Compte-rendu

Let’s Hang with Sterling

Un samedi nostalgique en musique !

Ce samedi 28 novembre, Neverland Adventure propose aux fans de retrouver Sterling Knight pour un événement spécial et plus intimiste. Déjà venu en juin dernier lors de la Virtual Adventure, ce nouvel événement en ligne Let’s Hang With Sterling est l’occasion de découvrir ou re-découvrir l’acteur connu pour ses rôles de Chad Dylan Cooper dans Sonny With a Chance (Sonny en français) et de Christopher Wilde dans Starstruck. Nous vous proposons un petit retour sur cette journée placée sous le signe de la nostalgie de cette époque Disney Channel !

16h30

C’est en musique que démarre notre après-midi au plus grand bonheur des fans ! Impossible de dissocier Sterling de sa passion pour la musique, c’est donc avec un grand sourire que notre invité apparaît sur nos écrans. L’activité du moment est un blind test qui consiste donc à retrouver le plus rapidement possible l’artiste concerné, le titre de la chanson et éventuellement de quelle œuvre cinématographique elle est tirée. Comme à leur habitude, c’est une ambiance intimiste que nous retrouvons chez Neverland Adventure avec seulement sept fans de présents. De quoi mettre à l’aise tout le monde !

Trois membres de l’association sont présentes : Morgiane, Gwen et Neige. Les filles seront donc en charge d’animer le jeu et de veiller à son bon déroulé. Effectivement, à chaque fois qu’un extrait sera diffusé, elles devront surveiller qui lève la main en premier. Virtuellement, cela s’effectue sur Zoom via les réactions en bas de l’écran qui permettent de mettre un pouce par exemple. Une fois les règles énoncées, nous pouvons enfin laisser échapper quelques notes musicales !

La première musique est lancée et très rapidement des réactions font déjà leur apparition. Il semblerait donc que tout le monde ait compris le fonctionnement du jeu ! Le ton est donné avec la toute première chanson ‘I Just Can’t Wait to Be King’ issue du film Le Roi Lion. Disney sera plus ou moins le fil conducteur de ce blind test, rythmé toutefois par quelques musiques des années 2010. Justin Bieber, Carly Rae Jepsen, Britney Spears mélangé aux dessins animés tels que Pocahontas ou bien Aladdin, tout en passant par les œuvres Disney Channel dont celles où apparaît Sterling. La playlist était donc parlante pour tout le monde, ce qui est plutôt appréciable lorsque l’on joue à un tel jeu.

Les chansons défilent tandis que certaines s’avèrent quelques peu compliquées. Il faut dire que Neverland ne nous facilite pas la tâche en jouant dans un premier temps un extrait qualifié de difficile puis un autre plus simple. Certains peinent donc à reconnaître ‘I’m The One’ des Cheetah Girls, ‘Hey Jessie’ de la série du même nom dans laquelle apparaît Debby Ryan ou encore ‘Magic’ de Selena Gomez et de la série à succès Les Sorciers de Waverly Place.

Les points s’enchaînent et une fan tire son épingle du jeu. Rien ne semble pouvoir l’arrêter ! Alors qu’un léger souci technique empêche d’entendre une chanson, rien que la première seconde lui suffit à reconnaître le générique de Friends ‘I’ll be there for you’. Sterling est épaté et lui dit que la prochaine fois, elle doit venir dans son équipe ! Pour autant, notre invité se débrouille plutôt bien et arrive malgré à tout à atteindre 8 points, l’un des meilleurs scores de la partie, après la gagnante ayant battu tout le monde à plate couture avec 16 points.

Une fois les vingt-six chansons terminées, la discussion s’enchaîne afin de savoir si les participants ont eu une chanson favorite au cours de celles entendu durant le jeu. Difficile à départager étant donné qu’il y en a eu de différentes variétés. Toutefois, chacun est unanime à dire que Disney place toujours la barre très haute en ce qui concerne l’univers musical. Dans le prolongement, la conversation dévie à savoir s’ils ont un dessin animé préféré. Sterling parle alors de Hercule, au plus grand bonheur de Morgiane l’une des bénévoles ! Effectivement, cette dernière nous confie qu’il n’y a que trop peu de fans de ce film, elle est donc contente d’en entendre parler.

La conversation se terminera enfin sur Thanksgiving et notamment la nourriture qui est l’un des sujets préférés de Sterling. Ce sera notamment le fil rouge du week-end, comme vous pourrez le voir lors des prochaines activités. Il est alors temps de quitter ce salon virtuel pour aller en rejoindre un autre !

17h30

Le jeu vient à peine de se conclure que nous retrouvons d’ores et déjà Sterling pour une nouvelle activité. Cette fois-ci, il s’agit du meeting groupe, en d’autres mots, une conversation de trente minutes en comité restreint. Les fans rentrent dans la salle virtuelle sur Zoom et sont chaleureusement accueillis par l’acteur. L’un d’entre eux se nomme Gaël et Sterling nous dit que ce prénom lui fait toujours penser au joueur de tennis Gaël Monfils. Une fois cette anecdote partagée, la conversation peut démarrer.

Sterling remarque rapidement qu’une fan présente a une guitare derrière elle dans sa pièce. Tous deux commencent à en parler et notre invité se saisit à son tour de la sienne. Il joue quelques accords et la discussion se poursuit autour d’un aspect plus technique. Il parle alors de la manière de jouer certaines accords spécifiques à la guitare, en l’occurrence le si, la ou mi mineur. Par la suite, on lui demande s’il a une chanson préférée à jouer à la guitare, ce à quoi il répond qu’il en a beaucoup. Il est principalement amoureux de blues et du guitariste Kingfish avec la chanson ‘Empty Promises’. « Apparemment j’ai 87 ans… ! », ajoute-t-il en riant. La reprise ‘Make It Rain’ de Ed Sheeran, à l’origine jouée par Foy Vance, fait aussi partie de son palmarès accompagné de ‘Thinking Out Loud’. « Les accords sont fabuleux. Moi quand je compose la plupart sonnent faux, c’est frustrant ! », complète-t-il. Il est donc très admiratif du travail réalisé par le compositeur britannique. Impossible de répondre à cette question sans citer à nouveau Hercule. Il aime particulièrement la chanson ‘Go the Distance’ dans laquelle le personnage se rend au temple de Zeus.

Les festivités actuelles sont également abordées. Sterling explique que c’est la période de Thanksgiving aux Etats-Unis où il est et il demande alors s’il y a des fêtes particulières chez nous aussi avant Noël. « En parlant de ça, je comprendrai jamais pourquoi les Etats-Unis commencent à vendre les décorations de Noël avant Halloween ! », dit-il. Les fans lui répondent alors qu’il en est de même en France. Sterling n’en revient pas et pensait que c’était seulement la stratégie commerciale dans leur pays. Il est ravi de savoir que les Etats-Unis contribuent ainsi au monde entier.

Changement d’horizon lorsqu’une fan annonce venir d’Ecosse. Nous traversons alors l’Atlantique quelques instants et Sterling dit aimer beaucoup le whisky. Bien qu’un peu cliché, cela fait rire tout le monde ! Nous ne resterons pas très longtemps auprès de la nation des hauts plateaux et retournons aux Etats-Unis pour parler du film Starstruck, tourné à Los Angeles, dans lequel joue Sterling. Ce que peu de personnes savent, c’est que la production l’a appelé seulement cinq jours avant le début du tournage. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’a pas enregistré toutes les chansons, qui avaient d’ailleurs des notes bien trop hautes pour sa voix. S’il avait été sélectionné avant, il aurait probablement demandé à baisser la tonalité de certaines chansons pour qu’elles soient moins aiguës. ‘What You Mean to Me’ fait ainsi partie de celles qu’il n’avait pas joué et, en cherchant les partitions, il a découvert un deuxième couplet et même un pont musical ! Il s’amuse de temps en temps à la jouer à la guitare. Une fan avoue que sa chanson préférée du film Disney Channel est ‘Hero’ et demande s’il peut en interpréter un extrait. Sterling se prête au jeu et en profite même pour donner quelques conseils aux joueurs de guitare pour faire les notes. Il nous confie également la chanter légèrement plus grave pour que cela corresponde plus à sa voix.

Lorsqu’il lui est demandé quel était son tournage favori, c’est nul autre que Starstruck qui est une fois encore mis en avant. Il est de loin son meilleur souvenir. Effectivement, c’était la première visite de Danielle Campbell à Los Angeles et notamment au célèbre panneau d’Hollywood. Lorsqu’ils s’y sont rendus, elle était toute excitée à l’idée de le voir enfin ! Le concernant, il y habite donc il passe fréquemment devant et il n’y fait même plus attention. Voir quelqu’un retrouver ce sentiment était donc amusant, ce moment l’a fait se sentir mieux !

Concernant le confinement, Sterling nous dit avoir été à l’étranger au tout début de cette période. Il se trouvait en Asie accompagné de son frère et de sa sœur alors que tous les vols étaient annulés. « On y est restés deux ou trois semaines supplémentaires, bloqués dans notre hôtel à Bali. Cela peut sembler être un très bel endroit pour rester confiné mais pas lorsqu’on est enfermé et que rien n’est ouvert dehors. Lorsqu’on est revenu aux Etats-Unis, c’était la panique et tout le monde achetait du papier toilette », s’exclame-t-il en riant. Une fois rentré, il a beaucoup joué de la guitare et cuisiné. Mais il ne s’est pas découvert de nouvelle passion ! Concernant ce qu’il préfère préparer comme plat, il dirait le poulet car c’est vendu à un prix abordable et que c’est facile à faire. Mais sa réelle passion sont les sauces. Vin, moutarde, ail, beurre… tout est bon pour Sterling ! C’est d’ailleurs lui qui cuisine généralement pour l’intégralité de sa famille lorsqu’ils ont des grands événements.

Le meeting se terminera par un Sterling attentionné demandant à chacun si tout se passe bien dans leur vie. L’une des fans présente répond qu’elle a été acceptée dans l’université de son premier choix donc elle est plus que ravie. Notre invité lui demande laquelle et, alors qu’elle lui cite une université au Texas dont nous tairons le nom, Sterling répond avoir déménagé dans le même quartier il y a seulement un mois ! Belle coïncidence qui les fait rire tous deux. S’en suivra une discussion sur les prix des tacos et margaritas dans ce secteur… Une manière de clôturer avec humour cet échange à taille humaine !

18h30

La journée avec Sterling Knight continue avec le panel. Les fans ne sont pas en reste pour trouver des questions à poser au jeune homme, ce qui promet un moment de questions/réponses intense. Sans tarder, place au récap’ !

L’équipe de Neverland Adventure ouvre le panel de façon originale, puisqu’il est proposé à Sterling de répondre rapidement à une série de questions courtes concernant les choses qu’il aime. Pour commencer, les animatrices demandent à l’acteur quel est son livre favori. Sterling répond spontanément qu’il s’agit d’Airframe (Turbulences en français) de Michael Crichton, puis précise que ce n’est pas réellement sa lecture préférée, mais c’est une œuvre qui lui venait en tête et qui est un très bon ouvrage au demeurant. Concernant sa série favorite, le choix se porte sans aucun doute sur Peaky Blinders, un show qui semble avoir une place importante dans son cœur puisqu’il en reparlera à de nombreuses reprises au cours du panel !  Son film préféré, lui, est Good Will Hunting (plus simplement intitulé Will Hunting en France) de Gus Van Sant, dans lequel se sont notamment illustrés Matt Damon et Ben Affleck.

Au sujet de la nourriture, Sterling désigne les escargots comme plat préféré. C’est ainsi une petite référence à son anecdote favorite lors de l’un de ses passages en France, qu’il n’a cessé de raconter lors de la Virtual Adventure. Pour ceux qui l’auraient raté, vous pouvez la retrouver ici. Place ensuite à ses passe-temps coup de cœur lorsque Sterling raconte être un fan inconditionnel de golf. Dernièrement, il s’est initié au disc golf, une discipline dans laquelle les joueurs doivent lancer des petits frisbees dans des trous. Sterling ne s’attendait pas à autant aimer ce sport, mais a finalement été séduit par cette variante originale qu’il trouve bien plus accessible que le golf classique ! La question suivante se porte sur ce que l’acteur noterait dans sa « bucket list » (liste des choses à réaliser dans sa vie). Sterling répond qu’il souhaite simplement voyager et pouvoir continuer de rencontrer des personnes et découvrir des cultures. Que ses fans de l’hexagone se réjouissent : la France est un lieu qu’il songe à visiter très prochainement !

Une autre question plus originale concerne une chose qui l’énerve. « Je déteste la stupidité, d’autant plus qu’il y a des gens stupides partout, c’est affreux ! », s’exclame Sterling en riant. « Il suffirait à ces personnes de penser un peu plus », conclut-il. Les questions suivantes s’intéressent à la musique, thème évidemment plébiscité par le chanteur. La chanson favorite de Sterling est ‘I want to hold you hand’, des Beatles. Sa chanson préférée à interpréter en karaoké l’oblige à fournir une réponse plus développée, car il y a eu une évolution au fil du temps. Pendant longtemps, la réponse était ‘Old Time Rock n Roll’ de Bob Seger, mais, en ce moment, son choix se porte plutôt sur ‘Superman’ d’Eminem. S’il lui fallait choisir une chanson incontournable de karaoké, il devrait également citer ‘Sweet Home Alabama’ de Lynyrd Skynyrd.

Le thème est ensuite celui des voyages pour terminer ce quiz introductif. L’endroit que Sterling rêverait de visiter est la Bourgogne, car il voudrait admirer les vignobles et collines, mais également déguster les bons vins rouges de la région ! Il aimerait aussi aller dans des pays froids tels que la Norvège ou l’Islande, afin d’observer les dômes de glace et les aurores boréales. L’endroit favori parmi ceux qu’il a visités serait peut-être Sydney en Australie, ou bien Bangkok. Il avait en effet effectué un voyage en Thaïlande et au Vietnam avec son frère et sa sœur, et c’est la capitale de la Thaïlande qui l’a beaucoup marqué, d’autant plus que la nourriture là-bas était un délice. 

Après cette façon très plaisante de découvrir l’acteur, le panel traditionnel démarre, laissant place aux questions du public. Les fans veulent d’abord savoir si la première expérience de convention virtuelle de Sterling était un bon souvenir pour lui. En effet, nous avions déjà pu le rencontrer lors de la convention multifandom Virtual Adventure, organisée par Neverland Adventure en juin dernier. « J’ai évidemment adoré toute cette expérience, du début à la fin ! » s’exclame immédiatement l’acteur. Il se rappelle notamment d’une anecdote qui l’a bien fait rire, à savoir lorsque Morgiane, membre du staff, devait traduire le mot « astute » (astucieux en français) pendant un meeting et que cela lui a donné du fil à retordre. Sterling rit encore en repensant à la scène !

Les fans francophones veulent ensuite savoir si Sterling arrive à parler notre langue. L’acteur ne sait dire que quelques mots, qui sont surtout en rapport avec la nourriture. D’ailleurs, il fait la remarque que son vocabulaire est aussi limité à la cuisine en espagnol, ce qui en dit long sur les passions de l’acteur ! Sterling fait donc une démonstration des mots qu’il connaît et énonce notamment des noms de sauces telles que la béarnaise. Le jeune homme explique ensuite que le français est d’une complexité immense et qu’il était trop confus pour réussir à apprendre la langue. « En anglais, on jette les règles grammaticales par la fenêtre, on ne s’embête pas comme ici », explique Sterling. « Et puis, pourquoi y a-t-il toujours cinq lettres en plus à la fin de chaque mot alors que personne ne les prononce ? », s’interroge-t-il, déconcerté. Malgré tout, l’acteur admet que c’est un joli langage et que toute la richesse linguistique donne l’impression que les livres en français sont plus épais, comme pour ceux en allemand, ce qui est assez drôle quand on y pense.

Retour à la musique pour un petit moment de partage. Sterling évoque les chanteurs et groupes qu’il écoute en ce moment et qu’il aimerait partager. Sans surprise, la liste héberge des noms déjà cités lors du blindtest comme ceux de guitaristes, tels que John Smith ou Kingfish. Il écoute aussi toute la discographie d’Ed Sheeran en boucle, et aime les œuvres de Mike Ryan, un chanteur de country. Sterling s’exclame qu’il faut se dépêcher de découvrir leur univers, car ils sont très bons. Même s’il ne connaît aucun de ces artistes personnellement, il a très envie de les aider et, pourquoi pas, de devenir leur ami !

Les questions s’enchaînent. Si Sterling pouvait jouer dans une série de son choix, il aimerait que ce soit dans la série des années 50 I Love Lucy, ou bien dans l’incontournable Peaky Blinders, qui lui vient encore à l’esprit ! Il justifie son amour pour cette série par le fait que le show mette en scène des histoires de gangs et de combats avec des machettes et rasoirs, mais avec des gens qui se battent en costumes toujours très classes, ce qui crée quelque chose de fou !

Les fans poursuivent en lui demandant ce qu’il voudrait dire à la version de lui plus jeune, si une telle interaction était possible. « C’est plutôt simple, mais je lui dirais de se réveiller et de se coucher plus tôt ! Je suis quelqu’un de nocturne, ce qui me rend moins productif et me fait moins profiter du soleil, malheureusement. J’aurais aimé développer de bien meilleures habitudes dans ma jeunesse », explique Sterling. En parlant d’habitudes, la question suivante concerne les petites choses un peu puériles qu’il fait souvent. L’acteur avoue qu’il y en a des tas. Il lui arrive de dire qu’il est un grand-père de 87 ans, mais il se comporte comme un jeune idiot ! Il est fréquent que Sterling parle avec des intonations stupides, invente des voix aux objets inanimés qui l’entourent et crée des dialogues avec eux, comme c’est le cas avec… la sauce de ses plats de pâtes ! Les sauces font étonnamment partie des thèmes récurrents mentionnés par Sterling tout du long de la journée

Sujet suivant. Si un film était en préparation sur la vie de Sterling, quel style aimerait-il que cela soit et quel acteur désignerait-il pour interpréter son rôle ? Le jeune homme opterait pour un biopic, mais prévient son audience que ça risque d’être ennuyeux ! Il a conscience qu’il fait beaucoup de choses de sa vie et qu’il est très chanceux, mais, de son point de vue, il n’arrive pas à se voir autrement que comme quelqu’un faisant un simple travail et quelques voyages. « Le réalisateur trouverait ça plus cool que moi, je suppose, et il parviendrait à rendre le résultat plus sympathique », pense-t-il, avant de réfléchir à la personne qui pourrait l’incarner. « J’ai une tête bizarre, je ne sais pas qui pourrait jouer mon rôle ! » plaisante Sterling. Après une hésitation, il choisit finalement un acteur de sa série fétiche, à savoir Finn Cole, interprète de Michael Gray dans Peaky Blinders. « Je sais qu’il est bien plus beau que moi, mais on fera avec ! ».

L’imagination de Sterling est encore sollicitée quand le public demande avec quelle personne l’acteur voudrait échanger sa vie le temps d’une journée, s’il en avait la capacité. La réponse est cette fois-ci plus simple pour Sterling, et ce sera Lewis Hamilton ! Sterling ne manque pas d’exprimer son admiration au sujet de la star de Formule 1 : « Il a été champion six fois, il a tous les jouets qu’il veut ! Dans sa peau, je pourrais finir ma journée sur un yacht ou un jet, que demander de mieux ? ».

Retour à la réalité et à une discussion sur Thanksgiving, qui s’est déroulée outre-Atlantique dans un semblant de normalité la semaine dernière. Sterling explique à ses fans comment s’est déroulée la célèbre fête américaine de son côté en cette année étrange. « L’avantage est qu’on est dans une petite bulle relativement saine, ma famille et moi », débute-t-il. « On vit assez proches les uns des autres et mes parents ont fait très attention. Le plus important était de tout faire pour qu’ils n’attrapent rien, d’autant que mon frère et moi avons déjà contracté le virus, alors la vigilance était encore plus nécessaire ». Alors, l’édition de ce Thanksgiving 2020 s’est faite en tout petit comité. Au programme pour Sterling : sessions de cuisine et de jeux de société, et discussions autour de la politique. Et à la télévision ? Peaky Blinders, bien sûr !

Face à l’évocation de la crise sanitaire, la question suivante concerne les choses qui motivent Sterling en cette période de pandémie. Sterling admet que c’est difficile, surtout que ça n’aide pas ses troubles anxieux et ses phases de dépression. Mais, il se dit que tout le monde se trouve dans le même bateau, alors il se motive tant bien que mal en se levant de son lit et en allant marcher un peu. Quand l’envie lui prend, il fait aussi des pompes, lit des livres et joue de la musique, mais ces activités étaient déjà coutumières avant la pandémie. Le plus important reste de se focaliser sur des choses positives, même s’il sait que c’est difficile et qu’il n’y parvient pas toujours.

Une autre question évoque la crise sanitaire de façon plus amusante. En effet, un fan souhaite savoir comment les personnages de Starstruck auraient pu se rencontrer si l’action se passait à l’ère de la pandémie. Sterling propose donc sa version alternative dans laquelle Christopher se serait trouvé sur sa plage privée et que Jessica s’y serait échoué à cause d’une énorme vague ou quelque chose dans cette idée là. « Mais, je crois avoir entendu que la police avait déjà arrêté des gens qui surfaient seuls alors je ne sais pas s’il aurait été possible pour Jessica d’aller à la plage », remarque Sterling. Le jeune homme réalise subitement que cette rencontre en 2020 implique que les protagonistes devraient porter un masque, ce qui rend les moments beaucoup moins romantiques. Il fait alors mine d’avoir un masque et mime une scène dans laquelle les personnages ne cesseraient de répéter : « Tu me souris ? Parce que je n’en ai aucune idée ! ». Sterling rigole en imaginant la scène, puis réalise qu’il faudrait aussi repenser à une façon pour Christopher de faire mal à la tête de Jessica afin de provoquer leur rencontre, ce qui complique d’autant plus le scénario improvisé !

Quittons ensuite la pandémie pour évoquer le monde de Disney. Sterling partage ses béguins de dessins animés. Plus jeune, son cœur battait pour Cendrillon, mais il est désormais plutôt sous le charme de Mégara dans Hercule. Concernant son attraction favorite des parcs de Walt Disney, il hésite entre le classique Space Mountain et le Splash Moutain. Cependant, il précise que le film dont est tiré le second manège n’est plus acceptable aujourd’hui et que certains détails de l’attraction vont d’ailleurs être modifiés.

Le panel approche peu à peu de la fin. Le public demande à Sterling avec quel acteur il aimerait jouer à nouveau. Il cite d’abord Zac Efron, puis pense à Matthew Perry. En effet, le jeune homme est un grand fan de la série Friends et du personnage de Chandler. De plus, il n’a pas beaucoup pu lui donner la réplique dans leur film en commun 17 ans encore, et il serait donc intéressant de retrouver son ancien collègue un jour lors de scènes plus longues.

A propos de l’avenir, les fans demandent justement à Sterling s’il peur parler de certains de ses futurs projets. L’acteur auditionne encore pour de nombreuses productions, mais peu de castings aboutissent. Récemment, il était en négociation pour un film, mais il n’y a finalement pas eu de suite. A l’heure actuelle, Sterling espère qu’un projet de biopic qui est en discussion verra le jour, mais il ne peut pas en révéler davantage. Le jeune homme ne se laisse pas atteindre par les échecs et la crise sanitaire puisqu’il est également en train de développer un épisode pilote de série. Mais, le projet est encore au stade embryonnaire puisqu’il cherche un moyen de lancer la production. En attendant de reprendre le chemin des tournages, il continue de jouer de la guitare, mais est un peu anxieux de rater des notes lors du concert virtuel qui suit le panel.

L’heure de la question finale est malheureusement arrivée. Pour finir sur une touche positive, le public demande à l’acteur de citer les trois choses les plus importantes de sa vie. Sterling parle alors de la famille, des amis et relations qui se créent dans l’étrange petit monde dans lequel nous vivons, puis de… la nourriture ! Il éclate de rire, puis rectifie avec plus de sérieux : « Le troisième point central est la relation avec nous-même et l’amour propre. C’est dur de s’aimer, j’en sais quelque chose, mais il faut redoubler d’effort pour y parvenir », déclare-t-il en conclusion.

La session de questions/réponses s’achève ici. A l’évocation du concert qui approche, Sterling saisit sa guitare et joue quelques notes en version accélérée. De quoi servir d’échauffement à un spectacle qui s’annonce mémorable !

20h00

20h00 sonne, c’est l’heure du concert ! Sans tarder, Sterling attrape sa guitare avec enthousiasme et annonce la chanson d’ouverture ‘How do we do this ?‘ qu’il a écrite pour la bande originale de la série Sonny With a Chance. À cette occasion, il raconte que c’était une période plutôt amusante car ils ont proposé à lui, Demi Lovato, Tiffany Thorton, Brandon Mychal Smith et à toute l’équipe d’écrire des chansons pour la série. C’était intéressant et il a passé un super moment. Il a donc eu la chance de voir cette chanson figurer dans la bande originale de la série ! L’acteur déclare ensuite qu’il va chanter la chanson N°1 sur la liste de celles qu’on lui demande, que ce soit dans par messages privés ou en caméo. Il espère que les fans reconnaîtront. Il s’agit bien évidemment de Hero‘ , chanson phare issue de la bande original du film Starstruck. Nous avons donc le plaisir de l’écouter chanter la version acoustique. Il enchaîne avec ‘What You Mean to Me‘, provenant du même film. Comme la musique lui fait également penser à ‘Comfortable‘ de John Mayer il a décidé de faire un mash-up des deux musiques. Avant de continuer, il met un peu de spray dans sa gorge pour ses cordes vocales et demande avec humour aux fans de faire comme s’ils avaient rien vu. Il fait quelques notes avant d’avoir un petit couac. Rien n’arrête l’artiste qui en rigole et lance  « Je recommence, et de rien ! ». Il annonce également que s’il y a des guitaristes dans l’audience, il essaiera de poster les accords sur son Instagram ou il en fera une vidéo, il ne sait pas encore. Le concert se poursuit avec une autre chanson qu’il a écrite pour Sonny With a Chance qui s’appelle ‘Hanging‘. Il annonce qu’il va à nouveau faire un mash-up avec une ancienne chanson et une plus récente. En effet, il y joint ‘My Boo‘ de Usher en featuring avec Alicia Keys et ‘Location‘ de Khalid pour un joli mash-up à nouveau.


Il regarde ensuite l’heure et est surpris, le temps passe vite ! Il pensait que ces quatre chansons seraient suffisantes. Il lui reste un peu de temps et Sterling annonce qu’il va jouer quelques covers de musiques qu’il aime bien, puisque ça lui semble correspondre à l’état d’esprit du confinement. Il enchaîne alors des reprises de ‘Drunk in Love‘ (Beyoncé), ‘Secret‘ (Maroon 5) avant de terminer en beauté avec ‘Thinking Out Loud‘ (Ed Sheeran). Il déclare qu’il adore Ed Sheeran dont la voix est magnifique et très aiguë. Il rajoute en riant qu’Ed Sheeran est trop bien pour lui et d’ailleurs probablement trop bien pour ce monde. Ce qui ne manque pas de faire rire les fans. Lou et Alex réapparaissent à l’écran pour remercier Sterling de cet agréable moment. L’acteur répond qu’il est vraiment ravi et qu’il espère que les fans ont apprécié. Pour lui le plus important reste que tout le monde soit heureux et en sécurité. Il est très content d’avoir pu offrir un petit moment d’évasion musicale à ses fans qui ont été plus que ravis d’entendre à nouveau sa douce et jolie voix. Après nous avoir proposé un moment rempli d’émotion et de nostalgie, Sterling file retrouver ses fans en meeting individuel. Nul doute que ce concert restera gravé dans les mémoires !

Let’s Hang With Sterling, qu’est-ce que nous en pensons ?

Pour son cinquième évènement en ligne, Neverland Adventure confirme son excellence dans le domaine. En effet, l’organisme nous propose cette fois-ci un événement plus intimiste, concentré sur un invité qui n’est pas des moindres. Outre son talent, Sterling Knight renforce l’impression que nous avons eue durant la Virtual Adventure : aussi bavard que doux, l’acteur semble d’une gentillesse extrême.

Cette convention en ligne a ainsi permis aux fans de rencontrer l’acteur sous diverses facettes. Le panel ainsi que les meetings groupes et individuels sont de la partie, mais les autres activités sont plus personnalisées. En effet, le meeting jeu est cette fois-ci un blind test, qui correspond parfaitement à l’occasion et qui offre la possibilité de passer un moment à la fois drôle et décontracté avec Sterling.

Le point fort de cet évènement est bien sûr le concert organisé. Un formidable moment qui se déroule juste avant les meetings individuels. Cela nous permet ainsi de ré-entendre des chansons interprétées par Sterling il y a maintenant dix ans. Mais ce n’est pas tout ! En effet, nous re-découvrons son talent par le biais de reprises d’artistes variés.

Toujours aussi bien organisé, Neverland Adventure a fait fort sur cet évènement. Nous avons hâte pour la prochaine édition de Let’s Hang With… avec un autre invité ! Alors, si vous voulez voir votre acteur ou actrice favori en être la prochaine tête d’affiche, n’hésitez pas à voter ici.