffer, il faut économiser les étreintes.

Il est ensuite demandé à Matthew de raconter l’anecdote la plus intéressante qu’il ait sur son animal préféré. Toujours plein d’humour, l’interprète d’Alec répond qu’il n’a pas d’animal favori. « Je n’ai jamais de préféré. Si tu as une chose préférée c’est une proposition perdante. Que se passe-t-il si je dis aujourd’hui que mon animal préféré est l’éléphant ? Et puis un jour je dis que c’est le gorille. Le gorille va découvrir ce que j’ai dit et je me retrouve à la fin de la sélection du gorille. Ce n’est pas la situation dans laquelle je veux me retrouver. C’est la raison pour laquelle je ne veux pas de préféré, car les animaux sont partout. Que se passe-t-il si les écureuils ou les oiseaux le découvrent ? ». Suite à ce discours, il décide tout de même de raconter un fait sur les corbeaux, un fait qui lui est propre et qui est en réalité une théorie. « Selon moi, les corbeaux communiquent par ce son distinctif qu’ils font quand un humain s’approche. Si vous mettez des graines pour nourrir des oiseaux dans une mangeoire, ils n’iront jamais se servir. Non, ils attendent que les autres oiseaux viennent, pour aller manger les œufs des autres. ». Alors qu’Andrea traduit sa réponse, Matthew n’hésite pas à mimer son histoire de corbeau.

Une fan pose ensuite sa question au micro en référence à un meeting qui s’est fait plus tôt : pourrais-tu considérer vivre sur un bateau avec des gens qui boivent du thé dans lequel ils mettent du lait ? Matthew répond qu’il y a un espèce de groupe de gens qui font du bruit sur leur bateau, et une affaire avec du thé mais que s’il avait un bateau, il serait une zone sans thé. Pourquoi ? Parce que ce ne serait pas ce genre de bateau mais un bateau américain. « Et qu’est-ce qu’on a sur un bateau américain ? Du Coca Cola, un bon vieux Oldfashion et du bœuf ! Pourquoi pas du bacon mais il faut qu’il soit frit ! », lance-t-il en riant.

La première chose que Matthew fera lorsque la pandémie sera terminée, dépend en fait de quand la pandémie s’arrêtera. Mais il pense qu’il ira dans un restaurant où il pourra s’y asseoir, manger et boire. Il va y aller pour le déjeuner de 13h00 à 16h00, il restera assis à table où il commandera de quoi boire jusqu’à 18h00, puis il commandera son dîner. Il veut faire ça entouré d’une centaine de personnes. Matthew affirme aussi qu’en Europe, nous dînons trop tôt. A tel point qu’on pourrait manger une quatrième fois.

Matthew ayant déclaré plus tôt qu’il était très compétitif et qu’il aimait gagner, il lui est donc demandé quels sont les avantages et les inconvénients de ce trait de caractère. L’acteur répond « Quels seraient les inconvénients ? Je n’en vois aucun ». Être compétitif cela signifie simplement qu’on va gagner tout le temps selon ses dires. Il reprend cependant en expliquant « Au fait, je veux bien mettre les choses au clair : je plaisante quand je dis que je suis super hyper compétitif. Je mets simplement tous les efforts dans le jeu. Quel serait le but de jouer et d’y mettre qu’à moitié d’efforts ? Aucun ». Il continue ses explications comme quoi il veut simplement mettre tous ses efforts dans le jeu pour en tirer la meilleure expérience, donc pour gagner. Finalement après quelques secondes d’explications il demande « Est-ce que ça a du sens ? », ce à quoi Andrea répond que non, cela n’en a pas.

L’acteur apprécie beaucoup les courses et notamment la Formule 1, une fan souhaite ainsi avoir plus d’informations à ce sujet. Matthew affirme que c’est quelque chose qu’il aime beaucoup, il avait l’intention d’assister à plusieurs courses cette année mais « Quelque chose nous est tombé dessus et a donc rendu ça impossible ». Il avoue qu’il aimerait bien essayer. Il sait qu’il ne sera jamais bon et qu’il n’aura jamais le temps pour le devenir mais il aimerait sentir ce que ça fait de conduire ces voitures. Alors qu’Andrea traduit sa réponse, Matthew fait des gestes et tourne la tête de tous les côtés. La traductrice demande alors s’il y a un autre moustique, ce à quoi l’acteur répond par l’affirmatif, et visiblement, ça le perturbe.

Ensuite, la fan qui intervient au micro profite de quelques secondes pour dire à Matthew à quel point il est important pour elle. Celui-ci déclare alors « Je suis un peu comme une drogue du coup ? Je ne suis pas sûr que ce soit très bon… ». Elle lui demande ensuite ce qui lui manque le plus dans le fait d’interpréter Alec. L’acteur révèle que c’est le fait d’avoir à jouer un personnage tout le temps. Il explique « Le fait est que dans mon esprit, lorsque je repense à cette période, il y a deux versions des choses : la mienne et celle d’Alec. Je passais plus de temps à prétendre d’être Alec dans la journée que d’être moi-même finalement. Je sais que certaines personnes ne sont pas d’accord avec ça mais si tu passes la journée à prétendre d’être stressé, pour un personnage comme Alec qui est stressé, alors tu rentres à la maison stressé, si tu prétends toute la journée d’être triste, tu rentres tristes, si tu prétends toute la journée d’être heureux, tu rentres heureux. Alec étant toujours très stressé, il a fallu apprendre à rentrer et déstresser. Donc je dirais que ce qui me manque le plus c’est la connexion que j’avais avec ».

S’il devait choisir entre être second à toutes les compétitions ou avoir une seule et unique victoire plus grosse que celles d’avant mais perdre tout le reste des compétitions, Matthew opterait pour la seconde option. « Ce n’est même pas un dilemme, pas la peine de perdre du temps avec la question, je prends la grande victoire ». Andrea explique quand même que ça implique de perdre tout le reste du temps mais l’acteur demande ce que ça fait tant qu’il gagne au moins une fois ! Il donne même une image « Si je prends comme objectif de construire un pont pour joindre deux rives d’une rivière, si je fais une centaine de ponts et que j’échoue mais que je finis par en faire un pour traverser, les gens se rappelleront de ce pont. Si je construis un certain nombre de ponts miteux sans réellement y arriver ou en faisant mal, les gens ne s’en rappelleront pas et s’en fichent. C’est de la persévérance, c’est une victoire ! »

Il est demandé à Matthew quel est son plus grand rêve. Celui-ci répond qu’il veut un jour se retrouver assis sur une plage en buvant un cocktail, regardant l’océan sans penser à ce qu’il doit faire ensuite, ce qui doit arriver ensuite, ce qu’il doit faire le lendemain, le mois d’après… « Voilà mon plus grand rêve, être assis quelque part, appréciant le moment et être heureux du présent, sans penser au futur ».

Il est ensuite question du nouveau projet de Matthew, Trust, dont il a également parlé pendant le panel duo avec Harry et dans lequel il a retrouvé Katherine. Le fan souhaite savoir comment c’était de tourner à nouveau avec elle et sur ce film. « Vous devez regarder sa performance dans ce film, parce que ce n’est pas quelque chose à laquelle vous vous attendez, c’est très impressionnant, c’est très drôle, elle a beaucoup de confiance dans ce personnage et je pense que vous allez l’aimer. Elle a fait ses meilleurs rires ». Il y a des moments très drôles. C’était fantastique de voir une autre facette de Katherine selon lui.

La dernière question sera une question philosophique : s’il pouvait définir le sens de la vie en une seule phrase, quelle serait-elle ? Matthew répond qu’une phrase peut avoir de nombreuses choses en elle. « La raison d’exister est de continuer à exister de la façon qui convient le mieux à tes besoins, c’est ce qui t’apportera le plus de bonheur ». Il pense cependant que la vie n’a pas vraiment de réponse, il faut simplement faire comme on peut avec les outils qu’on a de disponibles. Il conclut par « Enjoy yourself » (qui peut se traduire par ‘Amusez-vous’).

Afin de teaser un peu les fans, Andrea terminera le panel en demandant à Matthew s’il peut nous en dire plus sur son rôle dans la série Why Women Kill. L’acteur demande alors si ce serait vraiment sage de sa part de révéler quelque chose d’un grand studio. Il peut seulement nous dire que son personnage s’appelle Scooter, que ce n’est pas l’être le plus intelligent mais qu’il l’aime beaucoup et qu’il espère qu’on l’aimera tous autant. On le découvrira cette année.

Le panel s’achèvera donc sur cette information. Bien qu’il soit très tard dans la nuit – ou vraiment très tôt le matin, tout est une question de point de vue, ce panel clôture en beauté la The Hunters of Shadow Virtual Con 2.

La The Hunters of Shadow Con 2, qu’est-ce que nous en pensons ?

Il faut être complètement honnête : ce samedi soir est une réussite totale pour Wevents Prod ! C’est toujours un plaisir de retrouver les acteurs de Shadowhunters car ils sont toujours très enthousiastes et on sent qu’ils apprécient passer du temps auprès de leurs fans. Les activités proposées sont originales, les fans comme les acteurs ont aimé l’expérience et c’est avec grand plaisir que nous y avons assisté. Qui aurait imaginé un jour dans sa vie jouer une partie de Loup Garou, d’Escape Game, cuisiner ou préparer des cocktails avec le cast de Shadowhunters ? Absolument personne, et pourtant Wevents a réussi à relever le défi.

Le seul petit bémol reste l’attente pour le panel de Matthew, qui demeure cependant positif pour les fans qui ont pu profiter de parler avec lui. Qui plus est, Wevents a su faire patienter les fans grâce aux vidéos qui en ont rendu plus d’un nostalgique, et nous avec !

The Hunters of Shadow ? On en redemande ! Si, pour l’instant, nous ne savons pas s’il y aura une autre convention virtuelle sur la série, la The Hunters of Shadow 4 est prévue à Paris les 3 et 4 juillet 2021.